Le royaume magique de Landover tome 1 – Royaume magique à vendre ! – Terry Brooks

Éditeur : J’ai Lu
Nombre de pages : 383
Date de parution : 6 février 2018
Prix : 7,90€
Acheter : Amazon

Résumé : Landover est un authentique royaume magique, livré au complet avec créatures féériques et sorcellerie incluse, exactement comme la publicité l’avait promis. Alors Ben Holiday l’a acheté… un million de dollars. Ce n’est qu’après qu’il a découvert que la pub avait soigneusement négligé de mentionner certains détails…
Comme le fait que le royaume tombe en ruine, par exemple. Faute d’un roi pour unir les barons, les impôts ne sont plus collectés. Un dragon de très mauvaise humeur ravage la campagne tandis qu’une sorcière maléfique fomente la destruction de… tout. Et comme si ça ne suffisait pas, le seigneur des démons provoque tous les prétendants au trône de Landover en un duel à mort que nul mortel ne peut espérer gagner.
Sauf que Ben a un truc typiquement humain dont aucune magie ne peut venir à bout : il est têtu comme une mule…

Mon avis : À force d’entendre parler de Terry Brooks et de ses chroniques de Shannara, j’ai eu envie de découvrir l’auteur. Le résumé de Royaume magique à vendre ! avait l’air prometteur et il ne m’en fallait pas plus.

Depuis qu’il est veuf Ben est lassé de sa vie à laquelle il ne trouve aucun sens. Jusqu’au jour où il tombe sur l’annonce farfelue qui propose d’acheter un royaume magique. Et si c’était pour lui une façon de repartir de zéro ?

Je dois bien avouer que j’ai eu du mal avec ce livre. Pas parce qu’il est mal écrit, loin de là, mais parce que je me fais avoir chaque fois que je lis de la fantasy. J’en ai envie, puis une fois que je le lis, je trouve ça un tantinet longuet… Il faut toujours planter le décor, l’univers, ses particularités, expliquer la magie, comment on en est arrivé à cette situation… Bref, toute cette « mise en place » me barbe assez rapidement, et si je n’arrive pas à la passer, je m’ennuie lors de ma lecture.
C’est un peu ce qu’il s’est passé ici. Pourtant j’ai apprécié le personnage de Ben. Bon il faut avouer qu’il fait un peu vintage, le roman étant écrit en 1985, mais c’est quelqu’un d’attachant. Les personnages qui lui sont proches sont plein de défauts qui les rendent attendrissants et la magie qui imprègne le royaume de Landover est très classique. Tout cela est un joli cocktail qui n’a malheureusement pas pris avec moi. Je n’ai pas lu tant de fantasy que ça, enfin il me semble, mais j’ai de suite vu où l’auteur allait nous emmener et ça a un peu gâcher mon plaisir de lecture.
Cette saga est en 5 tomes et je pense que je ne lirais pas les suivants.

Je remercie J’ai lu pour cette lecture.

Le dernier royaume acte V – L’ouragan de cristal – Morgan Rhodes

♦ Éditeur : Michel Lafon
 Nombre de pages : 423
 Date de parution : 29 mars 2018
♦ Prix : 15,95€
♦ Acheter : Amazon ou Bookwitty

Résumé : Magnus et Cléo devront tester la force de leur amour face au retour du terrible roi du sang qui se prétend un homme changé, en quête de rédemption.
Lucia : enceinte de l’enfant d’une Sentinelle, elle a échappé aux griffes du terrible dieu du Feu. Alors que la magie qui l’habite s’éteint progressivement, elle est prête à tout pour accomplir la prophétie qui assurera la survie de son enfant, quitte à le payer de sa vie.
Amara : celle qui a pris le trône de Mytica de force se retrouve dans l’incapacité de déchaîner le pouvoir aquatique du cristal qu’elle a volé. Sans cette magie, la gloire et la vengeance restent hors de portée pour elle.
Jonas : de retour à Mytica, le rebelle souhaite renverser Amara, mais le destin le pousse sur le chemin de la belle princesse Lucia et il la rejoint dans une périlleuse aventure.
Et quelles sont les ténèbres relâchées par le Prince Ashur lorsqu’il s’est si impudemment joué de la mort, et qui en paiera le prix ?

Mon avis : J’ai lu les 4 premiers tomes de cette série et j’ai vraiment adoré. Vous pouvez retrouver mes avis précédents en cliquant sur les tomes Acte I, Acte II, Acte III, Acte IV. Le dernier tome lu date d’il y a 4 ans mais j’avais vraiment hâte de lire la suite.

Comme c’est un tome 5, je ne vous fais pas de résumé personnel, à vous de faire votre propre découverte.

