Bérénice Libretti tome 2 – A la recherche des mots égarés – Magali Lefebvre

♦Éditeur : Alter Real
Nombre de pages : 250
♦Date de parution : 2 septembre 2022
♦Prix : Papier : 20,00€, Numérique : 5,99€
♦Acheter : Amazon

Résumé :  Rien ne va pour Bérénice : elle ne maîtrise pas son pouvoir et Nils ne lui adresse plus la parole.
Elle n’a pas le choix, elle doit trouver des réponses et comprendre pourquoi son pouvoir lui pose tant de problèmes, et pour ça, une seule option : les Bibliothèques Divines. L’idéal pour un rat de bibliothèque comme elle. Mais les réponses ne sont pas si simples à obtenir, surtout qu’une encre aux étranges propriétés fait son apparition. Et que Fhtagn, son collègue, disparaît.
Un nouveau défi pour Bérénice dans cet urban fantasy entre suspense et humour.

Mon avis : J’ai lu le premier tome il y a quelques mois. Il ne m’avait pas totalement convaincu mais j’étais tout de même curieuse de connaitre la suite et d’en savoir plus sur les bibliothèques divines.

Maintenant que Bérénice a découvert la vérité sur les bibliothèques divines elle doit maintenant trouver en quoi consiste son pouvoir de bibliomencienne.

Je ressors encore moins convaincue par la lecture de ce tome 2 que par le premier. Je l’ai trouvé très long. D’accord, il ne fait que 250 pages, mais il traine en longueur. La moitié de l’histoire repose sur les états d’âmes de Bérénice par rapport à sa relation avec Nills. Et elle ne fait que se répéter à longueur de pages et je n’ai fait que lever les yeux au ciel. Autant quand elle l’a fait dans les premières pages cela m’a permis de bien me remettre dans la fin du tome précédent, autant en remplir la moitié du livre c’est trop, beaucoup trop. Cela étouffe complétement l’histoire, qui elle aurait mérité d’être mise en avant et plus développée. Parce qu’au final, on s’aperçoit qu’on apprend peu de choses sur l’histoire des bibliothèques divine alors que c’est le cœur de la saga.
Du coup Bérénice n’a fait que m’agacé. Elle est beaucoup plus cruche dans ce livre que dans le premier. J’ai eu parfois l’impression de ne pas avoir affaire à la même personne que dans le premier tome. C’est dommage parce que l’intrigue et l’univers ont un grand potentiel mais les remises en question permanentes de Bérénice m’ont gâché le plaisir de lecture au point de ne même pas avoir envie de continuer à lire les prochains tomes. Où j’attendrai les premiers avis pour voir si ça évolue dans le bon sens…

Je remercie Alter Real pour cette lecture.

Kennedy Rain tome 1 – Vide magique – Sandy Wiliams

♦Éditeur : Éditions Alter Real
Nombre de pages : 372
♦Date de parution : 2 septembre 2022 (numérique) 30 septembre 2022 (papier)
♦Prix : papier : 22,00€, Numérique : 5,99€
♦Acheter : Amazon

Résumé : Hôtel Rain, seule zone neutre au monde. Un vampire veut voir le soleil se lever sans être réduit en cendres, et un loup-garou souhaite échapper au pouvoir de la lune ? Il n’a qu’à séjourner à l’Hôtel Rain ! Cet hôtel, je le connais bien, c’est celui de mes parents. J’y ai grandi, mais comme je n’ai jamais été douée pour respecter les règles du monde surnaturel, ils ont estimé que m’envoyer faire des études ailleurs était une bonne idée. Me voilà pourtant obligée d’y retourner le temps que mes parents profitent de leurs vacances. Eh oui, je suis la seule à pouvoir les remplacer. Allez, je vais y arriver ! Après tout, rien de grave ne peut se produire dans cet établissement, c’est la définition même d’une zone neutre, non ? Sauf que… L’hôtel a des problèmes d’argent, et la fille de l’alpha du coin et le bras droit d’un des vampires les plus puissants de la région ont décidé de se marier en douce, pile pendant que je suis là. Et s’il n’y avait que ça… Blake, un loup-garou sexy et arrogant veut saboter le mariage et quelqu’un est décidé à faire voler en éclats le traité qui protège la zone neutre. Récapitulons : si la fille de l’alpha et le vampire se marient, c’est la guerre. Si le traité ne tient plus, c’est la guerre. Ils m’avaient dit : « Tu verras, ce sera facile ». Ben voyons…

Mon avis : Une nouvelle série d’urban fantasy avec une héroïne badasse qui doit combattre des créatures fantastiques ? Ça tombe bien, c’est un de mes genres préférés !

