Ce que Muti a dans le collimateur #121

Même si la période est un peu compliquée en ce moment, j’essaye de me tenir au repérage d’acquisition livresque. De toute façon il me faut toujours ma dose d’arrivée de livres.

Les nouveautés

Réminiscence tome 1 de Julie Saurel (Plumes du web le 3) Résumé : Un meurtrier qui en sait trop sur moi.
Des victimes d’une autre époque qui me ressemblent.
Des phénomènes inexpliqués…
Il n’en fallait pas plus pour mettre mes croyances à rude épreuve…
Arkney, 2053.
Hannah, abandonnée sur le seuil d’une église à sa naissance, peut voir l’aura des gens dont la couleur change selon leur humeur. Cette particularité se révèle plutôt utile dans son boulot de flic, bien qu’aucun de ses collègues ne soit au courant de son pouvoir.
Pourtant, lorsqu’elle se retrouve face à un meurtrier après son arrestation, rien ne se déroule comme prévu.
Le suspect joue avec ses nerfs, s’amuse de la situation, et détient bien trop d’informations sur elle. Son identité, ses proches, les cicatrices sur ses omoplates… Comment peut-il être au courant ?
Quel lien possède-t-elle avec cet homme arrogant à l’aura sombre et inquiétante ?
Car elle a beau chercher, tout la ramène indubitablement vers lui. Et pour trouver les réponses à ses questions, elle va devoir composer avec celui qu’elle voudrait bien éviter, mais qui perturbe ses sens et sa vision de la vie…

Les possibles de Virginie Grimaldi (Le livre de poche le 4) Résumé : Juliane n’aime pas les surprises. Quand son père fantasque vient s’installer chez elle, à la suite de l’incendie de sa maison, son quotidien parfaitement huilé connaît quelques turbulences.
Jean dépense sa retraite au téléachat, écoute du rock, tapisse les murs de posters d’Indiens, égare ses affaires, cherche son chemin.
Juliane veut croire que l’originalité de Jean s’est épanouie avec l’âge, mais elle doit se rendre à l’évidence : il déraille.
Face aux lendemains qui s’évaporent, elle va apprendre à découvrir l’homme sous le costume de père, ses valeurs, ses failles, et surtout ses rêves.
Tant que la partie n’est pas finie, il est encore l’heure de tous les possibles.

Terrain accidenté de Val McDemid (J’ai lu le 4) Résumé : En se lançant à la recherche de deux motos américaines enfouies par son grand-père dans la tourbe des Highlands à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Alice Sommerville n’imaginait pas déterrer le cadavre d’un homme assassiné par balle… et chaussé d’une paire de Nike.Le commandant Karen Pirie, spécialiste des affaires non élucidées, est appelée sur les lieux pour résoudre une enquête où les apparences sont bien trompeuses.La situation se complique encore lorsque Karen surprend une conversation qui pointe du doigt un crime qu’elle pensait avoir résolu.Dans ce coin sauvage de l’Écosse, il semblerait que tout le monde n’ait pas la même conception de la justice.

Un soupçon de liberté de Margaret Wilkerson Sexton (Babel le 4) Résumé : Sur près de soixante-dix ans et trois générations, Margaret Wilkerson Sexton relate la saga d’une famille noire et déroule l’histoire de la Nouvelle-Orléans, ville symbole de la fracture sociale et raciale américaine, dans un premier roman puissant et lumineux. Entremêlant les destins d’Evelyn, Jackie et T.C. à des moments charnières de leur existence, elle nous montre que si les temps changent, les problèmes des Afro-Américains restent les mêmes dans un pays toujours malade de ses discriminations.

Un pont entre nous de Bill Konigsberg (PKJ le 5) Résumé : Deux ados se retrouvent par hasard sur un pont avec le même projet : sauter. À partir de là, quatre destins sont possibles, mais un seul mène au happy-end.
Pour Aaron et Tillie, quatre destins sont possibles, mais un seul mène au happy end.
Ils ont beau ne pas se connaître, Aaron et Tillie ont le même projet : sauter du pont George Washington. Leurs destins, s’ils sont liés, ne sont pourtant pas scellés. Ils peuvent encore emprunter différents chemins : Aaron saute, mais pas Tillie. Tillie saute, Aaron non. Ils sautent tous les deux… … ou ni l’un, ni l’autre.
Quatre scénarios à découvrir, ainsi que leurs conséquences tour à tour poignantes, terribles, saisissantes et lumineuses. Une chose est certaine : personne ne sortira indemne de cette lecture.

Les royaumes immobiles tome 1, La princesse sans visage d’Ariel Holzl (Slalom le 5) Résumé : Une plongée fantastique au royaume des feys
Dans les Royaumes Immobiles, l’existence est contrôlée par quatre monarques. Sans eux, la réalité serait réduite à un flot d’énergie magique et chaotique. Or le trône d’Automne, vacant depuis trop longtemps, menace cet équilibre : il faut lancer un nouveau sacre. Sept jeunes femmes peuvent y prétendre. La compétition sera sans pitié. Ivy est candidate malgré elle. À 18 ans elle a passé toute son existence cachée derrière les murs de son manoir et les parois de son masque.
Elle est une  » Belle-à-mourir  » : quiconque voit son visage est pris de folie meurtrière ou suicidaire. Propulsée dans le monde des Sidhes, la noblesse des feys, au cœur de manigances qui la dépassent, elle va devoir puiser dans ses ressources pour survivre. Un chemin qui la mènera bien plus loin qu’elle ne l’aurait imaginé…
Un roman fantastique de haute volée dans l’univers sombre et mystérieux des Feys.

