Ce que Muti a dans le collimateur #126

Au grès de mes divagations sur le net, j’ai trouvé ces petites choses qui me faisaient de l’œil. En fait, pas du tout, je les ai délibérément traqués 🙂

Les suites

Les nouveautés


L’empire du vampire de JaY Kristoff (De Saxu le 4) Résumé : Vingt-sept longues années se sont écoulées depuis la mort du jour. Pendant près de trois décennies, les vampires ont fait la guerre à l’humanité, construisant peu à peu leur empire éternel. Maintenant, seules quelques étincelles de lumière subsistent dans une mer de ténèbres.
Gabriel de León est un saint d’argent : un membre d’une confrérie œuvrant à la défense du royaume et de l’Église contre les créatures de la nuit. Mais même l’Ordre d’Argent n’a pas pu endiguer la marée une fois que la lumière du jour a manqué, et Gabriel est seul maintenant.
Emprisonné par les monstres qu’il a juré de détruire, le dernier saint d’argent est obligé de raconter son histoire. Un récit de batailles légendaires et d’amours interdits, de foi perdue et d’amitiés gagnées, du roi éternel et de la quête du dernier espoir de l’humanité : Le Saint-Graal.


Nevernight tome 1, N’oublie jamais de Jay Kristoff (J’ai lu le 5) Résumé : Fille d’un renégat dont la rébellion a avorté, Mia Corvere a réchappé de justesse à l’extermination des siens. Livrée à elle-même, elle erre dans une ville bâtie sur les ossements d’un dieu mort, traquée par le Sénat et les anciens camarades de son père. À seize ans, elle va devenir l’une des apprentis du groupe d’assassins le plus dangereux de toute la République : L’Église rouge. Dans cette institution où les trahisons et les confrontations violentes sont monnaie courante, l’échec est puni de mort. Mais si elle survit à son initiation, elle fera partie des élus de Notre-Dame du Saint-Meurtre et se rapprochera un peu plus de son unique raison de vivre : la vengeance.


Le vent nous portera de Jojo Moyes (Hauteville le 5) Résumé : Une odyssée féminine inoubliable… Alice a soif d’aventures et se sent à l’étroit dans la bonne société anglaise. Aussi s’empresse-t-elle d’épouser le bel Américain qui succombe à son charme, saisissant l’occasion d’un nouveau départ. Mais le rêve américain est mis à rude épreuve dans la petite ville du Kentucky où elle atterrit, et les désillusions de la vie conjugale ne se font pas attendre.
Quand un projet de bibliothèque itinérante voit le jour, Alice se porte volontaire pour échapper à son quotidien étouffant. Bravant tous les dangers, la jeune femme et ses camarades vont sillonner à cheval les zones les plus reculées du Kentucky pour y apporter des livres. Mais s’il y a bien une chose dont ces porteuses d’histoires ne manquent pas, c’est de courage.
Un roman profondément émouvant sur le rôle des femmes dans la grande aventure de la culture.


Mexican Gothic de Silvia Moreno Garcia (Bragelonne le 5) Résumé : Un manoir isolé. Un aristocrate dangereusement séduisant. Et une jeune mondaine poussée à dévoiler leurs atroces secrets.
Après avoir reçu un mystérieux appel à l’aide de sa cousine récemment mariée, Noemí Taboada se rend à High Place, un manoir isolé dans la campagne mexicaine. Elle ignore ce qu’elle va y trouver, ne connaissant ni la région ni le compagnon de sa cousine, un séduisant Anglais.
Avec ses robes chic et son rouge à lèvres, Noemí semble plus à sa place aux soirées mondaines de Mexico que dans une enquête de détective amateur. Elle n’a pourtant peur ni de l’époux de sa cousine, un homme à la fois troublant et hostile, ni du patriarche de la famille, fasciné par son invitée… ni du manoir lui-même, qui projette dans les rêves de Noemí des visions de meurtre et de sang.
Car High Place cache bien des secrets entre ses murs. Autrefois, la fortune colossale de la famille la préservait des regards indiscrets. Aujourd’hui, Noemí découvre peu à peu d’effrayantes histoires de violence et de folie.
Si elle ne s’en échappe pas très vite, elle risque fort de ne plus jamais pouvoir quitter cette demeure énigmatique…


Démences de Graham Masterton (Bragelonne le 5) Résumé : Tous les pensionnaires de l’asile, de dangereux criminels, avaient brusquement disparu sans laisser de trace. La police ne les avait jamais retrouvés. Comment aurait-on pu imaginer, ne serait-ce qu’une seconde, qu’ils s’étaient réfugiés à l’intérieur des murs de l’asile ? Il n’y a que les fous pour croire sérieusement à l’efficacité de la magie noire. Et les fous furieux pour s’en servir.


De nulle part de Claire Favan (Harper Collins Noir le 5) Résumé : Chatou. Fin des années  1990. Deux nouveau-nés sont trouvés et confiés à l’Assistance publique. Des jumeaux que l’existence va vite se charger de séparer.
Trappes. 2020. Ballotté de foyers sordides en familles d’accueil, Antoine, dit «  Tony  », s’est construit tant bien que mal avec l’idée que la vie est un combat. Il lutte pour mener de front études de droit et petits boulots, et qui sait  : dépasser sa condition.
Alors que tout ce qu’il réussit à faire est d’accumuler les dettes, se préésente un beau jour à sa porte un certain Raphaël. Raf, c’est son frère, sa copie conforme et son exact contraire, un héritier qui a les codes et la confiance qui va avec. Raf a un plan qui peut changer le destin de son frère. Passé la surprise de la première rencontre, Tony hésite à qualifier la visite de providentielle. Car il n’oublie pas  : l’échec est inscrit en lui depuis son premier cri. Mais il reste l’espoir. Cet espoir qui engendre le supplice.


Ogresse d’Aylin Manço (J’ai lu le 5) Résumé : Hier soir, Maman m’a fait manger du coeur. C’était du coeur de boeuf. Le coeur est notre muscle le plus puissant, et ça se sent quand on en mange ; la viande résistait sous mon couteau à steak, il fallait la scier pour trancher les fibres. Elles cédaient comme des câbles tendus, l’une après l’autre. « Le coeur est un morceau remarquable », a dit ma mère. Ma mère s’y connaît bien en viande. J’ai rien répondu, j’en avais plein la bouche.Depuis que son père est parti, la vie d’Hippolyte s’est déréglée. Sa mère s’enferme de longues heures à la cave et refuse de manger en sa présence. Elle lui prépare en revanche d’énormes pièces de viande que la jeune fille se force à avaler. Et puis, un soir, sa mère se jette sur elle et la mord. Que s’est-il passé ? Jusqu’où peut-on se laisser dévorer par amour ?


Deacon King Kong de James McBride (Totem le 6) Résumé : C’est officiel : le vieux Sportcoat a pété les plombs comme ça, en plein jour et devant tout le monde. Personne ne sait pourquoi ce diacre râleur, adepte du « King Kong », le tord-boyaux local, a tenté de descendre sans sommation le pire dealer du quartier. Mais il faut dire que la fin des années 1960 est une époque d’effervescence à New York, et que le développement du trafic de stupéfiants n’est pas la moindre des causes d’agitation. Afro-Américains, latinos, mafieux locaux, paroissiens de l’église des Five Ends, flics du secteur : tout le quartier est affecté par ce nouveau fléau aux conséquences imprévisibles. James McBride, lauréat du National Book Award pour L’Oiseau du Bon Dieu, nous entraîne dans la cité de son enfance à Brooklyn, qu’il peint avec humour, tendresse et fantaisie.


Miss Eliza de Annabel Abbs (Hervé Chopin éditions le 6) Résumé : Angleterre, 1835. Lorsque Eliza Acton reçoit la commande par son éditeur d’un livre de cuisine au lieu de la poésie qu’elle affectionne, elle refuse. Jusqu’à ce que son père en faillite soit contraint de fuir le pays. En tant que femme, Eliza a peu d’options. Elle commence à collectionner des recettes et à apprendre à cuisiner. À sa grande surprise, elle se découvre un talent – et une passion – pour les arts culinaires.
Pour l’aider, elle engage Ann Kirby, dix-sept ans, fille démunie d’un père blessé par la guerre et d’une mère qui perd son emprise sur la réalité. Sous la tutelle d’Eliza, Ann apprend la poésie, la cuisine et l’amour, tout en perçant un mystère dans le passé de sa maîtresse. À travers l’art de la cuisine, Eliza et Ann développent une amitié inhabituelle et réinventent les livres de cuisine.
Basé sur l’histoire vraie de la première auteure de cuisine moderne, Miss Eliza est un roman envoûtant sur l’amitié féminine, la lutte pour l’indépendance des femmes, la maternité, la volonté de réussir pour une femme et, bien sûr, la passion de la cuisine et les prémices d’une cuisine saine.


