Ce que Muti a dans le collimateur #121

Même si la période est un peu compliquée en ce moment, j’essaye de me tenir au repérage d’acquisition livresque. De toute façon il me faut toujours ma dose d’arrivée de livres.

Les nouveautés

Réminiscence tome 1 de Julie Saurel (Plumes du web le 3) Résumé : Un meurtrier qui en sait trop sur moi.
Des victimes d’une autre époque qui me ressemblent.
Des phénomènes inexpliqués…
Il n’en fallait pas plus pour mettre mes croyances à rude épreuve…
Arkney, 2053.
Hannah, abandonnée sur le seuil d’une église à sa naissance, peut voir l’aura des gens dont la couleur change selon leur humeur. Cette particularité se révèle plutôt utile dans son boulot de flic, bien qu’aucun de ses collègues ne soit au courant de son pouvoir.
Pourtant, lorsqu’elle se retrouve face à un meurtrier après son arrestation, rien ne se déroule comme prévu.
Le suspect joue avec ses nerfs, s’amuse de la situation, et détient bien trop d’informations sur elle. Son identité, ses proches, les cicatrices sur ses omoplates… Comment peut-il être au courant ?
Quel lien possède-t-elle avec cet homme arrogant à l’aura sombre et inquiétante ?
Car elle a beau chercher, tout la ramène indubitablement vers lui. Et pour trouver les réponses à ses questions, elle va devoir composer avec celui qu’elle voudrait bien éviter, mais qui perturbe ses sens et sa vision de la vie…

Les possibles de Virginie Grimaldi (Le livre de poche le 4) Résumé : Juliane n’aime pas les surprises. Quand son père fantasque vient s’installer chez elle, à la suite de l’incendie de sa maison, son quotidien parfaitement huilé connaît quelques turbulences.
Jean dépense sa retraite au téléachat, écoute du rock, tapisse les murs de posters d’Indiens, égare ses affaires, cherche son chemin.
Juliane veut croire que l’originalité de Jean s’est épanouie avec l’âge, mais elle doit se rendre à l’évidence : il déraille.
Face aux lendemains qui s’évaporent, elle va apprendre à découvrir l’homme sous le costume de père, ses valeurs, ses failles, et surtout ses rêves.
Tant que la partie n’est pas finie, il est encore l’heure de tous les possibles.

Terrain accidenté de Val McDemid (J’ai lu le 4) Résumé : En se lançant à la recherche de deux motos américaines enfouies par son grand-père dans la tourbe des Highlands à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Alice Sommerville n’imaginait pas déterrer le cadavre d’un homme assassiné par balle… et chaussé d’une paire de Nike.Le commandant Karen Pirie, spécialiste des affaires non élucidées, est appelée sur les lieux pour résoudre une enquête où les apparences sont bien trompeuses.La situation se complique encore lorsque Karen surprend une conversation qui pointe du doigt un crime qu’elle pensait avoir résolu.Dans ce coin sauvage de l’Écosse, il semblerait que tout le monde n’ait pas la même conception de la justice.

Un soupçon de liberté de Margaret Wilkerson Sexton (Babel le 4) Résumé : Sur près de soixante-dix ans et trois générations, Margaret Wilkerson Sexton relate la saga d’une famille noire et déroule l’histoire de la Nouvelle-Orléans, ville symbole de la fracture sociale et raciale américaine, dans un premier roman puissant et lumineux. Entremêlant les destins d’Evelyn, Jackie et T.C. à des moments charnières de leur existence, elle nous montre que si les temps changent, les problèmes des Afro-Américains restent les mêmes dans un pays toujours malade de ses discriminations.

Un pont entre nous de Bill Konigsberg (PKJ le 5) Résumé : Deux ados se retrouvent par hasard sur un pont avec le même projet : sauter. À partir de là, quatre destins sont possibles, mais un seul mène au happy-end.
Pour Aaron et Tillie, quatre destins sont possibles, mais un seul mène au happy end.
Ils ont beau ne pas se connaître, Aaron et Tillie ont le même projet : sauter du pont George Washington. Leurs destins, s’ils sont liés, ne sont pourtant pas scellés. Ils peuvent encore emprunter différents chemins : Aaron saute, mais pas Tillie. Tillie saute, Aaron non. Ils sautent tous les deux… … ou ni l’un, ni l’autre.
Quatre scénarios à découvrir, ainsi que leurs conséquences tour à tour poignantes, terribles, saisissantes et lumineuses. Une chose est certaine : personne ne sortira indemne de cette lecture.

Les royaumes immobiles tome 1, La princesse sans visage d’Ariel Holzl (Slalom le 5) Résumé : Une plongée fantastique au royaume des feys
Dans les Royaumes Immobiles, l’existence est contrôlée par quatre monarques. Sans eux, la réalité serait réduite à un flot d’énergie magique et chaotique. Or le trône d’Automne, vacant depuis trop longtemps, menace cet équilibre : il faut lancer un nouveau sacre. Sept jeunes femmes peuvent y prétendre. La compétition sera sans pitié. Ivy est candidate malgré elle. À 18 ans elle a passé toute son existence cachée derrière les murs de son manoir et les parois de son masque.
Elle est une  » Belle-à-mourir  » : quiconque voit son visage est pris de folie meurtrière ou suicidaire. Propulsée dans le monde des Sidhes, la noblesse des feys, au cœur de manigances qui la dépassent, elle va devoir puiser dans ses ressources pour survivre. Un chemin qui la mènera bien plus loin qu’elle ne l’aurait imaginé…
Un roman fantastique de haute volée dans l’univers sombre et mystérieux des Feys.

One last stop de Casey McQuiston (Lumen le 5) Résumé : Le dernier arrêt ? Non, c’est là que tout commence…
À vingt-trois ans, August s’installe à New York pour échapper à sa mère, avec qui elle entretient une relation compliquée. Cynique et intentionnellement solitaire, elle tombe malgré elle au beau milieu d’un véritable nid de fou : une colocation joyeuse et extravagante, où discussions et fêtes se succèdent. Mais, sceptique, elle ne se laisse pas vraiment toucher par la ville fascinante et insaisissable qu’elle découvre peu à peu.
Et si ce n’était pas déjà assez déroutant, voilà que par un matin de galère, sur le chemin de la fac, elle fait la rencontre d’une certaine Jane qui n’hésite pas à la sortir d’un mauvais pas. August en reste abasourdie : qui est cette fille belle à tomber qu’elle croise et recroise sans cesse sur sa ligne de métro new-yorkais ? En tout cas, la jeune inconnue au blouson de cuir, à la fois mystérieuse et solaire, n’est pas ce qu’elle prétend… Car, là, sur le mur du légendaire diner où August joue les serveuses pour se faire un peu d’argent, le visage de Jane illumine une photo prise… dans les années 1970 ! Comment expliquer ce prodige ?

VIes et mort de Lucy Loveless de Laura Shepherd-Robinson (10/18 le 5) Résumé : Une plongée abyssale, hautement sulfureuse et politique, dans les nuits de l’Angleterre libertine du XVIIIe siècle.
Londres, 1782. Par une nuit d’été, Caroline Corsham tombe sur l’une de ses amies mourante, venue agoniser dans ses bras en lui murmurant un énigmatique  » Il sait « . Caroline comprend bientôt que son amie lui avait menti : Lucy Loveless, de son vrai nom, était la prostituée favorite d’un club d’hommes puissants.
Lorsqu’il apparaît que magistrats et notables ont davantage intérêt à étouffer le crime qu’à le résoudre, Caroline engage un voleur privé, Peregrine Child, pour trouver l’assassin de Lucy. Il fouillera jusqu’aux tréfonds de la société géorgienne, au cœur d’un monde d’artifices, de tromperies et de vies secrètes.
De désillusions en hypocrisies, Caro lèvera le voile sur tout un monde : celui où les hommes peuvent emmener de belles courtisanes au théâtre et coucher leur fils adultérin sur leur testament. Un monde où les femmes, elles, paient de leur honneur tous les désirs dont elles sont l’objet… Jusqu’à y perdre la vie.

Dina Demile tome 1, La gardienne des portes de Ilona Andrews (Mxm le 11 en numérique) Résumé : Je suis une Aubergiste. En ce lieu, je suis le chef suprême, et en tant qu’hôte, vous tombez sous ma protection.
En apparence, Dina Demille est une jeune femme tout à fait normale. Elle dirige un charmant bed-and-breakfast de style victorien dans une petite ville du Texas, est l’heureuse propriétaire d’un Shih Tzu nommé Beast, et s’avère être la voisine parfaite.
Mais Dina est… différente.
Son balai est une arme létale ; son auberge est magique et pense par elle-même, conçue pour être un havre de paix transitoire pour des voyageurs d’autres mondes. Dans ces circonstances, normale n’est peut-être pas le terme adéquat pour qualifier Dina. Surtout maintenant qu’une créature terrifiante s’est mise à chasser dans le quartier une fois la nuit tombée…
Très vite, Dina se retrouve à devoir jongler entre la sécurité de son établissement et de ses hôtes, l’agaçant mais séduisant Sean Evans, un ancien militaire et loup-garou de souche alpha à ses heures, et Arland, un fascinant maréchal vampire venu du cosmos.
Intelligent, vicieux et mortellement dangereux, l’ennemi qu’elle affronte est différent de tout ce qu’elle a croisé auparavant. S’interposer entre ses voisins et lui pourrait bien tout lui coûter.

