Ce que Muti a dans le collimateur #115

Le mois de juin va encore être riche en envie d’achats. Bon d’accord, tous les mois le sont en fait, mais voici quand même une belle brochette de livres !

Noir Canicule de Christian Chavassieux (J’ai lu le 2 juin) Résumé : Nous sommes en 2003. Lily est taxi. Elle accompagne un couple de vieux agriculteurs sur la route de Cannes, en pleine fournaise. Et si la canicule se prolongeait indéfiniment ? Sur l’autoroute, les bolides klaxonnent de loin, fusillent le rétroviseur d’appels de phares et passent en trombe. À mesure que la température monte, les personnages se dévoilent, entre amour et violence. Lily pense à sa fille aînée, Jessica, que l’adolescence expose aux premières déconvenues sentimentales. À son ex-mari, qui l’a quittée pour une femme plus jeune. À leurs anciens jeux érotiques… Il y a quelque chose de pourri dans l’atmosphère. Et toute cette poussière qui s’élève de la terre et vient coller à leurs songes, finirat-elle par les ensevelir ?

Ranee, Tara, Sonia, Chantal, Anna de Mitali Perkins (Bayard le 2 juin) Résumé : Des années 1960 aux années 2000, cinq femmes cherchent leur propre voie, entre leur culture indienne et le rêve américain auquel elles aspirent.

Ranee migre avec sa famille du Bengale à New York pour une vie meilleure.
Tara, sa première fille, est admirée par tous, mais se sent obligée de jouer un rôle pour continuer à être aimée.
Sonia, sa cadette, rebelle et engagée, provoque un véritable séisme au sein de la famille lorsqu’elle tombe amoureuse.
Chantal, la fille de Sonia, talentueuse danseuse et athlète, est prise dans une lutte entre ses deux grands-mères et ses origines.
Anna, enfin, reproche à sa mère, Tara, de l’avoir forcée à quitter l’Inde pour les États-Unis et doit trouver sa place à New York.

Le fragile équilibre que les femmes de la famille Das peinent à trouver est chaque jour menacé par des blessures qui mettront des générations à cicatriser…

Jour de gloire de Danielle Thièry (J’ai lu le 2 juin) Résumé : Dans les rues de Paris, deux adolescents sont retrouvés morts, atrocement mutilés, après avoir été longtemps séquestrés. Le mode opératoire et les similitudes physiques entre les victimes font craindre un tueur en série. L’enquête piétine car les policiers sont distraits par une affaire hors du commun qui concerne un troisième adolescent – et pas n’importe lequel : le fils du président de la République. Pendant ce temps, à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, la commissaire Edwige Marion émerge péniblement du coma dans lequel elle a été plongée après avoir reçu une balle dans la tête. Sans trop savoir pourquoi, elle redoute le commissaire Guerry, son ancien collègue, qui rôde dans les parages et se conduit de plus en plus bizarrement. Est-il vraiment celui qu’on croit ?

Le châtiment de Willie Jones d’Elizabeth H. Winthrop (J’ai lu le 2 juin) Résumé : Dans les années 1940, dans une petite ville de Louisiane, on se prépare à exécuter à minuit un garçon noir de dix-huit ans, accusé d’avoir violé une adolescente blanche. Les habitants de la région vaquent à leurs occupations, mais l’événement occupe tous les esprits. Des doutes s’expriment peu à peu, à demi-mot, il se murmure même que le jeune homme n’avait aucune chance face aux pressions du père de la victime et des autres notables…Rien ni personne ne pourra donc empêcher le dénouement fatal ?Un superbe roman choral qui séduira les lecteurs de Brit Bennett, Jesmyn Ward et Toni Morrison.

Nos monstres d’Angela Marsons (Belfond le 3 juin) Résumé : Brutal, addictif et extrêmement brillant, un thriller psychologique d’envergure qui fouille les recoins les plus sombres de l’âme humaine, à la recherche de ces monstres qui nous habitent.