Kennedy doit s’occuper de l’hôtel de ses parents pendant son absence. Elle a l’habitude, mais ce n’est pas ce qu’elle préfère faire. D’accord, gérer les clients spéciaux et leurs règles strictes, elle sait faire, mais ce qu’elle voudrait vraiment, c’est pouvoir suivre ses cours et vivre une vie normale.

Mais c’est quoi cette fin ??!!
Oui, je commence mon avis par la fin du livre, une fois n’est pas coutume, mais la fin de ce roman m’a laissée sur ma faim avec mille et une questions. Cela ne m’était pas arrivée depuis la fin du tome 5 de Rachel Morgane. Mais qu’est-ce que j’ai aimé ce livre !
Cela faisait longtemps qu’un livre d’urban fantasy ne m’avait pas autant plus. J’y ai tout retrouvé : des personnages forts et attachants, une intrigue épaisse dont j’ai eu beaucoup de mal à dénouer les fils et une ambiance pesante. Ici, personne n’est ce qu’il semble être. Je n’ai pas réussi à savoir qui faisait quoi, et qui est à classer dans la catégorie des gentils et qui dans la catégorie des méchants. Ce roman est une palette de gris complexe et subtile et ce cette incertitude qui m’a beaucoup plu.
Sans parler de l’intrigue qui ne fait que soulever des questions au fur et à mesure que l’on tourne les pages. Le monde dans lequel évolue Kennedy est sombre et mystérieux mais sa famille n’a rien à lui envier ! Un mystère épais entoure ses parents et j’ai hâte de découvrir ce qu’il en est.
Kennedy traverse beaucoup d’épreuves dans ce premier tome, des épreuves qui la font profondément changer. Elle a encore beaucoup de choses à affronter et je suis curieuse de voir comment elle va faire.
Après quelques recherches sur le net il semblerai que la série ne se compose que de deux romans. Le second parait ce mois-ci en VO et j’espère que la suite nous sera vite traduite pas ce que je veux SA-VOIR !

Je remercie Alter Real pour cette superbe lecture.

Tryna Jones tome 1 – Marques magiques – Myrtille Bastard

♦Éditeur : Alter Real
Nombre de pages : 308
♦Date de parution : 12 août 2022
♦Prix : papier : 20,00€, Numérique : 5,99€
♦Acheter : Amazon

Résumé : Je m’appelle Tryna et je suis à la fois medium et exorciste. Fascinant et un peu flippant, non ? Moi je trouve ça carrément cool. Mon job, c’est de chasser les démons, les anges (qui ne sont pas toujours aussi gentils qu’on l’imagine) et les fantômes, pour m’assurer qu’ils ne viennent pas perturber la petite vie tranquille du commun des mortels. Est-ce que je suis une sorte de sorcière ? Non, pas vraiment. Je suis humaine. OK, je suis quand même spéciale, je vous l’accorde : je vois des choses que les autres ne voient pas, et j’ai appris à développer mes pouvoirs magiques. Mes dons ont été repérés par l’Ordre, une organisation secrète responsable du maintien de l’équilibre entre le monde des Humains et les deux Royaumes, celui des anges, d’un côté, et celui des démons, de l’autre. Depuis qu’ils m’ont formée, je bosse pour eux en free-lance. Ma nouvelle mission est d’intervenir dans un complexe hôtelier de luxe en pleine rénovation qui semble hanté par des poltergeists. Mettre fin au chaos qui retarde l’inauguration, c’est dans mes cordes, et ça va être du gâteau. Si j’avais su… Avertissement : dans cet urban fantasy entre humour, passion et dangers, vous trouverez une héroïne badass qui n’a pas froid aux yeux, des anges qui n’en sont pas, des démons flippants et des esprits frappeurs. Vous allez être accro !

