Ce que Muti a dans le collimateur #90

Pour avril, il n’y a pas que les arbres qui fleurissent, il y a aussi mon porte-monnaie qui maigri quand je regarde tous les livres qui me font envie… Rhhhooo !!! La vie est trop dure ! 😀

Les suites

Vraie folie de Linwood Barclay (Belfond le 4) Résumé : ntoxication meurtrière, assassinat sauvage d’une étudiante, disparitions inquiétantes… Après Fausses promesses et Faux amis, un final apocalyptique pour clore la trilogie consacrée à la petite ville (pas si) tranquille de Promise Falls.

A priori, c’est un samedi matin comme tous les autres qui commence à Promise Falls en ce 23 mai. Chacun se réveille, prend sa douche, son café, son petit déjeuner. Mais soudain, une sirène d’ambulance, puis deux, puis trois ; des gens inanimés dans leur cuisine, sur le pas de leur porte, dans la rue, les urgences saturées…
Un dénominateur commun à ces victimes : toutes ont bu de l’eau du robinet. Il faut se rendre à l’évidence, le réseau hydraulique de la ville est contaminé. Drame sanitaire ou crime de masse ?
Pour l’inspecteur Barry Duckworth, la réponse ne fait aucun doute. L’insaisissable meurtrier fanatique du nombre 23 a encore frappé. Et il n’a certainement pas l’intention de s’arrêter là.
Comment préparer les habitants aux dangers qui les menacent ? Le policier et le privé Cal Weaver vont devoir unir leurs forces dans une mortelle course contre la montre. Mais qui sait combien de fous furieux se sont donné rendez-vous à Promise Falls ?
Alors qu’il enquête sur d’autres disparitions, le privé Weaver se retrouve une nouvelle fois sur le chemin de l’inspecteur Duckworth. L’heure est venue pour eux d’unir leurs forces dans cette mortelle course contre la montre… Mais comment préparer les habitants au danger qui les menace ? Et qui sait vraiment combien de fous furieux se sont donnés rendez-vous à Promise Falls ?

Les nouveautés

Tu ne m’oublieras pas deux fois ! de Mhairi McFarlane (&H le 3) Résumé : En théorie, on n’oublie jamais son premier amour… En théorie. 
«  J’aime ton rire.  » Voilà ce qu’a écrit Lucas McCarthy à Georgina il y a douze ans. Un petit mot griffonné au temps du lycée mais qu’elle n’a jamais oublié. Ce qu’elle aimerait oublier, là, tout de suite, c’est qu’elle vient de se faire virer du restaurant – minable – dans lequel elle était passée pro en cassage d’assiettes et qu’elle a découvert son petit ami – minable, lui aussi – au lit avec une autre fille. Heureusement, le destin ayant à cœur une répartition annuelle des sales coups, Georgina retrouve rapidement un emploi. Et, quand elle découvre que son nouveau chef n’est autre que Lucas McCarthy, son amour de toujours, elle commence presque à croire qu’elle n’est pas maudite sur six générations. Le seul problème  ? Lucas ne se souvient pas du tout de qui elle est. Pas. Du. Tout.

Son vrai visage de Karin Slaughter (Harper Collins le 3) Résumé : Le métier de Laura consiste à soigner les troubles de la parole. Dans sa profession, elle est reconnue et admirée. Elle a pourtant plus de difficultés quand il s agit de faire parler sa fille de trente ans, qui semble collectionner les échecs en tout genre.
Il aura suffi qu elle l invite au restaurant pour avoir une vraie discussion mère-fille,
Il aura suffi qu un gamin armé entre en scène,
Il aura suffi d un unique coup de couteau,
Pour que tout bascule.
Andy vient de voir sa mère tuer un homme. Sans une once d hésitation. Efficace. Calme.
Andy vient de comprendre que sa mère n est peut-être pas celle qu elle prétend.
Et, maintenant que les masques tombent, la voix de ces deux femmes pourrait bien ne plus jamais se faire entendre.

