Le dernier royaume acte V – L’ouragan de cristal – Morgan Rhodes

♦ Éditeur : Michel Lafon
 Nombre de pages : 423
 Date de parution : 29 mars 2018
♦ Prix : 15,95€
♦ Acheter : Amazon ou Bookwitty

Résumé : Magnus et Cléo devront tester la force de leur amour face au retour du terrible roi du sang qui se prétend un homme changé, en quête de rédemption.
Lucia : enceinte de l’enfant d’une Sentinelle, elle a échappé aux griffes du terrible dieu du Feu. Alors que la magie qui l’habite s’éteint progressivement, elle est prête à tout pour accomplir la prophétie qui assurera la survie de son enfant, quitte à le payer de sa vie.
Amara : celle qui a pris le trône de Mytica de force se retrouve dans l’incapacité de déchaîner le pouvoir aquatique du cristal qu’elle a volé. Sans cette magie, la gloire et la vengeance restent hors de portée pour elle.
Jonas : de retour à Mytica, le rebelle souhaite renverser Amara, mais le destin le pousse sur le chemin de la belle princesse Lucia et il la rejoint dans une périlleuse aventure.
Et quelles sont les ténèbres relâchées par le Prince Ashur lorsqu’il s’est si impudemment joué de la mort, et qui en paiera le prix ?

Mon avis : J’ai lu les 4 premiers tomes de cette série et j’ai vraiment adoré. Vous pouvez retrouver mes avis précédents en cliquant sur les tomes Acte I, Acte II, Acte III, Acte IV. Le dernier tome lu date d’il y a 4 ans mais j’avais vraiment hâte de lire la suite.

Comme c’est un tome 5, je ne vous fais pas de résumé personnel, à vous de faire votre propre découverte.

Attendre 2 ans pour connaitre la suite d’une saga ce n’est pas humain ! Surtout quand on a l’art et la manière de terminer ses tomes sur de tels informations ! Et ce 5ème tome n’échappe pas à la règle. Mais là je vais un peu trop vite…
J’ai adoré retrouver les personnages : Cléo, Magnus, Jonas, Lucia et même Amara : il y a des méchants qu’on adore détester. Mais ce que j’aime c’est qu’ici aucun personnage n’est vraiment gentil ou méchant. Ils sont tous tout en nuance. Ils alternent les gestes bons et ceux qui sont purement égoistes. Comme dans la vraie vie, ils sont obligés de faire des choix qui ne sont pas toujours facile. La seule différence c’est que le tout est saupoudré de magie.
Quand j’y réfléchis, ce roman n’est pas celui qui regorge le plus d’action, mais c’est celui où on en apprend le plus sur la personnalité et le passé de chaque personnage, sur leur psychologie, et il est alors plus facile de les comprendre. Je pense que c’est le tome charnière qui permet la mise en place du dénouement du tome 6 (oui, parce que le sixième sera le dernier).
Je suis raiment impatiente de connaitre le fin de cette série que je suis maintenant depuis plus de 5 ans ! Et je vais croiser les doigts pour que cet ultime tome soit traduit !

Le petit plus : Si vous ne connaissez pas encore la série, les premiers tomes ont été publié en poche : Les cendres d’Auranos (1), Le Roi du sang (2), Le ralliement des ténèbres (3),Les déferlantes de givres (4).

Je remercie Michel Lafon pour cette lecture.

33/60

Le dernier royaume acte IV – Les déferlantes de givres – Morgan Rhodes

Éditeur : Michel Lafon
Nombre de pages : 456
Date de parution :  11 février 2016
Prix :  15.95€ Notepaillons5

12495972_10153267775970969_2030315282242147375_oRésumé : CLÉO, la princesse d’Auranos, est plus déterminée que jamais à venger son peuple. Pour cela, elle devra s’affranchir de ses doutes et agir en reine.
MAGNUS, le prince limérien, est de nouveau déchiré entre l’amour et le devoir. Et cette fois-ci, il n’aura pas d’échappatoire.
LUCIA, le cœur brisé et aveuglée par la rage, s’est alliée au dieu du Feu avec un seul objectif : consumer le monde des flammes de leur vengeance.
JONAS, le rebelle déchu, devra reconquérir les siens après l’échec cuisant infligé par les Limériens.
Plus que jamais déterminé à s’approprier les Quatre Sœurs et leur magie, le roi du Sang part à la conquête du continent de Kraeshia. Là-bas, il découvrira un souverain plus terrible encore que lui : l’empereur kraeshien, qui ne recule devant aucun sacrifice pour imposer sa puissance. Une seule femme pourra s’imposer entre ces deux cruels monarques. Une femme qui pourrait bien changer à elle seule le destin du monde.

