Bilan 2020

J’ai beaucoup moins lu sur l’année 2020 que sur toutes les années précédentes. La période de confinement ne m’a, bizarrement pas été bénéfique. Au contraire. J’ai eu beaucoup de mal à lire pendant cette période et la remise en route a été plutôt longue… Mais j’ai quand même pris autant de plaisir dans mes lectures et cela reste l’essentiel !

Peu de rencontre aussi, je suis allée voir Mylène une fois, mais je n’ai pas eu de week-end toulousain que j’aime tant. Je ne suis même pas allée voir ma famille. Par contre, elle est venue à moi pendant la période d’été. C’était un plaisir de voir ma sœur.

Un autre projet est en route également avec concrétisation en 2021 mais je vous en parlerai surement plus tard… Croisez juste les doigts pour moi.

Maintenant parlons livres. J’en ai reçus 132 et j’en ai lus 74. Oui, bon bein n’abordons pas le sujet fâcheux de ma PAL, commençons bien 2021 😉
Je n’ai pas eu vraiment de déception. Si ce n’est une dont je ne parlerai pas, cela ne sert à rien. En règle générale je sélectionne bien mes lectures puisque je leurs ai mises une note moyenne de 4,1 sur 5. Et j’espère que ça va durer pour 2021.
Je vous mets en dessous en vrac, les lectures que j’ai préférées cette année, celles qui m’ont fait du bien, m’ont fait rêver, m’ont fait frisonner, palpiter…

Voilà rapidement ce qui a fait mon année 2020.
Et vous ? Quels sont les livres qui vous ont fait vibrer cette année ?

Je vous souhaite une très belle année 2021, remplie de bonnes choses et de jolies lectures !

Ce que Muti a dans le collimateur #109

2020 est bientôt terminé et j’espère que 2021 sera bien meilleur. Cela ne m’empêche toutefois pas de prévoir les livres qui atterriront surement dans ma PAL pour janvier !

Les suites

Rebecca Kean tome 7, Amberath de Cassandra O’donnell (J’ai lu le 20) Résumé :  » Je suis d’une nature profondément optimiste, la preuve : ma meilleure amie s’apprête à donner naissance à « Damien, le fils du diable » ? Je me dis pas grave, tant qu’il naît sans cornes et sans odeur de soufre, on devrait pouvoir gérer. Mon petit ami me ment depuis des années ? Pas de problème, je décide de retourner chez moi et de m’y construire une vie meilleure… Bref, je reste positive. Du moins, c’était le cas jusqu’à maintenant. Parce que, pour la première fois de ma vie, j’ai beau chercher, je ne vois vraiment pas comment je vais pouvoir m’en tirer. « . .

Les nouveautés

Moi aussi je sais voler d’Amy Reed (Albin Michel le 6) Résumé :  Billy et Lydia n’ont pas grand-chose en commun si ce n’est leur ville oubliée du monde et l’absence d’une mère.
Et pourtant, c’est ensemble qu’ils vont faire vaciller le monde. Alors que l’optimisme sincère et souvent naïf de Billy se heurte au cynisme de Lydia, leur amitié grandit. Pendant ce temps, les événements étranges se mutliplient : un brouillard épais enveloppe la ville, la maison de Billy semble se réveiller d’un long sommeil… Et Lydia recommence à danser, à vivre, à voler.

Elle est le vent furieux – Collectif (Flammarion le 6) Résumé : Une vieille femme arpente les rues d’une mégapole où les hommes se goinfrent sans vergogne et maltraitent le vivant. Elle constate, s’alarme, et se fâche. Sa vengeance sera terrible…
Marie Pavlenko, Sophie Adriansen, Marie Alhinho, Coline Pierré, Cindy Van Wilder et Flore Vesco sont six autrices phares de la littérature jeunesse contemporaine. Chacune à tour de rôle explore la façon dont Dame Nature laissera libre cours à sa colère.
Jusqu’où ira sa fureur ?
Et saura-t-elle finalement pardonner les êtres humains ?