One last stop de Casey McQuiston (Lumen le 5) Résumé : Le dernier arrêt ? Non, c’est là que tout commence…
À vingt-trois ans, August s’installe à New York pour échapper à sa mère, avec qui elle entretient une relation compliquée. Cynique et intentionnellement solitaire, elle tombe malgré elle au beau milieu d’un véritable nid de fou : une colocation joyeuse et extravagante, où discussions et fêtes se succèdent. Mais, sceptique, elle ne se laisse pas vraiment toucher par la ville fascinante et insaisissable qu’elle découvre peu à peu.
Et si ce n’était pas déjà assez déroutant, voilà que par un matin de galère, sur le chemin de la fac, elle fait la rencontre d’une certaine Jane qui n’hésite pas à la sortir d’un mauvais pas. August en reste abasourdie : qui est cette fille belle à tomber qu’elle croise et recroise sans cesse sur sa ligne de métro new-yorkais ? En tout cas, la jeune inconnue au blouson de cuir, à la fois mystérieuse et solaire, n’est pas ce qu’elle prétend… Car, là, sur le mur du légendaire diner où August joue les serveuses pour se faire un peu d’argent, le visage de Jane illumine une photo prise… dans les années 1970 ! Comment expliquer ce prodige ?

VIes et mort de Lucy Loveless de Laura Shepherd-Robinson (10/18 le 5) Résumé : Une plongée abyssale, hautement sulfureuse et politique, dans les nuits de l’Angleterre libertine du XVIIIe siècle.
Londres, 1782. Par une nuit d’été, Caroline Corsham tombe sur l’une de ses amies mourante, venue agoniser dans ses bras en lui murmurant un énigmatique  » Il sait « . Caroline comprend bientôt que son amie lui avait menti : Lucy Loveless, de son vrai nom, était la prostituée favorite d’un club d’hommes puissants.
Lorsqu’il apparaît que magistrats et notables ont davantage intérêt à étouffer le crime qu’à le résoudre, Caroline engage un voleur privé, Peregrine Child, pour trouver l’assassin de Lucy. Il fouillera jusqu’aux tréfonds de la société géorgienne, au cœur d’un monde d’artifices, de tromperies et de vies secrètes.
De désillusions en hypocrisies, Caro lèvera le voile sur tout un monde : celui où les hommes peuvent emmener de belles courtisanes au théâtre et coucher leur fils adultérin sur leur testament. Un monde où les femmes, elles, paient de leur honneur tous les désirs dont elles sont l’objet… Jusqu’à y perdre la vie.

Dina Demile tome 1, La gardienne des portes de Ilona Andrews (Mxm le 11 en numérique) Résumé : Je suis une Aubergiste. En ce lieu, je suis le chef suprême, et en tant qu’hôte, vous tombez sous ma protection.
En apparence, Dina Demille est une jeune femme tout à fait normale. Elle dirige un charmant bed-and-breakfast de style victorien dans une petite ville du Texas, est l’heureuse propriétaire d’un Shih Tzu nommé Beast, et s’avère être la voisine parfaite.
Mais Dina est… différente.
Son balai est une arme létale ; son auberge est magique et pense par elle-même, conçue pour être un havre de paix transitoire pour des voyageurs d’autres mondes. Dans ces circonstances, normale n’est peut-être pas le terme adéquat pour qualifier Dina. Surtout maintenant qu’une créature terrifiante s’est mise à chasser dans le quartier une fois la nuit tombée…
Très vite, Dina se retrouve à devoir jongler entre la sécurité de son établissement et de ses hôtes, l’agaçant mais séduisant Sean Evans, un ancien militaire et loup-garou de souche alpha à ses heures, et Arland, un fascinant maréchal vampire venu du cosmos.
Intelligent, vicieux et mortellement dangereux, l’ennemi qu’elle affronte est différent de tout ce qu’elle a croisé auparavant. S’interposer entre ses voisins et lui pourrait bien tout lui coûter.

Désenchantées de Marie Vareille (Charleston le 17) Résumé : La disparition de Sarah Leroy, quinze ans, a bouleversé la petite bourgade de Bouville-sur-Mer et ému la France entière. Dans chaque foyer, chaque bistrot, on élaborait des hypothèses, mais ce qui est vraiment arrivé, personne ne l’a jamais su.
Vingt ans plus tard, Fanny revient sur les lieux de ce drame qui a marqué sa jeunesse. Et c’est tout un passé qu’elle avait préféré oublier qui resurgit… Car l’histoire de Sarah Leroy, c’est aussi un peu la sienne, et celle d’une bande de filles qui se faisaient appeler les « Désenchantées ». Une histoire qui a l’odeur des premières cigarettes et du chlore de la piscine municipale, des serments d’amitié et surtout, des plus lourds secrets.
Avec finesse et un vrai sens du suspense, Marie Vareille met à nu les rouages de l’amitié féminine dans un roman d’apprentissage captivant et rempli d’émotion.

Travis de Mia Sheridan (Hugo roman le 19) Résumé : Dans ce magnifique livre de Mia Sheridan, nous retournons dans la petite ville de Pelion dans le Maine, où nous avions déjà croi- sé Archer, pour retrouver Travis son cousin, le chef de la police. Travis Hale a tout pour lui. Un rôle important de chef de la police dans la ville idyllique de Pelion. Un physique qui fait tomber les femmes à ses pieds. Deux neveux et une nièce qu’il adore, et une famille qui lui a par- donné une série de décisions malheureuses prises des années auparavant. Son passé est peut-être criblé de regrets, mais son avenir semble brillant et sans limites. Jusqu’à ce qu’il croise le chemin de Haven, une plantureuse Californienne venue passer l’été dans la région avec son frère. Tous deux ont été engagés au très sélect club de tennis et de golf du coin. Malgré les méfaits de son frère, Haven et Travis se lient d’amitié et vont s’aider et se soutenir mutuellement. Ils découvrent tous les deux que, parfois, il faut tout perdre pour trouver exactement ce dont on a besoin. Mia Sheridan réussit le tour de force de nous faire aimer Travis qui était si détestable dans Archer’s Voice.