Un homme est retrouvé mort à la sortie d’un pub des Midlands, son corps lacéré de coups de couteau. Un ex-taulard, condamné pour viol. Chargée de l’affaire, l’inspectrice Kim Stone débusque rapidement la coupable : Ruth, une ancienne victime. Simple vengeance ? Sauf que quelque chose ne colle pas.
Pour comprendre les raisons de ce passage à l’acte, la policière se tourne vers Alex Thorne, une psychiatre reconnue qui suivait Ruth depuis des mois.
Dès lors, leurs chemins n’en finissent plus de se croiser. D’autres meurtres vengeurs, sauvages, d’autres assassins aux profils inattendus, avec un lien en commun : Alex Thorne.
Que se passe-t-il dans le cabinet du Dr Thorne ? Quelle thérapie propose-t-elle à ses patients ? Et pourquoi Kim se sent-elle menacée par cette psychiatre qui semble si bien la connaître ?

The black Kids de Christina Hamonds Reed (Slalom le 3 juin) Résumé : Un roman engagé et universel.
1992, Los Angeles s’embrase. Des policiers viennent d’être acquittés alors qu’ils ont passé à tabac Rodney King, un homme noir. Ashley, 17 ans, se pensait jusqu’ici hors d’atteinte. Fille d’une famille aisée, fréquentant un lycée huppé, elle ne s’est jamais sentie victime d’injustices ou de discriminations raciale… Ou peut-être que si ?
Une histoire d’amour naissante, des secrets dévoilés et une atmosphère de fin du monde lui ouvrent les yeux : elle, qui a toujours oscillé entre communauté noire et blanche, réalise qu’elle peut trouver sa place, sans avoir à choisir un camp.

Bureau fédéral de la magie tome 2, Les souhaits d’une furie d’Annabel Chase (Alter Real le 4 juin) Résumé : Faites attention aux vœux que vous formulez… Je suis rentrée depuis à peine quelques semaines et déjà, des phénomènes étranges perturbent la vie tranquille des habitants de Chipping Cheddar. Imaginez : il vous suffit de faire un vœu pour qu’il se réalise ! Il y a de quoi se réjouir. Enfin, tout dépend pour qui… En tant qu’agent du Bureau Fédéral de la Magie, il m’incombe de remettre de l’ordre dans ce chaos. Vous me direz, voir tous ces vœux se réaliser, c’est génial, non ? On croirait vivre un conte de fées… Mais si le rêve virait au cauchemar ? Entre ma famille maléfique de plus en plus déjantée et envahissante, la population de surnaturels qui ne me fait pas encore confiance et le chef de la police trop sexy pour ma santé mentale, j’ai du pain sur la planche !

Outcast season tome 1, Indésirable de Rachel Caine (Alter Real le 4 juin) Résumé : Humaine… Quelle humiliation ! Cassiel a été déchue, a perdu son statut de djinn et elle est devenue humaine ! Elle aurait dû savoir que défier son seigneur Ashan était une mauvaise idée. Elle en est réduite à vivre parmi des humains, elle qui les méprise. En plus, elle ne peut pas survivre sans leur aide : elle doit trouver une source d’énergie pour rester en vie et garder un peu de pouvoir. La solution ? Les gardiens des Eléments. Ils peuvent lui fournir ce dont elle a besoin : de l’énergie et un refuge. En contrepartie, elle doit assister le gardien de la Terre, Manny Rocha, dans ses missions. C’est un deal équitable, qui lui donne un but pour supporter sa condition d’humaine. C’est aussi l’occasion d’apprendre à vivre dans ce nouveau corps et d’appréhender toutes ces émotions inédites. Parce qu’être humain, ça craint ! Plus rien n’intéresse vraiment Cassiel. Quoique… Luis, le frère de Manny, est un gardien dont la puissance l’interpelle et la déstabilise. Et Lorsqu’une force maléfique menace la famille Rocha, Cassiel va découvrir que sa nouvelle condition d’humaine n’est peut-être pas si déplorable, après tout. Retrouvez cette nouvelle série indépendante issue du monde de « Gardiens des Éléments ».

Tori Dawson tome 2, Magie noire et daïquiri d’Annette Marie (MxM le 9 juin) Résumé : Vous vous demandez comment j’ai fait pour me retrouver à quasiment supplier le mage noir le plus terrifiant de la ville de m’enlever ? Moi aussi ! Tout a commencé quand j’ai décroché par accident ce fameux poste de barmaid… dans une guilde peuplée de mages, d’enchanteurs, d’alchimistes, de sorcières et de psychiques. Et alors que je ne demandais rien à personne, mes petits chouchous, trois mages sexy, puissants et généralement charmants m’ont demandé de l’aide. Est-ce qu’ils voulaient que je leur fasse profiter de mes connaissances encyclopédiques en matière de cocktails ? Bien sûr que non. Ils ont préféré m’emballer dans un joli paquet cadeau et se servir de moi comme appât pour forcer un meurtrier à sortir de sa cachette. Bien sûr, comme je ne dois pas être tout à fait normale, j’ai accepté de jouer le jeu. Et c’est comme ça que je me suis retrouvée là, sur le point de me faire enlever. Oh, et notre super plan pour capturer M. Vilain ? Il s’est monumentalement cassé la gueule il y a deux minutes. Rappelez-moi pourquoi j’ai accepté de faire ça, déjà ? #Magie #UrbanFantasy #Humour

