Waytnest tome 1 – Traquée – Jess Haines

Éditeur : Milady
Nombre de page : 368
Date de parution : 22 février 2013
Prix : 7,60€ 4

9782811208974Résumé : Le job de détective de Shiarra Waynest est déjà dangereux d’ordinaire. Il le devient davantage quand elle doit accepter un contrat susceptible de renflouer ses caisses vides… s’il ne lui coûte pas la vie. Dans une ville où rôdent la magie et les nonmorts et où vampires et loups-garous ne sont pas toujours ce qu’ils semblent être, Shiarra va devenir une arme secrète dans la bataille entre le bien et le mal… que cela lui plaise ou non.

Mon avis : Encore un livre chaudement recommandé par Melliane, je ne pouvais donc pas faire autrement que le lire, sinon elle m’en aurait voulu ^^

Shiarra est une détective privée tout ce qu’il y a de plus normal. Elle recherche les personnes disparues, traque les maris volage et autres enquêtes banales. Comme je vous disais rien de bien normal. Jusqu’au jour où une magicienne lui demande de récupérer un artefact auprès d’un vampire. Et c’est là que sa vie et celle de son associée va changer.

J’ai bien aimé ce livre, il s’est laissé lire sagement en quelques jours.
L’auteur nous plonge directement dans l’intrigue, sans chichi, ni descriptions ou explications à outrance. Nous découvrons petit à petit le monde Shiarra. Son univers proche : ses collègues, ses amis, sa famille… mais également la société dans laquelle elle évolue à laquelle appartient également des êtres « magiques » tels les elfes, magiciens, loup-garous et vampire (je suis sure que j’en oublie). Oui, l’auteur mélange les genres pour notre plus grand plaisir (enfin au moins pour le mien). Dans ce monde les lois ne sont pas les mêmes que les autres et heureusement que Shiarra et là pour nous en expliquer les subtilités puisque celui-ci est assez complexe.
J’ai apprécié mener l’enquête à ses côtés et je dois avouer que je n’avais pas vu venir la fin,même si je ne doute pas que certains seront plus observateur que moi, je me laisse facilement mener par le bout du nez par les auteurs.
Les personnages secondaires sont différents et complémentaires aidant Shiarra dans ses enquêtes et la découverte d’elle même.
Avec ce premier tome l’auteure nous plante le décor du monde dans lequel ses personnages vont évoluer et mener leur différentes enquêtes. C’est un monde riche qui va permettre pas mal de possibilités que j’ai hâte de découvrir. Le seul petit point noir étant le triangle amoureux que l’on voit se profiler dans les prochains tomes, et j’en ai marre des triangles amoureux !

Challenge Morsures et sortilèges 7/60

 

Cliquez si vous souhaitez acheter.

Sidhe tome 1 – La diseuse d’ombres – Sandy Williams

Éditeur : Milady
Nombre de page : 475
Date de parution : 25 janvier 2013
Prix : 8,20€ 5

9782811208899Résumé : McKenzie Lewis est différente : elle voit non seulement les faes mais elle a aussi le pouvoir de retrouver leur trace lorsqu’ils se téléportent. Capacité inestimable pour le roi des faes piégé dans une guerre sans merci contre de sanguinaires usurpateurs de trône. Mais lorsque McKenzie est enlevée par ces derniers, elle se trouve confrontée à un dilemme : faire confiance à Kyol, le maître d’armes du roi qu’elle aime en secret depuis dix ans, ou à Aren, le meneur des rebelles, qui tente de lui révéler le véritable visage de la cour…

Mon avis : J’attendais ce livre depuis un moment, il m’avait été chaudement recommandé par Melliane qui lit beaucoup en VO. Donc dès qu’il est sorti je me suis littéralement jetée dessus.

McKenzie est une humaine pas comme les autres. Elle peut voir les fëas. Et pas seulement, elle sent leur présence, et voit où ils s’en vont quand ils ouvrent des fissures pour retourner dans leur monde. Quand ils empruntent ces fissures, ils laissent des ombres qu’elle arrive à lire, comme on lit une carte. Elle est donc très utile à la cours dans sa lutte contre les rebelles. Sauf qu’un jour, elle est enlevée par les rebelles et que ceux-ci vont ébranler toutes ses convictions.