Hello girls de Brittany Cavallaro & Emily Henry (PKJ le 19) Résumé : Elles en ont marre de se taire et d’obéir… la rébellion les attend sur la route !
Winona déteste sa vie parfaite et bien rangée. Surtout, elle ne supporte plus son père, célébrité que tout le monde adule. Car personne ne sait que derrière cette figure joviale se cache un être brutal et abusif.
Lucille étouffe sous le poids des attentes de sa mère incapable de subvenir à leurs besoins. Elle n’en peut plus de son frère dealeur, qui la prend pour son esclave.
Winona et Lucille n’auraient jamais dû se rencontrer. Elles se retrouvent pourtant un soir, complètement dévastées, devant le même commissariat. C’est le coup de foudre amical ! Au lieu de porter plainte, les deux filles décident de s’entraider jusqu’à la fin du lycée.
Mais, un jour, elles craquent ensemble : il leur faut un moyen d’évasion rapide. Rien de tel qu’une voiture  » empruntée  » pour fuir l’insoutenable ! Embarquées dans un road trip à travers les États-Unis, elles vont tout tenter pour changer le cours de leur histoire.

Hybride tome 1, La levée du voile de Gwendoline Vervel (Scrinéo le 19) Résumé : Depuis dix ans, Margot Pommery est exilée dans un pensionnat au fin fond du Vercors. Sa mère, Adélaïde, l’a tenue éloignée de son foyer durant tout ce temps, pour la punir d’un tragique événement, dont elle la tient pour responsable. Contre toute attente, Margot est pourtant rappelée chez elle en Champagne, pour passer l’intégralité des vacances d’été. Un été qui s’avère plus intense que prévu, car la jeune fille découvre qu’elle est une descendante des elfes et des druides, gardienne d’un savoir ancestral et puissante guerrière en devenir.
À l’aube d’un destin fantastique et dangereux, la jeune fille peut compter sur ses amis de toujours, Violette et Baptiste, pour affronter avec elle les sombres secrets familiaux et le retour du légendaire tueur d’elfides : le Dépeceur sanguinaire immortel, lancé sur ses traces…

Oméga d’Alixia Egnal (Alter Real le 20) Résumé : Bearcreek, Montana. Dernier recensement : soixante-dix-neuf habitants. Ou plutôt, soixante-dix-huit loups. Des loups de la meute de Split Jenkins… Et Lexi, qui reste désespérément humaine malgré les lunes qui défilent. Pourquoi est-ce que Lexi ne se transforme pas ? Pourquoi a-t-elle les yeux bleus alors que ceux des autres sont noirs ? Qui est-elle vraiment ? Par choix, Hunter refuse de vivre avec la meute. Assister aux réunions, accepter les jobs qu’on lui propose ? OK. Mais rien de plus. C’est un paria, comme Lexi. Et quand il prend la jeune femme comme coloc, il découvre qu’ils sont semblables : tous les deux sont des brebis galeuses au milieu de la meute parfaite de Bearcreak. Lexi est rejetée et révoltée. Hunter est indépendant et rebelle. Tous les deux cachent de lourds secrets. Entrez dans la meute de Bearcreak, ses luttes de pouvoir, ses faux-semblants et ses zones d’ombre.

Le cycle de Kingston tome 1, La marque du Sorcier de CL Polk (Pemberley le 24) Résumé : Dans une Angleterre alternative de l’époque édouardienne, à l’ombre de la Première Guerre mondiale, des familles dotées de magie utilisent leurs dons pour contrôler le destin de nations entières.
Miles Singer n’aspire qu’à vivre sa propre vie, mais marqué du sceau de la magie à sa naissance, son avenir est déjà tout tracé. Fuyant sa destinée, il s’engage dans l’armée et en revient changé, hanté par les affres de la guerre entre Aeland et Laneer.
Maintenant médecin sous une fausse identité au sein d’un hôpital vétéran, Miles tente de recommencer sa vie loin de sa famille et de la magie.
Mais quand un patient mortellement empoisonné expose sa marque de sorcier, Miles doit mettre son anonymat et sa liberté en danger afin d’enquêter sur le meurtre de son patient.
Pour trouver la vérité, il aura besoin du soutien d’une famille qu’il méprise et de la gentillesse d’un homme qu’il vient à peine de rencontrer.

J’ai enlevé mamie de Jérôme Poncin & Ian de Haes (Alice édition le 25) Résumé : Lou décide de faire évader sa grand-mère de sa maison de retraite, afin de partir à la recherche de son grand-père qu’elle n’a jamais connu. Seulement, le parcours s’avère difficile, car grand-mère a des problèmes de mémoire…
La grand-mère de Lou vit depuis plusieurs années dans une maison de retraite à cause de ses problèmes de mémoire. Malgré ses visites ponctuelles, Lou ne la connaît pas si bien que ça. Malgré tout, quand mamie se met à évoquer un départ de la maison de retraite, Lou décide de la prendre au mot et la fait évader…

Je sais qui l’a tué de Steve Mosby (Sonatine le 25) Résumé : Après Un sur deux, le retour de l’inspecteur Nelson !
À peine remis de traumatismes personnels, l’inspecteur Mark Nelson se voit confier une nouvelle enquête. On vient de trouver une femme errant dans la rue, qui affirme être Charlie Matheson, décédée deux ans plus tôt dans un accident de voiture. Un mensonge, assurément. Et pourtant, il est bien arrivé quelque chose de terrible à cette femme. De son côté, l’inspecteur David Groves reçoit chaque année une carte postale anonyme le jour de l’anniversaire de son fils, assassiné par un meurtrier non identifié quatre ans plus tôt. Mais cette fois, le message est différent, et pourrait bien changer la donne: Je sais qui l’a tué.
En quête de vérité, Nelson et Groves vont bientôt devoir traverser l’abîme d’un passé qu’ils n’ont cessé de fuir.