Mon avis : Je suis devenue addict à cette série dès le premier tome et j’attendais le nouvel opus avec impatience.

Il m’est difficile de vous faire un résumé de ce tome car je vous spoilerai automatiquement sur les tomes précédents. Et chaque tome étant plein de rebondissements, ça serait dommage de vous priver de cette découverte !

J’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver les personnages que j’avais abandonnés à regret à la fin du 3ème tome. C’est un vrai plaisir de les voir évoluer tout au long de l’histoire. Aucun n’échappe à ce changement. En même temps, qui y échapperait quand son monde vole en éclats ? Quand la vie que vous avez toujours connue est chamboulée par un être qui a soif de pouvoir ?
Cléo, Magnus et Jonas, les trois personnages principaux, me font toujours autant réagir. J’ai sois envie de les secouer, sois envie de leur ouvrir les yeux, sois je tremble pour eux. D’autres personnages prennent plus d’ampleur et ce n’est pas pour me déplaire.
Ce que j’apprécie tout particulièrement que rien n’est tout noir ou tout blanc dans ce roman, ni les situations, ni les personnages. Ce qu’on croyait acquis au premier tome prend un virage à 90° dans le 3ème ou 4ème tome. C’est ce que j’aime quand on n’est sûr de rien, quand on ne sait jamais prédire comment finira un tome, et je ne vous parle même pas de la fin de « l’histoire globale » ! Je ne fais aucune prédiction sur le dénouement final, je suis sûre que si j’y pariais ma chemise, je la perdrais !
Bien sûr, je sais comment j’aimerai que l’histoire ce termine, mais je suis sure que depuis le début l’auteure a une idée bien précise d’où elle veut nous mener et que je vais tomber des nues en découvrant tout ça ! Je suis déjà restée « sur les fesses » à la fin de ce tome là.
C’est donc avec beaucoup d’impatience que je guette la sortie du prochain tome !

27/80

27/80

Le dernier royaume acte 3 – Le ralliement des ténèbres – Morgan Rhodes

Éditeur : Michel Lafon
Nombre de pages : 460
Date de parution : 27 novembre 2014
Prix : 15,95€ Notepaillons4

51jNkuQBDsLRésumé : Cléo, la princesse d’Auranos, est prête à tout pour reconquérir son trône. Pour cela, elle doit retrouver les Quatre Sœurs, ces cristaux qui renferment la puissance des éléments.
Magnus, le prince limérien, a vu la rébellion organisée par Jonas étouffée dans le sang. Désormais il doit choisir son camp, celui de sa famille, ou celui de la justice.
L’empereur kraeshien ne recule devant aucune bassesse pour dominer le continent de Mytica et dérober sa magie. Les Sentinelles n’ont d’autre choix que de rallier Lucia l’enchanteresse à leur cause s’ils veulent survivre.
Mytica a été unifiée dans le fer et dans le sang. Ce nouveau royaume est gouverné d’une main impitoyable par Gaius. Le roi machiavélique n’a qu’un objectif : s’emparer des Quatre Sœurs et détourner leur pouvoir pour anéantir ses ennemis. Plus que jamais, celui qui s’appropriera la magie décidera du destin du monde. Pour le meilleur… ou pour le pire.

Mon avis : Cette saga essayée un peu par hasard, parce que la couverture me tentait bien, ne cesse de m’étonner et de me passionner. J’étais vraiment impatiente de découvrir la suite.

Pas de résumé pour ce tome 3, comme vous le savez il m’est difficile de vous parler de ce qu’il s’est déjà passé sans trop vous en dévoiler (vous le savez, le mieux pour savoir c’est de le lire.).

