Ombre et mystère tome 1 – Envoûtée – Jennifer L. Armentrout

Éditeur : J’ai lu
Nombre de pages : 447
Date de parution : 17 avril 2019
Prix : 14,90€
Acheter : Amazon

Résumé : Julia vient d’accepter un poste d’infirmière à domicile, où elle a pour tâche de veiller sur une jeune fille à l’état fragile. Ses employeurs sont les frères De Vincent, propriétaires d’un domaine au cœur du Bayou dont ils viennent d’hériter. Quand Julia découvre l’imposant manoir, elle éprouve une étrange sensation. Les lieux semblent empreints d’un lourd secret, voire hantés. Plus surprenant encore, l’homme qui l’accueille, Lucian De Vincent, n’est autre que le séduisant inconnu avec lequel elle a flirté la veille au soir…

Mon avis : Cela fait longtemps que je vois passer des romans de l’autrice sur la toile, beaucoup de mes copinautes sont fans de ses livres, alors moi aussi j’ai voulu la découvrir.

Julia quitte tout pour devenir l’infirmière de la fille d’une très riche famille de Louisiane. Quand elle arrive sur place elle découvre qu’un de ses frères n’est autre que l’homme qui l’a séduite la veille au bar, lors de sa soirée de départ. Ajoutez à ça une vielle demeure hantée où les femmes ne vivent pas vieilles et vous aurez de quoi attirer mon attention.

J’ai commencé ce roman pleine de curiosité. J’avais vraiment hâte de faire connaissance avec l’autrice. Même si je sais qu’elle écrit de la romance, je me disais que je côté paranormal et mystère allait compenser. Sauf que non.
D’abord, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. Pour moi ils étaient trop caricaturaux. La fille forte et naïve à la fois, celle qui se trouve moche alors qu’en fait elle est une bombe atomique, celle qui pense qu’elle n’est capable de rien mais qui arrive à tout faire… Opposé à l’homme beau qui le sait, à qui rien ne résiste, qui en plus de ça est riche, misogyne et égoïste. Vous voyez arriver la suite ? Il lui fait prendre conscience que c’est une belle femme digne d’intérêt, elle lui fait prendre conscience qu’il a un cœur et qu’il est capable d’aimer et faire confiance… Bon, admettons, c’est souvent la trame d’une romance et c’était donc assez prévisible.
Non, ce qui m’a vraiment déçue c’est que l’intrigue elle aussi est cousue de fil blanc. Là où j’attendais du paranormal et une sorte d’enquête je n’ai eu que des clichés et des actions prévisibles. Rien de vraiment palpitant.
Heureusement c’est bien écrit et cela se lit très vite. La série comporte trois tomes, les suivants étant basés sur les autres frères, mais je pense que je ne les lirais pas.

Je remercie J’ai lu pour cette lecture.

Aspiration – Lauren Rowe

Éditeur : &moi
Nombre de pages : 350
Date de parution : 3 avril 2019
Prix : 14,90€
Acheter : Amazon

Résumé : Flambeur, play-boy, joueur… Josh Faraday est tout le contraire de Jonas, son frère jumeau. Et il a l’habitude de toujours obtenir ce qu’il veut. Ce qu’il veut désormais, c’est Kat Morgan. Car comment résister à celle que l’on surnomme la « party girl », à la fois effrontée, épicurienne et diablement sexy ? La rencontre entre ces forts caractères va forcément faire des étincelles.

Mon avis : Cela faisait un moment que je n’avais pas lu de romances sulfureuses et j’avais envie de me faire rougir les joues. Aspirations avait l’air totalement prêt à remplir cet effet.

Quand Jonas doit aller aider son frère et sa nouvelle petite amie Sarah qui a des ennuis, il ne savait pas en atterrissant à Seattle qu’il allait tomber sous le charme de la meilleure amie de cette dernière. Mais le charme opère de suite et il espère bien qu’ils ne vont pas se tourner autour trop longtemps.

