Bleu espoir – Cathy Cassidy

♦ Éditeur : Nathan
♦ Nombre de pages : 216
♦ Date de parution :  10 janvier 2019
♦ Prix : 15,95€
Achat:

Résumé : Joey et Hannah sont deux amies de 12 ans que tout oppose. Hannah est aussi timide que Joey est rebelle. Lorsque Paul, garçon de 13 ans abandonné par sa mère, est recueilli par les parents de Joey, les filles le prennent sous leur aile et demandent à Kit (le grand frère d’Hannah et petit ami de Joey) de veiller sur lui.
Mais Paul, par son look et ses extravagances, attire les foudres des amis de Kit, et l’amitié se transforme en harcèlement. Plutôt que de demander de l’aide, Paul s’isole car il a peur des services sociaux. Il faudra l’aide des deux filles et des parents pour éviter qu’il n’aille trop loin…

Mon avis : Comme à chaque fois que Cathy Cassidy a un de ses romans traduit en français, je ne peux m’empêcher de le lire.

Hannah est amie avec Joey depuis la maternelle, mais leur équilibre parfait est chamboulé quand Joey sort avec Kit, le frère d’Hannah. Hannah se retrouve alors bien démunie pour aider le nouveau qui se fait harceler au collège.

Alors certes, cela reste de la littérature pré-ado, mais comme à chaque fois, j’ai passé un très bon moment avec ce livre.
Une fois encore l’auteure arrive à aborder avec une certaine légèreté des sujets d’actualités tel que le harcèlement scolaire ou la perte d’un parent. Avec des mots simple, des histoires touchantes et des personnages forts, elle arrive à passer les bons messages aux ados. Et tout ça sans céder à la facilité mais avec des histoires qui nous touchent, même si l’on est adulte. Ces livres sont tout à la fois divertissants et éducatifs.
J’ai bien aimé le personnage de Hannah, pour douze ans, elle a la tête sur les épaules mais reste toutefois démunie devant la méchanceté des autres. Elle apprend alors à faire confiance aux autres et notamment aux adultes pour essayer de résoudre les problèmes auxquels elle est confrontés.
Le thème du harcèlement est abordé de façon « douce », je pense que Cathy Cassidy ne veut pas faire peur au jeune lecteur, mais les conséquences sont réelles et l’on réalise alors que ce n’est pas un sujet anodin. Comme toujours, je recommande ce livre, il est a mettre entre toutes les mains des ados qui rentrent au collège et même après. Pour leur apprendre à discerner le harcèlement et leur expliquer comment réagir.

Je remercie Nathan pour cette lecture.

18/65

L’étoile rebelle – Cathy Cassidy

♦ Éditeur : Nathan
♦ Nombre de pages : 161
 Date de parution : 7 juin 2018
♦ Prix : 15,95€
♦ Acheter : Amazon 

Résumé : A 14 ans, Mouse vit dans un quartier pauvre où il aime taguer les murs la nuit. Alors qu’il se rend à un rendez-vous avec Dave, son assistant social, il rencontre la jolie Cat, rebelle et mystique, dont il ne peut s’empêcher de tomber amoureux. Ensemble, il recueillent un chien abandonné qu’ils prénomment Lucky. Mais lorsqu’ils comprennent que Lucky appartient à l’un des dealers du quartier, les ennuis arrivent, et avec eux, Mouse découvre que Cat dissimule un secret…

Mon avis : Depuis que j’ai découvert la série des « Filles au chocolat », j’aime lire les livres de Cathy Cassidy qui sont de vraies bouffées de fraîcheur !

