[Blog tour] Sierra Dean – Secret McQueen tome 3 : Sombre secret

Comme cela m’arrive de temps en temps, je participe cette fois encore à un blog tour pour la sortie du troisième tome de la série Secret McQueen : Sombre secret de Sierra Dean. J’avais d’ailleurs participé au blog tour concernant le premier tome l’année dernière, vous trouverez le lien ICI.

Pour vous permettre de la découvrir, je vous propose un extrait de ce troisième tome et vous trouvez un concours à la fin de cet article.

Quand j’entrai, j’ouvris la bouche pour parler, mais la surprise fut telle, que ma langue se colla à mon palais et refusa de former des mots. Une jeune femme se tenait derrière un grand bureau en bois et me tournait le dos. Elle venait de briser une vitrine qu’on avait montée contre un mur, entre deux étagères. Elle parcourait son contenu du regard, ignorant les éclats de verre qui lui entaillaient les mains. Si j’en croyais les jurons qu’elle laissait échapper, ce qu’elle cherchait ne se trouvait pas ici.

Elle ne ressemblait à aucun cambrioleur de ma connaissance. L’obscurité m’empêchait de distinguer les détails les plus subtils, mais je n’avais jamais vu une criminelle aussi banale qu’elle. Légèrement grassouillette, elle avait avec un carré très scolaire qui lui arrivait aux épaules et elle était habillée comme une étudiante d’université. J’aurais plutôt vu cette fille dans une salle de classe.

J’avais fait une entrée discrète ; mais, quand je m’approchai, mes bottes craquèrent en marchant sur les débris tombés du bureau et elle fit volte-face, des morceaux de roche dans la main.

Toutes mes remarques acerbes moururent dans ma gorge.

Ses yeux, que je n’aurais pas dû distinguer aussi bien dans le noir, luisaient chaque seconde davantage comme des charbons ardents, rouge orangé. Ses pupilles ne paraissaient pas normales non plus, mais j’étais tellement absorbée par ses iris brûlants que je ne pouvais plus penser à autre chose.

La fille gronda. Pendant toutes mes années à courir après des monstres, je n’avais jamais rien entendu de tel. Le grognement envoya un signal d’avertissement à mon estomac, mes tripes se contractèrent nerveusement. Mes mains ne bougèrent pas.

— Pose les pierres, lui ordonnai-je.

Quoi qu’elle cherche, j’étais certaine que je ne voulais pas qu’elle l’obtienne. Mais j’aurais dû être plus précise sur le « comment » poser les pierres, car elle les lança dans ma direction avec une force étonnante.

Je dus lever les mains, le pistolet et tout le reste, pour bloquer l’assaut, mais malgré cela, une des pierres me percuta le front, juste au-dessus du sourcil. L’incident ne dura que deux ou trois secondes, mais lorsque je relevai les yeux, elle s’était déjà mise en mouvement.

Elle se déplaça avec la rapidité inquiétante d’un être surnaturel. J’engageai une balle dans la chambre, et stabilisai le pistolet, essayant d’anticiper où elle allait se trouver pour que la balle puisse l’atteindre, puis je tirai. Son hurlement me montra que j’avais mis dans le mille. Quand elle s’immobilisa, il n’y avait plus qu’un mètre entre nous et elle pressait son épaule ensanglantée. Mais ce n’était pas sa blessure qui l’intéressait. Ses yeux rouges qui brillaient comme un feu déchaîné me fixaient avec une intention meurtrière.

La fille gronda de nouveau et trébucha en arrière.

— Je n’oublierai pas ce que tu viens de faire, me promit-elle avant de se jeter par la fenêtre.

Le verre et le cadre de la fenêtre explosèrent, la fille sembla bouger au ralenti, s’envolant dans le ciel sombre. Le vent froid s’engouffra par l’ouverture, et ramena mes boucles lâches contre mes joues pour ensuite les plaquer sur mes yeux comme un bandeau. Je les repoussai hors de mon champ de vision et me précipitai à la fenêtre. Tout en examinant le trou béant, je maintins mon arme en place : je devais me tenir prête.

Le sol était jonché de bris de verre, qui scintillaient dans l’atmosphère glacée de la nuit, mais il n’y avait aucun signe de la fille.

— Qu’est-ce que…

Le bruit de la vitre brisée avait à peine quitté mes oreilles que l’alarme du musée se déclencha.

J’espère que ça vous aura plu et que cela vous donnera envie d’en découvrir plus.
Voici le lien vers le concours où vous pouvez essayer de gagner un des 3 ebooks mis en jeu, bonne chance !