Une chose à cacher de Elizabeth George (Presse de la cité le 6) Résumé : Teo Bontempi, membre d’une brigade luttant contre les violences faites aux femmes, succombe à l’hôpital après avoir été retrouvée inconsciente dans son appartement londonien.
Thomas Lynley et ses adjoints, Barbara Havers et Winston Nkata, découvrent bientôt lors de leur enquête que la policière, d’origine nigériane, avait été excisée dans son enfance. Teo s’intéressait d’ailleurs à une clinique qu’elle soupçonnait de mutilations génitales médicalisées, une pratique qui suscitait l’hostilité des exciseuses locales. Mais peut-être faut-il plutôt chercher les raisons de la mort de Teo dans sa vie privée ?
Tandis que la canicule échauffe les esprits, Lynley, Havers et Nkata devront s’aventurer sur un terrain miné par les tensions interraciales, et surmonter leurs propres préjugés pour découvrir la vérité.


Les somnambules de Chuck Wending (Pocket le 6) Résumé : Un récit visionnaire et apocalyptique ! Une petite ville, perdue en Pennsylvanie. La jeune Nessie quitte sa maison, mutique, absente, le regard vide. D’abord persuadée qu’il s’agit d’une crise de somnambulisme, sa grande sœur Shana la suit. Mais elles sont bientôt rejointes par une deuxième personne, puis une autre, et d’autres encore Toutes frappées des mêmes symptômes. Toutes se regroupant pour avancer vers une destination inconnue. Devant l’impossibilité de les stopper sans les condamner à mort, leurs proches leur emboîtent le pas, devenant leurs gardiens. Leurs bergers. Mais face à ce mal nouveau et mystérieux, les failles du pays se révèlent, la société se fissure, faisant le lit de tous les extrêmes…

Bigoudis et petites enquêtes tome 2, Panique aux pompes funèbres de Naëlle Charles (L’Archipoche le 6) Résumé : Après une première enquête brillamment menée, Léopoldine Courtecuisse reprend du service pour élucider une double enquête : le décès du croque-mort du village et la disparition de la fille de ce dernier.
Coiffeuse à Wahlbourg, en Alsace, Léopoldine Courtecuisse est mère de deux ados intenables. Elle est séparée de leur père. Entre sa passion pour les polars et les faits divers, ses enfants, et les clientes de son salon qui répandent ragots et autres rumeurs, sa vie est bien remplie.
Pourtant, après avoir élucidé le meurtre de Véronique Busch, notre coiffeuse s’ennuie. Le jour où Oscar et Claudia Gauner sollicitent son aide, elle voit là une nouvelle occasion de jouer les détectives. En effet, leur fille a disparu et la gendarmerie les a éconduits.
Sans compter que ces gens ne sont pas n’importe qui : Oscar est le croque-mort de la ville. Quant à Manon, il s’agit de la petite amie de Tom… le fils de Léopoldine ! Tout laisse présager une fugue. Mais quand Oscar vient à mourir dans d’étranges circonstances, Léo et son complice, le lieutenant Quentin Delval, se retrouvent à devoir plancher sur les deux affaires à la fois…


Un chat, deux sapins et beaucoup de complications ! de Myrtille Bastard (Alter Real le 7) Résumé : Bri, la trentaine, cumule les galères. Elle peine à faire décoller sa carrière de traductrice, son fils a des problèmes à l’école et lui cache des choses, et en plus, son chat Jarvis adoré, ne cesse de découcher sans raison apparente. Le comble ? Un soir, il revient avec un collier autour du cou ! Raul a des raisons de s’inquiéter : il gère un gros dossier compliqué, et surtout, son adolescent de fils va venir vivre avec lui pendant quelques mois. Mais comment renouer avec lui après la distance qui s’est instaurée entre eux depuis son divorce ? Heureusement, il a une botte secrète : le chat Bob, qui est apparu un jour et qu’il a fini par adopter. Il lui a même offert un collier… Et si un banal collier et l’intervention d’un chat facétieux, pouvait tout changer ? Avertissement : ce roman parle de deux âmes seules, d’un félin trop gourmand, de messages noués à un collier, d’un coup d’un soir, voire de plusieurs soirs, d’amour… Et de Noël !


London Hayes tome 1, Chassée d’Annablle Chase (Alter Real le 7) Résumé : L’Angleterre telle que vous la connaissez n’existe plus. Le soleil ne se lève plus, et des Maisons vampires se partagent le pays. Gare à ceux qui ne rentrent pas dans le rang ! Chasseuse de prime, je travaille pour une guilde mineure tout en essayant de rester discrète. Quand Callan, un prince vampire, frappe à ma porte pour me proposer un nouveau job, je suis tentée de refuser, mais impossible. On ne refuse rien aux Maisons. Sa soeur a disparu, je dois la retrouver. Et comme un contrat n’arrive jamais seul, je dois aussi mettre la main sur une pierre, ordre de la Reine Vampire. Fingers in the nose, non ? Babe, la hache dont je ne me sépare jamais, serait d’accord avec vous. C’est l’occasion de gagner un bon paquet d’argent. Mais je risque aussi d’entrer dans la lumière, et ça, c’est hors de question. Si les vampires découvrent qui je suis, je suis morte. Si j’échoue, je suis morte. En gros, rien ne va. Surtout que ma grande gueule risque de me jouer des tours, et que Callan est diablement sexy… Avertissement : cet Urban Fantasy qui déchire parle d’une héroïne badass qui ferait mieux de se taire, d’un vampire sexy qui remet tout en question, de Familles à fuir, de magie, et d’une hache. Bienvenue à Londres !


Le cycle des âmes tome 1, Hodgkin Island de Rachel H. (Imaginary Edge le 7) : Résumé : Nina Stinkins, étudiante en sociopsychologie, s’apprête à terminer sa thèse de doctorat. Pour cela, elle doit passer quelques jours dans le lieu dit le plus hanté de l’Union : Hodgkin Island.
Aucun problème pour la jeune femme qui ne croit absolument pas aux histoires de fantômes. Pourtant, lorsqu’elle commence à rêver la vie d’une jeune femme des années 30 vivant sur l’île avec les anciens propriétaires des lieux, le doute la gagne.
Se pourrait-il que ces rêves ne soient pas uniquement des rêves, mais également des morceaux d’un passé bel et bien réel?
Ce séjour à Hodgkin Island risque de changer à tout jamais les croyances de la jeune femme, non seulement sur l’île en elle-même, mais aussi et surtout sur sa propre existence.


Lizzie Grace tome 1, Un baiser sanguinaire de Keri Arthur (MxM le 12) Résumé : Lizzie a depuis longtemps délaissé la sorcellerie et a préféré ouvrir un café avec sa meilleure amie. Mais lorsqu’une femme lui demande de l’aide pour retrouver sa fille disparue, Lizzie va être mêlée à des événements bien plus dangereux que prévu.
Dans un monde où science et magie cohabitent et dans lequel les puissants sorciers sont considérés comme les collaborateurs indispensables de tous les gouvernements, Lizzie Grace fait figure d’exception. Bien qu’issue de l’une des familles les plus importantes de la noblesse des sorciers, elle ne veut rien savoir de son passé ou de sa magie.
Cependant, lorsqu’elle ouvre un petit café dans la réserve des loups-garous de Faelan avec Belle, sa familière humaine et meilleure amie, elle se retrouve impliquée dans la traque d’un vampire bien déterminé à semer le chaos.
Une chasse qui devient vite personnelle, qui va lui demander de recourir à tous ses talents afin de survivre. À condition de ne pas laisser les loups-garous, qui détestent tout ce qui touche à la sorcellerie, l’atteindre en premier.