Avec les premières pages on fait connaissance des personnages et dès le départ ça ne l’a pas fait. Je ne les ai pas trouvés intéressants. En plus j’étais plutôt perdue parce que ce tome est présenté par l’éditeur comme le premier d’une série mais en fait c’est le 4ème de la série Le club. Il me manquait pas mal d’informations et j’avais du mal comprendre. Je ne suis d’ailleurs pas sur de ce qu’est réellement ce Club dont on parle à longueur de pages. Mais là c’est un défaut de la maison d’édition et pas de l’auteure.
Je n’ai pas du tout aimé l’histoire que j’ai trouvée plate. Aucun intérêt. L’intrigue était trop simple et l’histoire amoureuse sans envergure. Les dialogues étaient fade parfois limite vulgaire. Attention, je n’ai rien contre la vulgarité, je dois jurer une bonne cinquantaine de fois par jour, mais là elle n’avait aucun intérêt. Elle était sensée prouver que l’héroïne est forte et indépendante et elle l’a fait passer pour une blonde grande gueule qui parle à tort et à travers. Certaines réparties m’ont fait sourire, mais dans l’ensemble j’ai plus souvent levé les yeux au ciel que souri.
C’est dommage, j’étais pleine d’espoir au commencement de ma lecture et j’ai refermé le livre déçue. Je ne pense pas que continuerai la série ni que je lirai celle du Club.

Je remercie &moi pour cette lecture.

Tu ne m’oublieras pas deux fois ! – Mhairi McFarlane

Éditeur : &H
Nombre de pages : 472
Date de parution : 3 avril 2019
Prix : 15,90€
Acheter : Amazon

Résumé : Après avoir découvert son petit ami au lit avec une autre et s’être fait renvoyer du restaurant dans lequel elle travaillait, Georgina trouve un nouvel emploi. Son chef n’est autre que son ancien amour de lycée : Lucas McCarthy. Seulement, celui-ci ne se rappelle pas du tout d’elle.

Mon avis : J’ai déjà croisé pas mal de livre de l’autrice sur le net, j’ai même quelques-uns de ces romans dans ma PAL depuis quelques années, et elle m’intriguait. J’ai choisi cette histoire avec cette jolie couverture pour faire sa connaissance.

La vie de Georgina est compliquée. Elle a trente ans mais pas de boulot fixe. Elle vit en collocation et a parfois du mal à payer le loyer. Son petit ami depuis 6 mois n’est pas franchement le petit ami idéal… Tout bascule quand le même soir elle perd son travail et découvre son copain au lit avec une autre.

J’ai lu ce roman très vite. J’ai tourné les pages sans m’en apercevoir tant j’étais captivé par l’histoire de Georgina. C’est une femme d’aujourd’hui qui mène sa barque tant bien que mal et qui ne s’en sort pas trop mal. Enfin à mes yeux parce que ce n’est pas le cas de sa famille qui aimerait qu’elle se trouve un mari et un travail stable et respectable. Elle a une bande d’amis géniale qui heureusement elle la soutient. C’est grâce à eux qu’elle arrive à avancer et à continuer. J’ai adoré son sens de l’humour et de la répartie, bien souvent elle m’a fait rire. Elle m’a un peu fait penser à Bridget Jones en moins « miss catastrophe ».
J’ai aussi aimé la complexité des liens familiaux. Non, sa famille n’est pas simple, elle a son lot de non-dits, c’est ce qui fait qu’elle ressemble à pas mal de familles actuelles.
« L’intrigue amoureuse » m’a séduite. Elle n’est pas basique, les liens entre les deux personnages se tissent lentement et le fait de découvrir petit à petit leur passé commun nous les rend encore plus attachants. Le couple est aussi loin des stéréotypes que l’on croise souvent dans ce genre de romans et ça fait du bien !
Ce livre est une vraie bouffée d’air frais qui m’a fait passer un très bon moment, et je pense que les autres livres de l’autrice ne resteront pas longtemps dans ma PAL.

Je remercie &H pour cette lecture.

 

Ce qui ne te tue pas… – Georgia Caldera

Éditeur : J’ai lu
Nombre de pages : 319
Date de parution : 20 mars 2018
Prix : 13,40€
Acheter : Amazon

Résumé : Quand la haine est aux prises avec l’amour…
Le bac en poche, les années lycée et leur lot de terribles souvenirs derrière elle, Violette se réjouit de pouvoir enfin tourner la page. C’est par un déménagement et l’intégration d’une école de graphisme de renom que débute sa nouvelle vie. Artiste dans l’âme, Violette espère se révéler et s’épanouir au sein de Arte-Sup. Or son bonheur a un prix : Adam, le fils de son nouveau beau-père. Car le jeune homme, aussi ombrageux qu’insaisissable, avec lequel elle va devoir désormais partager un couloir, semble la haïr par-dessous tout. Et lui aussi étudie les arts graphiques au sein de la même formation…

Mon avis : J’avais aimé la série Nos chemins de travers (Avis tome 1 ICI et tome 2 LÀ), je n’ai donc pas hésité longtemps avant de commencé se premier tome.

