Les filles de Brick Lane tome 2 – Sky – Siobhan Curham

 Éditeur : Flammarion Jeunesse
♦ Nombre de pages : 359
 Date de parution :  30 août 2017
♦ Prix : 15,00€
♦ Acheter : Amazon

Résumé : Premier jour de cours pour Sky. Entre les devoirs et la pression des examens, trouvera-t-elle du temps pour ses amies et pour exprimer ses envies de liberté ?

Mon avis :  J’avais été agréablement surprise par le premier tome de cette série et j’étais impatiente de retrouver les filles de Brick Lane dans leurs nouvelles aventures.

Le père de Sky a décidé qu’elle retournerait au lycée finir sa scolarité, ce n’est pas pour enchanter l’ado, mais ce n’est pas comme si elle avait le choix. Heureusement elle a les filles de Brick Lane pour la soutenir, mais elles aussi ont leur épreuve à affronter.

J’ai été contente de retrouver notre groupe de jeunes filles. Elles sont toujours aussi sensibles et soudées. Elles s’entraident toujours et se soutiennent dans les nouvelles épreuves que la vie met sur leur chemin. Rien n’est simple pour aucune.
L’auteure ne les épargne pas, mais grâce à ça, les ados se retrouveront soit dans les problématiques de Sky, soit celles d’Ambre, soit celles de Rose ou encore celle de Mallas. Il y a de quoi parler à tout le monde. Cela nous montre également que la vie n’attend pas toujours qu’on soit adulte pour nous jouer de mauvais tours.
Ce sont des histoires simples, mais elles savent nous toucher. Toutefois, j’ai été parfois agacée. Peut-être parce que mes 16 ans sont loin (voire très loin), mais j’ai trouvé que parfois les demoiselles étaient un peu niaises. Il ne me semblait pas l’être autant à 16 ans, mais je me souviens peut-être mal. Et il faut bien avouer que je connais mal les ados d’aujourd’hui.
Je pense que ce livre devrait plaire aux jeunes filles un peu plus jeunes, vers 12 / 13 ans, quand on se cherche encore. Il aide à accepter ses différences et à affronter le monde.

C’est une gentille petite lecture qui m’a permis de passer un joli moment.

Je remercie Flammarion Jeunesse pour cette lecture.

3/80

Concours challenge Jeunesse / YA #6 [Flammarion Jeunesse]

 

Ce nouveau concours est organisé avec la générosité des éditions Flammarion Jeunesse qui vous permettent de gagner des lots de goodies.
Voici en photo un aperçu de ce que vous pouvez gagner. Il y aura 10 lots donc 10 gagnants !

Conditions de participation :
Les conditions changent un peu cette année…
Tout le monde est bienvenu mais bien évidemment tous les inscrits du challenge auront droit à la fameuse chance supplémentaires, les participants « actifs » auront eux droit à 3 chances supplémentaires.
– Remplissez le formulaire ci-dessous.
–  Les envois se font en France.
Pour les participants du challenge, rappelez-moi le pseudo sous lequel vous avez participé que je n’oublie pas votre +1 ou +3 !
– Pour avoir d’autres chances supplémentaires vous pouvez aimé ma page Facebook ICI, mon compte Twitter ou encore la page Facebook de la maison d’éditions ICI (Vous pouvez cumuler 3 chances supplémentaires).
– Les lots sont envoyés par moi-même. Je ne peux être tenue responsable en cas de perte du lot par la poste.
– Les gagnants seront tirés au sort parmi les bonnes réponses.
– En participant vous nous donnez le droit de citer votre prénom et la première lettre de votre Nom ainsi que votre département si vous ne possédez pas de pseudo.

Concours ouvert de aujourd’hui au samedi 21 octobre 23h59

Comment je suis devenue célèbre en restant chez moi ! – Caitlin Moran

Éditeur : Flammarion Jeunesse
Nombre de pages : 192
Date de parution : 28 juin 2017
Prix : 13,00€

Résumé : On ne peut pas écrire un livre en un jour !
Je me suis assise à dix heures du matin avec une tasse de chocolat et un sandwich à la confiture, pour commencer à écrire la première page. Quand j’ai relevé la tête, il était 11h04. Je n’avais rempli que deux pages. Imaginant que pour produire des mots, il fallait me fournir en énergie, je me suis fait trois autres sandwichs. Quand j’ai relevé la tête, éblouie comme une chouette, épuisée par l’effort, les doigts collants de confiture, il était 11h47. J’avais écrit 101 mots. J’ai commencé à comprendre que mon plan, qui était d’écrire entre quinze et trente livres par an, avait besoin de quelques ajustements. J’ai fini d’écrire mon livre deux ans plus tard.

Mon avis : La 4ème de couverture m’ayant bien fait sourire, je me suis dit que ce livre serait idéal comme remonte moral 😀

Ce livre raconte quelques anecdotes d’une famille très peu conventionnelle… ou pas finalement !

