Ce qui ne te tue pas… – Georgia Caldera

Éditeur : J’ai lu
Nombre de pages : 319
Date de parution : 20 mars 2018
Prix : 13,40€
Acheter : Amazon

Résumé : Quand la haine est aux prises avec l’amour…
Le bac en poche, les années lycée et leur lot de terribles souvenirs derrière elle, Violette se réjouit de pouvoir enfin tourner la page. C’est par un déménagement et l’intégration d’une école de graphisme de renom que débute sa nouvelle vie. Artiste dans l’âme, Violette espère se révéler et s’épanouir au sein de Arte-Sup. Or son bonheur a un prix : Adam, le fils de son nouveau beau-père. Car le jeune homme, aussi ombrageux qu’insaisissable, avec lequel elle va devoir désormais partager un couloir, semble la haïr par-dessous tout. Et lui aussi étudie les arts graphiques au sein de la même formation…

Mon avis : J’avais aimé la série Nos chemins de travers (Avis tome 1 ICI et tome 2 LÀ), je n’ai donc pas hésité longtemps avant de commencé se premier tome.

Violette réemménage avec sa mère pour faire ses études dans un école de dessin de Tour. Sa mère s’est remariée et Violette n’est pas sure se d’entendre avec son beau-père et son fils…

J’aime les personnages torturés et je pense que dans ce romans, encore une fois, Georgia Caldera, nous a bien servie ! Chacun de nos deux héros transporte un passé trop lourd pour ses frêles épaules. On le découvre petit à petit et c’est un vrai plaisir.
Bon, dis comme ça, je fais un peu sadomasochiste, mais ce n’est pas ça du tout. Je m’identifie plus aux personnages qui pont soufferts qu’aux autres. C’est comme ça. Donc j’ai vraiment apprécié suivre leur histoire, voir comment elle évolue et où elle va les mener tous les deux. Même si j’ai bien une petite idée, mais je vais attendre de voir ce que dévoile le tome suivant. Si jamais vous voulez échanger là-dessus, vous pouvez toujours me joindre par mail.
L’histoire est bien construite, les personnages riches et complets, même si l’autrice ne dévoile pas tout rapidement, au fil des pages, on comprend mieux pourquoi ils réagissent comme ça dans certaines situations. On s’attache à eux et, bien souvent, j’ai eu envie de les prendre dans mes bras pour les consoler et leur assurer que tout aller bien se passer.
Bref, j’ai passé un très bon moment avec ce livre et j’ai hâte de lire la suite qui doit normalement sortir le 15 mai.

Je remercie J’ai lu pour cette lecture.

27/65

Will you play ? – Alicia Garnier

Éditeur : &H
Nombre de pages : 320
Date de parution : 6 mars 2018
Prix : 15,90€
Acheter : Amazon

Résumé : Les règles sont faites pour être brisées…
Alors que sa carrière de galeriste démarre à peine, Dawn rencontre l’homme idéal. Celui qui va l’aimer, la faire se sentir unique et combler toutes ses attentes. Sauf qu’en trouvant l’amour, elle a l’impression d’avoir perdu Garrett, son meilleur ami. Celui qui a grandi à ses côtés, qui partageait avec elle le goût du danger, des paris insensés, et qui apportait le brin de folie qui donnait du sens à sa vie…
Garrett n’en revient pas. Dawn en couple ? Avec ce type ? Monsieur Parfait a beau cocher toutes les cases, il n’a pas la moindre idée du diamant brut qu’est sa meilleure amie… Mais si Dawn ne voit pas que ce type est fade et banal, que peut-il y faire ? Rien. À part trouver, lui aussi, une copine. De préférence une qui causera à Dawn la même peine que celle qu’il ressent… Car tout ça n’est qu’un jeu, non ?

Mon avis : Je connais Alicia depuis plusieurs années. Quand j’ai commencé mon blog exactement. J’ai été contente de voir qu’elle publiait un premier roman et j’ai voulu le découvrir.

