Famille parfaite – Lisa Gardner

Éditeur : Albin Michel
Nombre de pages : 512
Date de parution :  20 septembre 2015
Prix :  22,00€ Notepaillons5

81E1Ba4MVrLRésumé : Les Denbe semblaient sortir des pages des magazines glamour : un mariage modèle, une belle situation, une ravissante fille de quinze ans, une demeure somptueuse dans la banlieue chic de Boston… une vie de rêve. Jusqu’au jour où ils disparaissent tous les trois. Pas d’effraction, pas de témoin, pas de motif, pas de demande de rançon. Juste quelques traces de pas et des débris de cartouches de Taser sur le sol de leur maison. Pour la détective privée Tessa Leoni, l’enlèvement ne fait aucun doute. Mais que pouvait bien cacher une existence en apparence aussi lisse ?

Mon avis : Je connais Lisa Gardner de nom mais je n’ai jamais lu aucun de ses livres même si La maison d’à côté me tenter vraiment beaucoup (oui je sais honte à moi qui suis fan de polars). Mais voilà mon oubli réparé !

Une famille de trois personnes est enlevée. L’enquête est menée conjointement par la police et le FBI aidé d’une détective privée. Mais l’enlèvement cache plus qu’une simple demande de rançon.

Le livre commence somme toute très classiquement, un enlèvement et la police qui mène l’enquête. Là où cela change un peu c’est que l’entreprise pour laquelle travaille Mr Denbe (le père de famille enlevé) a engagé une détective privée qui va aider les autorités. J’ai d’emblée aimé cette détective, Tessa, pour son caractère et pour son vécu (d’ailleurs j’ai fait des recherches pour savoir si son histoire est disponible et j’ai découvert qu’elle l’est dans Preuve d’amour – Vous le saviez peut-être, pas moi 😛 ). Elle est forte et on sent qu’elle cache une fêlure à l’intérieur. Le genre de personnage que je préfère.
Le livre est raconté par trois narrateurs différents : Tessa, un autre policier et une des victimes : Mme Denbe. Avec ses trois points de vue on arrive à cerner la totalité de l’intrigue. Ou presque… Parce qu’il faut bien avouer que l’auteure sait faire balancer le doute d’un personnage sur l’autre sans qu’on arrive vraiment à prendre un décision (bon j’ai réussi à en prendre une mais juste une soixantaine de pages avant la fin donc ma lecture était haletante). L’histoire est vraiment bien construite et très poussée, on sent qu’il y a eu de la recherche et que tout l’esprit retord de Lisa Gardner a été mis à contribution.
La plus grande force de ce roman c’est que dès le début on sent que quelque chose cloche avec cet enlèvement mais qu’on n’arrive à le cerner qu’à la toute fin. J’ai eu un grand coup de cœur pour le personnage de Tessa et je lirais le plus rapidement possible le premier tome de la série et je vais guetter le suivant !

Je remercie Albin Michel pour cette lecture.

Publicités

5 réflexions sur “Famille parfaite – Lisa Gardner

  1. Philippe D dit :

    Je n’en ai lu qu’un ou deux, mais j’en ai d’autres dans ma PAL. Il faut juste que je trouve le temps de les lire. J’avais beaucoup aimé ces lectures…

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s