Je me suis replongée avec plaisir dans cette série et pour une fois je n’ai pas eu besoin de trop réfléchir, tout m’est revenu naturellement alors que le tome précédent avait été lu en avril. Il y a des personnages et des histoires qui vous marquent plus que d’autres. Et c’est très agréable de se souvenir de tout.
J’apprécie toujours autant la faculté La l’auteure à passer d’un personnage à l’autre, de nous raconter ce qu’il arrive à l’un pour le retrouver quelques chapitres plus loin « rebondir » sur un autre. Tout est lié, des événements aux personnages, l’auteure tricote son histoire, mêlant chaque élément comme une maille de pull. Parfois on voit arriver les choses grâces à quelques indices disséminés, parfois on ne voit rien venir du tout et c’est un grand plaisir d’être étonné.
J’aime aussi la tournure que prend l’histoire, elle est un peu plus sombre, de nouveaux personnages remplacent ceux perdus dans les tomes précédents sans que le rythme de lecture soit changée. On se rend bien compte que l’intrigue devient plus complexe que ce que l’on pensait au départ. Ce n’est pas qu’une banale histoire de fantasy où les personnages mènent une quête, c’est bien plus ! On y a aussi des lutes de pouvoir, des alliances, des amours, des ruptures… Bref on n’a pas le temps de s’habituer à quelques chose qu’il change. Le petit truc dommage, c’est que parfois ça traîne en longueur. Heureusement que la curiosité m’a donné envie de continuer ma lecture et surtout le reste de la saga.

23/100

23/100

3/60

3/60

Le dernier royaume acte 2 – Le roi du sang – Morgan Rhodes

 Éditeur : Michel Lafon
Nombre de pages : 444
Date de parution : 10 avril 2014
Prix : 15,95€ Notepaillons4

5194urwnnalRésumé :  Les royaumes d’Auranos et Paelsia sont tombés, annexés à Liméros et à son roi du Sang, Gaïus. Au même moment, dans les cendres d’Auranos, se réveille une magie ancestrale. Un pouvoir tel qu’il pourrait changer le destin du monde. Pour le sauver… ou le détruire. CLEO : l’héritière d’Auranos est désormais captive, promise à l’assassin de l’homme qu’elle aimait. Résistant à l’envahisseur, elle s’unit aux rebelles paelsiens et espionne le roi pour eux. MAGNUS : toujours inquiet pour sa sœur, le prince héritier de l’Empire part à la recherche des Quatre Sœurs, des cristaux censés contenir une magie absolue. LUCIA : l’Enchanteresse rencontre en rêve Alexius, une Sentinelle du Sanctuaire qui lui annonce qu’elle doit impérativement apprendre à contrôler son pouvoir exceptionnel avant qu’il ne la consume. JONAS : le paysan paelsien est désormais à la tête de la résistance contre l’envahisseur, prêt à tout pour venger son frère et son peuple. Lorsque le roi du Sang annonce qu’une route doit être construite à travers les montagnes interdites, il déclenche une chaîne d’événements cataclysmiques qui changeront le monde à jamais. DOMINEZ LA MAGIE.

Mon avis : J’ai été plus que charmé par le tome 1 de cette série qui m’avait agréablement surprise. Il fait partie des lectures que j’ai le plus apprécié dans l’année 2013 et c’est donc avec impatience que j’ai commencé ce livre.

Le plus dur commence pour nos héros. Les épreuves traversées lors du premier tome ne sont rien à côté de celles qui les attend maintenant. Ils doivent affronter leur destin et leur chagrin.

Je crois que j’ai encore plus apprécié ce livre que le premier. Il est complexe et complet. Son grand avantage c’est de varier les points de vue. Il n’y a pas un héros, un personnage principal autour duquel gravitent des personnages secondaires, mais plusieurs héros que l’on suit tout le long de notre lecture. On varie autant les points de vue des « gentils » que des « méchants », d’ailleurs je dirais qu’il est difficile de vraiment les ranger dans des cases. On a pitié de certains méchants et on donnerait bien des baffes à des soit-disant gentils. C’est ça qui fait la richesse du livre. J’ai même un petit faible pour Magnus le méchant. J’ai bon espoir de le voir passer du côté clair de la force.
L’autre point positif c’est que l’auteure ne nous ménage pas. Non seulement elle floute les frontières entre le bien et le mal, mais en plus elle n’hésite pas à faire mourir des personnages, peu importe qu’on s’y soit attaché. Elle nous malmène autant qu’elle malmène ses personnages.
L’histoire est parfois dure, sanglante. Elle nous montre l’homme sous son visage le moins complaisant : quand il est cupide et avide de pouvoir, et nous montre tout ce dont il est capable pour arriver à ses fins. Mais elle nous prouve aussi que l’homme est capable de sacrifice quand il se bat pour une cause qu’il trouve juste, quand il veut retrouver sa liberté.
Les intrigues se font et se défont. On pense partir dans un sens et finalement l’auteure nous fait prendre un tournant à 180° qui remet tout en cause. Quand on pense avoir compris, elle nous embrouille un peu plus.
La fin du livre donne un nouvel élan à l’histoire et j’ai hâte de retrouver ma troupe de personnages gris clair et gris foncé pour savoir ce qu’il va leur arriver.