Attendre 2 ans pour connaitre la suite d’une saga ce n’est pas humain ! Surtout quand on a l’art et la manière de terminer ses tomes sur de tels informations ! Et ce 5ème tome n’échappe pas à la règle. Mais là je vais un peu trop vite…
J’ai adoré retrouver les personnages : Cléo, Magnus, Jonas, Lucia et même Amara : il y a des méchants qu’on adore détester. Mais ce que j’aime c’est qu’ici aucun personnage n’est vraiment gentil ou méchant. Ils sont tous tout en nuance. Ils alternent les gestes bons et ceux qui sont purement égoistes. Comme dans la vraie vie, ils sont obligés de faire des choix qui ne sont pas toujours facile. La seule différence c’est que le tout est saupoudré de magie.
Quand j’y réfléchis, ce roman n’est pas celui qui regorge le plus d’action, mais c’est celui où on en apprend le plus sur la personnalité et le passé de chaque personnage, sur leur psychologie, et il est alors plus facile de les comprendre. Je pense que c’est le tome charnière qui permet la mise en place du dénouement du tome 6 (oui, parce que le sixième sera le dernier).
Je suis raiment impatiente de connaitre le fin de cette série que je suis maintenant depuis plus de 5 ans ! Et je vais croiser les doigts pour que cet ultime tome soit traduit !

Le petit plus : Si vous ne connaissez pas encore la série, les premiers tomes ont été publié en poche : Les cendres d’Auranos (1), Le Roi du sang (2), Le ralliement des ténèbres (3),Les déferlantes de givres (4).

Je remercie Michel Lafon pour cette lecture.

33/60

Six of crows tome 2 – La cité corrompue – Leigh Bardugo

Éditeur : Milan
Nombre de pages : 650
Date de parution : 24 mai 2017
Prix : 18,90€

Résumé : Après avoir réussi à s’enfuir du Palais des Glaces, Kaz et ses compagnons se sentent invulnérables. Un revirement de situation va cependant changer la donne d’une partie mortelle que devront jouer les jeunes prodiges du crime. Alors que les grandes puissances Grisha s’organisent pour leur mettre la main dessus, Kaz imagine un plan, entre vengeance et arnaque, qui leur assurera la gloire éternelle en cas de réussite, et provoquera la ruine de leur monde s’ils échouent.

Mon avis : J’avais beaucoup aimé le premier tome (dont vous trouverez l’avis ICI) et j’avais hâte de retrouver la fine équipe de voyous.

Quand une mission ne se passe pas vraiment comme prévu, il ne faut surtout pas sous-estimer Kaz qui a toujours un coup d’avance.

J’ai retrouvé avec grand plaisir cette équipe de six brigands de bas étage plein d’ambition ! Bon, je dois bien admettre que j’ai eu du mal à me remémorer tous les événements du premier livre (et il en avait !) mais cela m’est revenue au fur et à mesure de ma lecture et j’ai pu replacer tous les évènement (ou presque).
J’ai adoré retrouver la bande de Kaz, leurs personnalités si différentes mais qui se complètent tellement bien. Chacun évolue et apprend de ses erreurs, c’est ce qui les fait grandir (il ne faut pas oublier que la petite équipe à environs entre 16 et 18 ans) et c’est super agréable de les voir changer sous nos yeux. Tous perdent petit à petit leur illusion sur la vie (à part peut-être Kaz qui n’en a jamais vraiment eu) et réussissent à faire avec et à continuer à avancer.
L’histoire est très bien, pleine de rebondissements. Trop même. Il est arrivé un moment ou j’avais juste envie que l’auteure arrête de nous sortir des contre-temps de son chapeau. Bon OK, je sais que rien ne vient facilement, surtout dans ce genre d’histoire farcie d’embuches, mais un moment trop c’est top ! J’aime les histoires qui se terminent bien, même si je n’aime pas que ce soit trop facile, là au contraire c’était vraiment loin de l’être ! Je pense que Leigh Bardugo a un petit côté sadique…
J’ai tout de même apprécié ma lecture, passé un très bon moment, ce dimanche collé à mon canapé 😉 J’ai même eu quelques regrets à fermer le livre et quitter tous ces personnages auxquels je m’étais attachée.

Je remercie Milan pour cette lecture.

63/65

Six of Crow tome 1 – Leigh Bardugo

Éditeur : Milan
Nombre de pages : 559
Date de parution :  25 mai 2016
Prix :  17,90€ Notepaillons4.5

810NvW3aDtLRésumé : Ketterdam : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix. Ce principe, personne ne l’a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques. Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde – s’ils ne s’entretuent pas avant…

Mon avis : Ce livre a été annoncé chez Milan à grand renfort de communication. Je ne pouvais donc pas passer à côté et je n’en avais pas envie.