Garrett et Dawn ce connaissent depuis tout petit. Ils sont inséparables et se lancent continuellement des défis.  Mais arrivé à l’âge adulte, leur relation se nuance et se complique un peu.

J’ai commencé le livre pleine d’entrain mais je me suis vite aperçue au bout de quelques pages que je n’accrochais pas avec les personnages. Je ne me suis pas attachée à Garrett et Dawn, il m’a manqué quelque chose sans que j’arrive vraiment, à mettre le doigt dessus. J’ai trouvé les deux protagonistes un peu trop « enfants gâtés », sans réelles autres préoccupations que leur vie personnelle.
Pourtant l’histoire est belle et très bien écrite, mais je suis restée détachée toute ma lecture. Je n’ai pas réussi à être touchée par l’émotion. Bon, d’accord, il est maintenant de notoriété publique que je ne suis pas une grande fan de romance, mais j’aime bien en lire de temps en temps, et j’espérais faire mouche avec celle-ci.
La fin est plutôt originale, je ne m’y attendais pas vraiment, elle a même réussi à me captiver plus que le début du roman, j’ai donc terminé ma lecture sur bonne impression, même si l’avis général est plutôt mitigé.
Je pense que c’est un bon roman que je n’ai pas réussi à rencontrer. Je suivrai donc les prochaines parutions d’Alicia avec curiosité.

Je remercie &H pour cette lecture.

 

Et ils meurent tous les deux à la fin – Adam Silvera

♦ Éditeur : Robert Laffont / Collection R
♦ Nombre de pages : 406
♦ Date de parution : 24 mai 2018
♦ Prix : 17,90€
♦ Acheter : Amazon 

Résumé : Le 5 septembre, un peu après minuit, Death-Cast appelle Mateo Torrez et Rufus Emeterio pour leur annoncer une mauvaise nouvelle: ils vont mourir aujourd’hui.
Mateo et Rufus sont de parfaits inconnus, mais, pour différentes raisons, ils cherchent tous deux à se faire un nouvel ami lors de leur journée de fin. Les bonnes nouvelles: Il y a une application pour ça. C’est ce qu’on appelle le dernier ami, et grâce à cela, Rufus et Mateo sont sur le point de se retrouver pour une dernière grande aventure: vivre une vie en une seule journée.

Mon avis : Ce livre m’avait tapé dans l’œil lors de sa sortie, sans que je prenne le temps de le lire. Voilà qui est chose faite !

Mateo et Rufus ont appris qu’ils allaient mourir aujourd’hui. Tout les oppose et ils n’auraient jamais dû se rencontrer, mais leur Jour Final et une application va changer tout ça !

Je savais que ce livre allait me bouleverser et il a tenu ses promesses. Je pensais également que j’allais plus pleurer, mais le lire à côté de Monsieur a limité les dégâts. J’ai plus de mal à me laisser aller à mes larmes quand je suis entourée. Mais ce livre est très émouvant. L’auteur réussi le tour de force à nous émouvoir sans pour autant tomber dans le pathétique et le trop téléphoné.
L’histoire est tout bonnement géniale ! Même si j’ai eu du mal avec cette idée de connaitre le jour de sa mort (et que la façon dont on arrive à nous l’annoncer reste un peu floue), l’idée qu’a eu Adam Silvera est vraiment bien. C’est vrai, que feriez-vous si vous connaissiez votre dernier jour ? Comment l’occuperiez-vous ? Qui voudriez-vous voir ? Si vous pouviez réinventer votre vie en une journée, qu’en feriez-vous ?
Si l’essentiel du roman est basé sur Mateo et Rufus et leurs proches, on croise aussi plein de personnages qui ont décidé de vivre leur dernière journée autrement, ou des qui vivront encore un moment mais qui vont influencer le Jour Final de Mateo et Rufus d’une manière ou d’une autre. Les vies, les destins s’entremêlent et quand une personne prend une décision, c’est la vie d’une autre qui est bouleversée.
J’ai vraiment adoré suivre Mateo et Rufus dans leur dernière journée, et même si le titre est parlant, on garde espoir pour ces deux ados tout le moment de la lecture.

