Qu’ils retournent en enfer – Jean-Marie Calvet

♦Éditeur : Alter Real
Nombre de pages : 180
♦Date de parution : 31mars 2022
♦Prix : 16,00€
♦Acheter : Amazon

Résumé : Le Lauragais, habituellement si calme, est devenu en quelques semaines le terrain de chasse d’un redoutable tueur en série.
Des corps amputés et éviscérés sont retrouvés dans des endroits emblématiques de la région et l’autopsie révèle des détails macabres qui laissent penser que le tueur en série emporte des morceaux de corps comme trophées. Mis à part ça, les forces de l’ordre n’ont pas la moindre piste !
L’adjudant-chef Georges Pujol, chargé de l’enquête, sent bien que cette affaire va lui donner du fil à retordre. Dépressif, d’une humeur massacrante depuis son divorce, il ne sait plus où donner de la tête.
Les cadavres s’accumulent et toujours aucune preuve ni le moindre indice.
L’inquiétude gagne la population. Comment est-il possible aujourd’hui de commettre des atrocités pareilles dans notre pays ?
Pujol doit mettre les bouchées doubles, surtout que la liste des victimes s’allonge… La chasse au tueur en série est ouverte !
Plongez dans les méandres d’une enquête extraordinaire dont personne ne sortira indemne.

Mon avis : Comme je suis repartie dans ma période de policier, ce court polar français m’a beaucoup donné envie.

Des cadavres mutilés sont découverts dans une petite ville tranquille du sud de la France. Dans ce coin où il n’arrive jamais rien, les forces de l’ordre sont sur les dents pour découvrir le coupable.

Ce roman de 180 pages se lit très vite. D’abord parce qu’il y a peu de pages, ça c’est plutôt une évidence, et surtout parce que les éléments s’enchainent tellement vite que les pages se tournent à la même vitesse. L’intrigue est très bien trouvée, même si elle aurait mérité d’être un peu plus développée. Elle porte sur des coutumes ancestrales de pays lointains et encore archaïque par endroit et ça je n’aurais pas pu le découvrir toute seule.
L’enquête est surtout portée par une galerie de personnages qui sont tous plus attachants les uns que les autres. On s’intéresse à chacun car l’auteur à eu la bonne idée de nous dévoiler une partie de leur vie privée. Et comme il y a beaucoup de personnages, aucun personnage principal ne se détache et nous n’en avons aucun  auquel se raccrocher, c’est ce qui fait son originalité. Le petit bémol c’est que les choses ont parfois l’air de trop biens s’arranger entre eux et cela m’a un peu agacé.
Dans l’ensemble c’est un livre policier que je recommande, parce que l’intrigue est vraiment originale et que l’enquête est bien menée, avec juste une petite réserve sur la vie privée des personnages qui s’arrange parfois un peu trop bien.

Je remercie Alter Real pour cette lecture.

Le nid – Fred Nerrière

♦Éditeur : Alter Real
♦Nombre de pages : 344
♦Date de parution : 28 février 2022
♦Prix : 20,90€
♦Acheter : Amazon

Résumé : Un enfant est retrouvé mort au milieu des marais, au cœur des forêts du sud de la Vendée, juste à côté de l’abbaye Sainte Colombe. Trente ans auparavant, au même endroit, un enfant a lui aussi été retrouvé mort dans un nid de branchages. Simple coïncidence ? Ou récidive ? La gendarmerie locale est dépassée, car dans ce coin tranquille, il ne se passe jamais rien de grave. Sauf ce meurtre d’enfant, il y a trente ans, et qui n’a jamais été élucidé. Simon Lafarge est détaché de son commissariat pour assister Claire Destours, la capitaine de gendarmerie. Pourquoi lui ? Parce qu’il connaît la région mieux que personne. Après tout, il a grandi ici, et a fréquenté l’école Sainte Colombe, tenue par les prêtres de l’abbaye. Mais pas seulement… Revenir sur les traces du passé n’est pas simple, les bois et les marais cachent bien des secrets, Simon Lafarge le suspecte depuis toujours. Entre mensonges, disparitions et faux-semblants, poussez la porte de l’abbaye de Sainte Colombe ! Un thriller passionnant et glaçant !