La prisonnière du temps de Kate Morton (Presse de la cité le 4) Résumé :  » Mon vrai nom, personne ne s’en souvient. La vérité à propos de cet été-là, personne ne la connaît  »
À l’été 1862, un groupe de jeunes peintres proches des Préraphaélites, menés par le talentueux Edward Radcliffe, s’installe au Birchwood Manor, sur les rives de la Tamise. Là, inspiré par sa muse, la sulfureuse Lily avec qui il vit une passion ravageuse, Edward peint des toiles qui marqueront l’histoire de l’art. Mais à la fin de sa retraite, une femme a été tuée, une autre a disparu, un inestimable diamant a été dérobé, et la vie d’Edward Radcliffe est brisée.
Plus d’un siècle plus tard, Elodie Winslow, jeune archiviste à Londres fiancée à un golden-boy qui l’ennuie, découvre dans une vieille sacoche deux objets sans lien apparent : le portrait sépia d’une femme à la beauté saisissante en tenue victorienne, et un cahier de croquis contenant le dessin d’une demeure au bord de l’eau. Pourquoi le Birchwood Manor semble-t-il si familier à Elodie ? L’inconnue de la photo pourra-t-elle enfin livrer tous ses secrets ? Et si, en l’entraînant sur les traces d’une passion d’un autre siècle, son enquête l’aidait à percer le mystère de ses propres origines et à enfin mener la vie qu’elle désire ?

Quand les anges méritent de mourir de Ena L. (Sharon Kena le 9) Résumé : Paris, février 2040.
Dans le métro, Destiny s’inquiète d’entendre un étrange tictac. Arrivée à Châtelet, tout explose dans un méga attentat qui décimera Paris dans sa totalité.
L’œuvre de ceux qu’on appelle « les anges du chaos ». Depuis deux ans, ils éliminent les plus grandes villes du Monde entier, sans distinction de races ou de religions, sans la moindre revendication ni explication.
Par un miracle qu’elle ne s’explique pas, Destiny est retrouvée vivante, avec quatre jeunes gens. Quatre anges du chaos. Considérée comme une criminelle vouée à la peine de mort, Destiny n’aura pas d’autre choix que de suivre les anges dans leur fuite.
C’est une course contre la montre qui s’engage pour Liam Mayer, un inspecteur prêt à tout pour retrouver ces anges tombés du ciel, et dont la trop grande implication n’est pas sans raisons…
C’est une course à la survie qui débute pour Destiny. Et une plongée vers l’Enfer.

Le cannibale de Rotenburg et autres histoires glaçantes de Christophe Hondelatte (J’ai lu le 10) Résumé : Rotenburg, 2002. La police allemande arrête un homme soupçonné de cannibalisme. Il reconnaît avoir dépecé et dévoré un garçon rencontré sur Internet. Mais les enquêteurs vont bientôt comprendre que la victime était consentante…
États-Unis, 1978. Rodney participe à la version américaine de  Tournez manège  et repart tout sourire au bras de la femme qui l’a élu. Après son départ, on découvre qu’il s’agit d’un tueur en série recherché depuis des années…
Bretagne, années 1950. Denise vit avec Jacques une passion violente, nourrie de jeux de plus en plus pervers. Jusqu’au jour où il lui demande, comme ultime preuve d’amour, de tuer l’enfant qu’elle a eu avec un autre.
Du massacre de Pantin au dépeceur de Montréal, du XIX siècle à nos jours, ce livre rassemble plus de vingt affaires criminelles qui ont défrayé la chronique. Et nous invite à un singulier voyage, aux confins de la folie, au cœur du mal.

Bretzel blues de Rita Falk (J’ai lu le 17 ) Résumé : En ce moment, ça marche impeccable pour le commissaire Franz Eberhofer : ses amours roulent, la porcherie qu’il rénove est pratiquement habitable, il tient la forme grâce aux bières régulières et aux promenades quotidiennes avec Louis II – son chien, son coach fitness, son fidèle compagnon. Mais voilà que l’ambiance tourne à l’aigre dans le village de Niederkaltenkirchen : quelqu’un a tagué en rouge sur la maison du directeur du collège M. Höpfl « Crève, sale porc ! ». Le directeur disparaît plusieurs jours, pour revenir une nuit sous une forme plutôt macabre. D’accord, il n’aurait jamais gagné un concours de popularité, mais est-ce une raison pour finir ainsi ? Franz est furieux. Comme si cet homicide stressant ne suffisait pas, on l’oblige à pouponner l’affreux bébé de son frère Léopold, libraire et lèche-bottes de première classe. Heureusement qu’il a sa Mémé déjantée et sa robuste cuisine pour se refaire une santé…

