La fille des deux mondes tome 3 – Trois derniers soupirs – C. C. Hunter

Éditeur : Michel Lafon
Nombre de pages :  347
Date de parution : 6 février 2020
Prix : 15,95€
Acheter : Amazon

Résumé : Depuis le réveil d’Hayden, Riley se retrouve seule pour affronter ses nouvelles apparitions et aider les défunts à rejoindre l’autre monde. Le pire dans tout ça, c’est que le jeune homme n’a aucun souvenir de sa période passée dans le coma – et donc, aucun souvenir de celle qui l’aime, et qu’il semblait pourtant aimer lui aussi.
L’adolescente doit faire face à des défunts pas toujours coopératifs et, malgré le soutien de sa meilleure amie Kelsey, elle est souvent bien démunie. Jusqu’à ce que l’apparition inattendue d’une figure de son passé vienne chambouler la vie de Riley et lui fasse oublier tous ses autres problèmes…
De l’autre côté de la lumière.

Mon avis : J’ai beaucoup aimé les tomes précédents et j’avais hâte de connaitre la suite et fin de cette trilogie ! (Retrouvez mes avis des tomes 1 et 2 ICI et )

Je ne ferais pas de résumé personnel pour évite de vous spoiler. Surtout que la 4ème de couverture s’en charge souvent.

J’ai autant aimé ce troisième tome que les deux précédents. C’est le tome qui termine la trilogie et il le fait haut la main ! Il clôture la série comme j’en avais envie et j’ai pris beaucoup de la plaisir à le lire.
Riley apprend enfin les secrets de sa famille et je dois bien avouer que c’est le seul bémol de l’histoire, je m’attendais à quelque chose de plus poussé. C’est, je trouve, le seul point un peu bâclé de l’histoire. J’aurais aimé en savoir plus et que cela continue un peu…
Pour ce qui est des fantômes, là tout est bon ! J’adore les histoires de fantômes et celle-ci est géniale ! J’aime l’univers créé par l’autrice et la façon de Riley les perçoit, interagit avec eux, les aides… Je dirais même que d’être arrivé sur le dernier tome me chagrine un peu, j’aurais bien vécu d’autres aventures avec Riley et ses fantômes. Bon peut-être que l’autrice nous réserve des surprises qui sait ?
La romance n’est pas trop présente non plus, même si parfois elle est un peu tirée par les cheveux… Heureusement elle n’a pas gâché mon plaisir de lecture. J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié aussi les liens d’amitié qui se font dans le roman.
Bref, un roman qu’il m’a été agréable de lire et qui m’a fait passé un bon moment.

Merci à Michel Lafon pour cette lecture.

15/50

Promise Falls tome 3 -Vraie folie – Linwood Barclay

Éditeur : Belfond noir
Nombre de pages : 475
Date de parution : 4 avril 2019
Prix : 21,90€
Acheter : Amazon

Résumé : À priori, c’est un samedi matin comme tous les autres qui commence à Promise Falls en ce 23 mai. Chacun se réveille, prend sa douche, son café, son petit déjeuner. Mais soudain, une sirène d’ambulance, puis deux, puis trois ; des gens inanimés dans leur cuisine, sur le pas de leur porte, dans la rue, les urgences saturées…
Un dénominateur commun à ces victimes : toutes ont bu de l’eau du robinet. Il faut se rendre à l’évidence, le réseau hydraulique de la ville est contaminé. Drame sanitaire ou crime de masse ?
Pour l’inspecteur Barry Duckworth, la réponse ne fait aucun doute. L’insaisissable meurtrier fanatique du nombre 23 a encore frappé. Et il n’a certainement pas l’intention de s’arrêter là.
Comment préparer les habitants aux dangers qui les menacent ? Le policier et le privé Cal Weaver vont devoir unir leurs forces dans une mortelle course contre la montre. Mais qui sait combien de fous furieux se sont donné rendez-vous à Promise Falls ?
Alors qu’il enquête sur d’autres disparitions, le privé Weaver se retrouve une nouvelle fois sur le chemin de l’inspecteur Duckworth. L’heure est venue pour eux d’unir leurs forces dans cette mortelle course contre la montre… Mais comment préparer les habitants au danger qui les menace ? Et qui sait vraiment combien de fous furieux se sont donnés rendez-vous à Promise Falls ?

Mon avis : J’ai lu Faux amis qui est le tome d’avant, sans avoir lu Fausses promesses qui est lui le premier tome, sans que cela ne gêne ma compréhension à ma lecture. Mais une fois l’histoire commencée, il me fallait absolument la fin.

Une partie des enquêtes sont à peine résolues qu’une nouvelle hécatombe arrive sur Promise Falls. Moi j’vous dis qu’il ne fait pas bon vivre dans cette ville.

