La fille des deux mondes tome 3 – Trois derniers soupirs – C. C. Hunter

Éditeur : Michel Lafon
Nombre de pages :  347
Date de parution : 6 février 2020
Prix : 15,95€
Acheter : Amazon

Résumé : Depuis le réveil d’Hayden, Riley se retrouve seule pour affronter ses nouvelles apparitions et aider les défunts à rejoindre l’autre monde. Le pire dans tout ça, c’est que le jeune homme n’a aucun souvenir de sa période passée dans le coma – et donc, aucun souvenir de celle qui l’aime, et qu’il semblait pourtant aimer lui aussi.
L’adolescente doit faire face à des défunts pas toujours coopératifs et, malgré le soutien de sa meilleure amie Kelsey, elle est souvent bien démunie. Jusqu’à ce que l’apparition inattendue d’une figure de son passé vienne chambouler la vie de Riley et lui fasse oublier tous ses autres problèmes…
De l’autre côté de la lumière.

Mon avis : J’ai beaucoup aimé les tomes précédents et j’avais hâte de connaitre la suite et fin de cette trilogie ! (Retrouvez mes avis des tomes 1 et 2 ICI et )

Je ne ferais pas de résumé personnel pour évite de vous spoiler. Surtout que la 4ème de couverture s’en charge souvent.

J’ai autant aimé ce troisième tome que les deux précédents. C’est le tome qui termine la trilogie et il le fait haut la main ! Il clôture la série comme j’en avais envie et j’ai pris beaucoup de la plaisir à le lire.
Riley apprend enfin les secrets de sa famille et je dois bien avouer que c’est le seul bémol de l’histoire, je m’attendais à quelque chose de plus poussé. C’est, je trouve, le seul point un peu bâclé de l’histoire. J’aurais aimé en savoir plus et que cela continue un peu…
Pour ce qui est des fantômes, là tout est bon ! J’adore les histoires de fantômes et celle-ci est géniale ! J’aime l’univers créé par l’autrice et la façon de Riley les perçoit, interagit avec eux, les aides… Je dirais même que d’être arrivé sur le dernier tome me chagrine un peu, j’aurais bien vécu d’autres aventures avec Riley et ses fantômes. Bon peut-être que l’autrice nous réserve des surprises qui sait ?
La romance n’est pas trop présente non plus, même si parfois elle est un peu tirée par les cheveux… Heureusement elle n’a pas gâché mon plaisir de lecture. J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié aussi les liens d’amitié qui se font dans le roman.
Bref, un roman qu’il m’a été agréable de lire et qui m’a fait passé un bon moment.

Merci à Michel Lafon pour cette lecture.

15/50

Se taire ou mourir ? – Karen M. McManus

Éditeur : Nathan
Nombre de pages :  390
Date de parution : 12 mars 2020
Prix : 17,95€
Acheter : Amazon

Résumé : Ellery et Ezra, sœur et frère jumeaux de 17 ans, s’installent à Echo Ridge pour vivre avec leur grand-mère.
La petite ville est connue pour avoir été le théâtre de deux meurtres inexpliqués en 20 ans, dont la tante des jumeaux. À Echo Ridge, chacun semble avoir ses secrets… C’est ce que découvre Ellery lorsqu’une de ses amies disparaît à son tour. Elle décide de mener l’enquête, déterrant par mégarde des indices sur les précédents meurtres…

Mon avis : J’avais beaucoup aimé le premier roman de l’autrice Qui ment ? (cliquez ICI pour avoir mon avis) et j’avais hâte de découvrir celui-ci.

Ellery et Erza arrivent dans une nouvelle école dans des circonstances pas faciles pour eux. Mais c’est aussi une occasion pour eux de découvrir la ville natale de leur mère. Sauf que cette ville renferme des secrets qu’il est parfois dangereux de découvrir.