Le temps des sorcières de Alix E. Harrow (Hachette Heros le 12) Résumé : Avant, quand l’air était si imprégné de magie qu’il laissait un goût de cendres sur la langue, les sorcières étaient féroces et intrépides, la magie flamboyait et la nuit leur appartenait. Ce temps n’est plus, les hommes ont dressé des bûchers, et les femmes ont appris à se taire, à dissimuler ce qui leur restait de magie dans des comptines, des formules à deux sous et des contes de bonne femme.
Mais la vraie sorcellerie n’a besoin que de trois choses pour renaître : la volonté de l’écouter, les vers pour lui parler, et les voies pour la laisser pénétrer le monde. Car tout ce qui est important va par trois.
Ainsi des sœurs Eastwood : Bella, Agnès et Genièvre. Mues par la colère, la peur… et une pulsation écarlate qui ne demande qu’à revivre, des dons qu’elles découvrent peu à peu. Il suffit pour cela de s’unir, et d’y croire, de traquer tous les interstices où elle se dissimule. Car la magie, c’est d’abord penser que chacun est libre d’agir, même si le mal rôde. Le temps des Sorcières pourrait alors bien revenir, pour notre plus grand bénéfice à tous, hommes et femmes.


L’école de minuit de Maëlle Desart (Rageot le 12) Résumé : Siméon, quinze ans, mi-humain mi-vampire, attendait avec impatience d’entamer sa première année à l’école de Minuit pour échapper à l’emprise de sa mère et avoir, enfin, une vie sociale. Ses espoirs se concrétisent quand il se lie avec deux élèves de sa promo  : Joël, un mort-vivant, et Colin, un garçon sirène. Mais très vite Colin, dont les écailles valent de l’or, disparaît. Eir, une louve garou protégée par un feu follet agressif, est-elle dans le coup  ? Siméon tente d’obtenir des réponses. Quand sa sœur aînée, vampire jusqu’au bout des ongles, disparaît à son tour, il se lance avec ses alliés dans une enquête dont les dessous vont le mener plus loin qu’il ne l’avait imaginé.


La rivière des disparues de Liz Moore (J’ai le le 12) Résumé : Kensington, Philadelphie. Dans ce quartier gangrené par la drogue, la violence est monnaie courante.En effectuant ses rondes, Mickey, policière, songe à sa petite soeur Kacey qui a sombré dans la prostitution pour acheter son héroïne. Alors qu’elles étaient inséparables enfants, tout les oppose à présent.Mais quand Kacey disparaît alors qu’une série de meurtres fait rage dans le quartier, Mickey n’a plus qu’une obsession : retrouver le coupable et sa soeur avant qu’il ne soit trop tard.


Obsessions de Daniel Thiéry (Syros le 13) résumé : Courir après les fantômes est un jeu dangereux. La nouvelle enquête du capitaine Marin et sa fille.
Olympe, la fille du capitaine Marin, a fait sa rentrée à la fac de droit où elle se passionne pour la criminologie. Un jour, en plein amphi, elle est frappée de stupeur. Rafaël, son amoureux disparu deux ans plus tôt dans des circonstances terribles, se tient au fond de la salle. Est-il possible qu’il ait finalement survécu ? C’est la première d’une série d’apparitions aussi étranges que fugaces. Olympe est bouleversée, mais personne n’est prêt à la croire. Pas même son père, très occupé par la traque d’un psychopathe qui sévit dans la région, le  » fantôme de la nuit « …


Monster of verity tome 1, This savage song de V. E. Schawb (Lumen le 13) Résumé : Elle est humaine et se rêve en monstre, lui est un monstre qui se rêve humain.
La capitale de Verity étouffe, saturée de crimes toujours plus violents. Pire encore, ce mal terrible a commencé à s’incarner dans le monde réel : à chaque nouvelle horreur naît un monstre qui, à son tour, terrorise la population. D’un côté, les Corsai, qui grouillent dans le noir pour dévorer leur proie, de l’autre, les Malchai qui boivent le sang de leur victime au grand jour. Peu à peu, la résistance s’est organisée… Au nord, le cruel Callum Harker règne en maître, ne protégeant les habitants que contre rémunération. Au sud, Henry Flynn a choisi une tactique bien différente. Avec sa femme Emily, il a adopté comme ses propres enfants trois des abominations, trois Sunai – des créatures d’apparence humaine qui utilisent la musique pour dévorer l’âme de leurs adversaires.


The black flamingo de Dean Atta (Slalom le 13) Résumé : Le récit vibrant d’émotion d’un adolescent
en quête de soi et de reconnaissance
Je suis le flamant noir.
Le flamant noir, c’est moi.
J’essaye de me trouver.
Ce livre est un conte de fées
dans lequel JE SUIS le prince
et la princesse. JE SUIS
le roi et la reine.
Ce livre est un conte de fées
dans lequel je suis maudit
et béni par les autres.
Au bout du compte, je suis la fée
qui trouve sa propre magie.
Alors qu’il s’interroge sur son identité, Michael écrit des poèmes dans un carnet dont il nous livre certaines pages. Elles se mêlent à un récit dans lequel il nous laisse entrevoir ses moments de vie, de doute, de douleur et de joie, depuis sa première Barbie à l’école primaire jusqu’à sa première expérience amoureuse à l’université. Peu à peu, on assiste à l’éclosion d’une écriture humaine et sensible. Avec la délicatesse d’un poète, la musicalité d’un chanteur, la passion d’un acteur – tout le talent d’un Drag Artist – Michael crie au monde : vous seul avez le pouvoir de décider qui vous êtes !


Furia de Yamile Saied Mendez (Slalom le 13) Résumé : Une histoire inspirante d’émancipation féminine dans l’Argentine populaire d’aujourd’hui.
Redoutable étoile montante du foot féminin, Camila devient  » Furia  » sur le terrain. Mais dans le barrio argentin où elle vit, si le talent permet aux garçons de sortir de la misère, c’est loin d’être le cas pour les filles. Camila doit donc cacher ses ambitions à ses parents. Aussi, lorsque son ancien petit ami, prodige du ballon rond, revient au pays, elle doit faire un choix : le suivre et ne manquer de rien mais dépendre de lui pour tout ; ou devenir footballeuse et se battre pour être repérée par un recruteur. Il est temps pour Furia de bousculer les mœurs et de réaliser ses rêves les plus chers.


Les perce-neige s’éveillent sous les flocons de Sophie Jomain (Charleston le 18) Résumé : « Bienvenue au refuge du Perce-neige ! Venez découvrir la magie de notre ferme pédagogique en plein coeur du massif du Mont- Blanc. »
Liia Josserand et son père sont très fiers de ce refuge, dans lequel les rennes sont élevés en liberté dans des pâturages verdoyants. Les fins de mois sont difficiles, mais jamais ils n’abandonneraient leurs animaux, et encore moins pour les vendre au chef étoilé qui voudrait les mettre à sa carte.
À quelques semaines des fêtes, le temps presse pour Barone Verroni : il veut du renne à son menu de Noël ! Aussi le cuisinier n’hésite-t-il pas à s’infiltrer incognito au refuge du Perce-neige pour en savoir plus sur cet élevage et convaincre cette étrange famille de lui vendre à bon prix un ou deux caribous.
La guerre semble inévitable, mais la présence d’un certain Nicolas Claus pourrait bien venir tout chambouler…
De sa plume pétillante et humoristique, Sophie Jomain nous offre une comédie féerique, portée par des personnages plus attachants les uns que les autres.
Figure incontournable de la scène littéraire francophone, Sophie Jomain a écrit plus de vingt romans allant de la littérature fantastique à la comédie en passant par le roman contemporain. Après Les étoiles brillent plus fort en hiver et Les tortues ne fêtent pas Noël sous la neige, elle nous offre une nouvelle comédie de Noël magique et réconfortante.


Les sœurs Hollow de Krystel Sutherland (Rageot le 19) Résumé : Iris Hollow, 17 ans, a toujours été étrange. Lorsqu’elle était enfant, elle et ses deux sœurs aînées ont disparu. Un événement dont aucune d’elles ne se souvient, et qui ne leur a laissé qu’une cicatrice en forme de croissant de lune dans le cou, des yeux noirs et des cheveux blancs. Iris fait tout ce qui est en son pouvoir pour arpenter les couloirs du lycée en paraissant la plus normale possible. Pourtant, son étrangeté lui colle à la peau. Quand Grey, la plus âgée de ses sœurs, top-modèle célèbre et styliste de renommée internationale, disparaît à nouveau dans d’inquiétantes circonstances, Iris doit embrasser sa part d’ombre. D’autant qu’un homme à tête de taureau la poursuit, prêt à tout pour la tuer. Avec son autre sœur Vivi, Iris fuit… Mais pour sauver sa peau et retrouver Grey, elle comprend qu’elle doit remonter la trace de son passé.