La dernière lignée tome 1, De plume et de sang de Sarah Dheilm (Mxm le 27 papier) Résumé : Douleur. Colère. Haine.
Voilà six mois que Sand sillonne les routes à la poursuite du démon qui lui a tout pris. Six mois qu’elle a découvert que les créatures de l’Inframonde rôdent parmi les humains.Six mois que ses pouvoirs lui ont été dévoilés.
La jeune femme ignore toujours ce qui fait d’elle une redoutable tueuse capable d’user de télékinésie et de deviner ce que l’avenir lui réserve.
Alors, quand elle rencontre les jumeaux Duval, deux séduisants traqueurs, elle accepte de s’allier à eux et de s’associer à la Confrérie de l’Ordre.

Si elle semble précieuse aux yeux du démon, le tempérament de feu de la jolie brune ne laisse pas les deux hommes insensibles. Pourtant, sa puissance pourrait également faire d’elle une menace.

Soit une vingtaine de livres et rien que des nouveautés. Sans parler des nouvelles séries que j’ai envie de commencer. Je n’en finirais jamais des livres et de toute façon ce n’est pas mon intension !

Ce que Muti a dans le collimateur #120

Avec un peu de retard, voici les livres qui me tentent pour avril.

Les suites

Le chat du bibliothécaire tome 3, Théâtre macabre de Miranda James (J’ai lu le 6) Résumé : L’université d’Athena invite un nouvel auteur entre ses murs : Connor Lawton, un jeune dramaturge connu pour son franc-parler et son écriture cinglante. Charlie fait la rencontre de ce personnage acerbe et prétentieux, qu’il n’apprécie guère. Toutefois, en parallèle, il se réjouit de retrouver sa fille Laura, embauchée grâce à Lawton pour remplacer temporairement une professeure de la fac. Mais c’est compter sans les drames qui semblent s’accumuler dans cette bourgade paisible du Mississippi. Car, clou du spectacle, alors que Lawton achève sa nouvelle pièce de théâtre, il est assassiné. Et le suspect numéro un n’est autre que Laura, qui semblait entretenir d’intimes relations avec le défunt ! Persuadé que sa fille est innocente, et aidé de son fidèle compagnon Diesel, Charlie part à la recherche de preuves contre les ennemis de Connor, particulièrement nombreux, parmi lesquels se cache le véritable meurtrier…

Atlantea tome 2, Les terres perdues de Julianna Hartcourt (Elyxyria le 29) Résumé : Le monde de Zamoryä n’est plus et Cerise, l’élue de la prophétie des étoiles, a mystérieusement disparu.  Grâce à elle, Zellon a pu mener une partie de son peuple dans un royaume que tous espèrent être celui d’Astéria. Sur ces nouvelles terres, le monarque n’a plus que deux obsessions : retrouver la jeune femme qui les a sauvés et faire accepter les siens auprès de la reine astérienne, son ancienne ennemie.
Pendant ce temps, Cerise, bien vivante, est gardée prisonnière par un terrifiant dragon. Cependant, elle n’a rien perdu de sa fougue et est plus déterminée que jamais à prendre sa vie en main.
Alors que Zellon et Cerise tentent de changer le cours de leur destin, un nouveau danger bien plus redoutable les attend, tapi dans l’ombre. La déesse des Ténèbres rôde toujours, plus pernicieuse et affamée que jamais.

Verity long tome 6, Le meurtre du sugarland express d’Angie Fox (Alter Real le 30) Résumé : Verity et Ellis ont du retard à rattraper : ils n’ont jamais le temps de profiter l’un de l’autre ! Se reposer ? Difficile pour Verity avec son activité de chasseuse de fantômes. Un moment rien que tous les deux ? No comment… Sa relation avec Ellis, le beau et sexy shérif, est au point mort. Alors un voyage dans un vieux train à travers les montagnes du Tennessee semble être la solution idéale. Quoi de mieux qu’une escapade romantique pour rattraper le temps perdu ? Une escapade romantique, sans fantômes, bien sûr. Mais les fantômes ont d’autres plans… Et les vivants aussi. Le corps d’une jeune femme est retrouvé dans un compartiment. Elle a été poignardée. On dirait la copie conforme d’un meurtre qui s’est produit il y a près d’un siècle, enfin, d’après ce que prétend le fantôme du détective bien décidé à résoudre l’affaire. Sans fantôme, on a dit ? C’était sans compter ceux des suspects… Une course contre la montre s’engage pour Verity et Ellis : s’ils ne découvrent pas le coupable, quelqu’un d’autre pourrait perdre la vie. Eux, peut-être…

Les nouveautés

Le silence de la ville blanche de Eva Garcia Saenz de Urturi (Pocket le 7) Résumé : Quand le passé vient à nouveau hanter une ville…
Dans la cathédrale de Sainte-Marie à Vitoria, un homme et une femme d’une vingtaine d’années sont retrouvés assassinés, dans une scénographie macabre : ils sont nus et se tiennent la joue dans un geste amoureux alors que les deux victimes ne se connaissaient pas.
Détail encore plus terrifiant : l’autopsie montrera que leur mort a été provoquée par des abeilles mises dans leur bouche. L’ensemble laisse croire qu’il existe un lien avec une série de crimes qui terrorisaient la ville vingt ans auparavant. Sauf que l’auteur de ces actes, jadis membre apprécié de la communauté de Vitoria, est toujours derrière les barreaux. Sa libération conditionnelle étant imminente, qui est le responsable de ces nouveaux meurtres et quel est vraiment son but ?
Une certitude, l’inspecteur Unai López de Ayala, surnommé Kraken, va découvrir au cours de cette enquête un tout autre visage de la ville.