Un petit policier par les temps qui courent ça fait du bien. Cela permet de se changer les idées et de déconnecter.
Ce roman possède tout ce qui fait un bon policier : une intrigue qui tien la route, des rebondissements, un doute persistant sur e coupable au fur et à mesure des découvertes de notre petite bande.
Cette bande elle est bien sûr composée des jumeaux, mais aussi des deux amis qu’ils se sont faits en arrivant au lycée. C’est avec eux 4 que nous menons l’enquête et que nous découvrons les éléments qui font avancer notre raisonnement.
J’ai beaucoup aimé l’intrigue qui se passe sur plusieurs semaines et pas sur plusieurs jours comme bien souvent. Cela donne une plus grande vision d’ensemble et permet de voir évoluer les personnages avec plus de cohérence, à mon avis. J’ai surtout été baladée par l’autrice qui ma fait douter sur tous les suspects possibles… D’ailleurs je n’avais même pas vu arriver le coupable à la fin.
Bref, un policier qui remplit parfaitement son office.

Je remercie Nathan pour cette lecture.

14/50

Bienvenue au motel des pins perdus – Katarina Bivald

Éditeur : J’ai lu
Nombre de pages :  702
Date de parution : 8 janvier 2020
Prix :8,20€
Acheter : Amazon

Résumé : l y a une minute, Henny Broek traversait la rue, maintenant elle est plantée sur le trottoir et regarde son cadavre. Elle est donc décédée dans un accident de la route et devrait rejoindre le royaume des morts. Mais elle a passé toute sa vie dans la même petite ville, elle a toujours travaillé dans le même motel décati et elle ne compte pas leur dire adieu de sitôt. Alors qu’elle regarde ses amis et ses proches réunis pour son enterrement, Henny est confrontée à un nouveau défi : les aider à retrouver leur joie de vivre, malgré leur apparente détermination à rester isolés et malheureux. Henny décide de raviver les vieilles amitiés et de réunir les anciens amants. Pendant ce temps, son cher Motel des Pins perdus reprend vie lui aussi et se peuple d’étrangers pas forcément bienvenus. Les habitants de la ville ne sont pas ravis du changement et la tension monte entre le personnel du motel, les clients et les riverains. Est-ce que Henny aide vraiment ses amis et sa ville en restant parmi eux ? Le bonheur se révèle bien vite plus compliqué qu’elle ne pensait, mais pour elle, tant qu’il y a de l’amour, il y a de l’espoir.

Mon avis : Même si j’ai un peu de mal à lire depuis quelques temps, je lis un peu quand même, le plus dur étant ensuite d’écrire mon avis. En cette période de confinement, j’espère réussi à rattraper mon retard. Voici un premier avis avec cette petite lecture qui fait du bien.

Henny meurt bêtement et subitement. Elle n’était pas prête à mourir et s’attarde près de ses proches quand elle décide de les aider à être heureux avant de partir définitivement.

J’ai passé un très bon moment lecture avec ce roman. Certes il est long mais on ne voit pas les pages défiler. L’écriture et simple et l’autrice ne nous abreuve pas de descriptions indigestes. Au contraire, elle arrive à nous plonger dans le quotidien de cette petite ville d’Amérique avec beaucoup de justesse et de réalisme. J’ai apprécié le temps passer avec cette petite communauté.
J’ai également beaucoup aimé le personnage de Henny, la suivre et voir le monde, son monde à travers ses yeux. Elle est parfois très consciente de ce qui l’entour, des qualités et des défauts de chacun, mais aussi un peu naïve. C’est très agréable de découvrir chaque personnage, son histoire, ses secrets, ses aspirations, sa façon de voir la ville et l’avenir. Petit à petit on apprend à connaitre tout le monde et comment chacun en est arrivé là où il est aujourd’hui.
C’est une très jolie lecture que je conseille pour passer un bon moment.

Je remercie J’ai lu pour cette lecture.

Bilan perso #95

Voici le petit bilan du mois de février.  Je dois avouer que j’ai une petite panne de lecture depuis 3/4 semaines et j’ai du mal à m’y remettre. Croisez les doigts pour que cela change.