Mon avis : En grande fan de livre fantastique avec des héroïnes fortes, souvenez-vous que je suis fan d’Anita Blake et que j’ai découvert le genre avec elle, ce livre remplissait tous les critères pour me donner envie de le lire.

Tryna a des pouvoirs qui lui permettent de lutter contre les esprits. Elle ne sait pas d’où cela vient (et nous non plus d’ailleurs) mais elle essaye de s’en servir au mieux pour remplis sa mission.

Ce livre avançait plein de promesses et il les a tenu ! Dès les premières lignes on est happé par l’univers de Tryna. Commencer par une possession ce n’est pas banal. Et si on accroche à ce moment là, il est impossible de lâcher le livre.
Certes, c’est un premier tome et il prend le temps de présenter les personnages, la mythologie magique, le monde dans lequel tout cela évolue mais il n’y a quasiment aucun temps mort. Les 300 pages passent à une vitesse folle !
Tryna est un personnage comme je les aime. Pour l’instant, je ne lui ai trouvé aucune faille, même si j’en devine certaines, à vérifier dans les prochains tomes… C’est une femme forte, qui sait ce qu’elle veut et sait également comment l’avoir. Elle reste mystérieuse juste ce qu’il faut pour donner envie de continuer la suite de la série. Elle est entourée d’une équipe attachante qui la complète et la soutient. Un joli équilibre pour mener l’enquête.
Justement, j’ai un petit bémol sur l’intrigue. Elle est « abandonnée » trop vite, je ne vous explique pas, vous le découvrirez par vous même, et se termine donc trop vite à mon goût. Même si je pense comprendre pourquoi après avoir terminé le roman, cela m’a tout de même frustrée.
Ce roman coche toutes les cases d’un roman fantastique qui me plait, j’ai hâte de découvrir la suite des aventures de Tryna et de sa bande.

Je remercie Alter Real pour cette lecture.

Bureau fédéral de la magie tome 5 – Mauvaise graine de furie – Annabel Chase

♦Éditeur : Alter Real
Nombre de pages : 250
♦Date de parution : 5 août 2022
♦Prix : papier : 20,00€, Numérique : 5,99€
♦Acheter : Amazon

Résumé : La vie n’est jamais un fleuve tranquille à Chipping Cheddar.
Des promoteurs tentent de faire main basse sur le terrain des Tasker, et ma famille est en effervescence à cause de l’organisation du Jour des Ténèbres, une fête familiale de la plus haute importance. Enfin, pas pour moi, qui suis le mouton blanc de ma famille adepte de la magie noire. Et de ce côté-là, on peut faire confiance à ma mère et ma grand-mère pour se montrer très créatives…
Et comme d’habitude, les problèmes n’arrivent jamais seuls : certains habitants de Chipping Cheddar se comportent bizarrement. Leur personnalité semble changer du tout au tout, sans raison apparente ! Et puis il y a cette plante étrange arrivée de nulle part qui pousse sur le terrain des Tasker.
Bon, pas le choix : une fois de plus, je dois tout gérer. Étudier de plus près cette plante suspecte, et ensuite, affronter ma famille. Puis survive au Jour des Ténèbres…
Et si le danger n’était pas là où je l’attendais ?
Allez, je peux le faire, je ne suis pas l’Agent Fury pour rien !

Mon avis : Cette série avec des personnages magiques m’a séduite dès le premier tome. Je n’allais donc pas m’arrêter en si bon chemin !

Toujours affublée de sa famille démoniaque, Eden doit affronter une nouvelle menace autour de sa ville.