Guide pour nécromancien en herbe, Tome 1 : Comment sauver la peau d’un mort-vivant d’Hailey Edwards (MxM le 15) Résumé : Grier Woolworth passe ses nuits à parcourir les rues du centre-ville de Savannah pour conter à des touristes des histoires d’âmes perdues et autres tragédies à vous glacer le sang. Exception faite de la crinoline et de l’ombrelle, ce n’est pas le pire des boulots. Et même si le salaire est merdique, les pourboires suffisent à payer les factures d’électricité de son propre manoir hanté, et à approvisionner les placards en Ramens. Pour une ex-assistante nécromancienne qui se cache parmi les humains, la vie est presque normale. Jusqu’au jour où la société qui a excommunié Grier lui offre une seconde chance d’être davantage qu’une fille ordinaire. Dommage qu’on n’ait pas jugé bon de la prévenir qu’être extraordinaire peut vous faire tuer. Avertissement : Ce livre raconte l’histoire d’une ex-tôlarde/ex-héritière, qui a une perruche zombie pour animal de compagnie et dont le voisin n’est autre qu’un ex-soldat/ex-béguin. Attention, tous ces ex pourraient bien en cacher d’autres.

Ombre et mystère tome 1, Envoutée de Jennifer L. Armentrout (J’ai lu le 17) Résumé : Julia vient d’accepter un poste d’infirmière à domicile, où elle aura pour tache de veiller sur une jeune fille à l’état fragile. Ses employeurs sont les frères De Vincent, propriétaires d’un domaine au cœur du Bayou dont ils viennent d’hériter. Quand Julia découvre l’imposant manoir, elle éprouve une étrange sensation. Les lieux semblent empreints d’un lourd secret, voire hantés. Plus surprenant encore, l’un des hommes qui l’accueille, Lucian De Vincent, n’est autre que le séduisant inconnu avec lequel elle a flirté la veille au soir…

Amber Farrell tome 4, La danse des esprits de Mark Henwick (Milady le 17) Résumé : Prisonnière de sa nature hybride, Amber est sur le point de devenir renégate. Alors que les Athanate et les loups se méfient d’elle et que les Adeptes veulent sa mort, seule Diana, son mentor, pourrait l’aider à maîtriser les forces qui luttent en elle. Mais celle-ci a disparu en pleine mission secrète pour désamorcer les tensions entre Athanate. Le seul espoir d’Amber est à présent de s’aventurer dans le territoire interdit du Nouveau-Mexique afin de retrouver Diana. Heureusement, Amber a plus d’un atout dans sa manche…

Rosewater de Tade Thompson (Pygmalion le 24) Résumé : Nigeria, 2066. La ville de Rosewater a poussé comme un champignon autour d’un biodôme extraterrestre mystérieusement apparu quelques années plus tôt et qui, depuis, suscite de nombreuses interrogations parmi la communauté internationale. Les habitants de Rosewater, eux, se fichent bien du comment et du pourquoi, tant que le dôme continue de dispenser ses guérisons miraculeuses lors de son ouverture annuelle. Karoo vit dans cette cour des miracles. Officiellement, il travaille comme agent de répression de la cyberfraude, mais il est aussi un membre du S45, une officine d’État chargée de missions plus ou moins discrètes qui l’a recruté en raison de ses pouvoirs psychiques, sans doute acquis au contact du dôme. Mais aujourd’hui, ses talents font de lui une cible…

La fille des deux mondes tome 2 de C.C. Hunter (Michel Lafon le 25) Résumé : à venir.

Un été givré de Vivian Siobhan (Michel Lafon le 25) Résumé : à venir.