Désenchantées de Marie Vareille (Charleston le 17) Résumé : La disparition de Sarah Leroy, quinze ans, a bouleversé la petite bourgade de Bouville-sur-Mer et ému la France entière. Dans chaque foyer, chaque bistrot, on élaborait des hypothèses, mais ce qui est vraiment arrivé, personne ne l’a jamais su.
Vingt ans plus tard, Fanny revient sur les lieux de ce drame qui a marqué sa jeunesse. Et c’est tout un passé qu’elle avait préféré oublier qui resurgit… Car l’histoire de Sarah Leroy, c’est aussi un peu la sienne, et celle d’une bande de filles qui se faisaient appeler les « Désenchantées ». Une histoire qui a l’odeur des premières cigarettes et du chlore de la piscine municipale, des serments d’amitié et surtout, des plus lourds secrets.
Avec finesse et un vrai sens du suspense, Marie Vareille met à nu les rouages de l’amitié féminine dans un roman d’apprentissage captivant et rempli d’émotion.

Travis de Mia Sheridan (Hugo roman le 19) Résumé : Dans ce magnifique livre de Mia Sheridan, nous retournons dans la petite ville de Pelion dans le Maine, où nous avions déjà croi- sé Archer, pour retrouver Travis son cousin, le chef de la police. Travis Hale a tout pour lui. Un rôle important de chef de la police dans la ville idyllique de Pelion. Un physique qui fait tomber les femmes à ses pieds. Deux neveux et une nièce qu’il adore, et une famille qui lui a par- donné une série de décisions malheureuses prises des années auparavant. Son passé est peut-être criblé de regrets, mais son avenir semble brillant et sans limites. Jusqu’à ce qu’il croise le chemin de Haven, une plantureuse Californienne venue passer l’été dans la région avec son frère. Tous deux ont été engagés au très sélect club de tennis et de golf du coin. Malgré les méfaits de son frère, Haven et Travis se lient d’amitié et vont s’aider et se soutenir mutuellement. Ils découvrent tous les deux que, parfois, il faut tout perdre pour trouver exactement ce dont on a besoin. Mia Sheridan réussit le tour de force de nous faire aimer Travis qui était si détestable dans Archer’s Voice.

Hello girls de Brittany Cavallaro & Emily Henry (PKJ le 19) Résumé : Elles en ont marre de se taire et d’obéir… la rébellion les attend sur la route !
Winona déteste sa vie parfaite et bien rangée. Surtout, elle ne supporte plus son père, célébrité que tout le monde adule. Car personne ne sait que derrière cette figure joviale se cache un être brutal et abusif.
Lucille étouffe sous le poids des attentes de sa mère incapable de subvenir à leurs besoins. Elle n’en peut plus de son frère dealeur, qui la prend pour son esclave.
Winona et Lucille n’auraient jamais dû se rencontrer. Elles se retrouvent pourtant un soir, complètement dévastées, devant le même commissariat. C’est le coup de foudre amical ! Au lieu de porter plainte, les deux filles décident de s’entraider jusqu’à la fin du lycée.
Mais, un jour, elles craquent ensemble : il leur faut un moyen d’évasion rapide. Rien de tel qu’une voiture  » empruntée  » pour fuir l’insoutenable ! Embarquées dans un road trip à travers les États-Unis, elles vont tout tenter pour changer le cours de leur histoire.

Hybride tome 1, La levée du voile de Gwendoline Vervel (Scrinéo le 19) Résumé : Depuis dix ans, Margot Pommery est exilée dans un pensionnat au fin fond du Vercors. Sa mère, Adélaïde, l’a tenue éloignée de son foyer durant tout ce temps, pour la punir d’un tragique événement, dont elle la tient pour responsable. Contre toute attente, Margot est pourtant rappelée chez elle en Champagne, pour passer l’intégralité des vacances d’été. Un été qui s’avère plus intense que prévu, car la jeune fille découvre qu’elle est une descendante des elfes et des druides, gardienne d’un savoir ancestral et puissante guerrière en devenir.
À l’aube d’un destin fantastique et dangereux, la jeune fille peut compter sur ses amis de toujours, Violette et Baptiste, pour affronter avec elle les sombres secrets familiaux et le retour du légendaire tueur d’elfides : le Dépeceur sanguinaire immortel, lancé sur ses traces…

Oméga d’Alixia Egnal (Alter Real le 20) Résumé : Bearcreek, Montana. Dernier recensement : soixante-dix-neuf habitants. Ou plutôt, soixante-dix-huit loups. Des loups de la meute de Split Jenkins… Et Lexi, qui reste désespérément humaine malgré les lunes qui défilent. Pourquoi est-ce que Lexi ne se transforme pas ? Pourquoi a-t-elle les yeux bleus alors que ceux des autres sont noirs ? Qui est-elle vraiment ? Par choix, Hunter refuse de vivre avec la meute. Assister aux réunions, accepter les jobs qu’on lui propose ? OK. Mais rien de plus. C’est un paria, comme Lexi. Et quand il prend la jeune femme comme coloc, il découvre qu’ils sont semblables : tous les deux sont des brebis galeuses au milieu de la meute parfaite de Bearcreak. Lexi est rejetée et révoltée. Hunter est indépendant et rebelle. Tous les deux cachent de lourds secrets. Entrez dans la meute de Bearcreak, ses luttes de pouvoir, ses faux-semblants et ses zones d’ombre.

Le cycle de Kingston tome 1, La marque du Sorcier de CL Polk (Pemberley le 24) Résumé : Dans une Angleterre alternative de l’époque édouardienne, à l’ombre de la Première Guerre mondiale, des familles dotées de magie utilisent leurs dons pour contrôler le destin de nations entières.
Miles Singer n’aspire qu’à vivre sa propre vie, mais marqué du sceau de la magie à sa naissance, son avenir est déjà tout tracé. Fuyant sa destinée, il s’engage dans l’armée et en revient changé, hanté par les affres de la guerre entre Aeland et Laneer.
Maintenant médecin sous une fausse identité au sein d’un hôpital vétéran, Miles tente de recommencer sa vie loin de sa famille et de la magie.
Mais quand un patient mortellement empoisonné expose sa marque de sorcier, Miles doit mettre son anonymat et sa liberté en danger afin d’enquêter sur le meurtre de son patient.
Pour trouver la vérité, il aura besoin du soutien d’une famille qu’il méprise et de la gentillesse d’un homme qu’il vient à peine de rencontrer.

J’ai enlevé mamie de Jérôme Poncin & Ian de Haes (Alice édition le 25) Résumé : Lou décide de faire évader sa grand-mère de sa maison de retraite, afin de partir à la recherche de son grand-père qu’elle n’a jamais connu. Seulement, le parcours s’avère difficile, car grand-mère a des problèmes de mémoire…
La grand-mère de Lou vit depuis plusieurs années dans une maison de retraite à cause de ses problèmes de mémoire. Malgré ses visites ponctuelles, Lou ne la connaît pas si bien que ça. Malgré tout, quand mamie se met à évoquer un départ de la maison de retraite, Lou décide de la prendre au mot et la fait évader…

Je sais qui l’a tué de Steve Mosby (Sonatine le 25) Résumé : Après Un sur deux, le retour de l’inspecteur Nelson !
À peine remis de traumatismes personnels, l’inspecteur Mark Nelson se voit confier une nouvelle enquête. On vient de trouver une femme errant dans la rue, qui affirme être Charlie Matheson, décédée deux ans plus tôt dans un accident de voiture. Un mensonge, assurément. Et pourtant, il est bien arrivé quelque chose de terrible à cette femme. De son côté, l’inspecteur David Groves reçoit chaque année une carte postale anonyme le jour de l’anniversaire de son fils, assassiné par un meurtrier non identifié quatre ans plus tôt. Mais cette fois, le message est différent, et pourrait bien changer la donne: Je sais qui l’a tué.
En quête de vérité, Nelson et Groves vont bientôt devoir traverser l’abîme d’un passé qu’ils n’ont cessé de fuir.

La dernière lignée tome 1, De plume et de sang de Sarah Dheilm (Mxm le 27 papier) Résumé : Douleur. Colère. Haine.
Voilà six mois que Sand sillonne les routes à la poursuite du démon qui lui a tout pris. Six mois qu’elle a découvert que les créatures de l’Inframonde rôdent parmi les humains.Six mois que ses pouvoirs lui ont été dévoilés.
La jeune femme ignore toujours ce qui fait d’elle une redoutable tueuse capable d’user de télékinésie et de deviner ce que l’avenir lui réserve.
Alors, quand elle rencontre les jumeaux Duval, deux séduisants traqueurs, elle accepte de s’allier à eux et de s’associer à la Confrérie de l’Ordre.

Si elle semble précieuse aux yeux du démon, le tempérament de feu de la jolie brune ne laisse pas les deux hommes insensibles. Pourtant, sa puissance pourrait également faire d’elle une menace.

Soit une vingtaine de livres et rien que des nouveautés. Sans parler des nouvelles séries que j’ai envie de commencer. Je n’en finirais jamais des livres et de toute façon ce n’est pas mon intension !

Ce que Muti a dans le collimateur #120

Avec un peu de retard, voici les livres qui me tentent pour avril.