Le magasin des jouets cassés de Julien Rampin (Charleston le 12) Résumé : Un immeuble parisien comme beaucoup d’autres, avec son ascenseur étroit, ses balcons minuscules et sa cour où se croisent les habitants. C’est l’endroit que Lola a choisi pour prendre un nouveau départ après son divorce, avec son fi ls de six ans, Léon. Ici vit Martine, dont l’appartement en rez-de-chaussée lui permet d’assouvir sa curiosité en épiant la vie des autres, mais aussi Paul- Henry, un vieux monsieur à l’éternel noeud papillon, qui partage sa passion pour la littérature avec ses voisins et ses abonnés sur les réseaux sociaux.
En apprenant à les connaître, Lola va malgré elle faire voler en éclats des décennies de secrets et de mensonges, qui pourraient bien changer sa propre vie…
Avec ce second roman, Julien Rampin confirme son talent pour donner vie à des personnages inoubliables qui nous ressemblent, ni gentils ni méchants, simplement humains.

Comme une caresse sur la joue d’Ana Kori (Les éditions du 38 le 15) Résumé : Des victimes saignées à mort. Des cadavres se multipliant en plein Paris. Un compte à rebours est lancé, avant que la capitale ne sombre dans la psychose. Afin de résoudre cette enquête, Jade Fontaine, commandante à la police criminelle, une solitaire peu appréciée de ses collègues et de sa hiérarchie, va devoir collaborer avec le jovial capitaine Legoff. Pour les enquêteurs, la clé se trouve dans les motivations de ce tueur sadique. Pour le tueur, il n’existe qu’une vérité : le diable se cache toujours dans les détails…

Combien de pas jusqu’à la lune de Carole Trébor (Le livre de poche le 20) Résumé : L’Amérique où grandit Katherine Johnson n’est pas tendre envers les femmes noires. Mais la fillette aime compter, tout compter, et rêve de devenir mathématicienne. Alors, elle brave un à un les préjugés et les obstacles… jusqu’à intégrer la NASA. En 1962, l’astronaute John Glenn refuse de décoller avant qu’elle ait vérifier en personne les calculs des ordinateurs. Et en 1969, c’est elle qui détermine les trajectoires de la mission Apollo 11, au cours de laquelle Neil Amstrong marchera sur la Lune. La légende de Katherine Johnson est en route.

Cœurs et âmes de Colleen Hoover (Hugo romas le 20) Résumé : Beyah a grandi dans la pauvreté, auprès d’une mère droguée qui l’a négligée durant toute son enfance. À dix-neuf ans, elle est enfin prête à voler de ses propres ailes. Seule, avec détermination, elle a su trouver une issue et s’apprête à entrer à l’université avec une bourse obtenue grâce à ses talents de sportive. Alors qu’elle est à deux mois de ce grand départ, la mort brutale de sa mère la plonge dans une situation très compliquée. Sans logement, elle n’a qu’un seul recours : chercher refuge auprès de son père, qui ne s’est jamais occupé d’elle, mais a conservé un lien ténu avec elle.
Beyah va débarquer dans sa maison sur une presqu’île touristique où elle va faire connaissance avec les membres de la famille qu’il a bâtie loin d’elle: sa demi-sœur et sa belle-mère.
À sa grande surprise, elle est accueillie chaleureusement dans ce milieu si différent du sien. Elle va aussi rencontrer Samson, un garçon de son âge, qui vit dans la somptueuse maison voisine. Ils n’ont rien en commun, pourtant elle sent en lui une âme sœur. Au cœur de cet été, elle va se rapprocher de lui et apprendre à connaître ce mystérieux jeune homme.

Les invisibles de Maria Romasco Moore (Slalom le 28) Résumé : Que feriez-vous si vous étiez invisible ?
À 17 ans, Pie a toujours été invisible, littéralement transparente, comme sa mère. Toutes deux sillonnent les États-Unis à l’abri des regards, se servent dans les meilleurs restaurants, dorment dans des demeures luxueuses, mènent la grande vie… seules.
Pie étouffe, rêve d’amitié et d’amour, d’être libre de toucher les gens sans les effrayer, de se voir dans le miroir, d’exister, tout simplement. Alors quand sa mère disparaît mystérieusement, la jeune femme, folle d’inquiétude et de solitude, décide d’enfreindre la seule règle essentielle à sa sécurité : toujours dissimuler sa présence.
Une fable fantastique, doublée d’une enquête haletante, qui invite à aller au-delà des apparences.

À un cheveu de Maëlle Desard (Slalom le 28) Résumé : Que feriez-vous si vous étiez invisible ?
À 17 ans, Pie a toujours été invisible, littéralement transparente, comme sa mère. Toutes deux sillonnent les États-Unis à l’abri des regards, se servent dans les meilleurs restaurants, dorment dans des demeures luxueuses, mènent la grande vie… seules.
Pie étouffe, rêve d’amitié et d’amour, d’être libre de toucher les gens sans les effrayer, de se voir dans le miroir, d’exister, tout simplement. Alors quand sa mère disparaît mystérieusement, la jeune femme, folle d’inquiétude et de solitude, décide d’enfreindre la seule règle essentielle à sa sécurité : toujours dissimuler sa présence.
Une fable fantastique, doublée d’une enquête haletante, qui invite à aller au-delà des apparences.

Et encore une dizaine de livres qui sont susceptibles d’atterrir comme par hasard dans ma PAL.

