Ce que Muti a dans le collimateur #80

Alors ? Quels sont pour le mois de juin les livres qui vont remplir mon panier d’acheteuse compulsive ? 😀

Ce mois-ci, il n’y aura que des nouveautés :

Peppo de Séverine Vidal (Bayard le 6) Résumé : Salut mon frère
Je pars à La Jonquera.
Occupe-toi des petits.
Je reviendrai.
Elle a déconné, Frida.
J’ai déjà du mal à m’en sortir quand j’ai que moi à gérer, alors je comprends pas comment elle a pu croire une seconde que je pourrais faire ça. Tout seul.
Je sais même pas comment on chauffe un biberon.
Mettre une couche dans le bon sens.
D’ailleurs tout le monde le dit toujours, et Tonton Max en tête : Pëppo t’as pas de bon sens.
Je suis coincé.
Pëppo, mon gars, t’es coincé. Gravement.
Et tout ce que tu vas faire, à partir d’aujourd’hui et jusqu’au retour de Frida, tu le feras deux mômes sur les bras.
Ou dessous.
Je sais même pas comment ça se porte des bébés.

Souvenirs effacés d’Arno Srtobel (L’Archipel le 6) Résumé : L’enlèvement de son fils… Sa fuite nocturne a travers le parc… Le coup sur la tête… A son réveil d’un coma de deux mois, Sibylle a l’impression de se souvenir de tout. Elle a 34 ans, vit avec son mari dans une ville voisine. Étrangement, le médecin a son chevet lui assure qu’elle n’a jamais eu d’enfant. Sibylle décide alors de fuir l’hôpital en pleine nuit pour rentrer chez elle.
Une automobiliste stoppe et la raccompagne jusqu’à son domicile. Mais, lorsque son mari ouvre la porte, il ne la reconnaît pas, malgré les détails intimes qu’elle lui livre.
A qui Sibylle peut-elle faire encore confiance ? Et qui est-elle vraiment ?
Avec Souvenirs effacés, le thriller qui l’a propulse au premier rang des maîtres allemands du suspense, Arno Strobel signe un roman qui vous fera douter de tout, jusqu’au bout.

Awake de Natasha Preston (Hachette le 6) Résumé : Noah, c’est le nouveau du lycée. Il est beau, calme, mystérieux. Et il n’a d’yeux que pour Scarlett, chargée de l’aider à prendre ses marques au lycée. Très rapidement, elle tombe sous son charme. Et pourtant, la voix qui sommeille en elle lui crie de se méfier. Noah, si parfait, lui cache quelque chose, elle en est persuadée.
Au même moment, Scarlett, qui ne se souvient de rien du tout concernant son enfance, commence à se remémorer des fragments d’un passé qui la terrorise. Un passé que ses parents lui ont caché… et un secret qui pourrait la tuer.
Entre mensonges et manipulations, à qui peut-elle faire confiance ?

L’étoile rebelle de Cathy Cassidy (Nathan le 7) Résumé : A 14 ans, Mouse vit dans un quartier pauvre où il aime taguer les murs la nuit. Alors qu’il se rend à un rendez-vous avec Dave, son assistant social, il rencontre la jolie Cat, rebelle et mystique, dont il ne peut s’empêcher de tomber amoureux. Ensemble, il recueillent un chien abandonné qu’ils prénomment Lucky. Mais lorsqu’ils comprennent que Lucky appartient à l’un des dealers du quartier, les ennuis arrivent, et avec eux, Mouse découvre que Cat dissimule un secret…

Shâhra de Charlotte Bousquet (Mnémos le 7) Résumé :  Djiane, héritière d’un art mortel et secret, est donnée contre son gré à un seigneur tyrannique. Arkhane, apprentie chamane, est privée en une nuit de son identité et de ses dons. Abandonnée dans un reg aride, elle ne doit sa survie qu’à la protection d’un étrange vautour. Seule rescapée de l’attaque d’une gigantesque créature des sables, Tiyyi, une jeune esclave tente d’échapper à la fournaise de Tessûa. Recueillie par des nomades, elle découvre peu à peu ses pouvoirs.
Et dans l’ombre, un immortel en quête d’humanité, un djinn prisonnier d’un corps vieillissant, prêt à tout pour devenir un dieu…
Dans ce monde désertique, peuplé de mages et de pillards, de conteurs, de guerriers et de djinns, Charlotte Bousquet nous conte le destin passionnant et mouvementé de trois femmes marquées du sceau d’Azr’Khila, déesse de la vie et de la mort.