L’été des Perséides de Séverine Vidal (Nathan le 7) Résumé :Jonas, 18 ans, est guide touristique dans la mangrove en Floride. Le lendemain d’une grosse tempête, il découvre que son collègue Evans a eu un accident et que son corps a mystérieusement disparu. Accompagné d’Ana, une amie d’Evans, Jonas part à sa recherche. Dans la région, les disparitions mystérieuses se multiplient et on retrouve des inconnus errant dans les rues, hagards et désorientés. Dans cette ambiance de fin du monde, Jonas et Ana essaient de comprendre ce qui se passe, et remontent le fil de leur histoire personnelle et familiale…

Le dossier du voile d’Adrien Tomas (Fleurus le 8) Résumé : Tia Morcèse est une policière particulière dans la brigade de régulation des espèces méta-humaines de Paris, représentées par des sorciers, des vampires, des dragons ou encore des gnomes. Avec l’aide de sa petite soeur Mona, une jeune apprentie sorcière, Tia doit s’assurer qu’aucun de ces personnages ne déchire le voile qui dissimule leur existence au reste du monde.

Shayne Davies tome 1, Moi, rousse et fauchée de Jackie May (Milady le 20) Résumé :  Métamorphe renarde, Shayne Davies a bien du mal à se faire respecter dans un monde occulte dominé par des créatures bien plus puissantes et effrayantes qu’elle : loups-garous, vampires, sorciers, démons et faes. Même à la maison, on ne voit en elle que la sale gosse de la meute. Shayne n’a qu’une envie : prouver qu’elle est de taille à jouer dans la cour des grands. Aussi ne cesse-t-elle de tanner Nick Sublime afin d’obtenir un poste à l’Agence Fédérale de l’Occulte. Sublime s’y oppose catégoriquement, mais il ne faut jamais dire jamais. Lorsque de mystérieux criminels occultes volent un stock de matériaux explosifs, l’Agence hérite d’une sombre affaire dont personne ne veut. Non seulement les principaux suspects sont des démons, mais voilà que le FBI leur colle un agent dans les pattes pour chapeauter l’enquête. Et, comme si ça ne suffisait pas, un maître vampire connu pour sa récalcitrance détient ce qui pourrait bien être la clé de l’affaire : un séduisant inspecteur de police humain.
Cette histoire est un désastre garanti.
Félicitations, Shayne, te voilà engagée !

La rue qui nous sépare de Célia Samba (Hachette le 21) Résumé : Noémia a dix-neuf ans, Tristan vingt et un. Ils se croisent tous les jours, ils se plaisent, c’est évident. Mais Noémia est étudiante et Tristan est sans-abri. Entre eux, il y a le froid, la société ; entre eux, il y a la rue… qui pourrait se révéler difficile à traverser.

 La rumeur de Lesley Kara (10/18 le 21) Résumué : Dans les années 1960, Sally, 10 ans, a été accusée d’avoir poignardé un petit garçon. Des années plus tard, on raconte qu’elle serait revenue habiter à Flinstead, paisible petite ville du bord de mer, sous une autre identité. Joanna ne pensait pas à mal en répétant cette rumeur entendue devant les grilles de l’école. Une conversation toute simple, pour tisser des liens avec les autres mères de la nouvelle école de son fils… Mais très vite, ces quelques mots se transforment en bombe à retardement et ravivent le traumatisme laissé par ce meurtre épouvantable. Pour enrayer ce mortel engrenage, Joanna n’a qu’une solution : enquêter pour découvrir la vérité.

Rapaces d’Ursula Poznanski (Milan le 27) Résumé : Matheux surdoué de 17 ans, Jonas obtient une bourse pour étudier dans une fac hypersélecte. Peu lui importe de se faire des ami(e)s compte tenu de son arrogance : il passe son temps libre à espionner les gens avec Elanus, le drone qu’il a conçu.
Mais quand Jonas écrit une lettre anonyme révélant à plusieurs étudiants qu’il connaît leur secret, il est loin de se douter qu’avec ce canular et ses enregistrements, il va mettre au jour une sombre affaire de corruption dans laquelle sont impliqués plusieurs notables. Et qu’après le suicide de l’un des profs du campus et les « accidents » dont ont été victimes deux étudiants, Jonas risque sa vie. Jonas parviendra-t-il à faire tomber les masques et à en sortir indemne ?

