Six of crows tome 2 – La cité corrompue – Leigh Bardugo

Éditeur : Milan
Nombre de pages : 650
Date de parution : 24 mai 2017
Prix : 18,90€

Résumé : Après avoir réussi à s’enfuir du Palais des Glaces, Kaz et ses compagnons se sentent invulnérables. Un revirement de situation va cependant changer la donne d’une partie mortelle que devront jouer les jeunes prodiges du crime. Alors que les grandes puissances Grisha s’organisent pour leur mettre la main dessus, Kaz imagine un plan, entre vengeance et arnaque, qui leur assurera la gloire éternelle en cas de réussite, et provoquera la ruine de leur monde s’ils échouent.

Mon avis : J’avais beaucoup aimé le premier tome (dont vous trouverez l’avis ICI) et j’avais hâte de retrouver la fine équipe de voyous.

Quand une mission ne se passe pas vraiment comme prévu, il ne faut surtout pas sous-estimer Kaz qui a toujours un coup d’avance.

J’ai retrouvé avec grand plaisir cette équipe de six brigands de bas étage plein d’ambition ! Bon, je dois bien admettre que j’ai eu du mal à me remémorer tous les événements du premier livre (et il en avait !) mais cela m’est revenue au fur et à mesure de ma lecture et j’ai pu replacer tous les évènement (ou presque).
J’ai adoré retrouver la bande de Kaz, leurs personnalités si différentes mais qui se complètent tellement bien. Chacun évolue et apprend de ses erreurs, c’est ce qui les fait grandir (il ne faut pas oublier que la petite équipe à environs entre 16 et 18 ans) et c’est super agréable de les voir changer sous nos yeux. Tous perdent petit à petit leur illusion sur la vie (à part peut-être Kaz qui n’en a jamais vraiment eu) et réussissent à faire avec et à continuer à avancer.
L’histoire est très bien, pleine de rebondissements. Trop même. Il est arrivé un moment ou j’avais juste envie que l’auteure arrête de nous sortir des contre-temps de son chapeau. Bon OK, je sais que rien ne vient facilement, surtout dans ce genre d’histoire farcie d’embuches, mais un moment trop c’est top ! J’aime les histoires qui se terminent bien, même si je n’aime pas que ce soit trop facile, là au contraire c’était vraiment loin de l’être ! Je pense que Leigh Bardugo a un petit côté sadique…
J’ai tout de même apprécié ma lecture, passé un très bon moment, ce dimanche collé à mon canapé 😉 J’ai même eu quelques regrets à fermer le livre et quitter tous ces personnages auxquels je m’étais attachée.

Je remercie Milan pour cette lecture.

63/65

Publicités

Six of Crow tome 1 – Leigh Bardugo

Éditeur : Milan
Nombre de pages : 559
Date de parution :  25 mai 2016
Prix :  17,90€ Notepaillons4.5

810NvW3aDtLRésumé : Ketterdam : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix. Ce principe, personne ne l’a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques. Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde – s’ils ne s’entretuent pas avant…

Mon avis : Ce livre a été annoncé chez Milan à grand renfort de communication. Je ne pouvais donc pas passer à côté et je n’en avais pas envie.

Ketterman est une ville commerciale dans un monde fantastique où certaines personnes ont des pouvoirs. Mais c’est aussi la capitale du crime où excelle Kaz et sa bande. On leur confie une mission qui pourrait être la possiblilité à chacun de réaliser ses rêves. ils ne la refuse donc pas.

J’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire, pas parce que je n’en avais pas envie, mais parce que j’avais plein de choses à faire à côté quand je l’ai commencé (déménager en autres). Mais dès que j’ai eu du temps pour le lire, je n’ai pu le lâcher !
Tout d’abord l’auteure plante le décor et nous présente les personnages. Ce qui est bien c’est que chaque personnage (les 6) sont les narrateurs tour à tour, ce qui nous permet de bien les connaitre et de connaître leurs pensées les plus secrètes (ou presque). J’ai vraiment apprécier les découvrir comme ça. J’ai parfois eu du mal à me souvenir qui parlait mais c’était facilement vérifiable. Les personnages sont très complexes et attachants. Un vrai kif !
L’intrigue est elle aussi très originale. Oui les compagnons ont une mission dangereuse et ils doivent composer avec les particularités et les griefs de chacun, là rien de bien original, mais c’est leur mission qui l’est. Leur monde est également plein de surprises et en refermant le premier tome on s’aperçoit vite qu’on n’en a pas fait le tour. Ça plus le rebondissement de la fin du roman on n’a qu’une envie c’est de lire la suite ! Malheureusement le tome 2 sort en septembre 2016 en VO et il va me falloir patienter un peu.