Je remercie la Collection R pour cette lecture.

3/65

Le trône des étoiles tome 1 – Fugitifs – Rhoda Belleza

♦ Éditeur : Nathan
 Nombre de pages : 418
 Date de parution : 16 mai 2018
♦ Prix : 17,95€
♦ Acheter : Amazon ou Bookwitty 

Résumé : L’histoire trépidante de deux fugitifs en quête d’une seule chose : la vengeance.
Seule survivante de sa dynastie, Rhiannon a passé son enfance à s’entraîner dans le but de venger sa famille assassinée. Mais la veille de son couronnement, elle échappe de justesse à une tentative de régicide et doit se cacher. Cependant aux yeux du monde, la princesse est morte.
Le jeune Alyosha, star d’un programme de DroneVision, est accusé de son meurtre et recherché dans tout l’empire.
Bien qu’ils ne se connaissent pas, leurs destins sont désormais liés. Tous deux sont décidés à faire éclater la vérité, malgré les complots et les menaces de guerre qui pèsent sur la galaxie.

Mon avis : La couverture m’a intriguée plus que le résumé. Mais comme je suis faible, je me suis laissée tenter.

Quand l’héritière du trône, dernière de sa dynastie, est obligée de fuir après une tentative d’assassinat, l’équilibre de la galaxie est menacée. Elle est déclarée morte et met tout en oeuvre pour récupérer son trône et rétablir la paix.

J’ai eu du beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire. On fait vite connaissance avec Rhiannon, mais je n’ai pas réussi à m’attacher à elle. Je l’ai trouvée creuse et très présomptueuse. Cela faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé… Heureusement elle n’est pas allée jusqu’à m’agacé, c’est juste que je n’avais aucune empathie pour elle. J’ai plus accroché avec Alyosha, qui a plus conscience de ses faiblesses.
C’est dommage, parce que l’univers et les technologies inventés par l’auteure sont vraiment très original. J’ai d’ailleurs trouvé qu’elle ne les exploitaient pas assez, j’aurais bien aimé en apprendre plus… peut-être dans les tomes suivants…
L’intrigue est bien elle aussi, mais en refermant le livre j’ai surtout eu l’impression d’être baladée d’un bout à l’autre de la galaxie sans que l’histoire avance vraiment… Heureusement que la révélation de la fin relève un peu le niveau. L’auteure a donc réussi à me donner envie de lire la suite, même si je me suis ennuyée sur certains passages.

Je remercie Nathan pour cette lecture.

41/60

Ce que Muti a dans le collimateur #76

La fin d’année n’échappera pas non plus à mes envies de prochaines acquisitions livresques ! Bein oui, quelque soit l’année, Muti a toujours envie de livres !

Les suites

Rosemary beach tome 12, Best Kiss d’Abbi Glines (&moi le 3) Résumé : Après avoir perdu l’amour de sa vie, River Kipling, alias Captain, a sombré dans le crime organisé. Mais le moment est venu pour lui de tirer un trait sur cette sordide existence. La seule chose qui le retient encore à Rosemary Beach est le nouveau restaurant qu’il s’est engagé à lancer. Même si, alors que l’ouverture est imminente, son aventure avec la cheffe de salle, la sulfureuse Elle, lui complique plus l’existence qu’autre chose.
Jusqu’à ce qu’il remarque Rose Henderson, la nouvelle serveuse. Tout ce qu’il sait de cette jolie rouquine à lunettes est qu’elle est une jeune mère célibataire, sérieuse et appliquée à la tâche. Pourtant, dans son rire, dans sa façon de regarder Captain, il y a quelque chose d’étrange, de trop familier… Qui est-elle vraiment ? Le passé de Captain risquerait bien de le rattraper…