Mousse est un ado qui aime taguer les murs afin de rajouter des couleurs dans sa cité un peu triste. Mais ce n’est pas du goût de tout le monde. Et si à cela on ajoute qu’il a pris le chien du dealer local, on a la somme de tous les problèmes qu’il cumule…

Cette fois encore Cathy Cassidy a rempli sa mission avec moi : j’ai dévoré son roman et j’ai passé un très bon moment comme d’habitude !
J’ai  adoré retrouvé Mousse, quelques années après, que j’avais découvert dans La belle étoile. C’était un gamin un peu paumé auquel je m’étais attachée, j’étais curieuse de voir comment il avait grandi. Mousse ne se débrouille d’ailleurs pas trop mal. Il arrive à s’en sortir avec ce que la vie lui a donné, et c’est un plaisir de voir qu’il est quelqu’un de bien qui a su conserver une petite partie rêveuse.
Les thèmes abordés dans le roman sont, comme toujours, actuels même si malgré quelque peu édulcorés. Ici Cathy nous parle de la vie des cités un peu abandonnées par les forces de polices mais pas par les dealers qui y font la loi. De la vie de ses habitants qui n’ont pas d’autres choix que les côtoyer et qui chaque jour doivent faire attention à leurs enfants tout en courbant l’échine. L’auteure est un peu simpliste dans ses explications, mais cela convient très bien au public visé à partir de 11 ans. Je dirais même qu’il peut être lu quelques années avant.
Comme je le disais, j’ai encore une fois passé un très bon moment lecture avec les aventures de Mousse.

Je remercie Nathan pour cette lecture.

48/60

L’étoile tome 1 – La belle étoile – Cathy Cassidy

Éditeur : Nathan
Nombre de pages : 242
Date de parution : 4 janvier 2018
Prix : 15,95€
Acheter : Amazon ou Bookwitty

Résumé : Dizzy avait 4 ans lorsque sa mère est partie vivre à Katmandou, la laissant seule avec son père. Elle ne l’a pas revue depuis, mais chaque année sa mère lui envoie une lettre ou un cadeau pour son anniversaire. Le jour de ses 12 ans, Dizzy attend donc le courrier avec impatience et reçoit… la visite d’une drôle de femme hippie : sa mère. La jeune fille est bouleversée, d’autant que sa mère lui propose de partir avec elle, faire la tournée des petits festivals de musique. Son père s’y oppose. Mais Dizzy grimpe tout de même avec quelques affaires dans le camion bariolé de sa mère, direction l’aventure au grand air…

Mon avis : Comme tous les livres de Cathy Cassidy depuis quelques années, celui-ci devait finir entre mes mains !

Dizzy n’a pas vu sa mère depuis 8 ans. Elle est partie quand elle avait 8 ans et depuis elle n’a des nouvelles qu’une fois par an à son anniversaire. C’est pourquoi le jour de ses 12 ans est tellement attendu.

Comme d’habitude je me suis plongée avec plaisir dans ce roman. Les livres de Cathy Cassidy, destinés aux pré-adolescents, se lisent vite, sont souvent léger et me permettent de passer un moment agréable. Mais après une cinquantaine de pages, mon impression sur le roman a changé. Cathy Cassidy aborde des sujets proches des ados, de façon légère et assez superficielle mais qui touchent le jeune publique. Ici j’ai trouvé le ton un peu moins léger que d’habitude.
Elle aborde le sujet des parents qui ne sont pas vraiment fait pour le rôle, qui s’occupent mal de leurs enfants, voire qui les abandonnent totalement, par égoïsme, manque de maturité ou à cause de problème de santé. Sans vraiment stigmatisé les parents, elle nous expose le sentiment des enfants qui se sentent rejetés. On parle toujours des parents aimant, qui font tout pour leurs enfants, mais on ne nait pas parents, on le devient… ou pas ! Et que ce passe-t-il quand on ne le devient pas ?
J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre, Dizzy est attachante, et même si elle est encore naïve à 12 ans, elle comprend la situation, réalise que finalement la mère fantasmée n’est pas forcément la meilleure chose qui pourrait lui arriver.
Avec beaucoup de justesse elle traite ici un sujet qui n’est pas toujours facile. Je le recommande autant pour les « petits » que pour les « grands ».

Je remercie Nathan pour cette lecture.