Cette série, aux tomes très courts, est comme un bonbon acidulé. Ils se lisent vite et respectent leur promesse : ne pas se prendre la tête.
J’ai adoré retrouver la famille loufoque d’Eden. Sa mère et sa grand-mère sont de véritables têtes à claques mais c’est un plaisir de les détester. Et il faut avouer que dans le genre « méchantes » j »ai connu pire ! En fait, cela fait un joyeux bordel qui complique un peu la vie d’Eden qui n’est déjà pas simple puisqu’elle doit chaque fois découvrir et maitriser ses nouveaux pouvoirs de Furie.
L’intrigue policière est simple, mais elle rempli le contrat. L’autrice a un monde fantastique riche qu’elle peut exploiter pour créer toujours plus d’intrigue. La romance est également légère et ne prend pas trop de place dans l’histoire. Et moi ça m’arrange.
Et surtout j’aime beaucoup le personnage d’Eden. Elle est têtue mais aussi très adaptable et il faut vu l’univers dans lequel elle évolue et les gens tous plus bizarres les uns que les autres qui l’entoure.
Bref, toute une série d’ingrédients qui fonctionnent très bien ensemble et qui me donne envie de connaitre la suite !

Je remercie les éditions Alter Real pour cette lecture.

Les dossiers Blackwood tome 1 – Les avides – Guillermo Del Toro et Chuck Hogan

♦Éditeur : J’ai lu
♦Nombre de pages :  382
♦Date de parution : 12 janvier 2022
♦Prix : 8,90€
♦Acheter : Amazon

Résumé : Après une enquête qui a mal tourné, Odessa Hardwicke est mise à pied. Dévastée, la jeune agent du FBI n’est pourtant pas en cause.Sur la piste d’un meurtrier avec son collègue, elle s’est en effet vue obligée de commettre l’irréparable. Mais ce qui la choque le plus n’est pas d’avoir fait usage de son arme : elle pense avoir vu une présence ténébreuse quitter le corps de sa victime.En attendant des jours meilleurs, Odessa accepte une mission à New York. Cette affectation a priori sans intérêt la met sur la piste d’un personnage mystérieux, Hugo Blackwood.Qui est cet homme ? Un simple fou, ou le meilleur espoir de l’humanité face à un mal indicible ?

Mon avis : Guillermo Del Toro est un auteur qui m’intrigue depuis que j’ai eu envie de lire La forme de l’eau (qui est d’ailleurs dans ma PAL depuis peu). Le résumé de ce livre a fini de me convaincre : une enquête paranormale c’est mon dada !

Odessa a  été témoin, lors d’une enquête, d’un meurtre avec événement étrange. Elle était loin de penser qu’elle ne faisait qu’effleurer tout un monde qu’elle ne soupçonnait même pas.

J’ai été complétement happée par cette histoire ! Je suis grande fan des enquêtes paranormales et je me rends compte que je n’en lis pas assez pour me faire plaisir. Tout ce que j’aime est réuni ici : des meurtres « anormaux », une femme de tête même si elle doute (souvent), un mentor autant agaçant que mystérieux, un univers étrange et magique bien glauque. Bref, tout ce qui me permet d’apprécier une enquête hors-norme. Le côté étrange mêlé à l’enquête m’a toujours séduite. Savoir que des forces occultes peuvent flirter avec notre monde, sans qu’on s’en aperçoive ou sans qu’on le soupçonne, m’a toujours fascinés autant que frissonner.
L’enquête est bien construite, je me suis laissée portée par les 3 époques qui nous présente ces forces noires dans leur ensemble : qui elles sont, comment elles sont arrivées ici et qui les pourchasse. Tout s’emboite petit à petit pour nous amener à la fin qui n’est finalement qu’un début, enfin je l’espère.
J’ai beaucoup aimé le personnage d’Odessa. C’est une femme qui veut connaitre la vérité même si elle sait qu’elle ne lui plaira surement pas. Elle a des doutes, mais veut quand même continuer à chercher, à trouver des réponses même si elles s’ouvrent sur un monde qu’elle préférerai ignorer et ne surtout pas connaitre.
J’ai vraiment passé un très bon moment lecture avec ce livre et j’espère que la suite sera vite publiée. Même si j’ai des doutes, je n’ai rien trouvé concernant un autre tome en VO… À suivre…

Je remercie J’ai lu pour cette lecture.