Les suites

Le chat du bibliothécaire tome 3, Théâtre macabre de Miranda James (J’ai lu le 6) Résumé : L’université d’Athena invite un nouvel auteur entre ses murs : Connor Lawton, un jeune dramaturge connu pour son franc-parler et son écriture cinglante. Charlie fait la rencontre de ce personnage acerbe et prétentieux, qu’il n’apprécie guère. Toutefois, en parallèle, il se réjouit de retrouver sa fille Laura, embauchée grâce à Lawton pour remplacer temporairement une professeure de la fac. Mais c’est compter sans les drames qui semblent s’accumuler dans cette bourgade paisible du Mississippi. Car, clou du spectacle, alors que Lawton achève sa nouvelle pièce de théâtre, il est assassiné. Et le suspect numéro un n’est autre que Laura, qui semblait entretenir d’intimes relations avec le défunt ! Persuadé que sa fille est innocente, et aidé de son fidèle compagnon Diesel, Charlie part à la recherche de preuves contre les ennemis de Connor, particulièrement nombreux, parmi lesquels se cache le véritable meurtrier…

Atlantea tome 2, Les terres perdues de Julianna Hartcourt (Elyxyria le 29) Résumé : Le monde de Zamoryä n’est plus et Cerise, l’élue de la prophétie des étoiles, a mystérieusement disparu.  Grâce à elle, Zellon a pu mener une partie de son peuple dans un royaume que tous espèrent être celui d’Astéria. Sur ces nouvelles terres, le monarque n’a plus que deux obsessions : retrouver la jeune femme qui les a sauvés et faire accepter les siens auprès de la reine astérienne, son ancienne ennemie.
Pendant ce temps, Cerise, bien vivante, est gardée prisonnière par un terrifiant dragon. Cependant, elle n’a rien perdu de sa fougue et est plus déterminée que jamais à prendre sa vie en main.
Alors que Zellon et Cerise tentent de changer le cours de leur destin, un nouveau danger bien plus redoutable les attend, tapi dans l’ombre. La déesse des Ténèbres rôde toujours, plus pernicieuse et affamée que jamais.

Verity long tome 6, Le meurtre du sugarland express d’Angie Fox (Alter Real le 30) Résumé : Verity et Ellis ont du retard à rattraper : ils n’ont jamais le temps de profiter l’un de l’autre ! Se reposer ? Difficile pour Verity avec son activité de chasseuse de fantômes. Un moment rien que tous les deux ? No comment… Sa relation avec Ellis, le beau et sexy shérif, est au point mort. Alors un voyage dans un vieux train à travers les montagnes du Tennessee semble être la solution idéale. Quoi de mieux qu’une escapade romantique pour rattraper le temps perdu ? Une escapade romantique, sans fantômes, bien sûr. Mais les fantômes ont d’autres plans… Et les vivants aussi. Le corps d’une jeune femme est retrouvé dans un compartiment. Elle a été poignardée. On dirait la copie conforme d’un meurtre qui s’est produit il y a près d’un siècle, enfin, d’après ce que prétend le fantôme du détective bien décidé à résoudre l’affaire. Sans fantôme, on a dit ? C’était sans compter ceux des suspects… Une course contre la montre s’engage pour Verity et Ellis : s’ils ne découvrent pas le coupable, quelqu’un d’autre pourrait perdre la vie. Eux, peut-être…

Les nouveautés

Le silence de la ville blanche de Eva Garcia Saenz de Urturi (Pocket le 7) Résumé : Quand le passé vient à nouveau hanter une ville…
Dans la cathédrale de Sainte-Marie à Vitoria, un homme et une femme d’une vingtaine d’années sont retrouvés assassinés, dans une scénographie macabre : ils sont nus et se tiennent la joue dans un geste amoureux alors que les deux victimes ne se connaissaient pas.
Détail encore plus terrifiant : l’autopsie montrera que leur mort a été provoquée par des abeilles mises dans leur bouche. L’ensemble laisse croire qu’il existe un lien avec une série de crimes qui terrorisaient la ville vingt ans auparavant. Sauf que l’auteur de ces actes, jadis membre apprécié de la communauté de Vitoria, est toujours derrière les barreaux. Sa libération conditionnelle étant imminente, qui est le responsable de ces nouveaux meurtres et quel est vraiment son but ?
Une certitude, l’inspecteur Unai López de Ayala, surnommé Kraken, va découvrir au cours de cette enquête un tout autre visage de la ville.

Le magasin des jouets cassés de Julien Rampin (Charleston le 12) Résumé : Un immeuble parisien comme beaucoup d’autres, avec son ascenseur étroit, ses balcons minuscules et sa cour où se croisent les habitants. C’est l’endroit que Lola a choisi pour prendre un nouveau départ après son divorce, avec son fi ls de six ans, Léon. Ici vit Martine, dont l’appartement en rez-de-chaussée lui permet d’assouvir sa curiosité en épiant la vie des autres, mais aussi Paul- Henry, un vieux monsieur à l’éternel noeud papillon, qui partage sa passion pour la littérature avec ses voisins et ses abonnés sur les réseaux sociaux.
En apprenant à les connaître, Lola va malgré elle faire voler en éclats des décennies de secrets et de mensonges, qui pourraient bien changer sa propre vie…
Avec ce second roman, Julien Rampin confirme son talent pour donner vie à des personnages inoubliables qui nous ressemblent, ni gentils ni méchants, simplement humains.

Comme une caresse sur la joue d’Ana Kori (Les éditions du 38 le 15) Résumé : Des victimes saignées à mort. Des cadavres se multipliant en plein Paris. Un compte à rebours est lancé, avant que la capitale ne sombre dans la psychose. Afin de résoudre cette enquête, Jade Fontaine, commandante à la police criminelle, une solitaire peu appréciée de ses collègues et de sa hiérarchie, va devoir collaborer avec le jovial capitaine Legoff. Pour les enquêteurs, la clé se trouve dans les motivations de ce tueur sadique. Pour le tueur, il n’existe qu’une vérité : le diable se cache toujours dans les détails…

Combien de pas jusqu’à la lune de Carole Trébor (Le livre de poche le 20) Résumé : L’Amérique où grandit Katherine Johnson n’est pas tendre envers les femmes noires. Mais la fillette aime compter, tout compter, et rêve de devenir mathématicienne. Alors, elle brave un à un les préjugés et les obstacles… jusqu’à intégrer la NASA. En 1962, l’astronaute John Glenn refuse de décoller avant qu’elle ait vérifier en personne les calculs des ordinateurs. Et en 1969, c’est elle qui détermine les trajectoires de la mission Apollo 11, au cours de laquelle Neil Amstrong marchera sur la Lune. La légende de Katherine Johnson est en route.

Cœurs et âmes de Colleen Hoover (Hugo romas le 20) Résumé : Beyah a grandi dans la pauvreté, auprès d’une mère droguée qui l’a négligée durant toute son enfance. À dix-neuf ans, elle est enfin prête à voler de ses propres ailes. Seule, avec détermination, elle a su trouver une issue et s’apprête à entrer à l’université avec une bourse obtenue grâce à ses talents de sportive. Alors qu’elle est à deux mois de ce grand départ, la mort brutale de sa mère la plonge dans une situation très compliquée. Sans logement, elle n’a qu’un seul recours : chercher refuge auprès de son père, qui ne s’est jamais occupé d’elle, mais a conservé un lien ténu avec elle.
Beyah va débarquer dans sa maison sur une presqu’île touristique où elle va faire connaissance avec les membres de la famille qu’il a bâtie loin d’elle: sa demi-sœur et sa belle-mère.
À sa grande surprise, elle est accueillie chaleureusement dans ce milieu si différent du sien. Elle va aussi rencontrer Samson, un garçon de son âge, qui vit dans la somptueuse maison voisine. Ils n’ont rien en commun, pourtant elle sent en lui une âme sœur. Au cœur de cet été, elle va se rapprocher de lui et apprendre à connaître ce mystérieux jeune homme.

Les invisibles de Maria Romasco Moore (Slalom le 28) Résumé : Que feriez-vous si vous étiez invisible ?
À 17 ans, Pie a toujours été invisible, littéralement transparente, comme sa mère. Toutes deux sillonnent les États-Unis à l’abri des regards, se servent dans les meilleurs restaurants, dorment dans des demeures luxueuses, mènent la grande vie… seules.
Pie étouffe, rêve d’amitié et d’amour, d’être libre de toucher les gens sans les effrayer, de se voir dans le miroir, d’exister, tout simplement. Alors quand sa mère disparaît mystérieusement, la jeune femme, folle d’inquiétude et de solitude, décide d’enfreindre la seule règle essentielle à sa sécurité : toujours dissimuler sa présence.
Une fable fantastique, doublée d’une enquête haletante, qui invite à aller au-delà des apparences.

À un cheveu de Maëlle Desard (Slalom le 28) Résumé : Que feriez-vous si vous étiez invisible ?
À 17 ans, Pie a toujours été invisible, littéralement transparente, comme sa mère. Toutes deux sillonnent les États-Unis à l’abri des regards, se servent dans les meilleurs restaurants, dorment dans des demeures luxueuses, mènent la grande vie… seules.
Pie étouffe, rêve d’amitié et d’amour, d’être libre de toucher les gens sans les effrayer, de se voir dans le miroir, d’exister, tout simplement. Alors quand sa mère disparaît mystérieusement, la jeune femme, folle d’inquiétude et de solitude, décide d’enfreindre la seule règle essentielle à sa sécurité : toujours dissimuler sa présence.
Une fable fantastique, doublée d’une enquête haletante, qui invite à aller au-delà des apparences.

Et encore une dizaine de livres qui sont susceptibles d’atterrir comme par hasard dans ma PAL.

 

Ce que Muti a dans le collimateur #119

Voici les livres qui formeront la moisson de mars.