Mon avis : Moi qui suis repartie sur ma période polars, en ce moment je suis gâtée ! Je ne fais que de belles découvertes.

Simon Lafargue revient sur les lieux de son enfant pour un élucider un meurtre qui en rappel un autre commis 30 ans plus tôt. Mais tous les retours dans le passé ne sont pas bons…

J’ai accroché dès le début avec ce roman, parce que j’ai accroché dès le début avec le personnage Simon Lafargue. J’ai de suite apprécié cet homme bourru qui cache au fond de lui des blessures d’enfance qu’on a envie de découvrir. Et surtout, même s’il grogne beaucoup on a aussi envie de le consoler. D’ailleurs, je ne suis pas la seule à qui cela a fait cet effet là…
Dans l’ensemble tous les personnages m’ont plus. Certains personnages secondaires ont l’air un peu trop stéréotypés, mais ils sont tous plutôt réalistes. Des gentils, tout en nuances, qu’on a envie d’aimer et des méchants qu’on a envie de détester.
L’intrigue est également bien menée, mêlant habilement passé et présent. L’auteur arrive à nous embrouiller et à nous faire perdre nos repères. Nous faisant régulièrement douter du(es) coupables(s). L’énigme n’est pas forcément très original, les affaires resurgissant du passer sont habituelles, mais celle-ci est bien écrite, fluide et produit un joli petit effet.
Je ne connais pas la région de la Vendée, et ici l’auteur a réussi à m’y plonger totalement. Il m’a même donné envie d’aller visiter cette partie de France lors de mes prochaines vacances.
Ce livre réuni tout ce qu’il faut pour lire un bon policier qui nous fait réfléchir et douter.

Je remercie les éditions Alter Real pour cette lecture.

Malmedy, les masques et la mort – Patrice Hainaut

♦Éditeur : Alter Real
♦Nombre de pages :  512
♦Date de parution : 30 janvier 2022
♦Prix : 24,00€ / 7,99€ numérique
♦Acheter : Amazon

Résumé : Carnaval de Malmedy, premier des quatre jeudi-gras. Les restes incomplets de trois femmes sont découverts dans des sacs-poubelle abandonnés sur le ballast d’un ancien chemin de fer.
Parmi ces corps démembrés, une tête permet d’identifier une victime et de lancer Michel et Hélène, les deux inspecteurs chargés de l’enquête, sur une première piste.
Les trois jeudis-gras suivants, trois autres têtes sont retrouvées par la police. Sur les lieux, il y a une lettre intrigante accusant les victimes d’être des sorcières. Pourtant, l’enquête patine. Les inspecteurs se heurtent à l’hostilité de plusieurs témoins potentiels. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Malmedy n’est pas une ville très accueillante pour les deux limiers !
Les choses se compliquent encore quand d’anciens meurtres refont surface.
Trafic de drogue, vengeance, serial killer, chantage : plusieurs pistes mènent les inspecteurs dans des directions opposées. Quel est le point commun entre tous les éléments de l’enquête ?
Qui ne joue pas franc jeu ? Les inspecteurs le sentent, le mensonge est roi dans cette ville.
Entre faux semblants sournois, doubles jeux perfides et silences oppressants, plongez dans ce thriller angoissant dont vous ne sortirez pas indemnes ! Et les inspecteurs non plus….

Mon avis : Maintenant que je suis repartie dans ma période polar, je ne pouvais pas passez à côté de ce livre dont la couverture sombre et le résumé m’ont attirée.

Des morceaux de cadavres sont retrouvés à Malmedy, ville de Belgique, le jour du début du carnaval qui doit durer 4 semaines. Catapulté au milieu de cette ville où tout le monde se connait, l’inspecteur Michel Marcy a bien du mal à dénouer le vrai du faux.