Voyage interdit de Tara Jones (Hugo poche le 7) Résumé : Stella est une lycéenne fraîchement débarquée de Miami après l’accident de voiture qui a coûté la vie à sa meilleure amie, Ever.
Après un séjour en hôpital psychiatrique, elle tente de passer inaperçue en intégrant l’Exel Academy de Boston. Elle n’aspire qu’à une chose : qu’on la laisse tranquille… elle, et ses remords. C’est sans compter sur sa particularité, un don qu’elle a hérité lors de l’accident, qui lui fera rencontrer Sebastian… de façon fort peu conventionnelle. Un don qui s’avère être à la fois son plus grand bonheur et son secret le plus lourd.
Une relation naissante entre deux mondes, qu’il faut protéger pour lui permettre d’éclore dans le monde réel.
Stella va pouvoir vérifier si l’amour a des frontières.

Toi plus que tout de Mia Sheridan (Hugo roman le 7) Résumé : Pourra-t-il lui donner la force de se reconstruire ?
Crystal a souvent perdu ceux qu’elle aimait et n’a jamais pu compter sur personne. En grandissant, elle s’est forgé une carapace de défiance et elle a appris à ne plus croire en rien.
Lorsque Gabriel Dalton vient la voir dans le club de strip-tease où elle danse, elle croit qu’il est un homme comme elle en a croisé beaucoup. Il lui fait une proposition déconcertante qu’elle refuse aussitôt ; elle est déterminée à ne plus se laisser abuser par les hommes.
Gabriel a traversé une épreuve terrible, mais il a appris à se reconstruire morceau par morceau, à goûter tout ce que la vie peut lui offrir, à aimer son existence pourtant si tourmentée. Il a tout de suite remarqué Crystal, sa fragilité et sa méfiance. Lui qui garde de son passé une grande difficulté à vivre avec les autres, pourrait bien se rapprocher de Crystal. Si elle le lui permet et si elle commence à s’aimer elle-même.

Fierté tome 1, En mâle de toi de Sarina Bowen et Elle Kennedy (J’ai lu le 13) Résumé : Entre hommes aussi, la limite entre amitié et attirance peut être troublante…
Jamie n’a jamais compris pourquoi Wes, son meilleur pote, a cessé de donner signe de vie l’année de leurs dix-sept ans, après cette soirée à deux un peu limite, certes, mais trop arrosée pour être prise au sérieux… Cinq ans plus tard, leurs chemins se croisent de nouveau à l’occasion d’une compétition de hockey. Jamie reproche à Wes son long silence. Wes explique alors qu’il est gay. Un aveu qui risque bien de faire vaciller leur lutte sur la glace et, surtout, leurs existences…

Le chat-bouloule et Le petit grumeau illustré de Nathalie Jomard (J’ai lu le 20).

La planète des 7 dormants de Gaêl Aymon (Nathan le 20) Résumé : Pour réparer leur vaisseau endommagé, des explorateurs spatiaux atterrissent en catastrophe sur une planète inconnue. La découverte de ruines d’une civilisation disparue ravive l’espoir de la capitaine : cette
nouvelle planète pourrait-elle être habitable ? Mais une partie de l’équipage est prête à tout pour repartir au plus vite, malgré l’état du vaisseau…
La rencontre soudaine avec un peuple primitif qui les prend pour des dieux, les Sept Dormants, les place devant un choix crucial : jouer les usurpateurs ou détromper ceux qui les accueillent ?

Clean de Juno Dawson (Hachette le 20) Résumé : «  Visage écrasé contre le cuir. Odeur de voiture neuve.
Je ne peux pas bouger. J’ai été kidnappée. Je ne peux pas bouger.
J’ouvre les yeux. Ça fait mal. Mais j’aperçois mon frère, Nikolai.
―  Nik  ?
―  Tout va bien, Lexi, je vais te trouver de l’aide.
Oh, putain, cette fois, il l’a fait. Il a décidé de me sauver.  »
Voilà comment je me suis retrouvée coincée au Clarity Centre, un hôtel de luxe pour les accros en tout genre. Pour moi, c’est un peu Alcatraz avec un spa.
Chacun son poison. Pour Ruby, c’est la bouffe. Pour Kendall, c’est l’excès inverse. Pour Saif, c’est la drogue (aucune originalité), comme moi. Et Brady… Brady, le beau gosse de service, c’est un grand mystère.
Bref, on forme une belle bande de déglingués. Et la nouvelle venue, Sasha, semble encore plus tarée que les autres. La grande question  : sommes-nous prêts à être clean  ?