Elia, La passeuse d’âmes tome 2, Saison froide de Marie Vareille (PKJ le 11) Résumé : En rentrant avec Solstan au Conclusar, le centre de détention pour mineurs du Palatium, Elia n’a qu’un seul objectif, sauver sa soeur. Mais elle est loin d’imaginer les dangers qui l’attendent derrière les murs de béton où le secret de ses origines ne doit être découvert à aucun prix !
Dans un monde impitoyable où l’ennemi n’est pas toujours celui que l’on croit, Elia survivra-t-elle ? Arrivera-t-elle à sauver sa sœur et à retrouver ses amis ? Elia, Solstan, Tim et Arhia sauront-ils défendre leurs idéaux jusqu’au bout, quel que soit le prix à payer ?

Nos chemins de travers tome 2, Nos vagues à l’âme de Georgia Caldera (J’ai lu le 17) Résumé : « Cette douleur qui est la mienne, cette blessure, je la chéris. Puisque c’est tout ce qu’il me reste… » Parfois, l’amour ne suffit malheureusement pas à tout résoudre, et quand ressurgissent les démons du passé, le fragile équilibre qu’avaient réussi à trouver Louis et Emma vole alors en éclats. Si Emma est parvenue à prouver à Louis qu’il pouvait exister une fois descendu de sons piédestal, saura-t-il de son côté lui confier les clés de son plus noir secret, prouvant ainsi qu’il a fait d’elle son exception ? Une traversée houleuse, entre vengeance, passion et déchirements, en quête d’un salut qui ne pourra se réaliser qu’à travers l’autre.

 

Les nouveautés

Saving her tome 1 (&H le 10) Résumé : Ils avaient tout pour être heureux… c’était un mensonge. Liam n’aurait pas dû être sa seconde chance. L’homme qu’elle était censée aimer pour toujours, c’était Aaron, son mari. Bien sûr, pour les femmes de militaires, «  toujours  » n’existe pas. Natalie savait qu’être veuve si jeune – à vingt-sept ans à peine – était une possibilité. En revanche, qu’il n’ait suffi que de quelques instants avec Liam pour remettre en question toute son histoire avec Aaron… ça, elle ne l’aurait jamais imaginé. Elle qui pensait avoir déjà vécu le grand amour, la voilà confrontée pour la première fois à des émotions qui la dépassent  : la douleur, le désir, la culpabilité… Et impossible d’y échapper. Désormais une seule chose est sûre : les sentiments qu’elle éprouve envers Liam sont si intenses et puissants que soit ils la sauveront… soit ils la perdront.

L’autre sœur de Cylin Busby (Milan le 24) Résumé : Quand la soeur aînée de Nico, Sarah, disparaît mystérieuremsent, sa famille est dévastée. Quatre années ont passé, et chacun a commencé à faire son deuil. Jusqu’au jour où elle réapparaît… Amnésique, mais vivante. Pareille et différente. Au fil des jours et des semaines, Nico en vient à se demander s’il ne s’agit pas d’une imposture. Comment réagir si c’est le cas ?

Juste un pari de Marie Mordomo (Hachette le 31) Résumé : Quand ses amis lui proposent de le payer cinquante euros pour chaque semaine durant laquelle il sortira avec Eli, la fille la plus excentrique de sa classe, Dylan y voit l’occasion de se faire de l’argent facilement. Tout comme Eli ! Si Dylan partage la récompense, elle s’engage à être la meilleure des petites amies. En scellant ce pacte, ils deviennent le couple parfait. En apparence seulement… Mais si différents qu’ils soient, Dylan et Eli ont tout de même deux points communs. Premièrement, ils cachent bien des choses derrière des sourires factices. Et deuxièmement, ils se détestent, depuis toujours !

Six livres pour commencer l’année, c’est pas si mal… Mieux vaut commencer un peu doucement… Et vous quels sont les livres qui vous tentent ?