Tiny Pretty Things tome 1,  La perfection a un prix de Sona Charaipotra & Dhonielle Clayton (Hachette le 24) Résumé : Gigi, Bette et June sont danseuses dans la prestigieuse école du Ballet de New York. Lorsque Gigi, nouvelle et seule élève noire, est choisie pour incarner le rôle phare du premier ballet de l’année, les rivalités se déchaînent. Bette, ballerine star de l’école, est prête à tout pour récupérer son titre et éviter la rage de sa mère, qui ne tolère pas qu’elle ne soit pas la meilleure. June rêve quant à elle de ne plus être cantonnée au rôle de l’éternelle doublure.
Les trois filles ont bien du mal à résister à la pression du monde impitoyable de la danse. Et les choses vont empirer… jusqu’au drame.

Bilan perso #80

Le 6 est la date de mon bilan mensuel. Et pour ne pas échapper à la règle, voici celui du mois d’octobre, mi-figue, mi-raisin…

Les livres reçus

Héros tome 1, Le réveil de Benît Minville
Meg Corbyn tome 2, Volée noire d’Anne Bishop
Insaisissable saison 2 tome 1, Crois en moi de Tahereh Mafi
Blocus total de Laurent Crevon

Chat bouboule tome 2, La nuit, tous les chats sont gros de Nathalie Jomard
Le petit grumeau illustré tome 2 de Nathalie Jomard
Les cœurs aimants d’Anne Plichota et Cendrine Wolf
American war d’Omar El Akkad

Le programme D-X de David Khara
The kissing booth de Beth Reekles
My bestfriend’s exorcism de Gardy Hendrix
Les vrais amis ne s’embrassent pas sous la neige de Juliette Bonte

Roméo cherche Roméo  de Justin Myers
Esprits maléfiques tome 1, La maison des possédés d’Ellen Oh

Les livres lus

Faux amis de Linwood Barclay
Dans la nuit de New-York d’Anna Woltz
Et ils meurent tous les deux à la fin d’Adam Silvera
On reconstruit bien les maisons après les ouragans de Fabien Fernandez

Follow me tome 2 d’A.V. Geiger
L’attente d’Aurélie Demarlier
Le bureau des cœurs perdus tome 1, Lexie Melody de Cathy Cassidy

Soit 14 livres de reçus et 7 de lus. Ma PAL à augmenté de 7 livres sur le mois d’octobre. Ma PAL passe donc à 404 livres et pour une fois c’est un chiffre qui me plait plutôt bien !

Bilan perso #75

Comme tous les mois voici une mise à jour de ma PAL. Et cette fois-ci ça va faire du mal. Je me console en me disant que j’ai acheté pas mal d’occasions, mais que ce soit des occasions ou des neufs, ils augmentent tout autant ma PAL 😛

Les nouveautés

La sauvageonne d’Anne Shmauch
La danse de la méduse de Stefanie Höfler
L’été de mes 13 défis de Morgan Matson
Zel, l’ange mercenaire tome 1, La clef de Kalypso Caldin

Tu tueras l’ange de Sandrone Dazieri
À froid de Karin Slaughter
Jusqu’à ce que la mort nous sépare de Lisa Gardner
La maison d’à côté de Lisa Gardner

Le trône des étoiles tome 1, Fugitifs de Rhoda Belleza
Little monsters de Kara Thomas
Too late de Colleen Hoover
Charley Davidson tome 12, Douze tombes sans un os de Darynda Jones

Anita Blake tome 23, Jason de Laurell K. Hamilton
Anita Blake tome 25, Mort écarlate de Laurell K. Hamilton
Tortues à l’infini de John Green
La face cachée de Margo de John Green

Celle qui a tous les dons M.R. Carey
Je suis ton ombre de Morgane Caussarieu
Rouge toxic de Morgane Caussarieu
Les vampires de Chicago tome 13, Demain ne mord jamais de Chloe Neil

7 lettres d’ Olivia Harvard
Souvenirs effacés d’Arno Strobel
Fiertè tome 1, En mâle de toi de & Elle Kennedy

Les livres lus

Libres et affamés de David Arnold
6 ways to break a heart de Lauren Strasnicj
La faucheuse tome 2, The thunderhead de Neal Shusterman
Royales de Camille Versi

Le chant clair des sirènes de René Pagis
Un escargot tout chaud d’Isabelle Mergault
Rosemary Beach tome 13, In flames d’Abby Glines
Pas facile d’être une fille facile d’Anna Premoli

Enterrées vivantes d’Arno Strobel
La sauvageonne d’Anne Shmauch

Soit 23 livres d’arrivés à la maison qui ont rejoins ma PAL et 10 de lus. Je me retrouve donc avec une PAL à 368 + 23 -10 = 381 livres… Je ne sais que dire…

 

Bilan 2017

Comme le veut ma petite tradition, voici le bilan de l’année 2017. Elle fût beaucoup plus calme que les précédentes mais pas pour autant inintéressante.