Sweet home tome 1 de Tillie Cole (Milady poche le 20) Résumé : « C’est le destin qui nous a réunis… On est les amants maudits, comme Roméo et Juliette, mais contrairement à eux, on a toute la vie pour se découvrir. Je te promets que je ferai tout pour qu’on vive heureux jusqu’à la fin des temps… »
Molly, brillante étudiante d’Oxford, a appris à ses dépens que ceux qu’on aime finissent toujours par nous quitter. Elle n’a plus grand-chose à espérer de sa vie en Angleterre quand elle s’envole pour l’Alabama. Le dépaysement est total, et c’est une nouvelle vie qui s’offre à elle. Tout est si différent ici – plus lumineux, plus vivant. L’étudiante découvre la passion des Américains pour le football et succombe au charme de Roméo, quarterback au corps d’Apollon, mascotte de l’université. Cette rencontre inattendue entre deux êtres que tout oppose va changer sa vie à jamais. Mais ces Roméo et Juliette des temps modernes parviendront-ils à surmonter les obstacles qui se dressent devant eux ?

 

Publicités

Blog tour – Secret McQueen tome 1 – Secret débarque de Sierra Dean

Je participe encore une fois à un blog tour afin de vous faire découvrir un roman US nouvellement traduit en français. C’est le premier roman d’une série d’urban fantasy qui a l’air de tenir ses promesses… Je vous laisse découvrir le premier chapitre ci-dessous :

Chapitre un

Dans les heures hostiles qui précédaient l’aube, une brume épaisse et humide s’était posée au-dessus des pelouses verdoyantes de Central Park. Une lune déclinante surplombait la ville tel le sourire énigmatique du chat du Cheshire. L’air printanier était assez froid pour qu’un souffle se transforme en un nuage éphémère. En suivant ces nuages avant qu’ils ne disparaissent, on pouvait retracer le parcours d’un promeneur dans la nuit noire, à travers le parc.

Le long de la célèbre Grande Pelouse, à l’intérieur de la forêt anguleuse, face à une rangée d’immeubles brillants, décor lumineux qui se détachait du paysage sombre, on pouvait voir ces nuages saccadés se déplacer précipitamment entre les branches déployées et encore dépourvues de feuilles. À quelques centimètres de ces traînées brumeuses, une jeune femme courait comme si sa vie en dépendait.

Je n’étais pas la femme en question, mais je courais aussi.

Comme une idiote, j’avais cru pouvoir faire une jolie ballade, tranquille dans Central Park, pour profiter du calme qui régnait avant l’aube, chose presque impossible dans une ville comme New York. D’habitude, les seuls moments de répit que je m’accordais étaient lorsque ma douche me fournissait un minimum de solitude. Et même dans ces moments-là, la tuyauterie de l’immeuble grinçait à chaque utilisation. La douche n’était silencieuse que lorsque l’eau était froide.

Cette nuit-là, j’avais voulu être seule dans la pénombre avant de glisser dans mon sommeil matinal habituel, mais c’était trop espérer dans une ville qui ne dormait jamais. Même si, pour moi, une nuit calme signifiait généralement me faire agresser par un sale type ou mener la vie dure à des drogués qui essayaient d’effrayer des lycéennes rebelles, j’aurais encore préféré ça à ce que j’étais obligée de faire en ce moment.

Malheureusement pour moi, et plus encore pour la fille après qui je courais, elle était poursuivie par une chose qui n’était ni amicale ni même humaine.

Elle aurait eu beau fuir à toute vitesse, les vagues de peur qui émanaient d’elle étaient si fortes que la créature qui la traquait aurait pu la retrouver n’importe où. La peur avait une odeur écœurante, pas vraiment sucrée, plutôt une odeur de vieux clou de girofle et de cuivre. Je le savais parce que je pouvais la sentir, moi aussi. Et cette odeur me provoquait des frissons qui se propageaient jusque dans ma colonne vertébrale. En moi, il y avait un prédateur qui comprenait ce que son agresseur ressentait en la traquant, une part primitive qui reconnaissait ce désir de fondre, victorieuse, sur une proie terrifiée.