 

Bilan perso #110

J’espère réussir à tenir le rythme et à faire ce bilan mensuel tous les mois. La maison commence à se terminer, le boulot commence à se calmer, je croise les doigts, et je vais peut-être réussi à reprendre le rythme d’avant tous ces changement qui font certes du bien mais qui sont aussi très perturbateurs.
Donc voici le bilan de janvier et février.

Les réceptions

Malmedy, les masques et la mort de Patrice Hainaut
Arcadia Bell tome 1, Transperser la pénombre de Jenn Bennett
Les avides de Guillermo del Toro et Chuck Hogan
La neuvième maison de Leigh Bardugo

Anita Blake tome 24, Cœur de glace de Lauren K. Hamilton
Alpha & Omega tome 7, La voix du passé de Patricia Briggs

Un long, si long après midi de Inga Vesper

Chienne de Marie-Pier Lafontaine
Over the RainBow de Constance Jolu
Le murmures des âmes perdus de Georges Salinas
Coup de feu au clair de lune de B. Montgomery & T. Snégaroff

Vous êtes sur le portable de Sam de Dustin Thao
Leur sang coule dans leur veines de Rachel Burge
Le nid de Fred Nerrière
Bureau fédéral de la magie tome 4, L’allergie d’une furie de Annabelle Chase

Ne te retourne pas de Jennifer L. Armentrout
Quand maman était petite… comme moi d’Hélène Lasserre et Gilles Bonotaux

Les lectures

Dix âmes, pas plus de Ragnar Jonasson
Le chat du bibliothécaire tome 1, Succès mortel de Miranda James
Les avides de Guillermo del Toro et Chuck Hogan
Arcadia Bell tome 1, Transperser la pénombre de Jenn Bennett

Malmedy, les masques et la mort de Patrice Hainaut
No limit la violence ! de Artut Ténor

Soit pas assez de livres lus par rapport aux livres reçus. Mais je vais voir ça un jour après l’autre.

Ce que Muti a dans le collimateur #119

Voici les livres qui formeront la moisson de mars.

Les suites

Super Madrona tome 2, La loi de Murphy frappe toujours deux fois (MxM Bookmark le 23) Résumé :Même si Madrona n’a toujours aucun souvenir de son passé et qu’elle ressemble davantage à une méchante maléfique qu’à une fabuleuse super-héroïne, cela ne signifie pas qu’elle ne peut pas être une super-espionne. Alors quand Rubus se lance à la recherche de la sphère magique du dragon qui permettrait aux fées de rentrer chez elles, mais causerait l’apocalypse, elle n’a pas vraiment le choix.
Le monde a besoin d’une personne brillante, puissante et pleine de ressources pour le sauver… et si la personne en question s’avère être on ne peut plus séduisante au passage, c’est tout bénef.

Les nouveautés

Hilarion, La couleur de l’Apocalypse de Christophe Estrada (Acte Sud le 2) Résumé : Paris, juillet 1777. Sollicité par Lenoir, lieutenant général de police, le chevalier Hilarion de S. doit répondre à une demande singulière du duc de Chartres, prince et libertin notoire : retrouver Suzanne, l’une de ses maîtresses, simple fille d’Opéra. Or, comme d’autres le seront après elle, elle a été assassinée. Les victimes sont découvertes dans des mises en scène esthétisantes, semblables à des tableaux, où les femmes sont amputées des mains et les hommes émasculés. Et l’on trouve, près des cadavres, une brochure clandestine interdite quelques mois plus tôt : Le Plan de l’Apocalypse. Commence alors une enquête, menée tambour battant par Hilarion, qui va se révéler très compliquée : mensonges, enchevêtrement d’intérêts, pistes multiples, intrigues imbriquées…

L’ombre des autres de C.J. Tudor (J’ai lu le 2) Résumé : « Il envisageait de changer de file quand le visage d’une fillette apparut dans le pare-brise arrière, parfaitement encadré par les autocollants écaillés. Elle semblait avoir cinq ou six ans. Visage lunaire, joues roses. Fins cheveux blonds rassemblés en deux couettes hautes. La première chose qu’il se dit, c’est qu’elle aurait dû être attachée. La deuxième fut : Izzy. »Depuis ce jour, Gabe n’a jamais revu sa fille. Trois ans après le drame, il arpente jour et nuit l’autoroute dans l’espoir de la retrouver.De leur côté, Fran et Alice passent aussi leur temps en voiture… mais pour fuir ceux qui leur veulent du mal.Leurs histoires convergent vers un même groupe : Les Autres. Soumettez-leur une requête, ils trouveront une solution. Mais à quel prix ?

La fin des hommes de Christina Sweney-Biard (Gaillmeister le 3) Résumé : Une expérience n’est pas plus facile parce qu’elle est partagée.”
2025, une mystérieuse maladie, baptisée le “Fléau”, se répand dans le monde entier. Elle semble ne toucher que les hommes, et très vite, les fils, les maris et les pères meurent. Tandis qu’une moitié du monde s’écroule, des femmes s’élèvent et réagissent, de l’Écosse à Singapour, de la Russie aux États-Unis. La Dr. MacLean qui reste en première ligne des soins aux patients ; Catherine, une historienne déterminée à retracer les histoires humaines derrière le ”Fléau” ; ou encore Dawn, analyste du renseignement, chargée d’aider le gouvernement à forger une nouvelle société : toutes tentent chacune à leur manière d’agir face aux conséquences dévastatrices, tant sur le plan personnel et politique que sur le sens de la famille.
À la fois épique et intime, La Fin des hommes est un premier roman électrisant qui s’interroge sur l’équilibre de l’humanité, ses envies et ses valeurs.

