The Hartigans, tome 2 – Tu craqueras pour moi… et mes poignées d’amour – Avery Flynn

Éditeur : Harlequin
Nombre de pages :  262
Date de parution : 27 mai 2020
Prix : 16,90€
Acheter : Amazon

Résumé : Quand on aime, on ne compte pas
Lucy est une femme forte, dans tous les sens du terme. Oui, elle est grosse, et ses rondeurs, ses bourrelets, font peur surtout aux hommes. D’ailleurs, lorsqu’elle commande un burger-frites au bar ce soir-là, elle sait très bien qu’elle va attirer les jugements et les regards désapprobateurs. Mais, quand un inconnu se permet de lui dire qu’elle devrait privilégier les salades si elle ne veut pas finir seule, Lucy perd tous ses moyens. De quoi lui couper l’appétit jusqu’à ce que Frank Finnegan, un pompier au sourire incendiaire, se fasse passer pour son rencard devant le diététicien autoproclamé. Un dîner, quelques fous rires et des regards complices plus tard, Lucy doit admettre qu’elle a passé une magnifique soirée. Est-ce qu’elle viendrait enfin de rencontrer un homme pour qui la taille ne compte pas ?

Mon avis : Je suis devenue fan de l’autrice lorsque j’ai lu le premier tome de la série : »Qu’est-ce qu’elle a ma gueule ?« , je n’allais donc pas passer à côté de cette suite !

Lucy est une femme ronde, que certains appellent méchamment grosse. Mais elle a un sacré caractère, un bon sens de l’humour et est une superbe personne. Sa vie lui plait, elle a de bons un amis un métier qui la passionne et assume pleinement ses rondeurs. Jusqu’au moment où elle doit retourner à une réunion d’anciens élèves du lycée qu’elle n’a pas du tout envie de revoir…

Retrouver l’univers créé par Avery Flynn a été un vrai plaisir. Certes, les personnages principaux changent mais elle a su garder l’atmosphère du premier roman. Retranscrire l’ambiance survoltée des réunions de famille chez les Hartigan et également le sentiment d’amitié profonde qui unit Lucy, Gina, Tess et Fallon. Ce sont tous des personnages hauts en couleurs et très attachants. J’adorerai assister à ce genre de repas de famille où tout le monde parle en même temps, où personne ne s’entend mais où touts le monde s’aime.
La romance est très jolie, pour une fois je n’ai pas levé les yeux au ciel. C’est dire ! Elle est cohérente à mes yeux et il n’y a pas trop de « tournage autour du pot ». C’est ce que je préfère dans les romance : quand elle vont droit au but !
Lucy est un peu vulgaire mais j’adore ça, l’étant moi-même un peu (beaucoup ?). Frankie se laisse un peu vivre et butine de-ci de-là mais ce n’est pas pour autant qu’il ne cache pas un  cœur tendre qui ne demande qu’à craquer pour une femme explosive.
J’ai passé un très bon moment avec cette romance tout en couleur et je vous la recommande chaudement pour cet période post-confinement.

Je remerci H& et Netgalley pour cette lecture.

 

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.