Je pouvais le sentir, lui aussi, et je pouvais à présent déterminer avec certitude qu’il s’agissait d’un mâle. Je n’irais pas jusqu’à dire que c’était un homme, car il ne restait plus rien de ce qu’il avait été autrefois. Il avait l’apparence d’un être humain, mais sous ce costume de chair se trouvait quelque chose de monstrueux.

Je ne sentais que sa faim irrépressible. La fille n’avait pas eu le temps de s’inquiéter : une terreur foudroyante et sauvage l’avait submergée quand il l’avait prise en chasse brusquement. C’était sa peur soudaine qui m’avait attirée. J’étais là parce que la fille était très humaine et très vulnérable, et qu’il l’avait attaquée par surprise, ce qui était contraire aux règles.

Même si cette chose était sans l’ombre d’un doute morte, je savais que si je n’étais pas plus rapide que lui, la fille gonflerait bientôt leurs rangs. Et une fois qu’elle serait des leurs, cette infraction aux lois qui régissaient les vampires de ce monde deviendrait de toute façon mon affaire. Intervenir maintenant nous ferait donc gagner du temps, à moi et à quelques vampires bureaucrates.

Au point où j’en étais, je me serais dit n’importe quoi pour justifier cette poursuite.

La fille sortit de la forêt et piqua un sprint en boitant à travers la Grande Pelouse. C’est à ce moment-là que je me rendis compte que j’avais dépassé l’agresseur. Je continuai à les suivre à travers les bois, espérant que sa faim le distrairait assez pour qu’il ne s’aperçoive pas que je m’étais invitée à sa partie de chasse. L’odeur de sang dans l’air m’apprit qu’elle s’était blessée pendant sa fuite.

Elle clopinait à travers la pelouse, car elle avait cassé le talon d’un de ses escarpins et l’autre, attaché à sa cheville uniquement par la lanière, traînait derrière elle. Elle sanglotait, étouffait ses cris, et une part de moi se nourrissait de ces bruits avec un plaisir profond. Une faim animale me poussait à être la première à l’attraper, pour pouvoir la déchiqueter et la mettre en lambeaux.

Mais je ne pouvais pas. Je n’avais jamais tué un être humain, du moins pas un être humain au sang pur, et je n’allais pas commencer cette nuit-là. Je n’étais pas une machine à tuer comme lui. J’étais tout autre chose. Il était encore plus difficile de croire à l’existence d’un être tel que moi, que de croire à celle des vampires. Ma nature me permettait malgré tout de conserver assez d’illusions sur l’humanité pour considérer que tuer des gens, du moins des gens qui ne l’avaient pas mérité, était mal.

C’était maintenant ou jamais et je la suivis hors de la forêt, en accélérant. Sans essayer d’éviter les doigts habiles des branches rendus plus tranchants par les orages d’hiver, je fus violemment fouettée au visage, mais je continuai ma course. Je courus jusqu’à ce que chaque muscle de mon corps brûle et hurle de douleur, puis, je pressai davantage l’allure. Si j’avais été humaine, je me serais écroulée, j’aurais vomi sur l’herbe et je serais restée là, allongée pendant une heure, exténuée. Mais je n’étais pas humaine et j’étais capable de finir un marathon en conservant cette allure.

Il me fallut à peine une seconde pour la rattraper, une seconde qui me parut une éternité. Il était à découvert maintenant, il était à nos trousses. Je courus encore. Je continuai ma course jusqu’à arriver à sa hauteur et l’agrippai fermement par le bras pour l’entraîner derrière moi sans ralentir. Elle cria et essaya de se débattre, me prenant pour son véritable agresseur. Alors qu’elle enfonçait ses ongles dans ma peau avec une force surprenante pour une fille aussi menue, je réalisai qu’il n’y avait qu’un seul moyen de nous en sortir tout en la gardant en vie.

J’arrêtai de courir et la giflai violemment. Sidérée, elle ne prononça pas un mot, et on s’observa un moment.

Cette fille ressemblait beaucoup à ce que j’aurais été si j’avais eu une vie normale. Elle était mince et petite, avec des cheveux blonds. Mais, contrairement à moi, le bronzage de sa peau n’était pas naturel, elle le devait sûrement aux heures passées dans un cercueil de lumière ultra-violette. Elle portait également plus de maquillage que je n’aurais jamais pensé en posséder.

— Tu dois m’écouter attentivement maintenant. 