Outcast season tome 4, Invisible de Rachel Caine (Alter Real le 21) Résumé : Alors que le monde s’effondre autour d’elle, Cassiel se retrouve à combattre ceux qu’elle appelait autrefois les siens : les Djinn. Avec le Gardien Luis Rocha et la petite Ibby à ses côtés, une enfant aux pouvoirs aussi puissants que dangereux, Cassiel se bat pour sauver l’humanité. L’heure de l’affrontement final a sonné. Cassiel doit empêcher Pearl de déclencher une guerre qui rayera l’humanité de la surface de la terre. Et provoquera la fin du monde. Rien que ça. Et si Cassiel ne survivait pas à cette bataille ? Pas le choix, car pour sauver ceux qu’elle a appris à aimer plus que tout, elle est prête à tout sacrifier… y compris sa vie. La conclusion d’un urban fantasy entre ombre et lumière, noirceur et espoir, où personne n’est ce qu’il semble être et où l’espoir naît là où on l’attend le moins.


Le premier qui meurt à la fin de Adam Silvera (Collection R le 27) Résumé : La préquelle du best-seller mondial Et ils meurent tous les deux à la fin.
«  Ne cherchez pas à comprendre comment nous savons que vous allez mourir, concentrez-vous plutôt sur votre manière de mener à bien votre existence.  »
New York, la veille de la mise en fonction de Death-Cast…
Orion Pagan vit dans la crainte de mourir, il s’est inscrit à Death-Cast pour cesser d’avoir peur.
Valentino Prince vient juste de s’installer à New York prêt à mordre la vie à pleines dents.
Lorsque Orion et Valentino se croisent à Times Square, c’est le coup de foudre. Mais les premiers appels de Death-Cast commencent à tomber, bouleversant leur vie : l’un a reçu l’appel, l’autre pas.

Voilà environs 25 livres qui me tentent. On est bien d’accord que je ne pourrais JAMAIS tous les acheter et même si je le pouvait, en aurais-je le temps… Bref, le choix va être cornélien !

Bilan perso #112

Je vais essayer de reprendre les bonnes habitudes et vous publier plus régulièrement mes bilans de lectures et réceptions. Même si je lis moins, il faut que je me motive !

Les réceptions

L’ordre et le chaos de Maude Tabachnik
Les enfants du Cap de Michèle Rowe
Rachel Gift tome 1, Son dernier souhait de Blake Pierce
Ashley tome 1, Hope, Laisse-moi partir de Kate Bold

Les enquêtes de Jena Alton et David Kane, Pas un mot de D.K. Hood
Géronimo de Remy D’aversa
Bérénice Libretti tome 2, À la recherche des mots égarés de Magali Lefebvre
Kennedy Rain tome 1, Vide magique de Sandy Williams

Les lectures

Tryna Jones tome 1, Marques magiques de Mrytille Bastard
Dopamine de Patrick Bard
Clones de la nation tome 1, Marie #3 de Maiwenn Alix
Les enquêtes de Jena Alton et David Kane, Pas un mot de D.K. Hood

Un long, si long après-midi de Enga Vesper

Soit 8 d’arrivés et 5 de sortis de ma fameuse PAL. On a connu pire ! 🙂

Ce que Muti a dans le collimateur #123

Retour sur mon petit plaisir du mois : ma prévision d’achat.
Et petit plus : juillet est le mois de mon anniversaire, c’est celui où je peux me faire le plus plaisir.

Les suites

Arcadia Bell tome 2, Bannir l’obscurité de Jenn Bennet (Alter Rael le 8 en numérique) Résumé : Arcadia Bell a découvert qu’elle possédait de terrifiants pouvoirs et elle a failli mourir. Maintenant, elle tente de reprendre une vie normale. Enfin, normale, c’est un bien grand mot quand on est une enfant de la lune et une magicienne renégate propriétaire du Tiki bar, un bar pour démons. Et c’est encore pire à l’approche d’Halloween ! En plus, un kidnappeur terrorise la communauté surnaturelle. Le chef du Hellfire local – un club sélect pour démons – demande à Cady de retrouver la trace de cet être surnaturel diabolique. Refuser ? Impossible, car elle sort avec le sexy Lon Butler, qui est aussi un membre influent du club. Cady et Lon partent en chasse, et découvrent que les enfants des membres du club pourraient être en danger. Pour localiser celui qui terrifie la ville, Cady va avoir besoin d’aide. Elle fait appel à des clients de son bar, et surtout, elle doit se résoudre à utiliser ses pouvoirs d’enfant de la lune. Arrivera-t-elle à les maîtriser avant qu’il ne soit trop tard ?

 

Les enquêtes de Lexi Carmichael tome 4, Enquête en coulisses de Julie Moffet (Mxm le 20 en numérique) Résumé : Lexi Carmichael aide les geeks du monde entier à s’envoyer en l’air.
Bon, d’accord, les apparences sont trompeuses, mais c’est pourtant bien ce qui se déroule dans l’émission de télé-réalité « Pour l’amour du Geek » sur laquelle on m’a demandé à moi, Lexi Carmichael, super geekette, d’enquêter.
Je ne suis pas fan de télé-réalité ; j’ai déjà du mal à gérer ma réalité à moi. Mais on m’a envoyée à Hollywood pour trouver un hacker qui trafique les résultats des votes en ligne.
Alors que se passe-t-il quand j’arrive là-bas ? Eh bien, les producteurs me convainquent de poursuivre mon investigation de l’intérieur. Et ce qui aurait dû être une traque de hacker simple comme bonjour tourne au vinaigre lorsque le coupable décide de me prendre pour cible.
Ajoutez à cela une chaîne télé obsédée par l’audimat, une bande de candidats ringards et ma pauvre vie sentimentale embrouillée… et démêler ce mystère pourrait bien faire de moi une star… ou me faire tuer.

Les nouveautés

Résistance de Samira Ahmed (Big Bang le 6 poche) Résumé :  La résistance se construit sur l’espoir.
Deux ans et demi depuis l’élection.
Un an depuis que nos réponses sur le formulaire du recensement nous ont valu d’être indexés.
Neuf mois depuis le premier autodafé.
Un mois depuis que le Président des États-Unis a déclaré que «  les musulmans constituaient une menace pour l’Amérique  ».
Dans un avenir effroyablement proche, Layla Ami – 17 ans – et ses parents sont arrachés à leur foyer et déportés dans un camp de détention pour musulmans américains dans le désert de Californie. Avec l’aide d’amis d’infortune, eux aussi piégés derrière les barbelés, de son petit ami resté à l’extérieur, et d’alliés inattendus, Layla entame un chemin de lutte pour la liberté et mène la révolte contre le directeur du camp et ses gardiens.

 

Amy VS Olivier de Vicky Skinner (PKJ le 7) Résumé : Tout les oppose : Amy est première de sa classe, Oliver a abandonné le lycée et pourtant ils ne peuvent plus se passer l’un de l’autre !
Amy est première de sa classe et doit le rester pour intégrer l’université de ses rêves. Quand son beau-père perd son travail, elle est contrainte de prendre un petit boulot chez Spirits, une boutique de disques, au risque de négliger ses études… Là-bas, Amy rencontre son opposé : Oliver, qui n’a aucune envie d’aller à la fac. Dès leur rencontre, une rivalité s’installe entre eux. Ils se lancent alors un défi par playlists interposées : à qui reviendra le plus grand génie musical ? Leur alchimie improbable les mènera-t-elle à une romance inoubliable ?

 

Grand calme de Giles Blunt (Pocket le 7) Résumé : Un cadre glacial et un suspense bouillant : attention, cocktail explosif !  Rien n’est plus calme que le froid. Ni plus froid que la mort.
Trois femmes, déjà, y ont succombé. Comble du sadisme, leur assassin les a laissées longtemps à la merci du gel, prolongeant la torture par des vêtements chauds, un café… Les inspecteurs John Cardinal et Lise Delorme, de la police d’Algonquin Bay, au Canada, ne sont pas loin d’en perdre leur calme. Qui orchestre ces hypothermies fatales ? De qui le froid est-il le nom ?

 

Les deux morts de Charity Quinn de Katerina Autet (La bête noire le 7) Résumé : Un brillant jeu de faux-semblants.
Bienvenue à Georgetown, quartier huppé de Washington. C’est ici que réside Charity Quinn, une avocate de renom. À l’approche de Noël, Charity est victime d’un accident qui la laisse défigurée. Ou serait-ce une tentative de meurtre ? Celle qui a passé sa vie à parler pour les autres se mure dans le silence. À croire qu’elle espère que le coupable s’en sorte…
Dans cette enquête menée par deux détectives débutants, une seule certitude : le bien comme le mal sont une question de point de vue.