Les intégrales MxM

Ce sont des séries qui me font très envies et je vais peut-être craquer pour ces intégrales numériques, elles sortes toutes le 1er janvier

Médium et plombier, L’intégrale de J. L. Merrow
Guide pour nécromancien en herbe, L’intégrale de Hailey Edwards
Ivy Wilde, L’,ntégrale de Helen Harper

Bilan perso #102

Mon bilan de Novembre est fidèle à l’année 2020. Cette année tellement bizarre que mes lectures s’en ressentent… Vous aussi ça vous fait ça ?

Les livres reçus

Phoenix Melody de Cathy Cassidy
Le dernier cerveau disponible d’Alexandre Feraga
Déluges de Kristina Ohlsson
Blue moon, l’esprit de la lagune de Laia Lopez

Le château des brumes de Kristin Gier
Un Noël au bord de la Tamise d’Anne Perry
Ils sont chez nous de Lisa Jewell
La maison des voix de Donato Carrisi

Le royaume assassiné d’Alexandra Christo
Tori Dawson tome 1, Trois mages et une margarita d’Annette Marie

Les livres lus

Le cercle des derniers libraires de Sylvie Baron
Jamais tu ne me quitteras de Chevy Stevens
122-7 d’Alain Mila
Bigoudis et petites enquêtes tome1, Panique à l’hypermarché de Naëlle Charles

Love, Creekwood de Becky Albertalli
L’ombre de l’assassin de Rachel Caine

Soit 10 de reçus et 6 de lus, une PAL qui prend un +4 et qui fini à 508 livres.

Ce que Muti a dans le collimateur #107

Avec toute la folie de cette année 2020, il me reste un plaisir : celui de voguer sur le net pour choisir mes prochains achats livresques.

Les suites

Strawberry tome 2 : Blue moon, l’esprit de la lagune de Lara Lopez (Hachette le 12) résumé :Diana et ses amis pensaient savourer  des vacances bien méritées. C’était sans compter qu’une nouvelle série de dangers surgiraient.
Tandis  qu’un dragon menace de tout détruire sur son passage, une puissante créature tapie dans les eaux obscures  de  la lagune  s’apprête à sceller un  pacte  aux conséquences  terribles. Comme si cela ne suffisait pas,  d’étranges journalistes se mettent à enquêter sur le campus.  Pour les sirènes, cela devient impossible  de garder secrète  leur identité…
De son côté, Eiden est en proie à des  cauchemars  de plus en plus nombreux, et sa soeur Liv se trouve aussi en mauvaise posture.  Diana en est chaque fois plus sûre  : une terrible malédiction plane sur leur famille. Alors que le  compte à rebours jusqu’à la prochaine  pleine  lune  a commencé, Diana est bien déterminée à sauver ses amis…  quelles qu’en soient les conséquences.

Insaisissable saison 2 tome 3, Imagine moi de Tahereh Mafi (Michel Lafon le 12) Résumé :

Ma vie m’échappe
Je choisirai mon destin

Je crains mon ennemi
J’affronte ma réalité.

Je vais le perdre
Je saurai le retenir

La fin est proche
La délivrance.
Enfin.