Le petit plus : vous pouvez retrouver le site de l’auteure ICI et avoir plein de détails sur le monde des Grisha.

Je remercie Milan pour cette lecture.

58/80

58/80

Keleana tome 1 – La prisonnière – Sarah J. Maas

Éditeur : Le livre de poche Jeunesse
Nombre de pages : 503
Date de parution :  24 février 2016
Prix :  7,90€ Notepaillons3

71cb-ZAtWKLRésumé : Le royaume d’Adarlan, d’où toute magie a été bannie, est gouverné d’une main ferme par un roi tyrannique. Keleana, membre de la secte des Assassins et opposée au pouvoir du roi, est emprisonnée dans les mines de sel d’Endovier depuis plus d’un an. Pour gagner sa liberté, Keleana doit représenter le prince Dorian dans un tournoi à mort dont l’unique survivant devra servir le roi pendant 4 ans. Mais les concurrents, l’un après l’autre, sont éliminés de façon mystérieuse et Keleana sent son tour venir.
Manifestement, d’obscures forces magiques ressurgissent dans l’ombre de la cité et la jeune Assassineuse va devoir leur faire face… Heureusement, elle pourra compter sur l’aide de deux hommes : son entraîneur, le beau capitaine Chaol, et le prince Dorian en personne, qui sont tous deux tombés amoureux d’elle. Et dont les charmes ne la laissent pas indifférente…

Mon avis : Dès que cette série est parue chez La Martinière J. Fiction j’ai eu envie de la découvrir. Mais je manquais de temps et d’argent, donc il était dans ma liste d’attente. Quand il est passé en poche, j’ai tenté.

Keleana est une assassineuse professionnelle emprisonnée dans une mine de sel. Quand le Prince Dorian l’en fait sortir en lui proposant un marché, elle ne peut pas refuser.

J’ai été un peu déçue par ce livre. Peut-être parce que j’en attendais trop.
C’est un premier tome qui introduit l’univers et ses problématiques mais je l’ai trouvé vraiment long. Et j’ai eu du mal à tout comprendre. Heureusement qu’il y avait une carte au début à laquelle je me suis pas mal référée pour me repérer. Mais même avec ça, je trouve que ça manquait un peu d’explications.
J’ai eu du mal à m’attacher à Keleana, je l’ai trouvé assez « plate », l’auteure n’exploite pas assez sa psychologie à mon goût. Ses interactions avec les autres personnages sont trop faciles, comme stéréotypées. On sent également se dessiné un « trio amoureux » et je dois bien avouer que je m’en suis lassée à force.
J’ai eu l’impression de passer à côté de l’histoire, que j’ai d’ailleurs mis pas mal de temps à lire. J’avais du mal à m’y mettre.
L’intrigue par elle-même est pourtant originale et correctement développée, malgré quelques petites maladresses. On ne peut pas nier que l’auteure à de l’imagination. C’est jusque que la sauce n’a pas prise avec moi. Et je ne continuerai pas la série.

Je remercie le livre de poche jeunesse pour cette lecture.

39/80

39/80

Le dernier royaume acte IV – Les déferlantes de givres – Morgan Rhodes

Éditeur : Michel Lafon
Nombre de pages : 456
Date de parution :  11 février 2016
Prix :  15.95€ Notepaillons5

12495972_10153267775970969_2030315282242147375_oRésumé : CLÉO, la princesse d’Auranos, est plus déterminée que jamais à venger son peuple. Pour cela, elle devra s’affranchir de ses doutes et agir en reine.
MAGNUS, le prince limérien, est de nouveau déchiré entre l’amour et le devoir. Et cette fois-ci, il n’aura pas d’échappatoire.
LUCIA, le cœur brisé et aveuglée par la rage, s’est alliée au dieu du Feu avec un seul objectif : consumer le monde des flammes de leur vengeance.
JONAS, le rebelle déchu, devra reconquérir les siens après l’échec cuisant infligé par les Limériens.
Plus que jamais déterminé à s’approprier les Quatre Sœurs et leur magie, le roi du Sang part à la conquête du continent de Kraeshia. Là-bas, il découvrira un souverain plus terrible encore que lui : l’empereur kraeshien, qui ne recule devant aucun sacrifice pour imposer sa puissance. Une seule femme pourra s’imposer entre ces deux cruels monarques. Une femme qui pourrait bien changer à elle seule le destin du monde.

