Violette Hurlevent et le jardin sauvage – Paul Martin & J-B Bourgois

Éditeur : Sarbacane / Pépix
Nombre de pages : 496
Date de parution : 15 mai 2019
Prix : 19,90€
Acheter : Amazon

Résumé : Le jour où Violette Hurlevent doit fuir la maison de sa mère, elle pénètre dans le Jardin sauvage, un lieu dont personne ne connaît l’origine. Elle découvre un univers immense, caché aux autres humains et peuplés d’êtres aux coutumes étranges, où les loups parlent et les pierres s’animent. Mais l’endroit recèle également de nombreux périls que la fillette affronte avec son chien Pavel.

Mon avis : Je n’avais pas prévu de lire ce livre, un peu trop jeunesse pour moi, mais l’occasion m’a été donnée et je l’ai saisie.

Violette vient d’emménager dans une maison qu’elle n’aime pas :  vielle et moisie ! Mais le jardin lui, bien que laissé à l’abandon, lui promet de belles découvertes…

Ce livre est un concentré d’histoires magiques et héroïques pour les enfants. Et comme elles se passent dans un jardin tout ce qu’il y a de plus normal, elles sont accessibles à tous. Ce qui est beau c’est ce fantastique au milieu de toute cette normalité. Et de ne pas savoir si ce que vit Violette est dû à son imagination débordante ou à un monde fantastique, à portée de tous, mais que peu ont le plaisir de découvrir. J’aime à croire que la 2ème solution est la bonne, c’est mon cœur d’enfant qui parle.
L’intrigue est bien menée, pleines de rebondissements. Les chapitres sont courts et rythment l’histoire. Les « minis aventures » de Violette s’enchainent sans laisser le temps au lecteur de se poser. On n’a pas le temps de s’ennuyer.
Les illustrations sont simples mais très jolies, le trait est rapide à l’image des aventures de Violette. Elles donnent une autre dimension à l’histoire, nous permettant de nous représenter les personnages fantasques de la même manière que l’auteur et de dessinateur les ont imaginés.
L’ensemble donne un livre addictif et palpitant pour les plus petits comme pour les plus grands.

Je remercie Sarbacane pour cette lecture.

28/65

Esprits maléfiques tome 2 – Les dévoreurs d’âmes – Ellen Oh

Éditeur : Nathan
Nombre de pages : 246
Date de parution : 13 mars 2018
Prix : 8,30€
Acheter : Amazon

Résumé : Harper, sa famille et sa meilleure amie Dayo partent pour Halloween sur une île des Caraïbes. L’apprentie chasseuse d’esprit sent dès son arrivée que l’île est hantée par des créatures très différentes de ce qu’elle a pu rencontrer jusqu’à ce jour. Avec ses pouvoirs de plus en plus puissants, elle tente de comprendre de quoi les fantômes du coin ont peur… et d’où viennent les traces de morsure sur le cou des enfants. Grâce à sa grand-mère, Harper réalise que des dévoreurs d’âmes sont prisonniers de l’île. Ces créatures se nourrissent des âmes des fantômes mais aussi de celles des vivants… Pour se libérer, ils vont procéder, le soir d’Halloween, à de nombreux sacrifices humains. Á charge d’Harper et de ses amis de les arrêter !

Mon avis : J’avais beaucoup aimé le tome 1, La maison des possédés, et j’avais envie de découvrir la suite des aventures d’Harper face aux fantômes et autres créatures surnaturelles.

Après avoir fait fuir le fantôme qui hantait sa nouvelle maison, Harper part en vacances sur une île des Caraïbes, mais ces vacances ne sont pas de tout repos, puisqu’elle est habitée par des esprits maléfiques.