Commençons par le général.
* Je suis partie une semaine en vacances au soleil avec ma sœur et cela faisait des années que cela ne m’était pas arrivé !
* Mon homme a terminé de travailler à la saison et depuis septembre nous « revivons » ensemble. Je ne vous cache pas qu’il y a fallu se réadapter 😉 et mon rythme de lecture a également changé.
* J’ai eu un accident de voiture. Rassurez-vous rien de bien grave, mais ma voiture est « décédée » et j’ai dû m’en procurer une autre, ce qui a pris du temps…
* Mon travail demande de plus en plus d’énergie et c’est bien souvent que je rentre exténuée. L’avantage c’est qu’il me plait toujours autant.
* Deux copinautes de lecture que j’ai vu une ou deux fois car elles sont de ma région : Acr0 et Mylène.

Rien de bien exceptionnel cette année, mais j’ai totalement changé de rythme ce qui a aussi un impacte sur mes lectures.

Côté lecture, cette année je n’ai lu « que » 94 livres, une des plus petites années depuis que j’ai commencé le blog. J’espère que ça ira mieux en 2018, mais j’ai des doutes. J’ai toujours autant envie de lire, c’est  blogger qui demande plus d’organisation. Il faut que je trouve l’équilibre.

En bref (merci Goodreads) :
º Mon plus petit livre faisait 64 pages
º Mon plus gros livre faisait  670 pages
º En moyenne mes livres faisais 353 pages
º Le plus populaire sur Goodreads est Everything everything de Nicola Yoon
º Le moins populaire est Un éléphant blanc ne change pas de couleur du professeur Alain Deloche

J’ai lu 33,194 pages sur 94 livres Img bookstack 96
Voici quelques livres qui m’ont marquée (cliquez sur l’image pour accéder à l’avis)

 ♦

J’ai fini l’année 2017 à une PAL à 350 (après un tri rapide et retrait de livres que je ne lirais finalement jamais. Nous verrons bien ce que 2018 nous réservera…

Je vous souhaite à tous une excellente année 2018 ! Pleines de bonnes choses, de grandes et petites joies et surtout de superbes lectures !

Bilan perso #68

Bon octobre n’a vraiment pas été prolifique côté lectures 😦 y’a des mois comme ça, je vais faire tout ce que je peux pour remonter ça en novembre. Par contre niveau acquisitions… faut suivre !

Les livres reçus

 

Pour le jeu de R.S. Grey
Si tu me le demandais d’Emily Blaine
Tabous de Danielle Thiéry
Moirror, Mirror de Cara Delvigne

The sun is also a star de Nicola Yoon
The rain de Virginia Bergin
The ones tome 2 de Daniel Sweren-Becker
Les 5/5 tome 1, En équilibre de Plichota & Wolf

Attachement de Rainbow Rowell
Paranoïa tome 2, Miroir de Melissa Bellevigne
November 9 de Colleen Hoover
The edge of nowhere, Les lumières de l’île d’Elizabeth George

Blood family d’Anne Fine
Hate to love de Penelope Douglas

Les livres (péniblement) lus

Le silence des sirènes de Sarah Ockler
Les filles de Brick Lane tome 2, Sky de Siobahn Curham
L’empire de sable de Kayla Olson
Archer et Bennett tome 2, Eden de Candice Fox


Les clans des Seekers livre III
d’Arwen Elys Dayton

Soit 14 de reçus, 5 de lus et une PAL qui fait un bon de 9 livres supplémentaires. Je finis donc le mois à une PAL a 347 livres. Voilà, voilà…