Un peu plus près des étoiles – Rachel Corenblit

Éditeur : J’ai lu
Nombre de pages :  176
Date de parution : 25 septembre 2019
Prix : 7,90€
Acheter : Amazon

Résumé : La fille qui se trouvait en face de moi n’avait plus de visage.
Mon père m’avait prévenu : si tu rencontres les patients d’ici, tu ne fais pas de commentaires, tu réagis le plus poliment possible. Tu risques d’être surpris, mais surtout tu es diplomate, tu ne montres rien à ces pauvres gens. Ils ont déjà tellement souffert. Tu vas en croiser pas mal, ici, des abîmés, des malheureux et il y a même un secteur pour les enfants et les grands ados.
Hé, cache ta joie, Machin. C’est super romantique comme rencontre. Manque plus que les violons, non ?

Mon avis : Il est des romans ados qui laissent des traces. Cela faisait un moment que je n’en avais pas lu, et celui-ci avait l’air de remplir le contrat.

Le père de Rémi est médecin remplaçant dans les hôpitaux et de ce fait ils ne font que déménager. Et à 14 ans Rémi commence à en avoir marre et aimerait bien enfin se poser. Mais leur arrivée dans un hôpital s’occupant de grands blessés devrait changer leur vie.

Rémi a réussi à me toucher dès le début. C’est un ado sympa plutôt sympa mais très solitaire à cause de ses nombreux déménagements. Son isolement et sa tristesse m’a séduite rapidement. J’ai autant eu envie de le secouer que de le consoler. Bon, d’accord sa vie n’a rien eu de facile et cela très tôt et je dirais même qu’il s’en sort pas trop mal. Sa rencontre avec ces enfants plus qu’abimés va changer sa vie et sa vision du monde (oui carrément).
C’est vraiment une très jolie histoire qui m’a touchée. Ces enfants à la gueule cassée véhiculent vraiment un message d’espoir et surtout une leçon de vie. Ce n’est pas parce que la vie a été dure avec eux qu’ils baissent les bras. Ils continuent à vivre et essayent de tirer le meilleur de ce que la vie a à leur offrir. Tous à leur façon, avec leur faiblesse et leur espoir ont réussi à me faire sourire autant que pleurer.
L’histoire est très simple, mais a la particularité de nous plonger dans les années 80 au début de chaque chapitre qui porte le non d’une chanson des années 80. Je n’ai pas été dépaysée parce que j’écoute encore beaucoup ces chansons qui ont bercées mon enfance. Ça c’était vraiment chouette.
C’est vraiment un joli roman qui se lit très vite et qui laisse comme une petite bulle d’espoir autour de soi.

Je remercie Bayard pour cette lecture.

1/50

Une réflexion sur “Un peu plus près des étoiles – Rachel Corenblit

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.