La forêt de Luca Tahtieazym (Inceptio le 12) Résumé : N’ENTREZ PAS DANS CETTE FORET, VOUS POURRIEZ NE JAMAIS EN SORTIR… 1958. Lors d’une sortie scolaire, sept adolescents s’égarent en forêt et se réfugient dans une cabane abandonnée, au centre d’une clairière. Très vite, ils comprennent que toute tentative de fuite les ramène systématiquement à leur point de départ. Un constat s’impose : ils sont prisonniers. Et de tous les dangers qui les guettent, le pire n’est peut-être pas cette Chose qui rôde la nuit…

Rachel Morgan tome 1, Sorcière pour l’échafaud de Kim Harrison (MxM le 13 numérique) Résumé  :  L’indépendance a un prix, et pour Rachel Morgan, ce prix sera la mort. À moins qu’elle ne fasse ses preuves, et vite. Toutes les créatures de la nuit se rassemblent dans les Hollows de Cincinnati, pour s’y cacher, rôder, faire la fête… et se nourrir. Les vampires règnent sur les ténèbres dans un monde de prédateurs truffé de dangers inimaginables, et c’est le boulot de Rachel Morgan de maintenir tout ce petit monde civilisé. Chasseuse de primes et sorcière dont le sex-appeal est à la hauteur de son mauvais caractère, elle est bien décidée à les arrêter, vivants, morts ou… morts-vivants.

L’intégrale Dark Fae FBI de C. N. Crawford et Alex Rivers (Mxm le 15 numérique) Résumé : En enquêtant sur un tueur en série, cette profileuse du FBI ne s’attendait pas à tomber sur un fae mortellement attirant !
Les faes vivent parmi nous… et l’un d’entre eux est un tueur en série.
Je pensais que ce serait un cas plutôt simple à gérer.
Un aspirant Jack l’Éventreur qui hanterait les rues de Londres à la recherche de proies faciles.
Mais je me trompais. Le tueur est un fae plus insaisissable qu’un nuage de fumée.
Heureusement, je suis profileuse pour le FBI et bien déterminée à le pister.
Je ne laisserai rien m’arrêter, même quand la panique saisit la ville et que la police commence à me soupçonner. Ou quand l’un des suspects principaux, un fae mortellement attirant, essaie de me séduire – ou de me tuer, je ne sais pas trop.
Et les choses se compliquent encore quand le tueur m’attire dans un des royaumes magiques et que je deviens la proie. Très bien… Il veut la jouer comme ça ? Pas de problème.
J’ai plus d’un tour dans mon sac, et le tueur n’est pas le seul à pouvoir utiliser la magie !

L’intégrale Dossiers fantômes d’Apryl Baker (Mxm le 15 numérique) Résumé : Elle voit des fantômes et elle est la seule à pouvoir prouver que sa sœur adoptive a été assassinée.
Rouge à lèvres cerise : check.
Fard à paupières : check.
Jean skinny : check.
Gamine avec un trou dans la tête : check.
Telle est la routine de Mattie Hathaway, seize ans. Elle peut voir des fantômes depuis que sa mère a essayé de l’assassiner alors qu’elle n’avait que cinq ans. Mais hors de question qu’elle révèle son secret à qui que ce soit ! C’est suffisamment difficile d’être en famille d’accueil, pas la peine d’être étiquetée « folle » par-dessus le marché.
D’habitude, elle se contente d’ignorer les ectoplasmes, et ils finissent par partir. Mais tout change lorsqu’elle se retrouve face au fantôme de sa sœur adoptive, Sally.
Tout le monde pense que Sally n’est qu’une fugueuse de plus, mais Mattie connaît la vérité : elle est morte. Assassinée. Mattie se sent obligée de l’aider, mais elle ne peut pas le faire seule. Allant à l’encontre de tous ses principes, elle fait équipe avec Dan, un jeune officier, et ensemble, ils se mettent à la recherche de la vérité derrière la disparition de Sally.
Mais ils se retrouvent face à un problème bien plus gros que prévu : un serial killer. Et Mattie pourrait bien être sa prochaine victime…
Mattie sera-t-elle capable de découvrir la vérité avant que le tueur ne la retrouve ?

La trilogie des hommes de pailles, intégrale, de Michale Marshall (Bragelonne le 15 numérique) Résumé : ette édition exclusive numérique convient les ouvrages suivants :
1. Les Hommes de paille
2. Les Morts solitaires
3. Le Sang des anges
Palmerston, Pennsylvanie. Deux hommes, armés de fusils semi-automatiques, abattent soixante-huit personnes. Avant de prendre la fuite, ils écrivent en lettres de sang : « Les Hommes de Paille».
Onze ans plus tard, à Santa Monica, Californie, une adolescente est enlevée. Le tueur en série que le FBI a surnommé l’Homme Debout a encore frappé.
Dyesburg, Montana. Les parents de Ward Hopkins trouvent la mort dans un accident de voiture. Derrière eux, ils laissent pour seul message : « Nous ne sommes pas morts. »
Trois faits divers, trois énigmes isolées qui annoncent une longue traque pour un héros improbable, jusqu’à la terrifiante confrontation avec les Hommes de Paille.

Cela ne fait que 11 livres, mais dans ces 11, 3 comptent pour 3 (vous me suivez) ce qui fait, si je craque sur tout et pourquoi pas puisque c’est mon anniversaire,  17 livres en plus. Mais au diable l’avarice !

Ce que Muti a dans le collimateur #121

Même si la période est un peu compliquée en ce moment, j’essaye de me tenir au repérage d’acquisition livresque. De toute façon il me faut toujours ma dose d’arrivée de livres.

Les nouveautés

Réminiscence tome 1 de Julie Saurel (Plumes du web le 3) Résumé : Un meurtrier qui en sait trop sur moi.
Des victimes d’une autre époque qui me ressemblent.
Des phénomènes inexpliqués…
Il n’en fallait pas plus pour mettre mes croyances à rude épreuve…
Arkney, 2053.
Hannah, abandonnée sur le seuil d’une église à sa naissance, peut voir l’aura des gens dont la couleur change selon leur humeur. Cette particularité se révèle plutôt utile dans son boulot de flic, bien qu’aucun de ses collègues ne soit au courant de son pouvoir.
Pourtant, lorsqu’elle se retrouve face à un meurtrier après son arrestation, rien ne se déroule comme prévu.
Le suspect joue avec ses nerfs, s’amuse de la situation, et détient bien trop d’informations sur elle. Son identité, ses proches, les cicatrices sur ses omoplates… Comment peut-il être au courant ?
Quel lien possède-t-elle avec cet homme arrogant à l’aura sombre et inquiétante ?
Car elle a beau chercher, tout la ramène indubitablement vers lui. Et pour trouver les réponses à ses questions, elle va devoir composer avec celui qu’elle voudrait bien éviter, mais qui perturbe ses sens et sa vision de la vie…

Les possibles de Virginie Grimaldi (Le livre de poche le 4) Résumé : Juliane n’aime pas les surprises. Quand son père fantasque vient s’installer chez elle, à la suite de l’incendie de sa maison, son quotidien parfaitement huilé connaît quelques turbulences.
Jean dépense sa retraite au téléachat, écoute du rock, tapisse les murs de posters d’Indiens, égare ses affaires, cherche son chemin.
Juliane veut croire que l’originalité de Jean s’est épanouie avec l’âge, mais elle doit se rendre à l’évidence : il déraille.
Face aux lendemains qui s’évaporent, elle va apprendre à découvrir l’homme sous le costume de père, ses valeurs, ses failles, et surtout ses rêves.
Tant que la partie n’est pas finie, il est encore l’heure de tous les possibles.

Terrain accidenté de Val McDemid (J’ai lu le 4) Résumé : En se lançant à la recherche de deux motos américaines enfouies par son grand-père dans la tourbe des Highlands à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Alice Sommerville n’imaginait pas déterrer le cadavre d’un homme assassiné par balle… et chaussé d’une paire de Nike.Le commandant Karen Pirie, spécialiste des affaires non élucidées, est appelée sur les lieux pour résoudre une enquête où les apparences sont bien trompeuses.La situation se complique encore lorsque Karen surprend une conversation qui pointe du doigt un crime qu’elle pensait avoir résolu.Dans ce coin sauvage de l’Écosse, il semblerait que tout le monde n’ait pas la même conception de la justice.