Il approchait, et vite. Je n’avais plus que quelques secondes devant moi.

— Je peux te sauver. Je peux te garder en vie. 

La terreur s’effaça de son visage et fut remplacée par une émotion plus terrifiante encore : l’espoir. Je lui en avais dit assez pour qu’elle comprenne que je voulais vraiment l’aider. Et tandis qu’elle commençait à intégrer ce que je lui disais, sa prise se resserra sur mon poignet. Elle me suppliait de ses yeux grand ouverts embués de larmes. L’espoir naïf que j’y lisais me noua les tripes. Garder en vie cette version mondaine et inadaptée de moi-même était devenu ma responsabilité.

— Mais j’ai besoin que tu restes à l’écart.

J’essayai de desserrer sa prise, elle ne se laissa pas faire. Je pouvais le voir à présent, une forme floue vibrante de rage et d’énergie qui fonçait droit sur nous.

—  Lâche-moi si tu veux vivre ! Lâche. Moi. 

Je l’écartais avec un peu trop de vigueur. Elle trébucha et s’effondra sur le sol, mais elle sembla au moins capter ce que je disais.

—  Maintenant, cours aussi vite que tu peux !

Elle recula en rampant et se releva. Après m’avoir lancé un dernier regard désespéré, elle se remit à courir, et j’eus tout juste le temps de me retourner avant d’être percutée violemment par un vampire qui me chargeait à pleine vitesse.

Informations complémentaires :
Auteur : Sierra Dean
Série : Secret McQueen
Titre : Secret débarque
Éditeur : Éditions Alter Real
Format : Ebook
Prix : 5,99€
Acheter : Amazon

Bilan perso #74

Voici le bilan lectures/acquisitions du mois d’avril. J’ai fait de jolies découvertes, j’ai pu continuer une saga et j’ai eu aussi quelques déceptions… Un mois normal quoi !
Par contre… Niveau acquisitions, je me suis un peu lâchée et ma PAL a pris une grosse, grosse claque !

Les réceptions

16 ways to break a heart de Lauren Strasnicj
La faucheuse tome 2, Thunderherd de Neal Shusterman
La légende des 4, Le clan des loups de Cassandra O’Donnell
My absolute darling de Gabriel Tallent

Le pensionnat de Mlle Géraldine tome 4, Artifices & arbalètes de Gail Carriger
Fille des cauchemars tome 2,L’ordre de la Dague noire de Kendare Blake
Le siécle des sorcière tome 4, Un hiver de sang de Diana Pharaoh Francis
Les petites fées de New-York de Martin Millar

Preuves d’amour de Lisa Gardner
Grant County tome 1, Mort aveugle de Karin Slaughter
Grant County tome 2, Au fil du rasoir de Karin Slaughter
Birth marked tome 3, Captive de Caragh M. O’Brien

The Young Word tome 2, The new order de Chris Weitz
Royales de Camille Versi
Le chant clair des sirènes de René Pagis
Un escargot tout chaud d’Isabelle Mergault

Rosemary beach tome 13, In Flames d’Abbi Glines
Enterrées vivantes d’Arno Strobel
Pas facile d’être une fille facile d’Anna Premoli

Les lectures

Archer & Benett tome 3, Fall de Candice Fox
Le week-end de Natasha Preston
Un assassin de première classe de Robine Stevens
Shorba, l’appel de la révolte de Gaspard Flamant

Geek girl tome 6 de Holly Smale
The rain tome 2, Après l’apocalypse de Viginia Bergin
Le dernier royaume acte V, L’ouragan de cristal de Morgan Rhodes

Soit 19 livres d’engrangés et 7 de lus. Dont une PAL + 12 ! Fallait s’en douter puisque j’ai céder à l’appel des livres d’occasion pour compléter mes séries. Même si je me suis un peu trompée pour la série de Gail Carriger où j’ai « sauté » un tome ^^
Bref, je fini avril avec une PAL à 368 livres 😥

 

Ce que Muti a dans le collimateur #79

Voici le moment que je préfère : celui où je me prépare à accueillir mes nouveaux précieux ! Et l y a encore une jolie récolte prévue pour ce mois de mai…