Les suites

Super Madrona tome 2, La loi de Murphy frappe toujours deux fois (MxM Bookmark le 23) Résumé :Même si Madrona n’a toujours aucun souvenir de son passé et qu’elle ressemble davantage à une méchante maléfique qu’à une fabuleuse super-héroïne, cela ne signifie pas qu’elle ne peut pas être une super-espionne. Alors quand Rubus se lance à la recherche de la sphère magique du dragon qui permettrait aux fées de rentrer chez elles, mais causerait l’apocalypse, elle n’a pas vraiment le choix.
Le monde a besoin d’une personne brillante, puissante et pleine de ressources pour le sauver… et si la personne en question s’avère être on ne peut plus séduisante au passage, c’est tout bénef.

Les nouveautés

Hilarion, La couleur de l’Apocalypse de Christophe Estrada (Acte Sud le 2) Résumé : Paris, juillet 1777. Sollicité par Lenoir, lieutenant général de police, le chevalier Hilarion de S. doit répondre à une demande singulière du duc de Chartres, prince et libertin notoire : retrouver Suzanne, l’une de ses maîtresses, simple fille d’Opéra. Or, comme d’autres le seront après elle, elle a été assassinée. Les victimes sont découvertes dans des mises en scène esthétisantes, semblables à des tableaux, où les femmes sont amputées des mains et les hommes émasculés. Et l’on trouve, près des cadavres, une brochure clandestine interdite quelques mois plus tôt : Le Plan de l’Apocalypse. Commence alors une enquête, menée tambour battant par Hilarion, qui va se révéler très compliquée : mensonges, enchevêtrement d’intérêts, pistes multiples, intrigues imbriquées…

L’ombre des autres de C.J. Tudor (J’ai lu le 2) Résumé : « Il envisageait de changer de file quand le visage d’une fillette apparut dans le pare-brise arrière, parfaitement encadré par les autocollants écaillés. Elle semblait avoir cinq ou six ans. Visage lunaire, joues roses. Fins cheveux blonds rassemblés en deux couettes hautes. La première chose qu’il se dit, c’est qu’elle aurait dû être attachée. La deuxième fut : Izzy. »Depuis ce jour, Gabe n’a jamais revu sa fille. Trois ans après le drame, il arpente jour et nuit l’autoroute dans l’espoir de la retrouver.De leur côté, Fran et Alice passent aussi leur temps en voiture… mais pour fuir ceux qui leur veulent du mal.Leurs histoires convergent vers un même groupe : Les Autres. Soumettez-leur une requête, ils trouveront une solution. Mais à quel prix ?

La fin des hommes de Christina Sweney-Biard (Gaillmeister le 3) Résumé : Une expérience n’est pas plus facile parce qu’elle est partagée.”
2025, une mystérieuse maladie, baptisée le “Fléau”, se répand dans le monde entier. Elle semble ne toucher que les hommes, et très vite, les fils, les maris et les pères meurent. Tandis qu’une moitié du monde s’écroule, des femmes s’élèvent et réagissent, de l’Écosse à Singapour, de la Russie aux États-Unis. La Dr. MacLean qui reste en première ligne des soins aux patients ; Catherine, une historienne déterminée à retracer les histoires humaines derrière le ”Fléau” ; ou encore Dawn, analyste du renseignement, chargée d’aider le gouvernement à forger une nouvelle société : toutes tentent chacune à leur manière d’agir face aux conséquences dévastatrices, tant sur le plan personnel et politique que sur le sens de la famille.
À la fois épique et intime, La Fin des hommes est un premier roman électrisant qui s’interroge sur l’équilibre de l’humanité, ses envies et ses valeurs.

Ce qui vient après de Joann Tompkins (Gallmesiter le 3) Résumé : Dans l’État brumeux de Washington, Isaac traverse seul le deuil de son fils adolescent, Daniel, assassiné par son meilleur ami Jonah. Ce dernier se suicide et le monde de sa mère Lorrie s’effondre à son tour. Il n’y a aucune explication à ce drame. Isaac et Lorrie, autrefois amis, s’évitent telles des ombres séparées par leurs pertes incommensurables. Jusqu’à l’apparition soudaine d’une sans-abri de seize ans, enceinte. Recueillie par Isaac, accompagnée par Lorrie, Evangeline devient un rai de lumière dans leur vie. Mais une révélation éclate : la jeune fille avait croisé le chemin des garçons la semaine du meurtre. Tous trois devront confronter leurs souvenirs douloureux. Car comprendre le passé est leur seule chance de pouvoir se tourner vers l’avenir.
Émaillé de moments de grâce, Ce qui vient après est un premier roman lumineux, profondément émouvant, empli de foi en l’âme humaine.

L’affaire Eva Beck de Julie Rivard (Hugo Thriller le 3) Résumé : Cap-à-Nipi, petit village québécois à flanc de montagne, est en apparence bien tranquille. C’était avant qu’une organisation criminelle composée exclusivement de femmes se mette à sévir dans la région. Le sergent-détective Henrik Hansen se voit confier l’enquête. Pensant que son supérieur essaie de le ménager en raison du syndrome post-traumatique dont il souffre, il prend l’affaire un peu à la légère. Pourtant, il apprend rapidement qu’il a eu tort de sous-estimer La Pieuvre, surtout lorsque la mystérieuse dirigeante du groupe l’entraîne dans les eaux les plus sombres qui soient : celles de son passé.

Piper Fallon tome 1, Chasseuse de primes de Kel Carpenter (MxM Bookmark le 9) Résumé : Piper est hantée par son passé et par ses échecs. Elle va devoir en assumer les conséquences. Quoi qu’il en coûte. Pendant une décennie, j’ai traqué les surnaturels qui ont envahi mon monde. Et maintenant, par le plus formidable coup du destin, me voilà liée à l’un d’entre eux. Lorsqu’une invocation tourne mal, l’être qui entre dans ce monde bouleverse tout. J’ignore s’il s’agit d’un démon ou d’un dieu, mais une chose est sûre : il en a après moi. Qu’il essaie donc. J’ai une promesse à tenir et je ne reculerai devant rien. Une seule option pour se sortir de ce bourbier : sa mort. Ou la mienne. Et je n’ai aucune intention de passer l’arme à gauche. Même si ça signifie conclure un pacte avec le diable.

Le cas Nelson Kerr de John Grisham (JC Lattès le 9) Résumé : Le jour où Bruce Cable, libraire, fête le retour de Mercer Mann venue présenter son best-seller, le cyclone Leo change de trajectoire et fond sur l’île de Camino.
La tornade est dévastatrice. L’une des victimes, Nelson Kerr, ami de Bruce, est auteur de thrillers. Mais ses blessures ne semblent pas avoir été causées par la tempête.
Qui voudrait la mort de Nelson ? Sur une clé USB, Bruce découvre son nouveau roman. Le tueur y serait-il désigné noir sur blanc ?
Alors que Bruce mène l’enquête, il devine une vérité plus révoltante que toutes celles dénoncées par Nelson dans ses précédents écrits – et bien plus dangereuse.

Nos âmes au diable de Jérôme Camut et Nathalie Hug (Fleuve noir le 17) Résumé : Il vaut parfois mieux ignorer la vérité…
Mi-juillet, Sixtine, dix ans, disparaît sur une plage de l’île d’Oléron. Pour Jeanne, sa mère, c’est tout son monde qui s’écroule. Elle s’en veut d’avoir été trop accaparée par son métier. Elle en veut à son mari, qui aurait dû surveiller leur petite brune aux yeux bleus, mais qui a failli, trop occupé à donner un énième coup de canif dans leur contrat de mariage.
Lorsque les recherches conduisent finalement à un multirécidiviste connu par la justice pour le viol de quatre fillettes, Jeanne comprend que rien ne sera jamais plus comme avant. Et son travail de résilience s’annonce d’autant plus long que le corps de Sixtine n’a jamais été retrouvé.
Une absence qui laisse planer comme une incertitude… Et si la vérité s’avérait plus sordide et glaciale encore que la mort d’un enfant ?

Liens de sang de Karen M McManus (Nathan le 24) Résumé : Milly, Aubrey et Jonah sont cousins, mais ne se connaissaient pas jusqu’à recevoir une mystérieuse invitation. Pour la première fois, leur grand-mère, richissime, leur propose de passer l’été sur une île dont elle est propriétaire. Ils n’ont qu’une chose en tête : percer à jour les secrets de famille qui ont poussé la vieille femme à déshériter leurs parents. Mais les cousins ne s’attendaient pas à découvrir des meurtres non élucidés… qui menacent de nouveau l’île.

Go fast, go slow de Sylvie Allouche (Syros le 24) Résumé : Après Stabat Murder, Snap Killer et Serial Tattoo, la nouvelle enquête de Clara Di Lazio !
Quand Camille rencontre Tommy, c’est le coup de foudre. Aveuglée par cet amour, elle se laisse embarquer dans un trafic de drogue, pour le compte d’un homme surnommé  » l’Indien « . Jusqu’à la dernière livraison, qui fait voler tous leurs rêves en éclats…
Sept ans plus tard, la commissaire Clara Di Lazio s’intéresse au réseau de  » l’Indien « , dont l’ombre plane sur plusieurs affaires. Mais elle est appelée en urgence à Saint-Malo : son jeune frère Vincent, disparu depuis des années, pourrait avoir refait surface.
Pour mener ces deux enquêtes de front, Clara devra plus que jamais compter sur son équipe…

Sur mes épaules, tu bâtiras ton monde de Julien Aime (L’archipel le 24) Résumé :Un roman lumineux, plein d’émotions fortes allant du rire aux larmes. Les relations filiales, la transmission, la maladie, l’amour, l’amitié, les relations prof/élèves, les rêves, les regrets, les passions et les souvenirs : autant de sujets abordés dans ce roman d’une tendresse infinie.