La légende des quatre, Le clan des aigles de Cassandra O’Donnell (Flammarion jeunnesse le 25) Résumé : à venir

Les nouveautés

Ils sont chez nous de Lisa Jewell (Hauteville le 4) Résumé : Trois cadavres et un bébé abandonné : c’est la macabre découverte que fait la police dans une belle demeure de Chelsea, celle qu’occupait la famille Lamb. Faute de preuves et de témoignages, les enquêteurs privilégient la piste d’un suicide collectif et l’affaire est classée.
Vingt-cinq ans plus tard, quand Libby hérite de la maison et se voit révéler les circonstances de son adoption, elle se rend sur les lieux pour percer le mystère de ses origines. Accompagnée par Miller, un journaliste qui a enquêté sur cette terrible affaire, la jeune femme va faire des découvertes troublantes. Mais est-elle prête à découvrir l’effroyable secret qu’on lui cache depuis sa naissance ? Elle ignore encore que quelqu’un, quelque part, donnerait cher pour la retrouver…

La maison des voix de Donato Carrisi (Calmam Levy le 4) Résumé : Florence, de nos jours. Pietro Gerber est un psychiatre pour enfants, spécialiste de l’hypnose. Il arrive ainsi à extraire la vérité de jeunes patients tourmentés.
Un jour, une consoeur australienne lui demande de poursuivre la thérapie de sa patiente qui vient d’arriver en Italie.
Seul hic, c’est une adulte. Elle s’appelle Hanna Hall et elle est persuadée d’avoir tué son frère pendant son enfance.
Intrigué, Gerber accepte mais c’est alors qu’une spirale infernale va s’enclencher : chaque séance d’hypnose révèle plus encore le terrible passé d’Hanna, mais aussi qu’elle en sait beaucoup trop sur la vie de Gerber. Et si Hanna Hall était venue le délivrer de ses propres démons ?

Un Noël au bord de la Tamise d’Anne Perry (10/18 le 12) Résumé : Un orphelin enquête sur le kidnapping d’une jeune femme et découvre que sa disparition cache plus qu’il n’y paraît : sous la plume enneigée d’Anne Perry, les rues pavées et les petits salons du vieux Londres bruissent toujours de complots.
Worm, un gamin des rues âgé de neuf ans, vit sur les rives de la Tamise et il n’a jamais passé un Noël en famille. Mais grâce à un petit boulot dans la clinique d’Hester Monk à Portpool Lane, la douce Miss Claudine Burroughs et Squeaky Robinson, un vieux comptable bougon, deviennent sa famille adoptive.
Quand Worm est témoin de l’enlèvement d’une belle jeune femme par deux voyous quelques jours avant Noël, éperdu, il demande de l’aide à Squeaky. Le vieil homme a autrefois possédé un bordel et il sait qu’il est dangereux de se mêler d’affaires louches comme celle-ci, mais il ne supporte pas l’idée de décevoir Worm ou de laisser le garçon voler au secours de la jeune femme tout seul. Cependant, les deux sauveurs improvisés ne s’attendaient pas à ce que la demoiselle en détresse ait la situation bien en main… et s’emploie à amener ses ravisseurs devant la justice pour des crimes bien pires que son kidnapping. Mais, il ne faut pas sous-estimer les deux truands, aussi fourbes que mortellement dangereux. Et peut-être que l’aide du cynique vieux Squeaky et du jeune Worm, gonflé d’optimisme, permettra au bien de triompher et d’éviter un terrible drame de Noël.

Le rêve d’un autre monde tome 1, La tour de l’espoir d’Anne Plichota et Cendrine Wolf (XO édition le 12) Résumé : À Caracas, au Venezuela, quatre adolescents – les Gracias – doivent redoubler de courage pour faire vivre leur famille. Tout en gardant le secret sur leur origine, ils évoluent dans une immense tour où les pénuries et l’insécurité rendent le quotidien infernal. Dans ce gigantesque squat vertical, le pire survient lorsque de terribles inondations frappent le pays. La tour devient la cible des plus violentes convoitises. En première ligne, les Gracias se montrent de farouches résistants.
Dans le même temps, en France, au pied de la dune du Pyla, deux amis d’enfance, Fany la débrouillarde et Shaun le timide, subissent de plein fouet les affres du dérèglement climatique. Impuissants, ils assistent à l’effondrement brutal de leur vie si confortable.
Des Landes au Venezuela, leurs destins vont pourtant se croiser. Et converger vers un même espoir : survivre et revivre dans un monde convalescent, frappé par le chaos.