Mon avis : Je suis devenue addict à cette série dès le premier tome et j’attendais le nouvel opus avec impatience.

Il m’est difficile de vous faire un résumé de ce tome car je vous spoilerai automatiquement sur les tomes précédents. Et chaque tome étant plein de rebondissements, ça serait dommage de vous priver de cette découverte !

J’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver les personnages que j’avais abandonnés à regret à la fin du 3ème tome. C’est un vrai plaisir de les voir évoluer tout au long de l’histoire. Aucun n’échappe à ce changement. En même temps, qui y échapperait quand son monde vole en éclats ? Quand la vie que vous avez toujours connue est chamboulée par un être qui a soif de pouvoir ?
Cléo, Magnus et Jonas, les trois personnages principaux, me font toujours autant réagir. J’ai sois envie de les secouer, sois envie de leur ouvrir les yeux, sois je tremble pour eux. D’autres personnages prennent plus d’ampleur et ce n’est pas pour me déplaire.
Ce que j’apprécie tout particulièrement que rien n’est tout noir ou tout blanc dans ce roman, ni les situations, ni les personnages. Ce qu’on croyait acquis au premier tome prend un virage à 90° dans le 3ème ou 4ème tome. C’est ce que j’aime quand on n’est sûr de rien, quand on ne sait jamais prédire comment finira un tome, et je ne vous parle même pas de la fin de « l’histoire globale » ! Je ne fais aucune prédiction sur le dénouement final, je suis sûre que si j’y pariais ma chemise, je la perdrais !
Bien sûr, je sais comment j’aimerai que l’histoire ce termine, mais je suis sure que depuis le début l’auteure a une idée bien précise d’où elle veut nous mener et que je vais tomber des nues en découvrant tout ça ! Je suis déjà restée « sur les fesses » à la fin de ce tome là.
C’est donc avec beaucoup d’impatience que je guette la sortie du prochain tome !

27/80

27/80

Le grand livre des esprits de la maison – Richard Ely et Frédéric Devos

Éditeur : Vega
Nombre de pages : 320
Date de parution :  6 novembre 2015
Prix :  24,90€ Notepaillons5

511u1jX9ttLRésumé : Sans que nous le sachions, de nombreux esprits vivent tout autour de nous, au sein même de nos maisons. Des gnomes, auxiliaires précieux des fermes, rentrent le foin et prennent soin des bêtes. Des elfes, esprits bienveillants ou croquemitaines, se terrent dans les coins sombres de nos demeures, surveillant les faits et gestes de leurs habitants. Des fées et lutins jouent mille tours aux enfants, aux parents et grands-parents, chipant nos clés, déplaçant les objets avant de nous aider à les retrouver. Parmi toutes ces créatures du foyer, il y a encore les gardiens, les esprits des ancêtres, les âmes des anciens propriétaires des lieux : lares, leprechauns, brownies, banshees, servans, fantômes… Grâce à cet ouvrage magnifiquement illustré, vous découvrirez tout un petit monde dissimulé dans l’ombre de vos maisons, de la cave au grenier !

Mon avis : Ce livre est une très bonne idée de cadeau de Noël en retard ou d’anniversaire pour les amoureux de beaux livres et de fantastique. Il regroupe des « articles » sur les différentes créatures fantastiques que l’on peut rencontrer dans une maison ou ses alentours.

J’ai découvert pas mal de créatures fantastiques que je ne connaissais pas et d’autres que je connaissais mais que je n’aurais pas classé dans ce livre. Sauf qu’une fois la description lu, oui, effectivement c’est raccord ! Comme pour les chats, qui sont très communs, mais avouez, ils ont des pouvoirs hors du communs.

Le livre est enrichi de superbes illustrations qui sont un plaisir à regarder. Voici quelques exemples.

20151229_105611

20151229_105631

20151229_105701

J’en ai appris beaucoup sur toutes ces créatures que je connais de nom, voire que je ne connaissais pas. Et j’aurais bien envie de mettre certaines illustration sous verre pour pouvoir les contempler tous les jours.

Je remercie l’auteur de m’avoir proposer son livre.