Dès le début les catastrophes s’accumulent ! Dès les premières pages les habitants de Promise Falls sont malmenés voire tués. La ville doit affronter de véritables horreurs ! Jamais je n’avais lu cela dans un roman, et j’en ai lu des bien gores ! L’horreur ici n’est pas tant dans les actes, pas de corps mutilés, torturés, démembrés… mais dans le nombre de morts et surtout dans cette façon aveugle qu’à la mort de frapper ! On en est estomaqué, on n’arrive pas à y croire. L’incrédulité de m’a pas lâché tout le temps de ma lecture. Et le pire : c’est que lorsque l’on croit que c’est fini, il y en a encore !
J’ai adoré retrouver les personnages du livre précédent, on en apprend plus sur eux et beaucoup ont une psychologie complexe, tout ce que j’aime ! J’ai adoré les aimer et les détester. Même si certains m’ont déçue, j’ai refermé le livre avec un petit pincement au cœur de ne plus être avec eux.
La fin m’a laissé sur le cul et je pensais en avoir terminer avec Promise Falls, mais il semblerait que non… Cela va être dur d’attendre la suite…
C’est mon 3ème roman de l’auteur et je pense que c’est loin d’être le dernier !

Je remercie Belfond pour cette lecture.

 

Les amours de Lara Jean tome 1 & 2 – PS : je t’aime toujours – Pour toujours et à jamais – Jenny Han

♦ Éditeur : Panini
♦ Nombre de pages : 316
 Date de parution :  23  septembre 2015 (GF) 17 mai 2017 (Poche)
♦ Prix : 8,90€ (Poche)
♦ Acheter : Amazon

Résumé : Quand Peter et Lara Jean, ont commencé à faire semblant d’être ensemble, la jeune fille ne s’attendait pas à vraiment tomber amoureuse. Et elle se retrouve encore plus confuse quand le garçon de son passé refait surface. Qui choisir quand on est amoureuse de deux garçons à la fois ?

 

♦ Éditeur : Panini
♦ Nombre de pages : 391
 Date de parution : 20 septembre 2017
♦ Prix : 16,00€
♦ Acheter : Amazon

Résumé : La dernière année d’études de Lara Jean se passe à merveille. Elle file le parfait amour avec Peter, son père se remarie, et Margot rentre juste à temps pour assister au mariage. Mais des nuages se profilent à l’horizon, et Lara Jean ne pourra ignorer longtemps les choix décisifs qui s’imposeront bientôt à elle. Suivra-t-elle son cœur, ou la raison ?

Mon avis : J’avais beaucoup aimé le tome 1, dont vous trouverez l’avis ICI, et comme l’adaptation filmographique doit sortir le 17 août sur Netflix, j’ai eu envie d’en connaitre la fin avant de le voir.

Comme d’habitude vu qu’il s’agit de suite, je ne vous fais pas de résumé personnel. Je pense que les 4ème de couverture suffisent et, si vous avez l’intention de regarder le film, j’espère que ça vous donnera envie de lire les suites.

Par contre, une fois n’est pas coutume, je vais vous écrire un avis pour les deux tomes.
Autant j’avais un très bon souvenir du premier tome, autant j’ai été un peu déçu du deuxième… Peut-être que je n’étais pas dans le bon état d’esprit… J’avais envie de lire une romance ado, mais j’ai trouvé Lara Jean un peu agaçante (surtout dans le 2ème, ça allait mieux dans le 3ème). Elle a une façon de vouloir tout contrôler qui est parfois un peu absurde. Mais j’ai été ravie de « revoir » sa famille. Sa petite sœur et toujours attachante et l’arrivée de nouveaux personnages apportent aussi un peu de fraîcheur.
Ce sont vraiment des romans qu’on peut qualifier d’adorables. Ils sont même parfois un peu utopiques, mais ça fait du bien de lire des histoires plutôt simples. Avec des ados qui ne sont pas torturés, qui sont normaux et ne tombent pas dans un extrême ou un autre. C’est beaucoup moins prenant émotionnellement parlant, mais cela repose.
Cette lecture était vraiment idéale pendant mes vacances. Et je suis fin prête pour voir les amours de Lara Jean sur Netflix le 17 août. D’ailleurs qui veut le regarder aussi ?

52 & 53 /60

La brigade de l’ombre tome 3 – Ne compte que sur les tiens – Vincent Villeminot

♦ Éditeur : Casterman
 Nombre de pages : 347
 Date de parution : 11 octobre 2017
♦ Prix : 15,90€
♦ Acheter : Amazon

Résumé : Adé, la première fois, avait entendu les coups sourds de la goule se jetant avec fureur, de tout son poids, contre la porte. Depuis, elle s’arrangeait pour ne plus rien savoir, pour feindre d’ignorer. Elle se mettait des bouchons d’oreille, écoutait de la musique très fort dans sa chambre. Elle essayait de ne penser à rien pendant sept heures, d’oublier qu’une fois par mois, derrière une porte renforcée de sa propre maison, il y avait une créature susceptible de la déchirer, la massacrer, lui arracher un membre avant de fouailler, à coups de dents, son thorax et son abdomen. Et que cette créature était son père.