Un soupçon de liberté de Margaret Wilkerson Sexton (Babel le 4) Résumé : Sur près de soixante-dix ans et trois générations, Margaret Wilkerson Sexton relate la saga d’une famille noire et déroule l’histoire de la Nouvelle-Orléans, ville symbole de la fracture sociale et raciale américaine, dans un premier roman puissant et lumineux. Entremêlant les destins d’Evelyn, Jackie et T.C. à des moments charnières de leur existence, elle nous montre que si les temps changent, les problèmes des Afro-Américains restent les mêmes dans un pays toujours malade de ses discriminations.

Un pont entre nous de Bill Konigsberg (PKJ le 5) Résumé : Deux ados se retrouvent par hasard sur un pont avec le même projet : sauter. À partir de là, quatre destins sont possibles, mais un seul mène au happy-end.
Pour Aaron et Tillie, quatre destins sont possibles, mais un seul mène au happy end.
Ils ont beau ne pas se connaître, Aaron et Tillie ont le même projet : sauter du pont George Washington. Leurs destins, s’ils sont liés, ne sont pourtant pas scellés. Ils peuvent encore emprunter différents chemins : Aaron saute, mais pas Tillie. Tillie saute, Aaron non. Ils sautent tous les deux… … ou ni l’un, ni l’autre.
Quatre scénarios à découvrir, ainsi que leurs conséquences tour à tour poignantes, terribles, saisissantes et lumineuses. Une chose est certaine : personne ne sortira indemne de cette lecture.

Les royaumes immobiles tome 1, La princesse sans visage d’Ariel Holzl (Slalom le 5) Résumé : Une plongée fantastique au royaume des feys
Dans les Royaumes Immobiles, l’existence est contrôlée par quatre monarques. Sans eux, la réalité serait réduite à un flot d’énergie magique et chaotique. Or le trône d’Automne, vacant depuis trop longtemps, menace cet équilibre : il faut lancer un nouveau sacre. Sept jeunes femmes peuvent y prétendre. La compétition sera sans pitié. Ivy est candidate malgré elle. À 18 ans elle a passé toute son existence cachée derrière les murs de son manoir et les parois de son masque.
Elle est une  » Belle-à-mourir  » : quiconque voit son visage est pris de folie meurtrière ou suicidaire. Propulsée dans le monde des Sidhes, la noblesse des feys, au cœur de manigances qui la dépassent, elle va devoir puiser dans ses ressources pour survivre. Un chemin qui la mènera bien plus loin qu’elle ne l’aurait imaginé…
Un roman fantastique de haute volée dans l’univers sombre et mystérieux des Feys.

One last stop de Casey McQuiston (Lumen le 5) Résumé : Le dernier arrêt ? Non, c’est là que tout commence…
À vingt-trois ans, August s’installe à New York pour échapper à sa mère, avec qui elle entretient une relation compliquée. Cynique et intentionnellement solitaire, elle tombe malgré elle au beau milieu d’un véritable nid de fou : une colocation joyeuse et extravagante, où discussions et fêtes se succèdent. Mais, sceptique, elle ne se laisse pas vraiment toucher par la ville fascinante et insaisissable qu’elle découvre peu à peu.
Et si ce n’était pas déjà assez déroutant, voilà que par un matin de galère, sur le chemin de la fac, elle fait la rencontre d’une certaine Jane qui n’hésite pas à la sortir d’un mauvais pas. August en reste abasourdie : qui est cette fille belle à tomber qu’elle croise et recroise sans cesse sur sa ligne de métro new-yorkais ? En tout cas, la jeune inconnue au blouson de cuir, à la fois mystérieuse et solaire, n’est pas ce qu’elle prétend… Car, là, sur le mur du légendaire diner où August joue les serveuses pour se faire un peu d’argent, le visage de Jane illumine une photo prise… dans les années 1970 ! Comment expliquer ce prodige ?

VIes et mort de Lucy Loveless de Laura Shepherd-Robinson (10/18 le 5) Résumé : Une plongée abyssale, hautement sulfureuse et politique, dans les nuits de l’Angleterre libertine du XVIIIe siècle.
Londres, 1782. Par une nuit d’été, Caroline Corsham tombe sur l’une de ses amies mourante, venue agoniser dans ses bras en lui murmurant un énigmatique  » Il sait « . Caroline comprend bientôt que son amie lui avait menti : Lucy Loveless, de son vrai nom, était la prostituée favorite d’un club d’hommes puissants.
Lorsqu’il apparaît que magistrats et notables ont davantage intérêt à étouffer le crime qu’à le résoudre, Caroline engage un voleur privé, Peregrine Child, pour trouver l’assassin de Lucy. Il fouillera jusqu’aux tréfonds de la société géorgienne, au cœur d’un monde d’artifices, de tromperies et de vies secrètes.
De désillusions en hypocrisies, Caro lèvera le voile sur tout un monde : celui où les hommes peuvent emmener de belles courtisanes au théâtre et coucher leur fils adultérin sur leur testament. Un monde où les femmes, elles, paient de leur honneur tous les désirs dont elles sont l’objet… Jusqu’à y perdre la vie.

Dina Demile tome 1, La gardienne des portes de Ilona Andrews (Mxm le 11 en numérique) Résumé : Je suis une Aubergiste. En ce lieu, je suis le chef suprême, et en tant qu’hôte, vous tombez sous ma protection.
En apparence, Dina Demille est une jeune femme tout à fait normale. Elle dirige un charmant bed-and-breakfast de style victorien dans une petite ville du Texas, est l’heureuse propriétaire d’un Shih Tzu nommé Beast, et s’avère être la voisine parfaite.
Mais Dina est… différente.
Son balai est une arme létale ; son auberge est magique et pense par elle-même, conçue pour être un havre de paix transitoire pour des voyageurs d’autres mondes. Dans ces circonstances, normale n’est peut-être pas le terme adéquat pour qualifier Dina. Surtout maintenant qu’une créature terrifiante s’est mise à chasser dans le quartier une fois la nuit tombée…
Très vite, Dina se retrouve à devoir jongler entre la sécurité de son établissement et de ses hôtes, l’agaçant mais séduisant Sean Evans, un ancien militaire et loup-garou de souche alpha à ses heures, et Arland, un fascinant maréchal vampire venu du cosmos.
Intelligent, vicieux et mortellement dangereux, l’ennemi qu’elle affronte est différent de tout ce qu’elle a croisé auparavant. S’interposer entre ses voisins et lui pourrait bien tout lui coûter.

Désenchantées de Marie Vareille (Charleston le 17) Résumé : La disparition de Sarah Leroy, quinze ans, a bouleversé la petite bourgade de Bouville-sur-Mer et ému la France entière. Dans chaque foyer, chaque bistrot, on élaborait des hypothèses, mais ce qui est vraiment arrivé, personne ne l’a jamais su.
Vingt ans plus tard, Fanny revient sur les lieux de ce drame qui a marqué sa jeunesse. Et c’est tout un passé qu’elle avait préféré oublier qui resurgit… Car l’histoire de Sarah Leroy, c’est aussi un peu la sienne, et celle d’une bande de filles qui se faisaient appeler les « Désenchantées ». Une histoire qui a l’odeur des premières cigarettes et du chlore de la piscine municipale, des serments d’amitié et surtout, des plus lourds secrets.
Avec finesse et un vrai sens du suspense, Marie Vareille met à nu les rouages de l’amitié féminine dans un roman d’apprentissage captivant et rempli d’émotion.

Travis de Mia Sheridan (Hugo roman le 19) Résumé : Dans ce magnifique livre de Mia Sheridan, nous retournons dans la petite ville de Pelion dans le Maine, où nous avions déjà croi- sé Archer, pour retrouver Travis son cousin, le chef de la police. Travis Hale a tout pour lui. Un rôle important de chef de la police dans la ville idyllique de Pelion. Un physique qui fait tomber les femmes à ses pieds. Deux neveux et une nièce qu’il adore, et une famille qui lui a par- donné une série de décisions malheureuses prises des années auparavant. Son passé est peut-être criblé de regrets, mais son avenir semble brillant et sans limites. Jusqu’à ce qu’il croise le chemin de Haven, une plantureuse Californienne venue passer l’été dans la région avec son frère. Tous deux ont été engagés au très sélect club de tennis et de golf du coin. Malgré les méfaits de son frère, Haven et Travis se lient d’amitié et vont s’aider et se soutenir mutuellement. Ils découvrent tous les deux que, parfois, il faut tout perdre pour trouver exactement ce dont on a besoin. Mia Sheridan réussit le tour de force de nous faire aimer Travis qui était si détestable dans Archer’s Voice.