Violette réemménage avec sa mère pour faire ses études dans un école de dessin de Tour. Sa mère s’est remariée et Violette n’est pas sure se d’entendre avec son beau-père et son fils…

J’aime les personnages torturés et je pense que dans ce romans, encore une fois, Georgia Caldera, nous a bien servie ! Chacun de nos deux héros transporte un passé trop lourd pour ses frêles épaules. On le découvre petit à petit et c’est un vrai plaisir.
Bon, dis comme ça, je fais un peu sadomasochiste, mais ce n’est pas ça du tout. Je m’identifie plus aux personnages qui pont soufferts qu’aux autres. C’est comme ça. Donc j’ai vraiment apprécié suivre leur histoire, voir comment elle évolue et où elle va les mener tous les deux. Même si j’ai bien une petite idée, mais je vais attendre de voir ce que dévoile le tome suivant. Si jamais vous voulez échanger là-dessus, vous pouvez toujours me joindre par mail.
L’histoire est bien construite, les personnages riches et complets, même si l’autrice ne dévoile pas tout rapidement, au fil des pages, on comprend mieux pourquoi ils réagissent comme ça dans certaines situations. On s’attache à eux et, bien souvent, j’ai eu envie de les prendre dans mes bras pour les consoler et leur assurer que tout aller bien se passer.
Bref, j’ai passé un très bon moment avec ce livre et j’ai hâte de lire la suite qui doit normalement sortir le 15 mai.

Je remercie J’ai lu pour cette lecture.

27/65

Will you play ? – Alicia Garnier

Éditeur : &H
Nombre de pages : 320
Date de parution : 6 mars 2018
Prix : 15,90€
Acheter : Amazon

Résumé : Les règles sont faites pour être brisées…
Alors que sa carrière de galeriste démarre à peine, Dawn rencontre l’homme idéal. Celui qui va l’aimer, la faire se sentir unique et combler toutes ses attentes. Sauf qu’en trouvant l’amour, elle a l’impression d’avoir perdu Garrett, son meilleur ami. Celui qui a grandi à ses côtés, qui partageait avec elle le goût du danger, des paris insensés, et qui apportait le brin de folie qui donnait du sens à sa vie…
Garrett n’en revient pas. Dawn en couple ? Avec ce type ? Monsieur Parfait a beau cocher toutes les cases, il n’a pas la moindre idée du diamant brut qu’est sa meilleure amie… Mais si Dawn ne voit pas que ce type est fade et banal, que peut-il y faire ? Rien. À part trouver, lui aussi, une copine. De préférence une qui causera à Dawn la même peine que celle qu’il ressent… Car tout ça n’est qu’un jeu, non ?

Mon avis : Je connais Alicia depuis plusieurs années. Quand j’ai commencé mon blog exactement. J’ai été contente de voir qu’elle publiait un premier roman et j’ai voulu le découvrir.

Garrett et Dawn ce connaissent depuis tout petit. Ils sont inséparables et se lancent continuellement des défis.  Mais arrivé à l’âge adulte, leur relation se nuance et se complique un peu.

J’ai commencé le livre pleine d’entrain mais je me suis vite aperçue au bout de quelques pages que je n’accrochais pas avec les personnages. Je ne me suis pas attachée à Garrett et Dawn, il m’a manqué quelque chose sans que j’arrive vraiment, à mettre le doigt dessus. J’ai trouvé les deux protagonistes un peu trop « enfants gâtés », sans réelles autres préoccupations que leur vie personnelle.
Pourtant l’histoire est belle et très bien écrite, mais je suis restée détachée toute ma lecture. Je n’ai pas réussi à être touchée par l’émotion. Bon, d’accord, il est maintenant de notoriété publique que je ne suis pas une grande fan de romance, mais j’aime bien en lire de temps en temps, et j’espérais faire mouche avec celle-ci.
La fin est plutôt originale, je ne m’y attendais pas vraiment, elle a même réussi à me captiver plus que le début du roman, j’ai donc terminé ma lecture sur bonne impression, même si l’avis général est plutôt mitigé.
Je pense que c’est un bon roman que je n’ai pas réussi à rencontrer. Je suivrai donc les prochaines parutions d’Alicia avec curiosité.

Je remercie &H pour cette lecture.