Livres reçus

La vie rêvée de Noah Oakman de Davir Arnold
La fille des deux mondes tomes trois, Trois derniers soupires de C.C. Hunter
La fin du et autres commencements de Veronica Roth
Le jour où j’ai adopté un trou noir de Michelle Cuevas

Consécration de Lauren Rowe
Dévisagée d’Erin Stewart
The kissing booth tome 2, Going the distance de Beth Reekles
Le sixième monde tome 1, La piste aux éclairs de Rebecca Roanhorse

Tous nos jours parfaits de Jennifer Niven
Jackaby tome 3, Les fantômes du passé de William Ritter
Les sœurs du mal d’Alice Clark-Platts
Sex doll de Danielle Thiéry

Livres lus (Oups !)

Cassidy Blake tome 1, Chasseuse de fantômes de Victoria Schwab
Nos passés imparfaits tome 1, Destins volés de Danielles Rollins
Je ne voulais pas vous faire pleurer de Charlotte Monnier
Bienvenue au motel des pins perdus de Katarina Bivald

Soit 12 de reçus et 4 de lus et une PAL qui fait un bon de +8 😦  et termine avec 462 livres à lire. Je crois que je n’ai pas besoin de faire de commentaire 😉

Nos passés imparfaits tome 1 – Destins volés – Danielle Rollins

Éditeur : Michel Lafon
Nombre de pages :  395
Date de parution : 6 février 2020
Prix : 17,95€
Acheter : Amazon

Résumé : Une histoire d’amour envoûtante qui traverse le temps et les époques.
Dorothy est piégée et prête à tout pour échapper au mariage arrangé par sa mère. Y compris s’enfuir et embarquer clandestinement à bord d’un étrange vaisseau. Mais en faisant la connaissance du jeune et mystérieux Ash, la jeune fille est loin de se douter qu’elle va atterrir dans un futur déchiré par les catastrophes naturelles et la guerre civile. Un futur dans lequel Ash a une mission des plus cruciales : remonter le temps et retrouver le Professeur, son mentor, afin d’empêcher le monde de sombrer dans le chaos. Ce que Dorothy ignore, c’est qu’en fuyant son tragique destin, c’est celui de l’humanité entière qu’elle vient de changer…

Mon avis : Ce livre m’a été proposé en avant première au salon jeunesse de Montreuil. Le temps de le caser dans mon emploi du temps et je l’ai lu pour sa date de sortie.

Alors qu’elle est une arnaqueuse en 1913, Dorothy se retrouve en l’an 2077 alors qu’elle chercher à échapper à sa mère et au mariage qu’elle lui a arrangé. Une fois dans cette nouvelle époque elle doit s’adapter aux nouveautés et ici aussi apprendre à survivre.

J’ai du mal avec les voyages dans le temps, je m’y perds souvent dans leur théorie et ce roman n’a pas échappé à la règle. J’ai l’esprit trop cartésien pour tout comprendre. C’est comme si mon cerveau s’y refusait. Souvent je fais abstraction des explications, scientifiques et techniques, qui me perdent plus qu’autre chose. Je pars du principe que c’est possible et que je ne veux pas savoir comment. Ça me simplifie bien les choses !
Ce point mis à part, j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire. Impossible de m’immerger et de me laisser emporter. Et je n’ai pas réussi à trouver ce qu’il manquait pour que la mayonnaise prenne… Les personnages sont attachants, on arrive à les apprécier. Ils ont bien sûr quelques défauts, mais c’est ce qui les rend plus accessible. J’ai relevé quelques points qui m’ont dérangés mais rien qui n’entravent plus que ça le plaisir de lecture.
L’histoire et l’intrigue sont bien trouvés, mais je ne sais pas pourquoi je n’ai pas adhéré. Même la fin qui dévoile son lot de révélations, n’a pas réussi à m’enthousiasmer plus que cela. C’est peut-être que la science fiction n’est décidément pas mon genre littéraire ?
Je ne suis d’ailleurs pas sure de continuer la série…
Et vous ? Vous l’avez lu ? Qu’en avait vous pensé ?

Je remercie Michel Lafon pour cette lecture.

13/50