Les suites

In flames d’Abbi Glines (&moi le 2) Résumé : Égoïste, peste, capricieuse : la réputation de Nan n’est plus à faire. Mais sous ces dehors se dissimule un immense besoin d’amour. Et même si elle passe du bon temps avec Major, elle commence à en avoir assez de ses manières frivoles. Surtout depuis qu’elle a rencontré le mystérieux Gannon.
Entre Major qui lui réclame une seconde chance et Gannon qui hante ses rêves, Nan doit faire un choix. Ce qu’elle ignore, c’est que tous deux sont impliqués dans des combines qui la dépassent, et de loin…

 

Les nouveautés

L’été de mes 13 défis de Morgan Matson (Milan le 2 ) Résumé : Sloane est l’amie idéale, celle qui a sorti Emily de sa coquille et a rendu sa vie vraiment intéressante. Mais juste avant ce qui devait être le meilleur été de leur vie, Sloane disparaît. Tout ce qu’elle laisse derrière elle est une to-do list.
Sur cette liste, treize tâches imaginées par Sloane. Des choses qu’Emily ne ferait jamais en temps normal. Mais elle est prête à tout, si cela lui permet de retrouver sa meilleure amie.
Cueillir des pommes la nuit ? OK, assez facile.
Danser jusqu’à l’aube ? Bien sûr. Pourquoi pas ?
Embrasser un étranger ? Euh…
Se baigner nue ? Attendez… quoi ?

Un escargot tout chaud d’Isabelle Mergault (J’ai lu le 2) Résumé : « La caisse, ou je te bute !
― Eh bien, butez, Monsieur. »
Ce jour-là, le braqueur aurait mieux fait de pousser la porte d’une autre bijouterie. Menaces, ultimatum ou revolver sur la tempe, aucune des six personnes qui se trouvent dans la bijouterie de Rose ne semble impressionnée. Amour, famille, enfants, ils ont tout raté. Alors vous pensez, un braquage !…
Une fantaisie navigant entre l’émotion et le rire où les Marx Brothers auraient croisé Woody Allen.

D’encre, de verre et d’acier de Gwendolyn Clare (Lumen le 3) Résumé :  Qui n’a jamais rêvé d’arranger la réalité d’un trait de plume ? Pour tout scriptologue qui se respecte, ce miracle fait désormais partie du quotidien. Car de sous les doigts de ses scientifiques armés d’encre et de papier naissent des univers entiers… Et même, parfois, des êtres humains. Jumi et sa fill, Elsa, sont de ceux-là : elles vivent dans un monde fabriqué de toutes pièces, aux allures de paradis perdues. Elles ont repris le contrôle de leur univers de leur créateur, et veillent à présent au bien-être de leur peuple, une plume à la main. Mais le jour où Elsa voit sa mère se faire enlever sous ses yeux, sa vie vole en éclat. Parachutée dans le monde réel sans en connaître les codes, la jeune fille trouve refuge à Pise, dans un « asile de fous », où scriptologues, alchimistes et mécaniciens travaillent à l’abri des persécutions. Les élèves de ce pensionnat, au premier rang desquels Leo, mécanicien de génie, ne seront pas de trop pour l’aider à lever le voile sur la disparition de sa mère, qui cachait, semble-t-il, un noir secret…
La jeune fille saura-t-elle réparer par l’écriture un monde devenu fou ? Mondes de poche et savants fous, luttes de pouvoir et déclaration d’amour à l’Italie, suivez cette héroïne armée d’encre et de papier à travers une ribambelle de mondes réels et inventés.

Too late de Colleen Hoover (Hugo le 3) Résumé : Pourra-t-elle échapper à cette relation toxique ? Sloan n’a jamais eu une vie facile et elle a toujours dû se battre pour obtenir ce dont elle
avait besoin. C’est justement pour échapper à une situation sans issue qu’elle a accepté de partager la vie de son petit ami, Asa. Depuis, elle étouffe dans cette relation toxique ; de plus, c’est un homme à la morale douteuse qui se livre à de multiples trafics. Elle n’a pas le choix de partir et décide de supporter ce qu’il lui fait subir jusqu’à ce qu’elle puisse lui échapper. Seule.
Personne ne peut l’aider à sortir de cette situation.
Sauf peut-être Carter, cet étudiant aux multiples secrets qu’elle vient de rencontrer.
Asa est prêt à tout pour garder Sloan. Il a besoin d’elle et il fait tout pour la persuader qu’elle ne peut pas se passer de lui.
Personne ne s’interposera entre Sloan et lui. Sauf peut-être Carter.