Ce qui vient après de Joann Tompkins (Gallmesiter le 3) Résumé : Dans l’État brumeux de Washington, Isaac traverse seul le deuil de son fils adolescent, Daniel, assassiné par son meilleur ami Jonah. Ce dernier se suicide et le monde de sa mère Lorrie s’effondre à son tour. Il n’y a aucune explication à ce drame. Isaac et Lorrie, autrefois amis, s’évitent telles des ombres séparées par leurs pertes incommensurables. Jusqu’à l’apparition soudaine d’une sans-abri de seize ans, enceinte. Recueillie par Isaac, accompagnée par Lorrie, Evangeline devient un rai de lumière dans leur vie. Mais une révélation éclate : la jeune fille avait croisé le chemin des garçons la semaine du meurtre. Tous trois devront confronter leurs souvenirs douloureux. Car comprendre le passé est leur seule chance de pouvoir se tourner vers l’avenir.
Émaillé de moments de grâce, Ce qui vient après est un premier roman lumineux, profondément émouvant, empli de foi en l’âme humaine.

L’affaire Eva Beck de Julie Rivard (Hugo Thriller le 3) Résumé : Cap-à-Nipi, petit village québécois à flanc de montagne, est en apparence bien tranquille. C’était avant qu’une organisation criminelle composée exclusivement de femmes se mette à sévir dans la région. Le sergent-détective Henrik Hansen se voit confier l’enquête. Pensant que son supérieur essaie de le ménager en raison du syndrome post-traumatique dont il souffre, il prend l’affaire un peu à la légère. Pourtant, il apprend rapidement qu’il a eu tort de sous-estimer La Pieuvre, surtout lorsque la mystérieuse dirigeante du groupe l’entraîne dans les eaux les plus sombres qui soient : celles de son passé.

Piper Fallon tome 1, Chasseuse de primes de Kel Carpenter (MxM Bookmark le 9) Résumé : Piper est hantée par son passé et par ses échecs. Elle va devoir en assumer les conséquences. Quoi qu’il en coûte. Pendant une décennie, j’ai traqué les surnaturels qui ont envahi mon monde. Et maintenant, par le plus formidable coup du destin, me voilà liée à l’un d’entre eux. Lorsqu’une invocation tourne mal, l’être qui entre dans ce monde bouleverse tout. J’ignore s’il s’agit d’un démon ou d’un dieu, mais une chose est sûre : il en a après moi. Qu’il essaie donc. J’ai une promesse à tenir et je ne reculerai devant rien. Une seule option pour se sortir de ce bourbier : sa mort. Ou la mienne. Et je n’ai aucune intention de passer l’arme à gauche. Même si ça signifie conclure un pacte avec le diable.

Le cas Nelson Kerr de John Grisham (JC Lattès le 9) Résumé : Le jour où Bruce Cable, libraire, fête le retour de Mercer Mann venue présenter son best-seller, le cyclone Leo change de trajectoire et fond sur l’île de Camino.
La tornade est dévastatrice. L’une des victimes, Nelson Kerr, ami de Bruce, est auteur de thrillers. Mais ses blessures ne semblent pas avoir été causées par la tempête.
Qui voudrait la mort de Nelson ? Sur une clé USB, Bruce découvre son nouveau roman. Le tueur y serait-il désigné noir sur blanc ?
Alors que Bruce mène l’enquête, il devine une vérité plus révoltante que toutes celles dénoncées par Nelson dans ses précédents écrits – et bien plus dangereuse.

Nos âmes au diable de Jérôme Camut et Nathalie Hug (Fleuve noir le 17) Résumé : Il vaut parfois mieux ignorer la vérité…
Mi-juillet, Sixtine, dix ans, disparaît sur une plage de l’île d’Oléron. Pour Jeanne, sa mère, c’est tout son monde qui s’écroule. Elle s’en veut d’avoir été trop accaparée par son métier. Elle en veut à son mari, qui aurait dû surveiller leur petite brune aux yeux bleus, mais qui a failli, trop occupé à donner un énième coup de canif dans leur contrat de mariage.
Lorsque les recherches conduisent finalement à un multirécidiviste connu par la justice pour le viol de quatre fillettes, Jeanne comprend que rien ne sera jamais plus comme avant. Et son travail de résilience s’annonce d’autant plus long que le corps de Sixtine n’a jamais été retrouvé.
Une absence qui laisse planer comme une incertitude… Et si la vérité s’avérait plus sordide et glaciale encore que la mort d’un enfant ?

Liens de sang de Karen M McManus (Nathan le 24) Résumé : Milly, Aubrey et Jonah sont cousins, mais ne se connaissaient pas jusqu’à recevoir une mystérieuse invitation. Pour la première fois, leur grand-mère, richissime, leur propose de passer l’été sur une île dont elle est propriétaire. Ils n’ont qu’une chose en tête : percer à jour les secrets de famille qui ont poussé la vieille femme à déshériter leurs parents. Mais les cousins ne s’attendaient pas à découvrir des meurtres non élucidés… qui menacent de nouveau l’île.

Go fast, go slow de Sylvie Allouche (Syros le 24) Résumé : Après Stabat Murder, Snap Killer et Serial Tattoo, la nouvelle enquête de Clara Di Lazio !
Quand Camille rencontre Tommy, c’est le coup de foudre. Aveuglée par cet amour, elle se laisse embarquer dans un trafic de drogue, pour le compte d’un homme surnommé  » l’Indien « . Jusqu’à la dernière livraison, qui fait voler tous leurs rêves en éclats…
Sept ans plus tard, la commissaire Clara Di Lazio s’intéresse au réseau de  » l’Indien « , dont l’ombre plane sur plusieurs affaires. Mais elle est appelée en urgence à Saint-Malo : son jeune frère Vincent, disparu depuis des années, pourrait avoir refait surface.
Pour mener ces deux enquêtes de front, Clara devra plus que jamais compter sur son équipe…

Sur mes épaules, tu bâtiras ton monde de Julien Aime (L’archipel le 24) Résumé :Un roman lumineux, plein d’émotions fortes allant du rire aux larmes. Les relations filiales, la transmission, la maladie, l’amour, l’amitié, les relations prof/élèves, les rêves, les regrets, les passions et les souvenirs : autant de sujets abordés dans ce roman d’une tendresse infinie.