Heatstopper tome 4, Choses sérieuses de Alice Oseman (Hachette le 9 juin) Résumé : Charlie était persuadé que Nick ne partagerait jamais ses sentiments. Pourtant, les voilà officiellement en couple, et Charlie se sent de plus en plus prêt à dire «  je t’aime  ». Nick partage ses sentiments, mais il a plein de choses en tête, notamment faire son coming-out à son père et les possibles troubles alimentaires de Charlie. Alors que l’été devient automne et que la rentrée approche, Charlie et Nick vont en apprendre beaucoup sur l’amour, le vrai, et tout ce qu’il implique.
Heartstopper est un livre qui aborde des sujets forts tel que l’amour, l’amitié, la loyauté, et les maladies mentales. Il réunit les tranches de vie de Charlie et Nick pour créer quelque chose de plus grand, qui peut parler à toutes et tous.

Mystic Land tome 1, La légende des cinq Marti Alvarez et Laia Lopez (Hachette le 12) Résumé : Comme tous les ans, les créatures fabuleuses de MysticLand se préparent à célébrer le retour de leur roi après sa croisade contre la mystérieuse Malédiction. Mais à la veille du bal marquant son retour, une catastrophe se produit  : les habitants du Royaume sont brusquement plongés dans le sommeil. À leur réveil, fées, nymphes, naïades et farfadets ne sont plus en paix. La magie semble complètement déréglée  : certains deviennent violents, jusqu’à s’en prendre à la reine et son armée. Le roi, lui, n’est toujours pas revenu. Aurait-il échoué dans sa mission  ?
Cinq jeunes filles ont inexplicablement échappé au désastre. Pour ne pas risquer d’être désignées coupables de la catastrophe, Nora, Erin, Iris, Hana et Luna s’échappent du palais. Ensemble, elles décident de partir à la recherche du roi et vaincre la Malédiction. Mais comment détruire un sort dont on ignore tout  ?

Alicia Smith tome 1, Toujours se méfier du vampire qui dort de Julie Saurel (MxM le 23 juin) Résumé : Alicia a la particularité d’être aussi douée en magie qu’elle est exaspérante pour les gens qu’elle côtoie. Dotée d’une morale un peu douteuse, elle gagne sa vie en arnaquant les humains lors de séances de spiritisme et en monnayant ses pouvoirs de nécromancienne aux êtres surnaturels. Tout aurait pu continuer tranquillement comme ça si elle n’avait pas accepté un mauvais boulot et réveillé un vampire prisonnier d’un sort vieux de plus de vingt ans. Elle aurait dû se méfier, tout le monde sait qu’on ne se retrouve pas pris au piège d’un maléfice sans raison. Mais comme toujours, Alicia a décidé de foncer tête baissée, et cette fois, cela pourrait bien lui être fatal.
Et si elle n’avait pas réussi à libérer ce vampire uniquement grâce à ses pouvoirs ? Quel lien étrange la relie à ce sort ?
Alicia pourrait bien être au cœur de manipulations et de secrets qui la dépassent…

Ceux qui boivent pour oublier sont priés de payer d’avance de Nick Gardel (Eaux trouble le 18 juin) Résumé : D’abord il y a Thibaud, un éducateur spécialisé pour ados en marge, qui s’enfonce de plus en plus dans l’alcool.
Puis il y a Némo Mondragón, le policier flanqué d’un collègue trop bavard, qui enquête sur ces femmes qu’on retrouve massacrées chez elle. Violées, tabassées, elles ont expié leurs fautes dans la douleur et l’humiliation.
Tandis que le premier témoigne, à la première personne, du désespoir de sa chute irrémédiable entre pertes de mémoire et tragédie sociale, le second décortique les vies des victimes pour tenter d’y trouver un point commun.
Une histoire de trahison, de vérités de comptoir, de dérive sociétale et de bons mots éthyliques. Une histoire pour comprendre que l’oubli n’est pas une rédemption.