Le prologue m’a beaucoup plu. J’ai adoré l’humour de l’auteure. Ça façon de dire qu’il est difficile d’écrire est hilarante. Vraiment ! Ensuite, je n’ai pas tout compris… Je pensais lire une histoire. L’histoire de l’auteure qui essaye d’écrire son premier roman, mais non. Les chapitres sont une succession d’aventures qui se passent sur une année pour une famille d’anglais moyens. Certaines de ses aventures sont plus drôles que d’autres, certaines réparties m’ont même fait sourire, mais je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. C’est une jolie lecture légère, mais je ne fait clairement pas partie de la cible.  J’aime les histoires un peu plus construites, avec un peu plus d’informations sur les personnages, un peu plus de descriptions… Mais je suis certaines que si le lecteur à entre 9 et 13 ans il va adorer découvrir cette famille  anglaise déjantées.

Je remercie Flammarion Jeunesse pour cette lecture.

70/80

Amies à vie – Pierre Bottero

Éditeur : Flammarion Jeunesse
Nombre de pages : 135
Date de parution : 24 mai 2017
Prix : 7,00€

Résumé : Brune à quatorze ans et partage son temps entre le collège et ses copines. Et pourtant, il lui manque une véritable amie. Enfin Sonia arrive, mais elle cache un lourd secret. Brune va devoir lui donner la plus grande preuve d’amitié : se battre pour la vie !

Mon avis : Je connais Pierre Bottero de nom. Je sais qu’il écrit des livres jeunesse et qu’ils doivent être très bon puisque je connais plein de blogueurs qui sont fans. J’ai donc voulu moi aussi le découvrir.

Brune est au collège et, même si elle a de bonnes copines, elle se cherche une meilleure amie. Et si c’était Sonia, cette nouvelle si mystérieuse.

Pour un premier « contact » avec Pierre Bottero, j’ai été charmée par sa plume simple et direct. Il n’est certes plus enfant ou ado depuis quelques années lorsqu’il écrit ses romans, mais il les comprend toujours très bien et sait retranscrire leurs émotions, leurs pensées, leurs attentes, leurs émois, ces petites choses qui nous paraissent sans importance à nous adultes mais qui peuvent chambouler la vie d’une ado. Je ne crois pas que j’en serais capable. C’est agréable de lire genre de livre.
Brune est une ado sans histoire, qui obéit à ses parents et a de bons résultats au collège. Elle n’est pas particulièrement rebelle et mène une vie tranquille même s’il y manque quelque chose à ses yeux. Sa rencontre avec Sonia va tout changer et redonner du peps à tout ça. Bref la vie est belle ! Sauf qu’il y a toujours un petit grain de sable et qu’il faut faire face. Brune apprend qu’être une amie, une vraie, ce n’est pas que partager des bons moments, des rires et des confidences, mais que c’est aussi faire front ensemble quand la vie s’amuse à vous mettre des battons dans les roues.
C’est une très jolie histoire, sans chichi que j’ai apprécié de lire.

Je remercie Flammarion jeunesse pou cette lecture.

56/65

Les piqûres d’Abeille – Claire Castillon

Éditeur : Flammarion Jeunesse
Nombre de pages : 151
Date de parution : 5 avril 2017
Prix : 14,00€

Résumé : Je l’ai repérée tout de suite, avec sa couronne dans les cheveux. J’ai compris que je pourrais lui faire confiance. À quoi bon avoir une meilleure amie et une amoureuse ? Abeille allait remplir les deux fonctions. Lou, mon ancienne amoureuse de CP, était bien trop gamine. En ce qui me concerne, je suis très mûr, assez marrant et plutôt intelligent, il me faut donc une fiancée qui dépote. D’emblée, j’ai senti qu’Abeille avait du tempérament. Avec Abeille, tout est possible.

Mon avis : De temps en temps, un « retour aux sources » avec un livre jeunesse ça rafraîchit et aère l’esprit. Ce livre avait l’air de remplir ces deux fonctions.

Jeannot fait la connaissance d’Abeille au mariage de sa marraine. Il décide que ce sera sa petite-amie-meilleure-amie. Parce quelle est jolie et surtout qu’elle a l’air intelligente. S’ensuit alors un échange de lettres entre les deux enfants d’une dizaine d’années.

Ce petit livre s’est lu très vite. D’abord à cause de son petit (je sais je me répète) nombre de pages mais surtout parce que l’histoire est rythmée, que très vite on s’attache à Jeannot et on a envie de voir comment va se terminer cette histoire avec Abeille. Jeannot est un enfant débrouillard qui regarde le monde avec beaucoup de candeur et quand même pas mal de lucidité. Enfin, sauf quand il s’agit d’Abeille, dont il ne saisit pas vraiment la vraie « nature ».
Cela fait belle lurette que je ne suis plus une gamine de dix ans et ça fait du bien de découvrir ce qu’il se passe dans la tête des ados et pré-ados. Et surtout de voir que tous ne sont pas hyper connectés à leur mobile et PC (ok, je sais, c’est une histoire). Qu’ils ont encore la notion de solidarité et d’entre-aide et surtout qu’ils ne sont pas si méchants que ça entre -eux. Enfin… pas tous…
C’est une très jolie histoire que nous conte là Claire Castillon, et j’ai passé un agréable moment lecture.

Je remercie Flammarion Jeunesse pour cette lecture.

51/65