Je me suis plongée dans ce livre avec délice. Passé les premières dizaines de pages où j’ai dû me familiariser avec le style de l’auteur, un peu soutenu et sa narration, où les flash back concurrencent les sauts dans le temps, j’ai savouré !
D’abord je suis originaire du Nord, Valenciennes est à une trentaine de kilomètre de la Belgique et c’est un pays que j’affectionne. Bon, d’accord, je suis rarement allée dans les Ardennes belges et ce livre m’a permis d’en apprendre un peu plus sur cette région. Mais j’ai bien retrouvé l’atmosphère que je connais de la Belgique.  Même si je dois avouer que je connais moins bien son côté sombre.
J’ai aussi beaucoup aimé les personnages. On en apprend juste assez sur leur passé pour bien les connaitre et s’attacher à eux. Michel et Hélène sont des gens normaux qui apprennent, ou pas de leurs erreurs. Les personnages secondaires sont bien « plantés » et on en déteste autant qu’on en apprécie. Il ne sont pas trop caricaturaux et représentent plutôt bien notre société actuelle.
L’intrigue est aux petits oignons ! Alors oui, j’avais bien deviner l’anguille sous roche, ça fait un petit moment que je lis des romans policiers, mais je n’avais pas DU TOUT trouvé ça. Et non, je ne vous en dirais pas plus, il faut que vous découvriez le livre, et l’énigme, par vous même.

Je remercie Alter Real pour cette lecture.

Les dossiers Blackwood tome 1 – Les avides – Guillermo Del Toro et Chuck Hogan

♦Éditeur : J’ai lu
♦Nombre de pages :  382
♦Date de parution : 12 janvier 2022
♦Prix : 8,90€
♦Acheter : Amazon

Résumé : Après une enquête qui a mal tourné, Odessa Hardwicke est mise à pied. Dévastée, la jeune agent du FBI n’est pourtant pas en cause.Sur la piste d’un meurtrier avec son collègue, elle s’est en effet vue obligée de commettre l’irréparable. Mais ce qui la choque le plus n’est pas d’avoir fait usage de son arme : elle pense avoir vu une présence ténébreuse quitter le corps de sa victime.En attendant des jours meilleurs, Odessa accepte une mission à New York. Cette affectation a priori sans intérêt la met sur la piste d’un personnage mystérieux, Hugo Blackwood.Qui est cet homme ? Un simple fou, ou le meilleur espoir de l’humanité face à un mal indicible ?

Mon avis : Guillermo Del Toro est un auteur qui m’intrigue depuis que j’ai eu envie de lire La forme de l’eau (qui est d’ailleurs dans ma PAL depuis peu). Le résumé de ce livre a fini de me convaincre : une enquête paranormale c’est mon dada !

Odessa a  été témoin, lors d’une enquête, d’un meurtre avec événement étrange. Elle était loin de penser qu’elle ne faisait qu’effleurer tout un monde qu’elle ne soupçonnait même pas.

J’ai été complétement happée par cette histoire ! Je suis grande fan des enquêtes paranormales et je me rends compte que je n’en lis pas assez pour me faire plaisir. Tout ce que j’aime est réuni ici : des meurtres « anormaux », une femme de tête même si elle doute (souvent), un mentor autant agaçant que mystérieux, un univers étrange et magique bien glauque. Bref, tout ce qui me permet d’apprécier une enquête hors-norme. Le côté étrange mêlé à l’enquête m’a toujours séduite. Savoir que des forces occultes peuvent flirter avec notre monde, sans qu’on s’en aperçoive ou sans qu’on le soupçonne, m’a toujours fascinés autant que frissonner.
L’enquête est bien construite, je me suis laissée portée par les 3 époques qui nous présente ces forces noires dans leur ensemble : qui elles sont, comment elles sont arrivées ici et qui les pourchasse. Tout s’emboite petit à petit pour nous amener à la fin qui n’est finalement qu’un début, enfin je l’espère.
J’ai beaucoup aimé le personnage d’Odessa. C’est une femme qui veut connaitre la vérité même si elle sait qu’elle ne lui plaira surement pas. Elle a des doutes, mais veut quand même continuer à chercher, à trouver des réponses même si elles s’ouvrent sur un monde qu’elle préférerai ignorer et ne surtout pas connaitre.
J’ai vraiment passé un très bon moment lecture avec ce livre et j’espère que la suite sera vite publiée. Même si j’ai des doutes, je n’ai rien trouvé concernant un autre tome en VO… À suivre…