Allez hop ! 13 De plus pour ma PAL ! 13 !

Et ils meurent tous les deux à la fin – Adam Silvera

♦ Éditeur : Robert Laffont / Collection R
♦ Nombre de pages : 406
♦ Date de parution : 24 mai 2018
♦ Prix : 17,90€
♦ Acheter : Amazon 

Résumé : Le 5 septembre, un peu après minuit, Death-Cast appelle Mateo Torrez et Rufus Emeterio pour leur annoncer une mauvaise nouvelle: ils vont mourir aujourd’hui.
Mateo et Rufus sont de parfaits inconnus, mais, pour différentes raisons, ils cherchent tous deux à se faire un nouvel ami lors de leur journée de fin. Les bonnes nouvelles: Il y a une application pour ça. C’est ce qu’on appelle le dernier ami, et grâce à cela, Rufus et Mateo sont sur le point de se retrouver pour une dernière grande aventure: vivre une vie en une seule journée.

Mon avis : Ce livre m’avait tapé dans l’œil lors de sa sortie, sans que je prenne le temps de le lire. Voilà qui est chose faite !

Mateo et Rufus ont appris qu’ils allaient mourir aujourd’hui. Tout les oppose et ils n’auraient jamais dû se rencontrer, mais leur Jour Final et une application va changer tout ça !

Je savais que ce livre allait me bouleverser et il a tenu ses promesses. Je pensais également que j’allais plus pleurer, mais le lire à côté de Monsieur a limité les dégâts. J’ai plus de mal à me laisser aller à mes larmes quand je suis entourée. Mais ce livre est très émouvant. L’auteur réussi le tour de force à nous émouvoir sans pour autant tomber dans le pathétique et le trop téléphoné.
L’histoire est tout bonnement géniale ! Même si j’ai eu du mal avec cette idée de connaitre le jour de sa mort (et que la façon dont on arrive à nous l’annoncer reste un peu floue), l’idée qu’a eu Adam Silvera est vraiment bien. C’est vrai, que feriez-vous si vous connaissiez votre dernier jour ? Comment l’occuperiez-vous ? Qui voudriez-vous voir ? Si vous pouviez réinventer votre vie en une journée, qu’en feriez-vous ?
Si l’essentiel du roman est basé sur Mateo et Rufus et leurs proches, on croise aussi plein de personnages qui ont décidé de vivre leur dernière journée autrement, ou des qui vivront encore un moment mais qui vont influencer le Jour Final de Mateo et Rufus d’une manière ou d’une autre. Les vies, les destins s’entremêlent et quand une personne prend une décision, c’est la vie d’une autre qui est bouleversée.
J’ai vraiment adoré suivre Mateo et Rufus dans leur dernière journée, et même si le titre est parlant, on garde espoir pour ces deux ados tout le moment de la lecture.

Je remercie la Collection R pour cette lecture.

3/65

Le trône des étoiles tome 1 – Fugitifs – Rhoda Belleza

♦ Éditeur : Nathan
 Nombre de pages : 418
 Date de parution : 16 mai 2018
♦ Prix : 17,95€
♦ Acheter : Amazon ou Bookwitty 

Résumé : L’histoire trépidante de deux fugitifs en quête d’une seule chose : la vengeance.
Seule survivante de sa dynastie, Rhiannon a passé son enfance à s’entraîner dans le but de venger sa famille assassinée. Mais la veille de son couronnement, elle échappe de justesse à une tentative de régicide et doit se cacher. Cependant aux yeux du monde, la princesse est morte.
Le jeune Alyosha, star d’un programme de DroneVision, est accusé de son meurtre et recherché dans tout l’empire.
Bien qu’ils ne se connaissent pas, leurs destins sont désormais liés. Tous deux sont décidés à faire éclater la vérité, malgré les complots et les menaces de guerre qui pèsent sur la galaxie.

Mon avis : La couverture m’a intriguée plus que le résumé. Mais comme je suis faible, je me suis laissée tenter.

Quand l’héritière du trône, dernière de sa dynastie, est obligée de fuir après une tentative d’assassinat, l’équilibre de la galaxie est menacée. Elle est déclarée morte et met tout en oeuvre pour récupérer son trône et rétablir la paix.