Hello girls de Brittany Cavallaro & Emily Henry (PKJ le 19) Résumé : Elles en ont marre de se taire et d’obéir… la rébellion les attend sur la route !
Winona déteste sa vie parfaite et bien rangée. Surtout, elle ne supporte plus son père, célébrité que tout le monde adule. Car personne ne sait que derrière cette figure joviale se cache un être brutal et abusif.
Lucille étouffe sous le poids des attentes de sa mère incapable de subvenir à leurs besoins. Elle n’en peut plus de son frère dealeur, qui la prend pour son esclave.
Winona et Lucille n’auraient jamais dû se rencontrer. Elles se retrouvent pourtant un soir, complètement dévastées, devant le même commissariat. C’est le coup de foudre amical ! Au lieu de porter plainte, les deux filles décident de s’entraider jusqu’à la fin du lycée.
Mais, un jour, elles craquent ensemble : il leur faut un moyen d’évasion rapide. Rien de tel qu’une voiture  » empruntée  » pour fuir l’insoutenable ! Embarquées dans un road trip à travers les États-Unis, elles vont tout tenter pour changer le cours de leur histoire.

Hybride tome 1, La levée du voile de Gwendoline Vervel (Scrinéo le 19) Résumé : Depuis dix ans, Margot Pommery est exilée dans un pensionnat au fin fond du Vercors. Sa mère, Adélaïde, l’a tenue éloignée de son foyer durant tout ce temps, pour la punir d’un tragique événement, dont elle la tient pour responsable. Contre toute attente, Margot est pourtant rappelée chez elle en Champagne, pour passer l’intégralité des vacances d’été. Un été qui s’avère plus intense que prévu, car la jeune fille découvre qu’elle est une descendante des elfes et des druides, gardienne d’un savoir ancestral et puissante guerrière en devenir.
À l’aube d’un destin fantastique et dangereux, la jeune fille peut compter sur ses amis de toujours, Violette et Baptiste, pour affronter avec elle les sombres secrets familiaux et le retour du légendaire tueur d’elfides : le Dépeceur sanguinaire immortel, lancé sur ses traces…

Oméga d’Alixia Egnal (Alter Real le 20) Résumé : Bearcreek, Montana. Dernier recensement : soixante-dix-neuf habitants. Ou plutôt, soixante-dix-huit loups. Des loups de la meute de Split Jenkins… Et Lexi, qui reste désespérément humaine malgré les lunes qui défilent. Pourquoi est-ce que Lexi ne se transforme pas ? Pourquoi a-t-elle les yeux bleus alors que ceux des autres sont noirs ? Qui est-elle vraiment ? Par choix, Hunter refuse de vivre avec la meute. Assister aux réunions, accepter les jobs qu’on lui propose ? OK. Mais rien de plus. C’est un paria, comme Lexi. Et quand il prend la jeune femme comme coloc, il découvre qu’ils sont semblables : tous les deux sont des brebis galeuses au milieu de la meute parfaite de Bearcreak. Lexi est rejetée et révoltée. Hunter est indépendant et rebelle. Tous les deux cachent de lourds secrets. Entrez dans la meute de Bearcreak, ses luttes de pouvoir, ses faux-semblants et ses zones d’ombre.

Le cycle de Kingston tome 1, La marque du Sorcier de CL Polk (Pemberley le 24) Résumé : Dans une Angleterre alternative de l’époque édouardienne, à l’ombre de la Première Guerre mondiale, des familles dotées de magie utilisent leurs dons pour contrôler le destin de nations entières.
Miles Singer n’aspire qu’à vivre sa propre vie, mais marqué du sceau de la magie à sa naissance, son avenir est déjà tout tracé. Fuyant sa destinée, il s’engage dans l’armée et en revient changé, hanté par les affres de la guerre entre Aeland et Laneer.
Maintenant médecin sous une fausse identité au sein d’un hôpital vétéran, Miles tente de recommencer sa vie loin de sa famille et de la magie.
Mais quand un patient mortellement empoisonné expose sa marque de sorcier, Miles doit mettre son anonymat et sa liberté en danger afin d’enquêter sur le meurtre de son patient.
Pour trouver la vérité, il aura besoin du soutien d’une famille qu’il méprise et de la gentillesse d’un homme qu’il vient à peine de rencontrer.

J’ai enlevé mamie de Jérôme Poncin & Ian de Haes (Alice édition le 25) Résumé : Lou décide de faire évader sa grand-mère de sa maison de retraite, afin de partir à la recherche de son grand-père qu’elle n’a jamais connu. Seulement, le parcours s’avère difficile, car grand-mère a des problèmes de mémoire…
La grand-mère de Lou vit depuis plusieurs années dans une maison de retraite à cause de ses problèmes de mémoire. Malgré ses visites ponctuelles, Lou ne la connaît pas si bien que ça. Malgré tout, quand mamie se met à évoquer un départ de la maison de retraite, Lou décide de la prendre au mot et la fait évader…

Je sais qui l’a tué de Steve Mosby (Sonatine le 25) Résumé : Après Un sur deux, le retour de l’inspecteur Nelson !
À peine remis de traumatismes personnels, l’inspecteur Mark Nelson se voit confier une nouvelle enquête. On vient de trouver une femme errant dans la rue, qui affirme être Charlie Matheson, décédée deux ans plus tôt dans un accident de voiture. Un mensonge, assurément. Et pourtant, il est bien arrivé quelque chose de terrible à cette femme. De son côté, l’inspecteur David Groves reçoit chaque année une carte postale anonyme le jour de l’anniversaire de son fils, assassiné par un meurtrier non identifié quatre ans plus tôt. Mais cette fois, le message est différent, et pourrait bien changer la donne: Je sais qui l’a tué.
En quête de vérité, Nelson et Groves vont bientôt devoir traverser l’abîme d’un passé qu’ils n’ont cessé de fuir.

La dernière lignée tome 1, De plume et de sang de Sarah Dheilm (Mxm le 27 papier) Résumé : Douleur. Colère. Haine.
Voilà six mois que Sand sillonne les routes à la poursuite du démon qui lui a tout pris. Six mois qu’elle a découvert que les créatures de l’Inframonde rôdent parmi les humains.Six mois que ses pouvoirs lui ont été dévoilés.
La jeune femme ignore toujours ce qui fait d’elle une redoutable tueuse capable d’user de télékinésie et de deviner ce que l’avenir lui réserve.
Alors, quand elle rencontre les jumeaux Duval, deux séduisants traqueurs, elle accepte de s’allier à eux et de s’associer à la Confrérie de l’Ordre.

Si elle semble précieuse aux yeux du démon, le tempérament de feu de la jolie brune ne laisse pas les deux hommes insensibles. Pourtant, sa puissance pourrait également faire d’elle une menace.

Soit une vingtaine de livres et rien que des nouveautés. Sans parler des nouvelles séries que j’ai envie de commencer. Je n’en finirais jamais des livres et de toute façon ce n’est pas mon intension !

Ce que Muti a dans le collimateur #120

Avec un peu de retard, voici les livres qui me tentent pour avril.

Les suites

Le chat du bibliothécaire tome 3, Théâtre macabre de Miranda James (J’ai lu le 6) Résumé : L’université d’Athena invite un nouvel auteur entre ses murs : Connor Lawton, un jeune dramaturge connu pour son franc-parler et son écriture cinglante. Charlie fait la rencontre de ce personnage acerbe et prétentieux, qu’il n’apprécie guère. Toutefois, en parallèle, il se réjouit de retrouver sa fille Laura, embauchée grâce à Lawton pour remplacer temporairement une professeure de la fac. Mais c’est compter sans les drames qui semblent s’accumuler dans cette bourgade paisible du Mississippi. Car, clou du spectacle, alors que Lawton achève sa nouvelle pièce de théâtre, il est assassiné. Et le suspect numéro un n’est autre que Laura, qui semblait entretenir d’intimes relations avec le défunt ! Persuadé que sa fille est innocente, et aidé de son fidèle compagnon Diesel, Charlie part à la recherche de preuves contre les ennemis de Connor, particulièrement nombreux, parmi lesquels se cache le véritable meurtrier…

Atlantea tome 2, Les terres perdues de Julianna Hartcourt (Elyxyria le 29) Résumé : Le monde de Zamoryä n’est plus et Cerise, l’élue de la prophétie des étoiles, a mystérieusement disparu.  Grâce à elle, Zellon a pu mener une partie de son peuple dans un royaume que tous espèrent être celui d’Astéria. Sur ces nouvelles terres, le monarque n’a plus que deux obsessions : retrouver la jeune femme qui les a sauvés et faire accepter les siens auprès de la reine astérienne, son ancienne ennemie.
Pendant ce temps, Cerise, bien vivante, est gardée prisonnière par un terrifiant dragon. Cependant, elle n’a rien perdu de sa fougue et est plus déterminée que jamais à prendre sa vie en main.
Alors que Zellon et Cerise tentent de changer le cours de leur destin, un nouveau danger bien plus redoutable les attend, tapi dans l’ombre. La déesse des Ténèbres rôde toujours, plus pernicieuse et affamée que jamais.

