Les maudits tome 1 – Résurrection – Édith Kabuya

Éditeur : Hachette / Black Moon
Nombre de pages : 410
Date de parution : 8 avril 2015
Prix : 15,90€ Notepaillons4

91vZdK3az2LRésumé : Au Canada, une petit ville est le théâtre de meurtres sanglants. On ne parle plus que du « Tueur Fou » et tout le monde se terre chez soi. Malgré ce couvre-feu, Robin se rend à la fête organisée par Zack : il est si beau ! elle en est tellement (et secrètement) amoureuse ! Mais l’attaque d’une créature monstrueuse transforme la soirée de rêve en cauchemar. Agonisante, Robin a une vision, celle de Vince, un ami d’enfance, la ramenant à la vie. Lorsqu’elle se réveille à l’hôpital, les médecins et la police voient en elle une miraculée. Cependant, la vérité est tout autre, Robin le sait. En la ressuscitant, Vince a fait d’elle une Maudite. Hantée à jamais par le Monde des Morts.

Mon avis : Les éditions Hachette présentent se livre comme la nouvelle romance paranormale dans la lignée de Twilight ou 16 lunes. Faible que je suis j’ai été tentée. Surtout que la couverture et ses couleurs m’ont aussi beaucoup plus.

Robin est une ado, et comme toutes les ados elle veut sortir, même s’il y a un tueur fou dans sa ville et que son frère et son père lui interdisent formellement d’aller à la soirée organisé par un garçon du lycée, Zack. Mais Robin est têtue, elle décide donc de sortir quand même. Même si c’est au péril de sa vie. Et même si elle est ressuscitée, ce n’est pas sans en payer le prix.

J’ai vite accrochée avec Robin, j’ai aimé son caractère, sa répartie, son sens de l’humour et son côté bravache. Elle est nature et accessible à mes yeux. Elle m’a parfois agacée, mais ça n’a fait que rajouter à l’attachement que j’ai pour elle : personne n’est parfait, et elle non plus et c’est tant mieux.
L’histoire n’est pas vraiment révolutionnaire. Quand on a l’habitude de lire ce genre de livres, il n’innove pas vraiment. La mythologie reste assez floue, j’en ai compris les grosses lignes mais j’aurais aimé avoir plus de précisions, plus de détails. J’ai eu comme l’impression que même l’auteure ne savait pas trop où elle allait, ou alors qu’elle essaye de nous en garder pour les autres tomes… En tout cas j’espère, je suis curieuse d’en apprendre plus.
Heureusement que les personnages ont équilibré tout ça et surtout que l’intrigue par elle-même a aussi beaucoup accaparé mon attention. Il y a deux éléments important dans ce roman, une enquête principale dont on veut trouver absolument le coupable et une secondaire dont on devine qu’elle sera le fil rouge de tous les livres.
L’auteure réussi à nous mener pas mal en bateau, à dévoiler une fin d’enquête qui nous laisse sur le c*** et un rebondissement final qui nous laisse les yeux et la bouche grande ouverte. J’ai vraiment hâte de connaître la suite et la fin de cette saga !

Je remercie Hachette et Black Moon pour cette lecture.

68/100

68/100

26/60

26/60

Publicités

Le cercle des immortels T1 : L’homme maudit – Sherrilyn Kenyon

Éditeur : J’ai lu
Nombre de pages : 313
Prix : 6,50€

Résumé : Grave est sexologue. Pourtant, sa vie sentimentale est un désert. Justement, pour fêter son anniversaire, elle n’a pas hésité à ouvrir le livre de magie de sa copine Selena et à invoquer Julian de Macédoine, condamné par les dieux de l’Antiquité à offrir à ses maîtresses le plaisir absolu. Ce n’est qu’une légende… Mais que tait cet homme beau à se damner dans son jardin ? Grace doit se rendre à l’évidence. En guise de cadeau, elle a eu droit à l’homme idéal. Il n’a pas le droit d’aimer ? Qu’importe, elle trouvera le moyen de le libérer de son sortilège !

Mon avis : J’ai été déçue par ce livre. La trame de l’histoire est bonne. Grace, trahi par un homme il a des années, doit sauver un demi-dieu grec du sort dont il est prisonnier. Seulement l’histoire est trop guimauve pour moi. « Ça dégouline de sentiments » qui sont à mon goût trop facile. Nous sommes ici dans le shéma « Ah mais je ne connais pas cet homme/cette femme, mais pourtant qu’est-ce qu’il/elle m’attire. Ça ne m’a jamais fait ça avant, ça doit être l’homme/la femme de ma vie ». Je caricature c’est vrai, mais j’avais tellement entendu parler de ce livre et de cette série que j’ai vraiment été déçue. Les seul point positif c’est que la mythologie abordée m’a donnée envie de lire « La mythologie pour les Nuls » qui traine dans ma bibliothèque depuis 3 ans, et le style d’écriture assez fluide.

La cité sanglante T1 : Les ombres de la nuit – Liz Maverick

Éditeur : J’ai lu
Nombre de pages : 313
Prix : 6,70€

Résumé : A Crimson City, ex-Los Angeles, une paix précaire règne entre les strates colonisées par les vampires et l’univers underground des loups-garous. Malheureusement, la trêve âprement négociée avec les Humains est rompue par l’envoi d’un mech – un androïde militaire -, lequel tue deux membres importants de l’Assemblée primordiale des vampires, les demi-frères de Fleur Dumont. Malgré sa jeunesse, celle-ci prend le pouvoir et décide de tout mettre en œuvre afin de sauver la paix. Quitte à collaborer avec un ennemi, Dain Reston, officier du FBI devenu amnésique après le meurtre de sa femme.

Mon avis : J’ai voulu lire ce livre car il parlait de vampires et de loups-garous, m’attendant à me retrouver dans un monde et une ambiance dans le même style que les livres d’Anita Blake. Éh bien non ! Ce livre c’est de la guimauve qui coule sur leurs mythes. Bref, un peu trop à l’eau de rose à mon goût. Je l’ai terminé, mais je n’ai pas vraiment aimer.