J’ai eu du beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire. On fait vite connaissance avec Rhiannon, mais je n’ai pas réussi à m’attacher à elle. Je l’ai trouvée creuse et très présomptueuse. Cela faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé… Heureusement elle n’est pas allée jusqu’à m’agacé, c’est juste que je n’avais aucune empathie pour elle. J’ai plus accroché avec Alyosha, qui a plus conscience de ses faiblesses.
C’est dommage, parce que l’univers et les technologies inventés par l’auteure sont vraiment très original. J’ai d’ailleurs trouvé qu’elle ne les exploitaient pas assez, j’aurais bien aimé en apprendre plus… peut-être dans les tomes suivants…
L’intrigue est bien elle aussi, mais en refermant le livre j’ai surtout eu l’impression d’être baladée d’un bout à l’autre de la galaxie sans que l’histoire avance vraiment… Heureusement que la révélation de la fin relève un peu le niveau. L’auteure a donc réussi à me donner envie de lire la suite, même si je me suis ennuyée sur certains passages.

Je remercie Nathan pour cette lecture.

41/60

Nos chemins de travers tome 2 – Nos vagues à l’âme – Georgia Caldera

Éditeur : J’ai lu
Nombre de pages : 413
Date de parution : 17 janvier 2018
Prix : 10,90€
Acheter : Amazon ou Bookwitty

Résumé : « Cette douleur qui est la mienne, cette blessure, je la chéris. Puisque c’est tout ce qu’il me reste… » Parfois, l’amour ne suffit malheureusement pas à tout résoudre, et quand ressurgissent les démons du passé, le fragile équilibre qu’avaient réussi à trouver Louis et Emma vole alors en éclats. Si Emma est parvenue à prouver à Louis qu’il pouvait exister une fois descendu de son piédestal, saura-t-il de son côté lui confier les clés de son plus noir secret, prouvant ainsi qu’il a fait d’elle son exception ? Une traversée houleuse, entre vengeance, passion et déchirements, en quête d’un salut qui ne pourra se réaliser qu’à travers l’autre.

Mon avis : J’avais hâte de retrouver Emma et Louis après la fin du premier tome qui m’avait un peu laissé sur le c***, dont vous trouverez mon avis ICI.

Pour faire simple et pour ne pas trop vous en dévoiler : Emma et Louis ont, malgré le chemin parcouru, encore des épreuves à affronter…

J’étais donc impatiente de savoir ce qui aller arriver à Louis et Emma et je n’ai pas été déçue. Leur histoire n’est pas vraiment originale, mais elle a des accents de sincérité. Elle pourrait arriver à n’importe quel jeune, même si je ne leur souhaite pas tout ce qui a pu arriver aux personnages de Georgia Caldera. Les réactions m’ont paru plus que crédibles et l’enchainement des événements logique, ce qui n’est pas toujours le cas pour moi dans les romances.
J’ai beaucoup aimé Louis et Emma, leur force et leur faiblesses, les blessures qu’ils trainent depuis des années et qui les rendent plus forts, celles avec lesquelles ils sont obligés des composés et comment ils en viennent à les affronter ensemble, même si cela restera, pour certaines, un combat de chaque instant. Je les ai même quitté avec un petit pincement au cœur…
Celle petite ombre au tableau, j’ai trouvé les introspections un peu longues… Chacun tournant un peu en rond et disséquant un peu trop chaque action et parole de l’autre. Ce qui m’a aussi un peu gêné c’est parfois le vocabulaire employé pour les dialogues, il est un peu trop soutenu pour des jeunes gens allant à la fac…

J’ai passé tout de même un très bon moment avec ce livre et je remercie J’ai lu pour cette lecture.

 

25/80

Ce que Muti a dans le collimateur #76

La fin d’année n’échappera pas non plus à mes envies de prochaines acquisitions livresques ! Bein oui, quelque soit l’année, Muti a toujours envie de livres !