LIEN CONCOURS


Informations complémentaires :

Auteur : Sierra Dean
Série : Secret McQueen
Titre : Secret débarque
Éditeur : Éditions Alter Real
Format : Ebook
Prix : 5,99€
Acheter : Amazon

Ombre et mystère tome 1 – Envoûtée – Jennifer L. Armentrout

Éditeur : J’ai lu
Nombre de pages : 447
Date de parution : 17 avril 2019
Prix : 14,90€
Acheter : Amazon

Résumé : Julia vient d’accepter un poste d’infirmière à domicile, où elle a pour tâche de veiller sur une jeune fille à l’état fragile. Ses employeurs sont les frères De Vincent, propriétaires d’un domaine au cœur du Bayou dont ils viennent d’hériter. Quand Julia découvre l’imposant manoir, elle éprouve une étrange sensation. Les lieux semblent empreints d’un lourd secret, voire hantés. Plus surprenant encore, l’homme qui l’accueille, Lucian De Vincent, n’est autre que le séduisant inconnu avec lequel elle a flirté la veille au soir…

Mon avis : Cela fait longtemps que je vois passer des romans de l’autrice sur la toile, beaucoup de mes copinautes sont fans de ses livres, alors moi aussi j’ai voulu la découvrir.

Julia quitte tout pour devenir l’infirmière de la fille d’une très riche famille de Louisiane. Quand elle arrive sur place elle découvre qu’un de ses frères n’est autre que l’homme qui l’a séduite la veille au bar, lors de sa soirée de départ. Ajoutez à ça une vielle demeure hantée où les femmes ne vivent pas vieilles et vous aurez de quoi attirer mon attention.

J’ai commencé ce roman pleine de curiosité. J’avais vraiment hâte de faire connaissance avec l’autrice. Même si je sais qu’elle écrit de la romance, je me disais que je côté paranormal et mystère allait compenser. Sauf que non.
D’abord, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. Pour moi ils étaient trop caricaturaux. La fille forte et naïve à la fois, celle qui se trouve moche alors qu’en fait elle est une bombe atomique, celle qui pense qu’elle n’est capable de rien mais qui arrive à tout faire… Opposé à l’homme beau qui le sait, à qui rien ne résiste, qui en plus de ça est riche, misogyne et égoïste. Vous voyez arriver la suite ? Il lui fait prendre conscience que c’est une belle femme digne d’intérêt, elle lui fait prendre conscience qu’il a un cœur et qu’il est capable d’aimer et faire confiance… Bon, admettons, c’est souvent la trame d’une romance et c’était donc assez prévisible.
Non, ce qui m’a vraiment déçue c’est que l’intrigue elle aussi est cousue de fil blanc. Là où j’attendais du paranormal et une sorte d’enquête je n’ai eu que des clichés et des actions prévisibles. Rien de vraiment palpitant.
Heureusement c’est bien écrit et cela se lit très vite. La série comporte trois tomes, les suivants étant basés sur les autres frères, mais je pense que je ne les lirais pas.

Je remercie J’ai lu pour cette lecture.

La fille des deux mondes tome 2 – Deux pieds sous terre – C.C. Hunter

Éditeur : Michel Lafon
Nombre de pages : 268
Date de parution : 25 avril 2019
Prix : 15,95€
Acheter : Amazon

Résumé : Je m’appelle Riley Smith, j’ai dix-sept ans, et je vais mourir.
Un comble pour une adolescente qui communique avec les morts. D’autant plus qu’elle les aide à accomplir leurs dernières volontés pour accéder à l’au-delà.
Mais la jeune fille n’aurait jamais imaginé devoir aider le fantôme d’un criminel… Alors qu’elle plonge dans les bas-fonds de la ville, les morts comme les vivants se font de plus en plus dangereux. Seul Hayden, son confident, le mystérieux esprit coincé entre la vie et la mort, peut venir à son secours… s’il la pardonne d’avoir découvert son secret.

Mon avis : J’ai lu le premier tome il y a quelques mois (mon avis ICI) et j’avais hâte de connaître la suite des aventures de Riley, cette fille qui parle aux fantômes.

Après les premiers événements et les dernières révélations du premier opus (ne comptez pas sur moi pour vous en dire plus) Riley continue son appréhension des dons qu’elle possède.

J’ai autant apprécié, si ce n’est plus ce  deuxième tome que le premier, parce qu’on y apprend plein de choses sur le don de Riley et surtout parce que le mystère se dévoile tout en s’épaississant. Si c’est possible, je vous explique ! On a des réponses à nos questions, mais on a aussi de nouvelles questions. Et je suis contente de moi parce que j’avais réussi à « prévoir » certaines choses. Maintenant il me faut attendre le tome suivant pour voir si mes hypothèses se vérifient…
Riley m’agace un peu… par moment je la trouve trop naïve et d’autres je trouve qu’elle va trop loin avec son père, à lui parler d’une façon qui me choque. Elle a un sacré courage pour mener certaines missions, elle est têtue parce qu’elle n’abandonne pas malgré le danger, mais parfois j’ai eu envie de lui mettre des claques tellement ses réactions me paraissaient inappropriées.
Dans l’ensemble j’ai passé un très bon moment lecture, ne voyant pas les pages défiler. Il faut dire que j’aime beaucoup les histoires de fantômes et que celle-ci est bien menée. Je sens d’ailleurs que les tomes suivants ne vont pas arrêter de me surprendre. Mais il va falloir patienter… le 3ème tome est prévu pour le 18 juin en VO… (Vous trouverez des infos )

Je remercie Michel Lafon pour cette lecture.