Ketterman est une ville commerciale dans un monde fantastique où certaines personnes ont des pouvoirs. Mais c’est aussi la capitale du crime où excelle Kaz et sa bande. On leur confie une mission qui pourrait être la possiblilité à chacun de réaliser ses rêves. ils ne la refuse donc pas.

J’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire, pas parce que je n’en avais pas envie, mais parce que j’avais plein de choses à faire à côté quand je l’ai commencé (déménager en autres). Mais dès que j’ai eu du temps pour le lire, je n’ai pu le lâcher !
Tout d’abord l’auteure plante le décor et nous présente les personnages. Ce qui est bien c’est que chaque personnage (les 6) sont les narrateurs tour à tour, ce qui nous permet de bien les connaitre et de connaître leurs pensées les plus secrètes (ou presque). J’ai vraiment apprécier les découvrir comme ça. J’ai parfois eu du mal à me souvenir qui parlait mais c’était facilement vérifiable. Les personnages sont très complexes et attachants. Un vrai kif !
L’intrigue est elle aussi très originale. Oui les compagnons ont une mission dangereuse et ils doivent composer avec les particularités et les griefs de chacun, là rien de bien original, mais c’est leur mission qui l’est. Leur monde est également plein de surprises et en refermant le premier tome on s’aperçoit vite qu’on n’en a pas fait le tour. Ça plus le rebondissement de la fin du roman on n’a qu’une envie c’est de lire la suite ! Malheureusement le tome 2 sort en septembre 2016 en VO et il va me falloir patienter un peu.

Le petit plus : vous pouvez retrouver le site de l’auteure ICI et avoir plein de détails sur le monde des Grisha.

Je remercie Milan pour cette lecture.

58/80

58/80

Keleana tome 1 – La prisonnière – Sarah J. Maas

Éditeur : Le livre de poche Jeunesse
Nombre de pages : 503
Date de parution :  24 février 2016
Prix :  7,90€ Notepaillons3

71cb-ZAtWKLRésumé : Le royaume d’Adarlan, d’où toute magie a été bannie, est gouverné d’une main ferme par un roi tyrannique. Keleana, membre de la secte des Assassins et opposée au pouvoir du roi, est emprisonnée dans les mines de sel d’Endovier depuis plus d’un an. Pour gagner sa liberté, Keleana doit représenter le prince Dorian dans un tournoi à mort dont l’unique survivant devra servir le roi pendant 4 ans. Mais les concurrents, l’un après l’autre, sont éliminés de façon mystérieuse et Keleana sent son tour venir.
Manifestement, d’obscures forces magiques ressurgissent dans l’ombre de la cité et la jeune Assassineuse va devoir leur faire face… Heureusement, elle pourra compter sur l’aide de deux hommes : son entraîneur, le beau capitaine Chaol, et le prince Dorian en personne, qui sont tous deux tombés amoureux d’elle. Et dont les charmes ne la laissent pas indifférente…

Mon avis : Dès que cette série est parue chez La Martinière J. Fiction j’ai eu envie de la découvrir. Mais je manquais de temps et d’argent, donc il était dans ma liste d’attente. Quand il est passé en poche, j’ai tenté.

Keleana est une assassineuse professionnelle emprisonnée dans une mine de sel. Quand le Prince Dorian l’en fait sortir en lui proposant un marché, elle ne peut pas refuser.

J’ai été un peu déçue par ce livre. Peut-être parce que j’en attendais trop.
C’est un premier tome qui introduit l’univers et ses problématiques mais je l’ai trouvé vraiment long. Et j’ai eu du mal à tout comprendre. Heureusement qu’il y avait une carte au début à laquelle je me suis pas mal référée pour me repérer. Mais même avec ça, je trouve que ça manquait un peu d’explications.
J’ai eu du mal à m’attacher à Keleana, je l’ai trouvé assez « plate », l’auteure n’exploite pas assez sa psychologie à mon goût. Ses interactions avec les autres personnages sont trop faciles, comme stéréotypées. On sent également se dessiné un « trio amoureux » et je dois bien avouer que je m’en suis lassée à force.
J’ai eu l’impression de passer à côté de l’histoire, que j’ai d’ailleurs mis pas mal de temps à lire. J’avais du mal à m’y mettre.
L’intrigue par elle-même est pourtant originale et correctement développée, malgré quelques petites maladresses. On ne peut pas nier que l’auteure à de l’imagination. C’est jusque que la sauce n’a pas prise avec moi. Et je ne continuerai pas la série.

Je remercie le livre de poche jeunesse pour cette lecture.

39/80

39/80