C’est donc pleine de curiosité que j’ai débuté ce livre. Dès les premières pages l’auteure nous plonge dans l’action ! On découvre petit à petit le monde de McKenzie, l’auteure distillant petit à petit des informations sur le don de son héroïne et sur le monde dans lequel elle évolue.
J’ai été un peu septique au début. McKenzie me paraissant un peu niaise sur les bords et j’ai même eu peur de m’être carrément peur de m’être trompée de livre lorsque la romance a pointé son nez… Je ne suis pas friande de ce genre et voir que celle-ci avait une importance assez conséquente dans l’histoire m’a un peu faite peur. Mais j’ai vite été rassurée, cette romance étant essentielle au roman mais pas gnangnan pour autant. Elle est nécessaire à l’évolution du livre, sans elle une partie de celui-ci ne pourrait être, et je pense que l’intrigue perdrait beaucoup de son intérêt.
J’ai beaucoup aimé McKenzie, même si parfois elle m’a un peu agacée. Elle murit beaucoup tout au long du livre. De simple pion elle devient vraiment active dans la guerre qui oppose la cours à la rébellion. Elle en devient même une pièce maitresse. Les autres protagonistes sont également attachants, pour ceux qui côtoient McKenzie de près. Les méchants sont vraiment détestables. Bref, tout ce qu’il faut pour créer un livre prenant.

L’intrigue est excellemment menée, on se doute de comment va finir l’histoire mais l’auteure crée tellement de rebondissements que parfois l’on doute. Et c’est ça qui est bien, ne pas être sure de savoir où l’on va, ne pas savoir si le livre va finir comme on a envie qu’il finisse… Ce premier tome se suffit d’ailleurs à lui même. Même si l’auteure n’avait pas fait de suite, on a un début et une fin avec ce livre. Mais je suis contente qu’il y ait une suite, j’ai hâte de retrouver tous ces personnages !
Vous l’aurez donc compris, cette saga, la 1ère nouvelle que je lis cette année, à obtenue de très bons suffrages ! C’est vraiment un livre à découvrir pour les fans d’Urban Fanatasy.

Je remercie Milady et Babelio pour cette lecture.

Challenge Morsures et sortilèges 4/60

Challenge Morsures et sortilèges 5/60


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Saratoga woods tome 1 – Elizabeth George

Éditeur : Presse de la cité
Nombre de page : 423
Date de parution : 21 février 2013
Prix : 19,00€ 5

saratoga_woods_elizabeth_georgeRésumé : La jeune Hannah Armstrong possède un étrange pouvoir. Elle entend les pensées des autres, leurs « murmures », comme elle les qualifie. Un jour, elle comprend que son beau-père vient de commettre un meurtre. Pour la protéger, sa mère décide de l’envoyer sous une nouvelle identité chez une amie, sur l’île de Whidbey, au large de Seattle. Malheureusement, une fois sur place, rien ne se passe comme prévu pour celle qui se fait désormais appeler Becca King…

Mon avis : J’aime les livres jeunesses et les policiers, donc quand les deux sont réunis, je ne peux que me laisser tenter à lire ce livre.

Hannah a 14 ans et elle a un don particulier, elle entend les pensées des gens. Pas distinctement, mais elle les perçoit grossièrement et comprend alors leur intentions. C’est d’ailleurs ce don qui lui apprend que son beau-père a commis un meurtre. Pour la protéger sa mère décide alors de la confier à une de ses amies de lycée qui vit sur une île au large de Seattle. Mais arrivée sur place l’amie en question est morte et Hannah devenue Becca doit se débrouiller seule.

J’ai de suite accrochée avec Becca. L’auteure a réussi à créer un personnage crédible, même si un peu plus débrouillarde que la moyenne des ados de 14 ans. Peut-être est-ce dû à son don… Tous les ados ne sont pas des enfants persécutés par les adultes et mal dans leur peau;) J’ai donc aimé Becca et la suivre dans ses pérégrinations. C’est une jeune fille simple et intelligente qui aime aller à l’école (oui, ça existe). Elle est aussi obéissante et fait ce qui lui dit sa maman, même si pour le coup, ça aussi pourrait donner un côté fantastique au récit.
Je connais l’auteur de nom, mais n’ai jamais lu aucun de ses romans (de mémoire) pourtant ma maman dévore ses romans et m’en a prêté quelques uns qui attendent bien sagement dans ma bibliothèque. Je me déciderai donc d’ici quelques temps à attaquer un de ses « livres pour adultes ». L’intrigue est très bien menée et j’ai aimé avancer pas à pas avec Becca sur les traces du coupable.
La richesse de l’histoire vient aussi de la diversité des narrateurs. Le personnage principal est Becca, mais l’auteur n’hésite pas à nous donner d’autres points de vue. Ceux des protagonistes secondaires enrichissant ainsi l’intrigue. On en apprend aussi plus sur les autres personnages et je me suis attaché à tout ce petit monde. L’auteur m’a donnée envie de découvrir l’île.
La fin du roman est une vraie torture et aussi le meilleur moyen d’avoir envie de lire la suite le plus rapidement possible.
Je connaissais donc l’auteur en tant que maitresse incontestée du polar et son essai en tant qu’auteur de policier jeunesse est réussi avec ce titre également ! Si vous aimez les policiers ou aimez déjà cette auteure, je pense que vous devait lire Saratoga woods !

Je remercie Babelio et les éditions Presse de la Cité pour cette lecture.