L’art délicat d’être père

Les nuits étoilées de Sixpence de Holly Hepburn (Editions Prisma le 31) Résumé : Deux sœurs, un pub à l’abandon et un passé qui ressurgit : une aventure à vivre au Star and Sixpence !
Lorsque Nessie et sa sœur Sam héritent d’un petit pub dans un beau village de campagne, elles sautent sur l’occasion d’échapper à leur vie désordonnée et de prendre un nouveau départ. Mais lorsqu’elles arrivent au Star and Sixpence, ce n’est pas tout à fait ce qu’elles avaient imaginé : le pub est pratiquement à l’abandon, ruiné par les dettes, et le rouvrir va nécessiter un énorme travail. Mais les deux sœurs sont déterminées à tirer le meilleur parti de cette nouvelle vie et entreprennent de faire du pub le cœur du village. Leur première année au Star and Sixpence ne sera pas facile, mais rien de ce qui en vaut la peine ne l’est jamais.
Pourtant entre le pub à l’abandon et alors que leur passé ressurgit, les sœurs vont-elles réussir leur aventure ?

Jane Jameson tome 1, Les gentilles filles n’ont pas de crocs de Molly Harper (Alter Real le 31) Résumé : Jane a de la chance : son travail de bibliothécaire la comble. Sa vie sentimentale est au point mort ? Pas de problème ! Elle adore son job, et c’est tout ce qui compte. Oui, elle a de la chance… Enfin, jusqu’à ce qu’elle soit virée, et qu’elle reçoive un chèque de vingt-cinq dollars en guise de prime de licenciement. Une seule solution pour noyer son désespoir : l’alcool. Mais sur le chemin du retour, un chasseur la prend pour du gibier, et lui tire dessus – l’abus d’alcool est mauvais pour la santé, c’est bien connu. De la chance, on a dit ? Mais oui, car le séduisant Gabriel passe par-là… Sauf que quand elle se réveille, elle a soif, très soif. Et pas de cocktails. De sang. Pas très féminin. Et surtout complètement anormal dans une petite ville comme Half-Moon Hollow. Et comme « les gentilles filles n’ont pas de crocs » , elle n’a pas le choix : elle doit faire une croix sur ses plats préférés, accepter la présence du fantôme de sa tante, et composer avec sa nouvelle addiction pour le O négatif. – en sachet, s’il vous plaît -, et le sexy Gabriel – accroc lui aussi au sang -, qui souffle le chaud et le froid. Ah, et pour couronner le tout, des vampires sont assassinés et on essaie de lui coller les meurtres sur le dos… Alors, de la chance, ou un problème de karma ?

Qu’ils retournent en enfer de Jean-Marie Calvet (Alter Real le 31) Résumé :Le Lauragais, habituellement si calme, est devenu en quelques semaines le terrain de chasse d’un redoutable tueur en série.
Des corps amputés et éviscérés sont retrouvés dans des endroits emblématiques de la région et l’autopsie révèle des détails macabres qui laissent penser que le tueur en série emporte des morceaux de corps comme trophées. Mis à part ça, les forces de l’ordre n’ont pas la moindre piste !
L’adjudant-chef Georges Pujol, chargé de l’enquête, sent bien que cette affaire va lui donner du fil à retordre. Dépressif, d’une humeur massacrante depuis son divorce, il ne sait plus où donner de la tête.
Les cadavres s’accumulent et toujours aucune preuve ni le moindre indice.
L’inquiétude gagne la population. Comment est-il possible aujourd’hui de commettre des atrocités pareilles dans notre pays ?
Pujol doit mettre les bouchées doubles, surtout que la liste des victimes s’allonge… La chasse au tueur en série est ouverte !
Plongez dans les méandres d’une enquête extraordinaire dont personne ne sortira indemne.

Et je pense que cela va devenir une coutume, je ne vais pas compter. J’en ai assez avec les bilans pour me faire mal. Arrivera ce qui doit arriver !

Ce que Muti a dans le collimateur #118

Pour 2022, je vais tenter de garder le cap pour le blog. Voici donc les livres qui me font envie pour le mois de février.

Les suites

Anita Blake tome 27, Jeu dangereux de Laurell K. Hamilton (Milady poche le16) Résumé : Quand un autre marshal fédéral demande à Anita Blake de le rejoindre dans une petite ville du Michigan pour une consultation en urgence, elle comprend que la situation est grave. Un jeune léopard-garou est soupçonné d’avoir tué son oncle d’une manière aussi horrible que sanglante. Toutes les preuves sont contre lui, et l’ordre d’exécution a déjà été signé. Mais certains détails clochent, et Anita doit donner son avis d’experte sur la scène du crime. Malgré la pression grandissante des flics locaux et l’indignation de la famille qui réclame justice pour son patriarche, Anita se rend bientôt compte que les preuves ne concordent pas.
Le temps est compté, car la colère gronde au sein de cette petite communauté très soudée et la peur vis-à-vis des êtres surnaturels ne cesse de grandir. Anita doit découvrir la vérité et déterminer si les marshals ont arrêté le coupable ou s’ils s’apprêtent à exécuter un innocent.

Anita Blake tome 28, Rafael de Laurell K. Hamilton (Milady GF le 16) Résumé : Rafael, roi des rats-garous, doit se battre jusqu’à la mort pour défendre sa couronne. Pour faire face à un adversaire pareil à nul autre, il veut Anita, l’une de ses proches alliées, à ses côtés. Mais certains de ses rats-garous craignent qu’il dépende trop d’Anita et de ses liens avec les vampires. Après tout, il n’y a de place que pour un seul roi surnaturel aux États-Unis, et Rafael semble vouloir faire d’eux de simples sources de nourriture pour les buveurs de sang. L’ennemi, quant à lui, semble détenir de sinistres secrets qui pourraient détruire tant les rats que les vampires. Rafael devra s’aventurer au coeur de la magie de son peuple pour trouver le pouvoir et la violence nécessaire pour les sauver, ou y laisser la vie…

Bureau fédéral de la magie tome 4, L’allergie d’une furie d’Annable Chase (Alter Real le 18) Résumé : Malheur ! Tout le monde tousse en ville ! Et éternue ! La faute à une vague d’allergies… Des allergies ? Peut-être, mais des allergies mortelles. Impossible que cette maladie soit d’origine naturelle. C’est une mission pour moi, l’Agent Fury ! D’autant que le Festival Annuel du Fromage approche. C’est une institution pour Chipping Cheddar, et le terrain de jeu idéal pour un démon qui a décidé de décimer toute la ville. Et comme si ça ne suffisait pas, de nouveaux voisins se sont installés dans l’impasse Munster, et ma mère ne voit pas ça d’un très bon oeil, sans parler de ma grand-mère ! Une seule solution : accepter ce que je suis, et utiliser ma magie pour éviter une catastrophe. Catastrophe, vous avez dit ? Ça pourrait être mon deuxième prénom. Heureusement, je suis toujours prête à relever de nouveau défis, surtout si le shérif Fox est à mes côtés.

Les nouveautés

Saving Cara de Eireann Corrigan (Fibs le 2) Résumé : À 14 ans, Cara a l’impression d’avoir été malade toute sa vie. Ce n’est pas faute de lutter, pourtant. Et ce n’est pas faute de soutien. Sa mère se bat comme une lionne pour elle, prête à tout pour payer ses lourds traitements.
Elle lance même une cagnotte en ligne, qui remporte immédiatement un franc succès.
Mais Cara ne veut plus être protégée. Son rêve : vivre comme tous les jeunes de son âge, ne plus manquer les cours, se faire des amis, sortir le week-end, avoir des projets…
Un rêve qui semble s’éloigner tous les jours un peu plus, malgré les soins privilégiés que lui administre son nouveau médecin, ami de sa mère, dans le huis-clos de leur maison. Cara sent que quelque chose n’est pas normal. Elle doit résoudre le mystère niché en son propre sein… avant qu’il ne soit trop tard.

Le papillon de verre de Katrine Engberf (Fleuve noir le 3) Résumé : Les hôpitaux sont censés être des lieux sûrs. Sauf quand une infirmière décide d’entrer dans la chambre d’un patient âgé avec une seringue contenant une surdose d’un médicament pour le cœur.
La même semaine, un livreur de journaux fait une macabre découverte : le corps nu d’une femme aux bras strié de petites incisions. La cause de la mort ? Le drainage de tout le sang de la victime.
L’inspecteur Jeppe K⌀rner, qui se remet d’un divorce douloureux, est chargé de l’enquête, tandis que son équipière Anette Werner, en congé maternité et censée s’occuper de son nouveau-né, décide pourtant de mener des recherches de son côté.
Une enquête qui dévoile la part sombre de certaines institutions de soins et qui mettra le duo d’enquêteurs à rude épreuve.

Darius Gore de Charles Mazaguil (Slalom le 3) Résumé : Bienvenue en Enfer !
Darius Gore est un ado de 195 ans qui vit à Pandémonium, la capitale de l’Enfer. Héritier d’une grande famille de démons, il ne se sent pourtant pas à sa place… Il n’apprécie pas les combats à mort entre deux cours, ne s’amuse plus aux matchs de headball, rase les murs dans la rue pour éviter toute confrontation. Alors qu’il essaie de se faire oublier, il assiste au coup d’État de Croatoan, le Grand Prêtre de la Faucheuse. Témoin gênant, Darius va devoir fuir s’il tient à ses trois cœurs. Mais où se cacher quand les neuf cercles de l’Enfer obéissent à la plus puissante des créatures démoniaques ? Une seule solution s’offre au jeune fugitif : la Terre !