J’irai danser (si je veux) de Marie-Renée Lavoie (Lj le 16) Résumé : Diane vient de se faire plaquer par son mari pour « quelqu’un d’autre » (sexe non identifié, mais prévisible, genre « maudite pétasse »). Désagrégée ou presque, Diane est secouée par sa meilleure amie. Celle-ci lui suggère de se remettre au plus vite sur le marché, en commençant tout doux par le « frenchage», le flirt. JP, le charmant comptable du quatrième étage, marié, devrait faire l’affaire. Enfin, normalement…

7 lettres d’Olivia Harvard (Hachette le 16) Résumé : « Si tu trouves cette lettre, c’est que j’ai accompli mon travail avec succès : Colton Crest n’est plus qu’un souvenir, un corps sans vie, une coquille vide. Tu aurais pu le sauver. Mais tu ne l’as pas fait. J’ai écrit six autres lettres et les ai cachées dans six endroits différents. Chaque lettre contient une confession. À la fin de la dernière, tu sauras qui je suis. Prends ton temps. Moi j’ai tout le mien. »
Après avoir disparu pendant plus d’un mois et être revenu sans aucune explication, Colton Crest a été assassiné. C’est son meilleur ami, Eliott, qui retrouve son corps. Ainsi qu’une lettre, nichée dans sa veste. Signée de la main de l’assassin, elle propose un jeu de piste qui le mènera à six autres lettres. Chacune d’elles le rapprochant un peu plus de la vérité, de l’identité du tueur…

Zel l’ange mercenaire tome 1, La clef de Kalypso Caldin (Hugo le 16 ) Résumé : EN ÉQUILIBRE ENTRE LE BIEN ET LE MAL, QUELLE VOIE CHOISIRA-T-IL ?
Depuis sa naissance, Kendra dispose de pouvoirs surnaturels : elle voit les fantômes et est capable de lire les auras de ceux qui l’entourent. Elle essaye malgré tout de vivre une vie normale de lycéenne…
Une ambition simple, mais qui devient un véritable défi quand le mystérieux Zel entre dans sa vie… avec la ferme intention de l’assassiner.
Qui est-il réellement ? Pourquoi veut-il éliminer Kendra ? Et surtout, d’où viennent les phénomènes surnaturels qui perturbent de plus en plus la paix de la petite ville de Raven Hill ?

Love, Simon de Becky Albertalli (Hachette le 30) Résumé : Moi, c’est Simon. Simon Spier. Je vis dans une petite ville en banlieue d’Atlanta. J’ai deux sœurs, un chien, et les trois meilleurs amis du monde. Je suis fan d’Harry Potter, j’ai une passion profonde pour les Oréo, je fais du théâtre. Et je suis raide dingue de Blue. Blue est un garçon que j’ai rencontré sur le Tumblr du lycée. Je le croise peut-être tous les jours, mais je ne sais pas qui c’est. On se dit tout, sauf notre nom. À part Blue, personne ne sait que je suis gay.

Leah à contretemps de Becky Albertalli (Hachette le 30) Résumé : Moi, c’est Leah. Leah Burke. (Semi-)pro de la batterie. Gribouilleuse clandestine. Meilleure amie du choubidou du lycée, mon best bro, le démolisseur d’Oreos, j’ai nommé  : Simon Spier. C’est notre année de terminale, la dernière ligne droite avant la fac. Alors, forcément, tout part en vrille.
Le couple insubmersible formé par Abby et Nick est en train de prendre l’eau. Je me suis fâchée avec des filles que je connais depuis la maternelle. Et plus le temps passe, plus j’ai l’(affreuse) impression que notre pote Garrett veut sortir avec moi. Il est mignon. Adorable. Prévenant. Le genre de mecs que n’importe qui aimerait avoir comme cavalier au bal du lycée.
Mais pas moi. Ah oui, je ne vous l’ai pas dit  ? Paraît que j’adore me compliquer la vie…

Concours *The rain tome 2*

Aujourd’hui, j’ai une super nouvelle pour vous !
Comme Bayard m’a envoyé 2 fois le même livre, je vous le fait gagner aujourd’hui !

Comment faire ?

* Il vous faut partager le concours sur les réseaux sociaux
* Laisser un commentaire sur cet article, avec le lien du partage.
* Je vous recontacte si vous avez gagné.
* Le concours est ouvert à la France.
* Il dure jusqu’au samedi 21 avril 23h59.

Bonne chance à tous !
Je publierais les résultats dans les jours qui suivent.