À la vie, à l’amour de Justin A. Reynolds (PKJ le 12) Résumé : Jack a perdu Kate. À jamais. Mais l’univers lui offre une seconde chance pour revivre leur histoire.
Jack Ellison King est le roi du presque. Il a presque réussi à sortir avec Jillian. Il a presque obtenu le prix du meilleur élève du lycée. Il est presque entré dans l’équipe de sport.
Sauf que…
Quand Jack rencontre enfin Kate, il pense que sa malédiction est brisée. La jeune fille est fantastique, et elle est pour lui.
Sauf que… Kate meurt.
L’histoire pourrait s’arrêter là.
Mais Jack est ramené comme par enchantement au soir où il l’a rencontrée. Combien de secondes chances aura-t-il pour la sauver ?

Christmas actually de Joanna Bolouri (Hauteville le 18) Résumé : Et si l’amour de votre vie était la petite amie de votre meilleur ami ?
Quelques jours avant les fêtes de fin d’année, Nick perd son prestigieux emploi dans un cabinet d’avocats et se voit contraint d’accepter un travail de Père Noël. Il rencontre alors Alfie, un adorable petit garçon de cinq ans, qui souhaite pour Noël que sa mère, Sarah, soit de nouveau heureuse et cesse de pleurer son mari disparu trois ans auparavant. Attendri, Nick décide d’organiser un rendez-vous entre Sarah et son meilleur ami qui est célibataire, Matt. Mais alors que Sarah et Alfie prennent une place de plus en plus importante dans la vie de Nick, celui-ci se rend vite compte que le bonheur naissant de Sarah et de Matt pourrait bien lui briser le cœur…

Positive de Camryn Garret (Collection R le 19) Résumé : Nouveau lycée et nouveau départ pour Simone Garcia-Hampton : elle se fait de vraies amies, se voit confier la mise en scène de la comédie musicale de l’année et se rapproche de Miles, celui qui la fait fondre dès qu’il entre dans la pièce. Mais voilà, Simone est séropositive, et elle n’a qu’une peur : qu’on découvre sa maladie.
Lorsqu’elle commence à sortir avec Miles, elle sait bien qu’elle devra lui en parler, même si cette idée la terrifie. Mais bientôt, un message trouvé dans son casier la menace de tout révéler à l’ensemble du lycée si elle ne le plaque pas…
Simone renoncera-t-elle à l’amour pour protéger son secret ?

Les mots oubliés de Lily Haime (Mxm le 25) Résumé : Jimi m’a offert un millier d’ailes et le bleu du ciel pour pouvoir m’y envoler.
Depuis qu’il a quitté l’orphelinat de Saint-Joseph à seize ans, Niko Oulianov ne s’est posé qu’une seule fois : pour Yann. Mais Yann est mort en service et, après deux ans d’un amour exclusif et exigeant, Niko reprend la route, une alliance au doigt et un guide de voyage de l’État de Washington dans le sac – l’unique bien dont il ne se soit jamais séparé.
Six ans plus tard, Niko divague toujours de par le monde. Ses errances finissent par le conduire vers le Nord-Ouest américain. Il échoue à Port Townsend, une petite ville abritée par la péninsule Olympique, où il rencontre une historienne propriétaire d’un bar en faillite, un cuisinier taxidermiste à ses heures, un trio de vieux Rangers, un supposé chamane qui distribue des noms comme des prophéties, un univers qui se dégrade en tant de couleurs… Il y rencontre, surtout, un fascinant réalisateur de documentaires, gavroche sur la tête et caméra à l’épaule. Jimi. Jimi qui, un jour après l’autre, filmera une succession de moments qui tisseront le début de leur histoire.
Le long des sentiers d’une forêt presque infinie, de Port Townsend à la rencontre d’orphelins, derrière un bar ou dans une maison bleue, Niko trouvera sa place parmi des gens particuliers et apprendra la tendresse et la passion d’un amour si différent.

Voilà donc 11 livres repérés pour novembre, mais il n’est pas dit que je ne craque pas pour quelques uns de plus…