Huit crimes parfaits de Peter Swanson (totem le 3) Résumé :  « Libraire spécialisé en roman policier, Malcolm Kershaw reçoit la visite de l’agent Gwen Mulvey du FBI qui enquête sur deux affaires étranges : une série de meurtres qui rappelle un roman d’Agatha Christie, et un accident qui fait écho à un livre de James Cain. Elle espère que l’avis d’un expert du genre lui permettra d’interpréter les (rares) indices à sa disposition. Or, quinze ans plus tôt, Malcom a publié sur son blog une liste intitulée « Huit crimes parfaits », où figuraient ces deux intrigues. Le tueur s’en inspire-t-il aujourd’hui ? Très vite, l’angoissante certitude s’impose : le tueur rôde déjà à proximité…

Le mur des silences d’Arnaldur Indridason (Métaillé noir le 4) Résumé  : Dans une vieille maison, dans laquelle toutes les femmes qui y ont vécu se sont senties oppressées sans raison, un mur de la cave s’effondre et on trouve un corps. Konrad, très intrigué par ce cadavre inconnu, enquête et fait resurgir des affaires traitées dans ses trois romans précédents. Par ailleurs, il presse la police d’élucider le meurtre de son père mais il a oublié qu’à l’époque il avait menti et se retrouve inculpé. Toujours dans une ambiance à la Simenon et avec un Konrad très ambigu, moyennement sympathique et noyé dans l’alcool. Le Mur des silences est un beau roman noir sur la violence familiale, la vulnérabilité, les sacrifices et l’impunité, dans lequel les cold cases ressurgissent toujours.

Vous retiendrez mon nom de Fanny Abadie (Syros le 10) Résumé : Un matin, entre deux voitures, Karim découvre le corps sans vie de Zineb, couverte de bleus et pieds nus. Zineb, pourtant, était une fille sans histoires. Deux jours plus tard, Sublime, un ami de Karim, disparaît en lui laissant un mot d’adieu et un souvenir encombrant : l’un des escarpins que Zineb portait le soir de sa mort. Sublime a-t-il quelque chose à voir avec le meurtre ? Et quel est le secret que les copines de Zineb semblent vouloir taire à tout prix ? Pour comprendre, Karim va mener sa propre enquête et, peu à peu, ouvrir les yeux sur le monde qui l’entoure.

Six mois par an de Clara Duarte (Hachette le 16) Résumé : ’histoire d’Hana et Ro, c’est… une bagarre, un supermarché, beaucoup de spaghettis, une salle de bain écœurante, un piano électronique et beaucoup trop de plantes.
C’est bordélique, maladroit, mais c’est aussi beau. Surtout, c’est évident. Ça l’est tellement qu’Hana pense que ça pourrait durer éternellement.
Et puis, le 31 août, Hana s’endort paisiblement au côté de Ro. Mais à son réveil, Ro n’est plus là.
Disparue, sans laisser de traces. Envolée, sans que personne se souvienne d’elle, sauf Hana. Comme si, au final, Ro n’avait tout simplement jamais existé.
Qui est vraiment Ro, cette jeune fille mystérieuse et pourtant pleine de vie ?

Plus heureux que jamais d’Adam Silvera (Collection R le 17) Résumé : Être heureux ne devrait pas être aussi difficile.
De mauvais souvenirs vous poursuivent ?
Appelez l’Institut Leteo au 1-800-J-OUBLIE pour en savoir plus sur notre procédure révolutionnaire de soulagement de la mémoire !
Lorsque Aaron Soto découvre la technique d’ablation de la mémoire développée par l’Institut Leteo, il n’en croit pas ses yeux (les miracles arrivent rarement au fin fond du Bronx)…
Entre le suicide de son père, sa propre tentative, l’infinie tristesse de sa mère et leur vie dans un petit appartement misérable, le jeune homme est tenté par la procédure. Bientôt, plusieurs gouttes d’eau successives font déborder le vase et finissent de le convaincre : s’il veut enfin être heureux, il doit se faire reformater à l’Institut Leteo…
Mais le bonheur peut-il vraiment naître de l’oubli ?

Nos corps jugés de Catherine Cuenca (Talents hauts le 17) Résumé : 1978. Myriam, 17 ans, est victime d’un viol. Traumatisée, craignant d’être enceinte, elle ne trouve de soutien ni dans sa famille, qui a peur du qu’en-dira-t-on, ni auprès de son amie Lili, enfermée dans une morale rétrograde. L’exemple d’une élève de sa classe, militante au Mouvement de Libération des Femmes et le retentissement du procès d’Aix, qualifié de « procès du viol » par Gisèle Halimi, va l’aider à porter plainte, aller en justice et faire entendre sa voix.

Le nid de Fred Nerrière (Alter Real le 18) Résumé : Un enfant est retrouvé mort au milieu des marais, au cœur des forêts du sud de la Vendée, juste à côté de l’abbaye Sainte Colombe. Trente ans auparavant, au même endroit, un enfant a lui aussi été retrouvé mort dans un nid de branchages. Simple coïncidence ? Ou récidive ?
La gendarmerie locale est dépassée, car dans ce coin tranquille, il ne se passe jamais rien de grave. Sauf ce meurtre d’enfant, il y a trente ans, et qui n’a jamais été élucidé.
Simon Lafarge est détaché de son commissariat pour assister Claire Destours, la capitaine de gendarmerie. Pourquoi lui ? Parce qu’il connaît la région mieux que personne. Après tout, il a grandi ici, et a fréquenté l’école Sainte Colombe, tenue par les prêtres de l’abbaye. Mais pas seulement…
Revenir sur les traces du passé n’est pas simple, les bois et les marais cachent bien des secrets, Simon Lafarge le suspecte depuis toujours.
Entre mensonges, disparitions et faux-semblants, poussez la porte de l’abbaye de Sainte Colombe !

Une terre nouvelle tome 1, Nous ne serons plus jamais les mêmes de Marc Cantin et Isabel (Rageot le 18) Résumé : Une tempête oblige Shanna et son frère à accoster la petite île de Pointe-au-Bec. Dans l’unique auberge, ils découvrent des habitants sidérés par l’annonce d’un désastre planétaire : une mousse bleue envahit les villes, étouffant tous les humains sur son passage… sans qu’on n’en connaisse la cause.
À terre, Noa, l’ex-petit ami de Shanna, tente d’échapper au fléau parmi des survivants prêts à tout et des ados emprisonnés qui espèrent profiter de la situation.
Shanna, elle, s’inquiète de plus en plus : reverra-t-elle sa famille un jour ?

Sortilège et désastres en tous genres tome 1, Maudit chat ! de Jennifer Daïna (Le 25) Résumé : Je suis Jo, la sorcière la plus malchanceuse de ma génération, bienvenue dans ma vie.
Je suis une sorcière, une vraie. Chez moi, pas de tours de passe-passe. La magie court dans mes veines. Je possède une boutique ésotérique, héritée de ma grand-mère et dont la réputation n’est plus à faire.
Ma spécialité ? Les visions. J’effleure quelqu’un et hop, j’aperçois un bout de son passé ou de son futur. Le seul souci, c’est que je ne contrôle rien et cela donne lieu à des situations embarrassantes, comme quand je croise mon voisin sexy, Jin…
Quant à ce maudit chat qui a décidé de squatter chez moi – alors que j’y suis allergique – j’attends désespérément qu’une vision se manifeste à son sujet. C’est vrai quoi, après m’avoir sauté à la tronche à plusieurs reprises, il reste à me fixer, telle une statue. Plus louche que ça, tu meurs !
Mais qu’est-ce qui ne tourne pas rond avec ma magie ces derniers temps ?

Soit 14 livres qui me tentent moins 1, puisque j’attendrais que le GF de Milady d’Anita Blake sorte en poche.

Ce que Muti a dans le collimateur #117

Alors oui, je ne l’ai pas fait dans les temps, mais voici tout de même les livres qui me font envie pour ce mois de janvier qui débute cette nouvelle année. Et la liste est loooongueeeee ! Cela faisait longtemps qu’autant de livres ne m’avaient pas fait envie. Et bizarrement (ou pas), il n’y a aucune suite, que des one shot et des nouvelles séries, pour le plus grand plaisir de mon porte-feuille… Bon, faut être honnête, je ne pense pas que je pourrais tout acheter ! Mais j’espère que pas mal de ces petits finiront chez moi !

Systra tome 1, Première épreuve de Marine Stengel (Plume blanche le 4) Résumé : Secouée par la violence des conditions climatiques, l’extinction de milliers d’espèces et l’épuisement de ses ressources, la Terre pousse un cri d’alarme.
Face à cette détresse et dans un ultime espoir de survie, les humains instaurent de nouvelles dispositions sociales. Si l’Amérique voit apparaître des purges sanglantes, l’Europe, elle, annonce la création de la loi Systra.
Callie nait dans ce monde-là. Fillette intelligente, aimée de ses parents, son destin bascule avec l’arrivée de cette petite sœur interdite, Kaya. Ainsi, la loi Systra s’applique : les enfants seront séparés, élevés loin des leurs, selon des mœurs bien différentes pour mieux se retrouver quelques années plus tard : le jour où elles devront s’affronter.
Il ne doit en rester qu’une. L’autre doit s’éteindre. À tout jamais.