Les suites

Rosemary beach tome 12, Best Kiss d’Abbi Glines (&moi le 3) Résumé : Après avoir perdu l’amour de sa vie, River Kipling, alias Captain, a sombré dans le crime organisé. Mais le moment est venu pour lui de tirer un trait sur cette sordide existence. La seule chose qui le retient encore à Rosemary Beach est le nouveau restaurant qu’il s’est engagé à lancer. Même si, alors que l’ouverture est imminente, son aventure avec la cheffe de salle, la sulfureuse Elle, lui complique plus l’existence qu’autre chose.
Jusqu’à ce qu’il remarque Rose Henderson, la nouvelle serveuse. Tout ce qu’il sait de cette jolie rouquine à lunettes est qu’elle est une jeune mère célibataire, sérieuse et appliquée à la tâche. Pourtant, dans son rire, dans sa façon de regarder Captain, il y a quelque chose d’étrange, de trop familier… Qui est-elle vraiment ? Le passé de Captain risquerait bien de le rattraper…

Elia, La passeuse d’âmes tome 2, Saison froide de Marie Vareille (PKJ le 11) Résumé : En rentrant avec Solstan au Conclusar, le centre de détention pour mineurs du Palatium, Elia n’a qu’un seul objectif, sauver sa soeur. Mais elle est loin d’imaginer les dangers qui l’attendent derrière les murs de béton où le secret de ses origines ne doit être découvert à aucun prix !
Dans un monde impitoyable où l’ennemi n’est pas toujours celui que l’on croit, Elia survivra-t-elle ? Arrivera-t-elle à sauver sa sœur et à retrouver ses amis ? Elia, Solstan, Tim et Arhia sauront-ils défendre leurs idéaux jusqu’au bout, quel que soit le prix à payer ?

Nos chemins de travers tome 2, Nos vagues à l’âme de Georgia Caldera (J’ai lu le 17) Résumé : « Cette douleur qui est la mienne, cette blessure, je la chéris. Puisque c’est tout ce qu’il me reste… » Parfois, l’amour ne suffit malheureusement pas à tout résoudre, et quand ressurgissent les démons du passé, le fragile équilibre qu’avaient réussi à trouver Louis et Emma vole alors en éclats. Si Emma est parvenue à prouver à Louis qu’il pouvait exister une fois descendu de sons piédestal, saura-t-il de son côté lui confier les clés de son plus noir secret, prouvant ainsi qu’il a fait d’elle son exception ? Une traversée houleuse, entre vengeance, passion et déchirements, en quête d’un salut qui ne pourra se réaliser qu’à travers l’autre.

 

Les nouveautés

Saving her tome 1 (&H le 10) Résumé : Ils avaient tout pour être heureux… c’était un mensonge. Liam n’aurait pas dû être sa seconde chance. L’homme qu’elle était censée aimer pour toujours, c’était Aaron, son mari. Bien sûr, pour les femmes de militaires, «  toujours  » n’existe pas. Natalie savait qu’être veuve si jeune – à vingt-sept ans à peine – était une possibilité. En revanche, qu’il n’ait suffi que de quelques instants avec Liam pour remettre en question toute son histoire avec Aaron… ça, elle ne l’aurait jamais imaginé. Elle qui pensait avoir déjà vécu le grand amour, la voilà confrontée pour la première fois à des émotions qui la dépassent  : la douleur, le désir, la culpabilité… Et impossible d’y échapper. Désormais une seule chose est sûre : les sentiments qu’elle éprouve envers Liam sont si intenses et puissants que soit ils la sauveront… soit ils la perdront.

L’autre sœur de Cylin Busby (Milan le 24) Résumé : Quand la soeur aînée de Nico, Sarah, disparaît mystérieuremsent, sa famille est dévastée. Quatre années ont passé, et chacun a commencé à faire son deuil. Jusqu’au jour où elle réapparaît… Amnésique, mais vivante. Pareille et différente. Au fil des jours et des semaines, Nico en vient à se demander s’il ne s’agit pas d’une imposture. Comment réagir si c’est le cas ?

Juste un pari de Marie Mordomo (Hachette le 31) Résumé : Quand ses amis lui proposent de le payer cinquante euros pour chaque semaine durant laquelle il sortira avec Eli, la fille la plus excentrique de sa classe, Dylan y voit l’occasion de se faire de l’argent facilement. Tout comme Eli ! Si Dylan partage la récompense, elle s’engage à être la meilleure des petites amies. En scellant ce pacte, ils deviennent le couple parfait. En apparence seulement… Mais si différents qu’ils soient, Dylan et Eli ont tout de même deux points communs. Premièrement, ils cachent bien des choses derrière des sourires factices. Et deuxièmement, ils se détestent, depuis toujours !

Six livres pour commencer l’année, c’est pas si mal… Mieux vaut commencer un peu doucement… Et vous quels sont les livres qui vous tentent ?