Je remercie J’ai lu pour cette lecture.

Le chat du bibliothécaire tome 1 – Succès mortel – Miranda James

♦Éditeur : J’ai lu
♦Nombre de pages :  318
♦Date de parution : 10 novembre 2021
♦Prix : 14,90€
♦Acheter : Amazon

Résumé : À Athena, dans le Mississippi, Charlie Harris coule des jours paisibles en compagnie de Diesel, son fidèle maine coon, véritable coqueluche de la ville. Pour le bibliothécaire, la présence du félin est une source de bonheur, tout comme celle des étudiants à qui il offre le gîte et le couvert dans sa charmante maison. Cependant, sous ses airs tranquilles, Athena recèle mille et un secrets sur le point d’être dévoilés lorsque Godfrey Priest est retrouvé inerte dans sa chambre d’hôtel. Le célèbre auteur de thrillers, enfant du pays, venait assister à un dîner de gala en son honneur. Pour sûr, le criminel est un habitant du coin… Si l’enquête est officiellement confiée au bureau du shérif, Charlie et son compagnon à quatre pattes se lancent incognito dans leurs propres recherches…

Mon avis : En tant que mordue de chats, j’ai repéré ce livre bien avant sa sortie par son titre et sa couverture. Je n’allais pas le rater d’autant plus que le résumé lui aussi donnait envie.

Charlie est archiviste dans une bibliothèque universitaire. Depuis la mort de sa femme, il mène une vie tranquille avec son chat Diesel, grand spécimen félin, qui le suit partout. Cette vie bien rangée est ébranlé quand l’enfant du pays, un auteur de polars à succès, est retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel.

J’ai adoré l’atmosphère du roman. L’autrice parvient très bien à retranscrire l’ambiance de ces petites villes américaines où tout le monde connait tout le monde depuis les bancs de l’école maternelle. Cela laisse peu de place à l’anonymat et à la possibilité de garder ses secrets, mais cela permet aussi une grande solidarité entre tous les habitants.
Charlie est plutôt tranquille, trop tranquille même, je ne pense pas que je m’entendrais avec lui, il m’ennuierait surement, mais c’est quelqu’un de posé, réfléchit qui n’attend plus grand-chose de la vie. Son chat Diesel m’a carrément vendu du rêve ! Rare sont les chats qui se conduisent comme des chiens, n’ont pas peur des gens et qui en plus adore se balader en ville en laisse. Souvent les chats sont terrorisés dès qu’ils sentent qu’ils ne sont plus libres de leurs mouvements. Cette docilité m’a faite rêver ! Le duo est d’ailleurs plutôt attachant.
Les personnages secondaires le sont tout autant. Ils sont tous plus au moins typiques de cette Amérique semi-rurale, sans pour autant être caricaturaux.
L’intrigue est gentillette. Classique du cosy mystery où les enquêteurs ne sont pas professionnels et le crime n’est pas trop sanglants. Il y avait quand même un peu trop de suspects à mon goût, à un moment je ne savais plus où donner de la tête, hésitant entre l’un, l’autre ou encore celui-ci !
Heureusement la fin a réussi à me surprendre et dans l’ensemble j’ai passé un excellent moment lecture avec ce roman. Le deuxième tome m’attend dans ma PAL et il ne va pas attendre longtemps !

Je remercie J’ai lu pour cette lecture.