35/65

Rosewater – Tade Thompson

Éditeur : Nouveaux Millénaires
Nombre de pages : 381
Date de parution : 24 avril 2019
Prix : 19,90€
Acheter : Amazon

Résumé : Nigeria, 2066. La ville de Rosewater a poussé comme un champignon autour d un biodôme extraterrestre mystérieusement apparu quelques années plus tôt et qui, depuis, suscite de nombreuses interrogations parmi la communauté internationale. Les habitants de Rosewater, eux, se fichent bien du comment et du pourquoi, tant que le dôme continue de dispenser ses guérisons miraculeuses lors de son ouverture annuelle. Karoo vit dans cette cour des miracles. Officiellement, il travaille comme agent de répression de la cyberfraude, mais il est aussi un membre du S45, une officine d État chargée de missions plus ou moins discrètes qui l a recruté en raison de ses pouvoirs psychiques, sans doute acquis au contact du dôme. Mais aujourd’hui, ses talents font de lui une cible…

Mon avis : Je lis peu de science fiction, mais ce titre m’a attiré, sa couverture aussi, et le résumé à fini de me convaincre.

Nous sommes au Nigeria en 2066, les extraterrestres sont apparus sur terre, sous une forme étrange. Le monde entier s’en méfie, sauf le Nigeria qui lui exploite le dôme apparu 11 ans plus tôt et qui guéri les gens une fois par an. Mais qui sont-ils ? Et que veulent-ils exactement ? Karoo vit dans la ville qui s’est bâtie autour du dôme, il peut lire dans les esprits et travaille pour le gouvernement. Mais une aura de mystère l’entour et il est bien difficile de le cerner.

Je me suis plongée assez facilement dans l’histoire. On découvre petit à petit ce monde de 2066, pas si lointain quand on y réfléchit bien, et il a un côté rassurant et surtout très flippant… Karoo est un homme assez sur de lui et solitaire, il mène sa vie sans accroc. Entre son travail officiel, son appartement et son travail plus secret. Il a l’air blasé. C’est à travers ses yeux que nous découvrons le monde tel qu’il est devenu. On a l’impression que plus rien ne le touche, qu’il a tout vu et qu’il ne fait que survivre en attendant la fin de sa vie.
C’est à travers d’habiles flashbacks que l’on découvre ce qu’il s’est passé ces 30 dernières années, comment le monde et surtout le Nigeria en est arrivé là. Comment les extraterrestres sont arrivés là et surtout ce qu’ils représentent exactement. Ce monde est plus complexe qu’on le ne croit au départ, même s’il est toujours dirigé par des croyances ancestrales. Le Nigeria est d’ailleurs un mélange précaire de sciences avancées et de croyances tribales. On se demande toujours quand tout cela va voler en éclats.
De manipulations en découvertes fracassantes on découvre à la toute fin le pourquoi de tout cela, ce qu’il va réellement advenir de l’espèce humaine et cela fait vraiment froid dans le dos. Je me demande toujours où les auteurs trouvent cette imagination et cette inspiration…
Bref, j’ai passé un très bon moment lecture, même si je ne lirais pas de science fiction de si tôt. Leurs théories sont tellement probables qu’elles me font toujours peur.

Je remercie Pygmalion pour cette lecture.

Bilan perso #86

Voici un petit bilan dont je ne suis pas peu fière… Parce qu’avec tout ce que j’ai vécu en Mai, j’ai quand même réussi à pas mal lire…

Les livres reçus

À la tombée du ciel de Sophie Cameron
La fille entre deux mondes, Deux pieds sous terre de C.C. Hunter
La disparition d’Anne Thorne de C.J. Tudor
Lou après tout tome 1, Le grand effondrement de Jérôme Leroy

Ce qui ne nous tue pas tome 2, Ce qui nous consume… Georgia Caldera
Crime de Seine de Danielle Thièry
Tout plaquer et aller prendre un bain de Mathou
Voisins, amis et rien de plus d’Anna Premoli

Five de Marjy Nomane
Héros tome 2, Générations de Benoît Minville

Les livres lus

Collé(s) de Sophie Laroche
Ne t’enfuis plus d’Harlan Coben
Vraie folie de Linwood Barclay
Tu ne m’oublieras pas deux fois ! de Mahari McFarlane

Le cannibale de Rotendburg et autres fait divers glaçants de Christophe Hondelatte
Aspiration de Lauren Rowe
Toffe Darling de Joanne Richoux
Bretzel blues de Rita Falk

Elia la passeuse d’âmes tome 3, Saison chaude de Marie Vareille
Tiny pretty Things de Sona Charaipotra et Dhonielle Clayton

Soit douze livres de reçus et douze de lus et pour une fois une PAL qui ne grossit pas ! YES !
Je finis le mois au même nombre que le mois dernier soit 421 livres.