Le mari invisible de Frick Island de Colleen Oakley (Hauteville le 5) Résumé : Piper Parrish mène une vie idyllique dans la bourgade de Frick Island, au coeur de la baie de Chesapeake… à un détail près : son cher mari, Tom, est décédé. Bouleversée, Piper réagit de la plus étrange des manières, en poursuivant son quotidien, comme si Tom était toujours à ses côtés. Et que peuvent faire les habitants, si ce n’est prétendre avec elle pour la réconforter ?
La carrière d’Anders Caldwell, journaliste ambitieux, est au point mort. À son âge, il s’imaginait à la tête d’un podcast, lauréat de nombreux prix. Au lieu de cela, il travaille dans un petit journal local. Envoyé à Frick Island pour couvrir une célébration ennuyeuse, Anders y découvre un sujet bien plus fascinant : la ville semble abriter un homme imaginaire. Déterminé à ne pas manquer ce scoop, Anders enquête et rencontre la mystérieuse Piper. Il ne se doute alors pas que, de toutes les vies qu’il s’apprête à bouleverser, c’est la sienne qui va le plus changer.

Respire de Niko Tackian (Calman Levy le 5) Résumé : Le sable très blanc, l’océan turquoise. Voici ce que découvre Yohan à son réveil. Un endroit paradisiaque où il va entamer une nouvelle vie. Avoir une deuxième chance d’être heureux. Pour arriver sur cette île inconnue, il a signé avec une mystérieuse société qui promettait de le faire disparaître et d’effacer toute trace de son passé.
Les premiers jours, Yohan savoure son insouciance retrouvée.Même si peu à peu, un sentiment d’étrangeté le gagne. L’île héberge une dizaine d’habitants plus énigmatiques les uns que les autres. Pourtant les maisons abandonnées, les échoppes désertes dans les rues balayées par le vent, laissent penser qu’un jour ils ont été bien plus nombreux. Où sont passés les autres ?
Yohan veut comprendre. Mais jamais il n’aurait dû chercher à voir l’envers du décor. Car c’est bien connu, la connaissance fait voler en éclats le Paradis…

Terre promise de Philippe Arnaud (Sarbacane le 5) Résumé : 1870, New Hope, un trou paumé du Kansas. Lorsque Jim Lockheart y retrouve la trace de l’homme qu’il traque depuis plusieurs années, il découvre deux choses qui font horreur à son cœur de sudiste raciste et plein de fureur : une femme shérif et un barman noir.
Mais sa quête de vengeance le retient là. Lui, le soldat de la guerre de Sécession, lui qui a mené la vie dure aux esclaves de sa plantation, n’imagine pas une seconde que sa haine et son mépris puissent être percés à jour par la belle Ellen comme par le débonnaire Louis. Il imagine encore moins qu’ils puissent déverrouiller son cœur fermé à double tour.
Pourtant, lorsque le chasseur de primes Wild Blood, qui sème la terreur partout où il passe, s’abat sur New Hope, Jim se voit forcé de choisir entre les démons de son passé et ce dont il n’osait plus rêver depuis longtemps : un chemin possible. Une terre promise.

Comme un oiseau dans les nuages de Sandrine Kao (Syros le 6) Résumé : Que savons-nous des secrets qui nous lient à nos ancêtres ?
Anna-Mei, seize ans, tient de sa mère ses origines chinoise et taïwanaise. Elle n’a pourtant presque aucun souvenir de cette mère, morte peu après sa naissance. Lors d’un concours de piano vital pour elle, Anna-Mei s’effondre, victime d’une angoisse venue de très loin. Sa grand-mère maternelle va alors lui raconter l’histoire fascinante des femmes de leur famille, car il est temps que les secrets enfouis soient enfin révélés…

Le crime du métro de Christian Di Scipio (10/18 le 6) Résumé : L’affaire Laetitia Toureaux : d’après l’histoire vraie du premier assassinat perpétré dans le métro parisien.
Le 16 mai 1937, dans le métro, porte de Charenton, Laetitia Toureaux, jeune veuve d’origine italienne, prend place dans le wagon central de la rame. Il est désert. Elle est seule, assise dans le sens de la marche. Une station plus loin, on la retrouve assassinée. Mais que faisait en première classe une ouvrière qui emballait des boîtes de cirage à Saint-Ouen ? Laetitia avait de multiples vies : originaire du Val d’Aoste, elle est venue enfant en France avec sa mère et ses frères et sœur. Cette jeune Italienne semblait porter en elle de troubles secrets : elle fréquentait le milieu interlope de la Cagoule, proche du grand banditisme et du fascisme mussolinien.
Crime passionnel, crime politique, c’est le roman noir d’une époque qui se joue dans sa courte existence.

Concrete Rose d’Angie Thomas (Nathan le 6) Résumé : 18 ans avant The Hate U Give, retrouvez Maverick. Lycéen. Dealer. Père.
En 1998, dans le quartier noir de Garden Heights. Maverick sèche le lycée, et il a déjà un pied dans les gangs. Malgré la poigne de sa mère qui l’élève seule, il s’apprête à marcher sur les traces de son père, un baron de la drogue en prison.
Tout change lorsqu’il découvre qu’il est père. Le voilà contraint d’élever son bébé, auquel il s’attache, tout en affrontant la colère de sa petite amie Lisa.
Maverick veut être un homme bien ; il veut prouver qu’il peut faire les choses différemment. Mais on ne quitte pas les gangs si facilement.

La reine rouge tome 1 de Juan Gomez-Jurado (Fleuve noir le 6) Résumé : Antonia Scott est spéciale. Très spéciale.
Elle n’est ni flic ni criminologue. Elle n’a jamais porté d’arme ni d’insigne, et pourtant, elle a résolu des dizaines d’affaires criminelles.
Avant de tout arrêter. Depuis un tragique accident, Antonia se terre dans un appartement vide et n’aspire qu’à une chose : qu’on lui fiche la paix.
C’était compter sans l’inspecteur Jon Gutiérrez. Missionné pour lui faire reprendre du service, il parvient à la convaincre d’étudier un dernier dossier, celui d’un assassin sans scrupule qui s’en prend aux héritiers des plus grandes fortunes d’Espagne. Sa particularité ? L’homme ne semble motivé ni par l’appât du gain, ni par le plaisir de tuer.
Un cas complexe auquel la police madrilène n’entend rien.
En un mot, le terrain de jeu favori d’Antonia Scott.

Iron Widow  tome 1 de Xiran Jay Zhao (La Martinière J. le 7) Résumé : Les frontières d’Huaxia sont défendues par les Chrysalides, gigantesques machines pilotées par les énergies psychiques combinées d’un homme et de sa concubine. Hélas ! les combats sont violents, et si les hommes en réchappent, les femmes sont presque toujours sacrifiées.
Malgré cela, Zetian s’engage dans l’armée. Son objectif ? Venger sa sœur en tuant le pilote responsable de sa mort.
Sortie victorieuse de l’affrontement grâce à sa force psychique exceptionnelle, Zetian devient alors Veuve de Fer et rejoint l’élite des combattants. Elle sera dès lors associée à Li Shimin, le pilote le plus dangereux et controversé d’Huaxia.
Bien décidée à rester en vie, Zetian compte profiter de son nouveau statut pour lutter contre le système patriarcal qui régit la société. Elle s’en fait la promesse : dorénavant, les jeunes femmes ne seront plus sacrifiées…

Là où les arbres rencontrent les étoiles de Glendy Vanderah (Chalerston le 12) Résumé : Au cœur des forêts de l’Illinois, Joanna Teale s’est façonné une routine paisible et solitaire. Levers à quatre heures du matin, randonnées difficiles en quête de nids d’oiseaux, recensements d’espèces… Dans la chaleur étouffante et humide de l’été, elle s’abandonne à ces journées en pleine nature loin du tumulte du monde. Jusqu’à ce qu’une étrange petite fille vienne bousculer ce fragile équilibre.
Pieds nus et en pyjama, Ursa apparaît un soir dans le jardin de Joanna, presque invisible dans les bois crépusculaires. Elle affirme être venue des étoiles pour assister à cinq miracles sur Terre. Rêveries d’une enfant ou réalité perturbante ? Le mystère ne fait que s’épaissir à mesure que les jours passent. Pourtant, la jeune femme et l’énigmatique fillette vont petit à petit s’apprivoiser, se découvrir et apprendre à vivre ensemble.
Premier roman envoûtant, Là où les arbres rencontrent les étoiles est un voyage merveilleux et onirique, un hymne à la nature et aux relations humaines.

Lui et moi d’Alice Feeney (Hauteville le 12) Résumé : Anna Andrews s’était juré de ne plus jamais remettre les pieds à Blackdown, ce village où elle a grandi et vécu un cauchemar qu’elle n’est pas près d’oublier. Pourtant, c’est précisément à Blackdown qu’on retrouve une femme sauvagement assassinée. Anna, correspondante pour la BBC, n’a d’autre choix que se rendre sur place pour couvrir l’affaire.
Elle est sous le choc en découvrant l’identité de la victime : il s’agit d’une de ses amies d’adolescence. L’inspecteur en charge de l’affaire, Jack Harper, connaît bien la victime, lui aussi, il est même le dernier à l’avoir vue en vie. Jack et Anna vont passer quelques nuits blanches à Blackdown. D’autant plus que le tueur ne s’arrête pas en si bon chemin : les meurtres se multiplient et Anna pourrait bien être la prochaine sur la liste…

Les 24 états d’âmes de Gabin et Agathe d’Illana Cantin (Hachette le 12) Résumé :  Lorsque Gabin et Agathe se rencontrent au mariage de leur frère et sœur respectifs, c’est loin d’être l’entente cordiale. Un sentiment à l’inverse du projet de leurs deux familles qui, en parallèle, scellent définitivement leur union lors de l’événement !
Bien malgré eux, les deux adolescents se croisent désormais de plus en plus souvent : du traditionnel repas du dimanche en passant par Noël, mais aussi des anniversaires et jusqu’aux dates les plus oubliées du calendrier, les voilà obligés de se fréquenter à chaque réunion de famille.
En l’espace d’un an jour pour jour, ils auront l’occasion de partager vingt-quatre fêtes. Et en vingt-quatre fêtes, la chance de s’aimer, se détester, et tenter enfin d’assembler pièce par pièce ce qui ressemblera peut-être finalement à une jolie histoire.