Mon avis : J’avais adoré les deux premiers tomes (dont vous trouverez les avis ICI et ) et il m’était impossible de rater le troisième et dernier tome !

Je vais faire l’impasse sur le résumé perso, pas parce que j’ai la flemme (quoique) mais surtout pour éviter de trop vous en dévoiler si vous n’avez pas lu les deux tomes précédents. Le topo habituel quoi !

J’ai adoré me replonger dans l’univers un peu glauque de la brigade de l’ombre. Et je pense que ce dernier tome est le plus stressant des trois ! Peut-être parce qu’il touche plus directement les personnages auxquels je me suis attachée. Je pense que c’est dans ce tome qu’ils frôlent tous le plus la mort. Dans les tomes précédents, ils flirtent avec elle, jouent avec elle, la déjouent… Dans celui-ci, on n’est pas sur de qui sera le gagnant. D’ailleurs, je ne suis même pas sure qu’il y en aie un au final… Il peut être considéré comme un match nul.
Nous retrouvons tous les personnages pour ce final. Les filles de Markowicz prennent en maturité. Les événements les y obligent, Adélaïde grandit trop vite et Fleur perd définitivement son innocence. Dans ce monde où l’on peut croiser des goules au coin des ruelles sombres, les enfants grandissent parfois plus vite que prévu. Malheureusement les goules ne sont pas les créatures les plus dangereuses… Comme dit le dicton : « l’homme est un loup pour l’homme », et ce tome l’illustre très bien !
Toute la brigade est malmenée et ressort complétement meurtrie de cette ultime confrontation avec le Mal. La fin laisse un goût doux amer. On n’a pas vraiment l’impression d’avoir « gagné », ou le prix à payer était vraiment trop élevé !
Je vous recommande vraiment cette série de Vincent Villeminot, si vous aimez les enquêtes saupoudrées de fantastiques, et que vous aimez frissonner en lisant.

Je remercie Casterman pour cette lecture.

15/80

Les clans Seekers livre III – Arwen Elys Dayton

 Éditeur : Robert Laffont / Collection R
♦ Nombre de pages : 409
 Date de parution :  15 juin 2017
♦ Prix : 18,90€
 Acheter : Amazon 

Résumé : Toute sa vie, Quin a été la marionnette de son père, qui en a fait une tueuse afin que le pouvoir reste aux mains de leur famille. À peine libérée de son emprise, voilà qu’elle se retrouve piégée à nouveau, otage d’un complot fomenté depuis des siècles. Toutes les pièces en sont désormais en place : l’esprit du meilleur ami de Quin, Shinobu, est corrompu ; son ennemi juré, John, s’est allié avec la Jeune Effraie, et les Veilleurs, assoiffés de sang, sont éveillés un à un. Plus rien ne peut arrêter la force du temps. Mais Quin refuse d’être un simple pion. Elle est une Seeker. Elle incarne la lumière dans un monde de ténèbres. Elle affrontera la vengeance venue du passé même si elle doit y perdre la vie.

Mon avis : Ce tome est le dernier de la trilogie des Clans Seekers et j’avais hâte de connaître le dénouement de cette histoire !

Je vais éviter de vous faire un résumé perso, parce que je pense que j’en dévoilerai trop et que si vous n’avez pas lu les tomes précédents, ça vous gâcherait le plaisir de la découverte.

Nous retrouvons nos héros éparpillés aux quatre coin du monde. Chacun poursuit sa quête, chacun de son côté découvre la vérité et elle n’est pas toujours belle à voir, facile à accepter.
Ce tome est celui où l’auteure nous dévoile tous les mystères, où nous avons toutes les réponses, même celles des questions qu’on ne se posait pas (enfin ça m’est arrivé) !
Comme pour les autre tomes, Arwen Elys Dayton ne ménage pas ses personnages, ils vont d’espoir en désillusions et doivent alors repenser tous leurs plans, reprendre tout à zéro. La victoire n’est pas un chemin facile et elle a souvent le goût amère de ce qu’ils ont dû laisser en cours de route.
Je ne sais pas où Arwen Elys Dayton a trouvé tout ça, mais on ne peut pas lui reprocher de manquer d’imagination. Et le tout tient parfaitement la route ! Son univers est très bien pensé, elle crée sa propre « mythologie » et j’ai adoré découvrir tout ça au fil des pages.
Je ne m’attendais pas à découvrir tant de choses, mais ça en explique pas mal d’autres. Et surtout, pour une fois, je suis totalement en accord avec la fin.

Je remercie la Collection R pour cette lecture.

5/80