J’ai tout de suite repris mes marques avec Harper et ses amis. Il faut dire que le premier tome ne date que d’octobre, je l’ai lu en janvier donc mes souvenirs étaient encore frais.
Le décor change mais les difficultés restent les mêmes pour Harper. Elle doit apprendre à dominer ses nouveaux pouvoirs et les utiliser pour aider ses proches.
Le changement de décor permet de découvrir une autre sorte d’esprit maléfiques et de voir comment lutter contre eux. Harper, malgré ses douze ans, fait preuve de beaucoup de maturité et de sang froid. Je ne sais si j’en aurai été capable au même âge. L’histoire tient la route et les personnages sont vraiment attachants. J’aime beaucoup Michael le petit frère d’Harper qui permet souvent d’alléger la situation parfois pesante.
Bref, c’est une petite série qui se lit bien, et dont j’ai hâte de découvrir la suite. Je n’ai trouvé que 2 tomes publiés en VO pour l’instant, mais je ne désespère pas d’en lire d’autres.

Je remercie Nathan pour cette lecture.

26/65

L’odeur du jour – Danielle Martinigol

Éditeur : Hachette
Nombre de pages : 218
Date de parution : 20 février 2018
Prix : 13,90€
Acheter : Amazon

Résumé :  Je m’appelle Lili et je suis une flaireuse. Au réveil, je sens l’odeur du jour. Celle qui me dit si je vais passer une bonne ou une mauvaise journée. Ce matin, une puanteur de cauchemar m’assaille. Quelque chose d’horrible s’est produit, c’est sûr. Je ne tarde pas à comprendre quoi : ma prof préférée a été tuée. Et là, surprise : Angie, le « démon » du lycée, prend ma défense quand je fonds en larmes. Elle me dit combien elle aimait notre prof elle aussi. Qu’elle non plus n’accepte pas les explications qu’on nous donne. Que toute cette affaire est louche. Alors on va mener notre enquête. Quitte à suivre les indices laissés par ces deux garçons étranges que nous semblons être les seules à voir…

Mon avis : La couverture simple et efficace a attiré mon attention, le résumé a fini de me convaincre.

Lili sent une odeur chaque jour au réveil. Cette odeur lui donne plus ou moins le ton de la journée. Ce jour où l’odeur a été nauséabonde, elle ne pouvait pas soupçonner ce qui aller arriver…

L’idée de départ m’a tout de suite séduite, mais dès les premières pages j’ai été un peu déçue. Parce que oui, j’aime les histoire un peu fantastique, où le personnage principal est doté de pouvoir magique, de capacités surnaturelles qui lui permettent d’être différent des autres. Et Lili remplissait tous ces critères. En plus elle est douce est discrète, de quoi vraiment me plaire. Sauf que le reste à fait flop… Même si j’ai aimé voir l’évolution de Lilith, j’ai vraiment eu du mal à accrocher à l’intrigue…
Les rebondissements s’enchainent mal, les dialogues sont un peu fades et j’ai parfois eu du mal à relier les éléments entre eux… Bref, je n’ai pas trouver l’histoire palpitante… Surtout que je n’ai pas trouvé d’explication à tout ce qui se passe dans cette histoire. Même si certains faits restant sans explication contribuent au mystère, d’autres sortent d’on ne sait où et leur explication est restée bancale à mes yeux.
Bref, je ressors mitigée de cette lecture. J’en attendais plus et j’ai été un peu déçue.
Je remercie Hachette pour cette lecture.

25/65

 

Le trône des étoiles tome 2 – Rebelles – Rhoda Belleza

Éditeur : Nahtna
Nombre de pages : 377
Date de parution : 14 février 2018
Prix : 17,95€
Acheter : Amazon

Résumé : La guerre gronde dans la Galaxie.
Rhiannon, devenue impératrice, est confrontée à un dilemme : s’allier avec son ennemi Nero, l’assassin de ses parents, pour assurer la paix ; ou le dénoncer est risquer de perdre le trône. Elle ignore que ses décisions menacent de mettre en danger Alyosha et sa sœur disparue, Kara, pris dans la révolte.
Le destin de l’univers est entre leurs mains.