20/80

Rose givrée – Cathy Cassidy

Éditeur : Nathan
Nombre de pages : 436
Date de parution : 9 mars 2017
Prix : 17,00€ 

Résumé : Jude, 13 ans, rêve d’une vie discrète et sans ennuis, ce qui est très difficile quand on a une famille comme la sienne : un peu givrée et très embarrassante.
Son père est capable de débarquer à une réunion parents-profs déguisé en Elvis Presley, et sa mère perd régulièrement les pédales. Alors, de peur que tout ça ne se sache, Jude refuse de laisser quiconque entrer dans sa vie, en particulier Carter, ce garçon qui s’évertue à être gentil avec elle.
Mais quand la situation déraille vraiment, Jude découvre que rien ne vaut l’aide de ceux qui vous aiment, et que même son cœur de glace est capable de fondre…

Mon avis : Comme toujours j’ai fondu pour la couverture acidulée de ce roman de Cathy Cassidy. Je n’ai pas hésiter à le commencer, je suis certaine de le lire vite et surtout de passer un bon moment.

Jude est fille de parents divorcés. Elle vit chez ses grands-parents avec sa mère qui travaille à mi-temps comme coiffeuse. Son père gagne sa vie en étant sosie d’Elvis. Le point commun de tous ces gens ? Ils sont tous un peu fantasque et c’est parfois difficile à assumer pour une gamine de 13 ans.

Comme toujours avec Cathy Cassidy le ton est simple et rapide. Elle ne perd pas son temps avec de longues descriptions qui perdraient son public. Mais, pour une fois, en plus de planter ses jeunes personnages avec justesse, elle a ajouté une pointe d’humour qui m’a totalement charmée.
Sous couvert d’une histoire pour pré-ado, l’auteure aborde, ici encore, un thème un peu plus délicat : l’alcoolisme. Ses ravages sur la santé, sur la vie de la personne concernée mais aussi sur celle de son entourage proche. Comme toujours c’est écrit avec justesse et sans virer dans le trop dramatique. Ça permet de toucher plus surement le public visé et surtout de lui faire comprendre les choses simplement. C’est ce que j’apprécie le plus chez Cathy Cassidy.
J’ai aime tous les personnages que j’ai croisé dans ce livre. Surtout Jude, notre héroïne que la vie a peut-être fait grandir un peu trop vite. Elle arrive tout de même a faire front et garder une partie d’enfance en elle. Les autres personnages sont parfois un peu trop stéréotypés mais ils arrivent tout de même à faire passer les bons messages.

Je remercie Nathan pour cette lecture.

66/80

Les filles au chocolat tome 5 3/4 – Cœur Poivré – Cathy Cassidy

Éditeur : Nathan
Nombre de pages : 112
Date de parution :  3 mars 2016
Prix :  9,90€ Notepaillons3

81Z5uRMgWiLRésumé : Deux histoires des garçons chocolat, celle de Jamie qui tombe amoureux d’Ellie, délaissant Skye malgré lui. Et celle de Stevie qui n’a pas revu Coco depuis des mois et qui a le trac de la revoir pour le jour de l’an.

Mon avis : J’aime beaucoup cette série qui parle de sœurs d’une famille recomposée.

Ce petit tome est accès sur deux jeunes hommes qui tournent autour des demoiselles au chocolat.

Ce livre fait une centaine de pages et il va donc super vite à lire. C’est pareil pour mon avis. Il va être assez court malheureusement. Parce que si je le fais trop long, je vais trop vous en dévoiler (oui, je sais je radote et je vous dis souvent ça).
Ça fait plaisir de retrouver tous les personnages et de les voir grandir, changer, voir leurs sentiments évoluer et surtout les voir prendre en maturité. J’ai l’impression que l’histoire des filles au chocolat et de leurs amis ne s’arrêtera jamais et que je pourrais les lire encore d’ici 20 ans quand elles auront toutes la trentaine.
J’ai apprécié retrouver les personnages de Jamie et Stevie qu’on avait peu vu dans les tomes précédents, c’est une façon de les découvrir un peu.Bref, comme d’habitude un joli petit moment lecture avec Cathy Cassidy.

Je remercie Nathan pour cette lecture.

37/80

37/80