53/65

53/65


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Le dernier royaume tome 1 – Les cendres d’Auranos – Morgan Rhodes

 Éditeur : Michel Lafon
Nombre de page : 437
Date de parution : 3 octobre 2013
Prix : 15,95€ Notepaillons4.5

1070071_541380072564628_565488478_nRésumé : Après des siècles de paix, une rumeur de guerre enfle entre les trois royaumes d’Auranos, de Paelsia et de Limeros. Au centre de ce conflit naissant, un funeste souvenir : une sombre magie oubliée, sur le point de s’éveiller de nouveau. Pour la maîtriser, tous les coups sont permis et seuls les plus forts, ou les plus rusés, s’en sortiront. Malgré ce climat inquiétant, Cléo, la princesse gâtée d’Auranos, a une mission plus urgente : trouver le remède pour sauver sa sœur qui se meurt lentement. Défiant les ordres de son père, elle s’enfuit en secret dans le royaume voisin de Paelsia à la recherche d’un ancien charme, que certains croient être seulement une légende… Le destin mettra sur son chemin Magnus, le terrible prince de Limeros, Jonas, un Paelsien animé d’une puissante soif de vengeance, ainsi que Lucia, une « élue » aux pouvoirs enchanteurs. Entre trahisons, tractations et batailles, les quatre jeunes gens verront leurs vies inéluctablement liées. Car si la magie qui refait surface est leur unique lueur d’espoir, elle peut aussi devenir l’arme de leur destruction. Des trois royaumes, un seul survivra à cet affrontement inéluctable. LA GUERRE APPROCHE… CHOISISSEZ VOTRE CAMPS !

Mon avis : Ce livre a été annoncé il y a quelques temps par Michel Lafon qui avait alors réussi à créer une grande curiosité et une grande envie chez moi. C’est donc avec plaisir que je l’ai commencé et je lai lu en 2 jours.

Trois royaumes cohabitent dans la paix depuis des siècles, jusqu’au jour où un événement met le feu au poudre et que l’équilibre fragile vole en éclats, perturbant les vies de Cléo, Théon, Nic, Jonas, Brion, Mangus et Lucia. Ces ados au destin tout tracé se retrouvent à s’affronter, s’aimer et se déchirer pour sauver leur royaume respectif.

Le livre commence par une carte des royaumes et une liste des personnages principaux de chaque royaume, et je dois dire que cela m’a beaucoup aidé au début. La richesse de ce livre ce sont ses personnages. Richesse parce qu’ils sont nombreux, mais surtout parce que chacun est complet. Dans ce livre il n’y a pas un héros, un personnage principal mais plusieurs. Nous les découvrons tour à tour, leur vie, leur passé, leur façon de penser, ce qui les motive, pourquoi ils se battent et il est alors très difficile de savoir qui sont les gentils et qui sont les méchants. Bien sûr une tendance se dessine, mais tout en nuance. Ce livre est une belle palette de gris, montant que ce n’est pas si facile que ça. Que dans la vie, on ne peut pas tracer une ligne en mettant les méchants d’un côté et les gentils de l’autre. Que tout le monde dans sa vie fait partie un jour d’un camps et le lendemain d’un autre. Que pour atteindre son but on doit parfois faire des choses dont on n’est pas forcément fier à l’arrivée. C’est cette diversité que j’ai appréciée, ces personnages tout en force et en nuances, extrêmement attachant. Ces « gentils » qu’on désapprouve et ces « méchants » qu’on a envie de consoler.
Mais il n’y a pas que les protagonistes qui font la force de ce roman, l’histoire est également prenante, tellement qu’on tourne les pages si vite, qu’on est surpris d’arriver à la fin du livre et surtout qu’on a qu’une hâte c’est de connaître la suite ! L’auteure nous livre un récit complexe, où tout est lié. Où l’on découvre petit à petit le pourquoi d’une action du début, où les répercutions des actes apparaissent avec le temps.

Ce livre est vraiment une pépite ! Riches de ses personnages, de leurs sentiments, d’intrigues politiques et d’une magie sous-jacente qu’on a hâte de découvrir !

Je remercie les éditions Michel Lafon pour cette lecture.

7/60

7/60


Cliquez si vous souhaitez acheter.