Mon avis : J’avais lu le premier tome au mois de juin (mon avis ICI), et même si mon avis était plutôt réservé, comme cette série ne fait que 2 tomes, je voulais connaitre la fin.

Je vais éviter de faire un résumé personnel, la 4ème de couverture en raconte déjà assez.

J’ai eu assez de mal à me replonger dans l’histoire. J’avoue que je ne me souvenais pas de grand chose du premier tome. Mais petit à petit l’histoire m’est revenue et j’ai pu savourer ma lecture.
L’autrice nous a ajouté un nouveau narrateur, et les chapitres alternent avec des points de vue différents. Cela permet d’avoir une vue d’ensemble de la situation et de peut-être un peu moins trembler que les personnages…
L’intrigue est prenante. On ne sait pas si nos héros atteindront leur but et surtout quels seront les dommages collatéraux et les pertes. Car dans toute bataille il y a des pertes. Il faut savoir sacrifier pour arriver à son but, c’est souvent le prix de la victoire.  L’action est rapide et cela avance assez vite, sans qu’on ait le temps de s’ennuyer. Rhiannon prend en maturité et en assurance, Alyosha apprend lui la patience et découvrir le personnage de Kara a été instructif.
J’ai frémis avec Rhiannon, Alyosha et Kara. J’ai même parfois prié pour eux… Jusqu’au dénouement final qui m’a laissé un goût amer et m’a fait verser quelques larmes.
J’ai passé un très bon moment avec cette duologie qui se lit plutôt facilement.

Je remercie Nathan pour cette lecture.

24/65

Diabolo fraise – Sabrina Bensalah

Éditeur : Sarbacane / Exprim’
Nombre de pages : 275
Date de parution : 6 mars 2018
Prix : 16,00€
Acheter : Amazon

Résumé : Elles sont quatre sœurs, âgées de 11 à 18 ans.
Antonia, l’aînée, découvre qu’elle est enceinte.
Marieke, elle, découvre le plaisir, le flirt… et le beau Basile.
Jolène est un cas à part. Son rêve : avoir enfin ses premières règles, celles qui la feront devenir femme !
Judy, la benjamine, découvre le collège, où, comme à la maison, elle cherche sa place…
Entêtées et émouvantes, ces quatre sœurs vous feront voir la vie couleur Diabolo Fraise !

Mon avis : Une histoire de sœurs dans la collection Exprim’ de Sarbacane ? Aucune hésitation pour moi, il faut que je la lise !

Antonia, Marieke, Jolène et Judy sont 4 sœurs autant soudées que différentes. L’auteure nous propose de les suivre sur une année charnière pour toutes mais de manière très personnelle à chacune.

J’ai vraiment aimé passer du temps dans le petit appartement de ces 4 sœurs, suivre leur année, de voir leur évolution. Chacune d’entre elle rencontre une difficulté liée à son âge, à sa personnalité, à son vécu… et on apprend avec elle comment la gérer, avec ou sans l’aide de ses autres sœurs.  Elles sont natures, et même si j’ai quitté l’adolescence il y a une paire d’années, je me suis retrouvée facilement dans leur vie. J’ai vécu les mêmes interrogations, eu les mêmes doutes et j’aurais aimé avoir un livre à l’époque qui me rassure et me fasse rire en même temps. D’ailleurs j’étais un peu plus comme Jolène…
Ce livre est vraiment une pépite de fraîcheur, qu’on  dévore très rapidement, tellement le rythme est fluide, la narration simple et rapide et les personnages attachants. Même les parents arrivent à nous émouvoir. C’est vraiment une histoire toute simple de tout les jours qui redonne le moral et fait sourire. C’est vraiment une jolie histoire qui, en plus de divertir, peut aider les jeunes filles à trouver leur place dans la société actuelle, et a se sentir mieux face à toutes les pressions qu’elles peuvent subir.
J’ai vraiment adoré cette lecture et la recommande à toutes, aux jeunes comme aux moins jeunes.

Je remercie Sarbacane Exprim’ pour cette lecture.

23/65