La petite ritournelle de l’horreur de Cécile Cabanac (Fleuve noir le 13) Résumé : Derrière les murs se cachent les plus sombres des secrets…
Un appel au cœur de la nuit. Des gyrophares qui tournoient dans l’obscurité. Une vieille bâtisse à l’abandon. Quand la commandant Virginie Sevran arrive sur les lieux, les techniciens de l’identité judiciaire sont déjà à l’œuvre à l’intérieur. Ils font face à l’insoutenable. À la noirceur de l’âme humaine. Au cadavre d’une gamine dissimulé derrière une cloison que le nouveau propriétaire tentait d’abattre.
Là, au milieu de la campagne francilienne, le silence est oppressant. L’angoisse monte. Et, bientôt, les murs confient deux autres corps aux policiers. Deux autres enfants… Rapidement, la sidération laisse place à une enquête éprouvante. Certainement la plus sordide de toutes celles auxquelles la commandant et son binôme, Pierre Biolet, ont été confrontés durant leurs carrières. Une seule certitude, personne ne ressortira indemne de cette affaire…

10 âmes, pas plus de Ragnar Jonansson (De la Martinière le 14) Résumé : Dix habitants au bout du monde.
Un mort.
Neuf suspects.
Recherche professeur au bout du monde.
Voici une petite annonce qui découragerait toute personne saine d’esprit. Pas Una. La jeune femme quitte Reykjavík pour Skálar, l’un des villages les plus reculés d’Islande, qui ne compte que dix habitants. Malgré l’hostilité des villageoi. Malgré l’isolement vertigineux.
Là-bas, Una entend des voix et le son fantomatique d’une berceuse. Et bientôt, une mort brutale survient. Quels secrets cache ce village ? Jusqu’où iront ses habitants pour les protéger ?

Les monstre de Rookhaven de Padraig Kenny (Lumen le 20) Résumé : Les monstres ne sont pas toujours ceux que l’on croit…
Mirabelle habite un mystérieux manoir en pleine forêt avec une famille un peu particulière. Il y a par exemple son oncle Bertram, capable de se transformer en féroce grizzly, ou sa tante Eliza, dont le corps entier est composé de centaines d’araignées… Autrefois chassés par les hommes (qu’ils avaient, il faut dire, une fâcheuse tendance à dévorer), ces monstres ont conclu un Pacte avec le village le plus proche : en échange d’un approvisionnement régulier en vivres, ils ont juré d’épargner leurs voisins.
Jusqu’au jour où deux orphelins, Jem et Tom, réussissent à franchir la barrière magique qui isole le manoir du reste du pays. Or si cet Enchantement permet à Mirabelle et à sa famille de rester cachés aux yeux de tous, c’est qu’une créature bien pire qu’eux encore les menace. Tandis que la jeune fille se lie d’amitié avec les deux enfants et s’ouvre peu à peu au monde extérieur, le danger se rapproche inexorablement…
Une histoire aussi émouvante que glaçante, illustrée par de magnifiques dessins signés Edward Bettison, où Pádraig Kenny, en grand amoureux des monstres, explore la question de la tolérance à travers les yeux de personnages que vous n’êtes pas près d’oublier…

On noie bien les petits chats de Françoise Guérin (Eyrolles le 20) Résumé : Quand elle reprend conscience à la maternité, Betty ne se souvient pas des circonstances dramatiques de son accouchement. Elle ne comprend pas pourquoi son mari reste injoignable. Elle découvre avec effroi que son bébé a été baptisé Noé et qu’un inconnu rôde autour de lui. Elle se débat, impuissante à le confondre. Mais peut-elle se faire entendre alors qu’on la prétend folle ?Accueillie au sein de l’unité mère-bébé par un psychiatre peu conventionnel, soutenue par une équipe de choc, Betty va renouer, peu à peu, avec sa mémoire confisquée. À commencer par ce prénom, Noé, qui ravive une douleur longtemps endiguée. Lorsque le barrage cède, la vérité a des allures de cadavre… Thriller psychologique oppressant, On noie bien les petits chats nous entraîne, sans répit, entre quête personnelle et implacable traque policière.

 

Les sorcières de Hollow Cove tome 1, La sorcière de l’ombre de Kim Richardson (Auto édité le 21) Résumé : Alors voilà, j’ai des ennuis. De gros ennuis. Je suis fauchée. Pire encore, mon copain vient de me larguer après cinq ans.
Que me reste-t-il à faire ? Emménager avec mes trois tantes excentriques dans leur maison de famille, le Manoir Davenport. C’est un endroit charmant, sauf que cette immense ferme adore dévorer les hommes. Oui, vous avez bien lu.
Si j’étais une humaine normale, je m’enfuirais en prenant mes jambes à mon cou. Mais comme je suis une sorcière… je ne fais absolument rien. Après tout, ils l’ont peut-être mérité, qu’est-ce que j’en sais ? Je suis de retour à Hollow Cove, la communauté paranormale haute en couleur où les nymphes, les loups-garous, les trolls, les métamorphes, les sorcières et autres êtres hors du commun vivent en paix loin des regards humains. Alors que je prends mes marques dans ma nouvelle vie, je décide d’accepter la proposition de mes tantes et de rejoindre l’entreprise familiale : une société de surveillance chargée de protéger la ville et de tuer tous ceux qui chercheraient à lui nuire.
Mais ça fait un bout de temps que j’ai quitté le monde paranormal et mes pouvoirs magiques sont un peu rouillés. Pour tout dire, ils sont pratiquement invisibles.
La situation ne tarde pas à empirer quand les membres de notre communauté commencent à tomber comme des mouches. Et lorsque des démons débarquent à Hollow Cove, je sais qu’il est grand temps de prendre les choses en main et de leur régler leur compte. Une bonne fois pour toutes.
Ça va saigner. Je le sens.

MALMEDY : Les masques et la mort de Patrice Hainaut (Alter Real le 30) Résumé : Carnaval de Malmedy, premier des quatre jeudi-gras. Les restes incomplets de trois femmes sont découverts dans des sacs-poubelle abandonnés sur le ballast d’un ancien chemin de fer. Parmi ces corps démembrés, une tête permet d’identifier une victime et de lancer Michel et Hélène, les deux inspecteurs chargés de l’enquête, sur une première piste. Les trois jeudis-gras suivants, trois autres têtes sont retrouvées par la police. Sur les lieux, il y a une lettre intrigante accusant les victimes d’être des sorcières. Pourtant, l’enquête patine. Les inspecteurs se heurtent à l’hostilité de plusieurs témoins potentiels. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Malmedy n’est pas une ville très accueillante pour les deux limiers ! Les choses se compliquent encore quand d’anciens meurtres refont surface. Trafic de drogue, vengeance, serial killer, chantage : plusieurs pistes mènent les inspecteurs dans des directions opposées. Quel est le point commun entre tous les éléments de l’enquête ? Qui ne joue pas franc jeu ? Les inspecteurs le sentent, le mensonge est roi dans cette ville. Entre faux semblants sournois, doubles jeux perfides et silences oppressants, plongez dans ce thriller angoissant dont vous ne sortirez pas indemnes ! Et les inspecteurs non plus….

Arcadia Bell tome 1, Transpercer la pénombre de Jenn Bennett (Alter Real le 30) Résumé : Servir des verres au Tambuku Tiki Bar, un bar à démons, et utiliser sa magie pour calmer les clients dans un bled inconnu ? La routine pour Arcadia « Cady » Bell, du moins en apparence. Parce qu’en réalité, elle vit sous une fausse identité et se terre depuis des années. Un soir, son passé lui explose en pleine figure. Elle tombe sur un flash info à la télévision : ses parents, des adeptes de la magie noire accusés d’avoir assassiné des membres éminents de plusieurs Ordres magiques, ont refait surface. Les ennemis publics numéro un sont de retour ! Sauf qu’ils ont toujours clamé leur innocence. Il est peut-être temps pour Arcadia de faire éclater la vérité. De toute façon, elle n’a plus le choix : si elle ne fait rien, elle sera livrée à Luxe, le plus puissant des Ordres magiques, qui réclame la tête de ses parents, et à défaut, la sienne. Et le pire ? Elle n’a que deux semaines pour sauver sa peau. Une partie de plaisir… Pour avoir une chance de s’en sortir, elle doit faire appel à l’exaspérant Lon Butler. Elle le sent, ce démonologiste aussi arrogant que mystérieux cache bien des secrets. Une course contre la montre s’engage, et cette fois, la fuite n’est pas une option. Avertissement : ce tome parle d’une barmaid-magicienne-renégate badass, d’un passé qui lui colle à la peau, d’un démonologiste trop sombre et sexy pour sa santé mentale, de secrets de famille, de meurtres et de magie. Un cocktail démoniaque ! « Transpercer la pénombre déchire autant qu’un concert d’AC/DC un samedi soir. Ce livre a tout pour plaire : une plume incroyable, de l’action, de la romance, une héroïne badass, un héros unique en son genre, et l’ado du siècle. À quand la suite ? » Ann Aguirre, auteur bestseller du New-York Times.