L’art délicat d’être père

Les nuits étoilées de Sixpence de Holly Hepburn (Editions Prisma le 31) Résumé : Deux sœurs, un pub à l’abandon et un passé qui ressurgit : une aventure à vivre au Star and Sixpence !
Lorsque Nessie et sa sœur Sam héritent d’un petit pub dans un beau village de campagne, elles sautent sur l’occasion d’échapper à leur vie désordonnée et de prendre un nouveau départ. Mais lorsqu’elles arrivent au Star and Sixpence, ce n’est pas tout à fait ce qu’elles avaient imaginé : le pub est pratiquement à l’abandon, ruiné par les dettes, et le rouvrir va nécessiter un énorme travail. Mais les deux sœurs sont déterminées à tirer le meilleur parti de cette nouvelle vie et entreprennent de faire du pub le cœur du village. Leur première année au Star and Sixpence ne sera pas facile, mais rien de ce qui en vaut la peine ne l’est jamais.
Pourtant entre le pub à l’abandon et alors que leur passé ressurgit, les sœurs vont-elles réussir leur aventure ?

Jane Jameson tome 1, Les gentilles filles n’ont pas de crocs de Molly Harper (Alter Real le 31) Résumé : Jane a de la chance : son travail de bibliothécaire la comble. Sa vie sentimentale est au point mort ? Pas de problème ! Elle adore son job, et c’est tout ce qui compte. Oui, elle a de la chance… Enfin, jusqu’à ce qu’elle soit virée, et qu’elle reçoive un chèque de vingt-cinq dollars en guise de prime de licenciement. Une seule solution pour noyer son désespoir : l’alcool. Mais sur le chemin du retour, un chasseur la prend pour du gibier, et lui tire dessus – l’abus d’alcool est mauvais pour la santé, c’est bien connu. De la chance, on a dit ? Mais oui, car le séduisant Gabriel passe par-là… Sauf que quand elle se réveille, elle a soif, très soif. Et pas de cocktails. De sang. Pas très féminin. Et surtout complètement anormal dans une petite ville comme Half-Moon Hollow. Et comme « les gentilles filles n’ont pas de crocs » , elle n’a pas le choix : elle doit faire une croix sur ses plats préférés, accepter la présence du fantôme de sa tante, et composer avec sa nouvelle addiction pour le O négatif. – en sachet, s’il vous plaît -, et le sexy Gabriel – accroc lui aussi au sang -, qui souffle le chaud et le froid. Ah, et pour couronner le tout, des vampires sont assassinés et on essaie de lui coller les meurtres sur le dos… Alors, de la chance, ou un problème de karma ?

Qu’ils retournent en enfer de Jean-Marie Calvet (Alter Real le 31) Résumé :Le Lauragais, habituellement si calme, est devenu en quelques semaines le terrain de chasse d’un redoutable tueur en série.
Des corps amputés et éviscérés sont retrouvés dans des endroits emblématiques de la région et l’autopsie révèle des détails macabres qui laissent penser que le tueur en série emporte des morceaux de corps comme trophées. Mis à part ça, les forces de l’ordre n’ont pas la moindre piste !
L’adjudant-chef Georges Pujol, chargé de l’enquête, sent bien que cette affaire va lui donner du fil à retordre. Dépressif, d’une humeur massacrante depuis son divorce, il ne sait plus où donner de la tête.
Les cadavres s’accumulent et toujours aucune preuve ni le moindre indice.
L’inquiétude gagne la population. Comment est-il possible aujourd’hui de commettre des atrocités pareilles dans notre pays ?
Pujol doit mettre les bouchées doubles, surtout que la liste des victimes s’allonge… La chasse au tueur en série est ouverte !
Plongez dans les méandres d’une enquête extraordinaire dont personne ne sortira indemne.

Et je pense que cela va devenir une coutume, je ne vais pas compter. J’en ai assez avec les bilans pour me faire mal. Arrivera ce qui doit arriver !

Bilan perso #109

Cela ne m’arrive pas souvent, mais au vu de la situation acutelle, je vais vous faire un bilan lectures / réception de juillet et août.

Les livres reçus

Les étoiles brillent plus fort en hiver de Sophie Jomain
Tori Dawnson tome 2, Magie noire et daïquiri d’Annette Marie
Verity long tome 4, La famille maudite d’Angie Fox
Le bureau fédéral de la magie tome 2, Les souhaits d’une furie d’Annabelle Chase

Lexi Carmichael tome 4, Tous les chemins mènent à Rome de Julie Moffett
Jusqu’au dernier souffle de Rita Herron
La nuit des reines d’Alex Bell
Cette nuit-là d’Aurélie Massé

Black Blade tome 1, de Jennifer Estep
L’ange Obscur de Danielle Thièry
Tout le monde veut des ailes de Laurence Bouvard

Les livres lus

La somme de nos vies de Sophie Astrabie
Grisha tome 1, Shadow and bones de Leigh Bardugo
Mortelle dédicace d’Elly Griffiths
Le nuit des reines d’Alex Ball

J’étais contente de voir que peu de livres sont arrivés en 2 mois, m’ai en ai lu moins encore. Donc ma PAL fait un bon de 7 livres et fini à 528 livres.