Verity long tome 6, Le meurtre du sugarland express d’Angie Fox (Alter Real le 30) Résumé : Verity et Ellis ont du retard à rattraper : ils n’ont jamais le temps de profiter l’un de l’autre ! Se reposer ? Difficile pour Verity avec son activité de chasseuse de fantômes. Un moment rien que tous les deux ? No comment… Sa relation avec Ellis, le beau et sexy shérif, est au point mort. Alors un voyage dans un vieux train à travers les montagnes du Tennessee semble être la solution idéale. Quoi de mieux qu’une escapade romantique pour rattraper le temps perdu ? Une escapade romantique, sans fantômes, bien sûr. Mais les fantômes ont d’autres plans… Et les vivants aussi. Le corps d’une jeune femme est retrouvé dans un compartiment. Elle a été poignardée. On dirait la copie conforme d’un meurtre qui s’est produit il y a près d’un siècle, enfin, d’après ce que prétend le fantôme du détective bien décidé à résoudre l’affaire. Sans fantôme, on a dit ? C’était sans compter ceux des suspects… Une course contre la montre s’engage pour Verity et Ellis : s’ils ne découvrent pas le coupable, quelqu’un d’autre pourrait perdre la vie. Eux, peut-être…

Les nouveautés

Le silence de la ville blanche de Eva Garcia Saenz de Urturi (Pocket le 7) Résumé : Quand le passé vient à nouveau hanter une ville…
Dans la cathédrale de Sainte-Marie à Vitoria, un homme et une femme d’une vingtaine d’années sont retrouvés assassinés, dans une scénographie macabre : ils sont nus et se tiennent la joue dans un geste amoureux alors que les deux victimes ne se connaissaient pas.
Détail encore plus terrifiant : l’autopsie montrera que leur mort a été provoquée par des abeilles mises dans leur bouche. L’ensemble laisse croire qu’il existe un lien avec une série de crimes qui terrorisaient la ville vingt ans auparavant. Sauf que l’auteur de ces actes, jadis membre apprécié de la communauté de Vitoria, est toujours derrière les barreaux. Sa libération conditionnelle étant imminente, qui est le responsable de ces nouveaux meurtres et quel est vraiment son but ?
Une certitude, l’inspecteur Unai López de Ayala, surnommé Kraken, va découvrir au cours de cette enquête un tout autre visage de la ville.

Le magasin des jouets cassés de Julien Rampin (Charleston le 12) Résumé : Un immeuble parisien comme beaucoup d’autres, avec son ascenseur étroit, ses balcons minuscules et sa cour où se croisent les habitants. C’est l’endroit que Lola a choisi pour prendre un nouveau départ après son divorce, avec son fi ls de six ans, Léon. Ici vit Martine, dont l’appartement en rez-de-chaussée lui permet d’assouvir sa curiosité en épiant la vie des autres, mais aussi Paul- Henry, un vieux monsieur à l’éternel noeud papillon, qui partage sa passion pour la littérature avec ses voisins et ses abonnés sur les réseaux sociaux.
En apprenant à les connaître, Lola va malgré elle faire voler en éclats des décennies de secrets et de mensonges, qui pourraient bien changer sa propre vie…
Avec ce second roman, Julien Rampin confirme son talent pour donner vie à des personnages inoubliables qui nous ressemblent, ni gentils ni méchants, simplement humains.

Comme une caresse sur la joue d’Ana Kori (Les éditions du 38 le 15) Résumé : Des victimes saignées à mort. Des cadavres se multipliant en plein Paris. Un compte à rebours est lancé, avant que la capitale ne sombre dans la psychose. Afin de résoudre cette enquête, Jade Fontaine, commandante à la police criminelle, une solitaire peu appréciée de ses collègues et de sa hiérarchie, va devoir collaborer avec le jovial capitaine Legoff. Pour les enquêteurs, la clé se trouve dans les motivations de ce tueur sadique. Pour le tueur, il n’existe qu’une vérité : le diable se cache toujours dans les détails…

Combien de pas jusqu’à la lune de Carole Trébor (Le livre de poche le 20) Résumé : L’Amérique où grandit Katherine Johnson n’est pas tendre envers les femmes noires. Mais la fillette aime compter, tout compter, et rêve de devenir mathématicienne. Alors, elle brave un à un les préjugés et les obstacles… jusqu’à intégrer la NASA. En 1962, l’astronaute John Glenn refuse de décoller avant qu’elle ait vérifier en personne les calculs des ordinateurs. Et en 1969, c’est elle qui détermine les trajectoires de la mission Apollo 11, au cours de laquelle Neil Amstrong marchera sur la Lune. La légende de Katherine Johnson est en route.

Cœurs et âmes de Colleen Hoover (Hugo romas le 20) Résumé : Beyah a grandi dans la pauvreté, auprès d’une mère droguée qui l’a négligée durant toute son enfance. À dix-neuf ans, elle est enfin prête à voler de ses propres ailes. Seule, avec détermination, elle a su trouver une issue et s’apprête à entrer à l’université avec une bourse obtenue grâce à ses talents de sportive. Alors qu’elle est à deux mois de ce grand départ, la mort brutale de sa mère la plonge dans une situation très compliquée. Sans logement, elle n’a qu’un seul recours : chercher refuge auprès de son père, qui ne s’est jamais occupé d’elle, mais a conservé un lien ténu avec elle.
Beyah va débarquer dans sa maison sur une presqu’île touristique où elle va faire connaissance avec les membres de la famille qu’il a bâtie loin d’elle: sa demi-sœur et sa belle-mère.
À sa grande surprise, elle est accueillie chaleureusement dans ce milieu si différent du sien. Elle va aussi rencontrer Samson, un garçon de son âge, qui vit dans la somptueuse maison voisine. Ils n’ont rien en commun, pourtant elle sent en lui une âme sœur. Au cœur de cet été, elle va se rapprocher de lui et apprendre à connaître ce mystérieux jeune homme.

Les invisibles de Maria Romasco Moore (Slalom le 28) Résumé : Que feriez-vous si vous étiez invisible ?
À 17 ans, Pie a toujours été invisible, littéralement transparente, comme sa mère. Toutes deux sillonnent les États-Unis à l’abri des regards, se servent dans les meilleurs restaurants, dorment dans des demeures luxueuses, mènent la grande vie… seules.
Pie étouffe, rêve d’amitié et d’amour, d’être libre de toucher les gens sans les effrayer, de se voir dans le miroir, d’exister, tout simplement. Alors quand sa mère disparaît mystérieusement, la jeune femme, folle d’inquiétude et de solitude, décide d’enfreindre la seule règle essentielle à sa sécurité : toujours dissimuler sa présence.
Une fable fantastique, doublée d’une enquête haletante, qui invite à aller au-delà des apparences.

À un cheveu de Maëlle Desard (Slalom le 28) Résumé : Que feriez-vous si vous étiez invisible ?
À 17 ans, Pie a toujours été invisible, littéralement transparente, comme sa mère. Toutes deux sillonnent les États-Unis à l’abri des regards, se servent dans les meilleurs restaurants, dorment dans des demeures luxueuses, mènent la grande vie… seules.
Pie étouffe, rêve d’amitié et d’amour, d’être libre de toucher les gens sans les effrayer, de se voir dans le miroir, d’exister, tout simplement. Alors quand sa mère disparaît mystérieusement, la jeune femme, folle d’inquiétude et de solitude, décide d’enfreindre la seule règle essentielle à sa sécurité : toujours dissimuler sa présence.
Une fable fantastique, doublée d’une enquête haletante, qui invite à aller au-delà des apparences.

Et encore une dizaine de livres qui sont susceptibles d’atterrir comme par hasard dans ma PAL.