 
Cliquez si vous souhaitez acheter.

mutipetit2 copie copie

13/35

Parallon tome 1 – Dee Shulman

 Éditeur : Collection R / Robert Lafont
Nombre de page : 488
Date de parution : 24 janvier 2013
Prix : 17,90€ 230176_192996894079760_100001083537703_495596_7874030_s

9782221127155Résumé : Un gladiateur romain qui ne connaît pas la peur et une jeune fille du XXIe siècle, insouciante et rebelle. Deux mille ans les séparent, un mystérieux virus va les réunir…

152 après J.-C. : Au sommet de sa gloire, Sethos Leontis, redoutable combattant de l’arène, est blessé et se retrouve aux portes de la mort.

2012 après J.-C. : Élève brillante mais à problèmes, Eva a été placée dans une école pour surdoués, une vie qu’un incident dans un laboratoire de biologie fait basculer à jamais.
Un lien extraordinaire va permettre à Sethos et Eva de se rencontrer, mais il risque aussi de les séparer, car la maladie qui les dévore n’est pas de celles qu’on soigne, et leur amour pourrait se révéler mortel…
Leur passion survivra-t-elle à la collision de deux mondes ?
Mon avis : Ce livre décrit deux époques en parallèle. L’une des histoires se déroule en 152 après JC dans le Londres romain, la seconde se déroule à notre époque. La première parle d’un gladiateur et de son amour avec une jeune femme de la haute société. La seconde parle d’une surdouée de l’informatique qui est en pension dans un institut spécialisé. Au début les 2 histoires sont totalement indépendante et on se pose la question de savoir ce qu’elles ont en commun. Jusqu’à ce qu’elles se « rencontrent »…
Autant vous le dire de suite, je me suis ennuyée une bonne partie du livre.
J’ai beaucoup aimé suivre Eva dans notre monde et dans sa découverte de son nouvel environnement, l’institut dans lequel elle vient d’être inscrite. Celui-ci est extrêmement bien décrit et l’auteur nous transcrit très bien la subtilité du monde des adolescents. C’est vraiment la partie du livre qui m’a séduite.
La partie abordant la vie de Sethos, le gladiateur romain m’a beaucoup moins plu. J’ai bien aimé découvrir la façon de vivre à cette époque, les petits détails du quotidiens très précis, mais la vie de Sethos par elle-même était plutôt fade. Le personnage ne m’a pas du tout séduite. Je l’ai trouvé faible et geignard, et je ne m’attendais pas à ça pour un gladiateur ! Sans parler de son histoire d’amour que je trouve « trop rapide », mais ça ça n’est pas objectif, je le sais. Je ne crois pas à l’amour au premier regard. Où sans même avoir parlé à la personne, on est déjà amoureux. Ça n’existe pas vraiment dans la vraie vie ^^ (bon y’a d’autres choses qui n’existent pas dans la vraie vie dans ce livre, mais ceux là sont clairement annoncés, c’est d’ailleurs pour ça que je lis le livre ^^). Bref, je me suis ennuyée à suivre la vie de Sethos. Heureusement qu’elle alternait avec celle d’Eva.
Mais au fur et à mesure que l’histoire avançait, que j’entrevoyais où l’auteur voulait en venir, ma curiosité s’est éveillée. Je voulais connaître la fin…
La fin du livre n’est pas la fin de l’histoire et c’est donc avec une vraie curiosité que je veux voir ce que nous réserve la suite. Parce que ce livre ne répond pas à toutes mes questions, loin de là, je ne fais que m’en poser de plus…
Je remercie la collection R pour cette lecture.
Challenge Morsures et sortilèges 4/60

Challenge Morsures et sortilèges 4/60

12/35

12/35


Cliquez si vous souhaitez acheter.


Les mystère d’Harper Connelly tome 3 – Frissons d’outre-tombe – Charlaine Harris

 Éditeur : J’ai lu
Nombre de page : 255
Date de parution : 18 mai 2011
Prix : 8,90€ 3

9782290025680Résumé :  » Je crois qu’aujourd’hui je suis tombée sur la pire affaire de ma vie. À la surprise du shérif de Doraville, Sandra Rockwell, j’ai découvert dans sa ville les cadavres de huit jeunes garçons. Et comme d’habitude, ce que les gens ne comprennent pas les effraie… Tolliver et moi nous serions bien tirés d’ici, seulement, au moment de boucler nos bagages, un taré armé d’une pelle m’a expédiée à l’hôpital. A présent, on ne joue plus : un tueur en série court les rues… « .

Mon avis : J’ai voulu lire ce livre parce qu’il a peu de page et que je voulais quelque chose qui se lise vite. Parfois ça fait du bien.

Harper peut détecter les morts depuis qu’elle a été foudroyée à l’âge de 16 ans. C’est pourquoi elle est dans cette petite ville des États-Unis, pour trouver les cadavres de jeunes garçons qui ont disparus, pour certains depuis plusieurs années. Ce qui aurait pu être une mission simple comme tant d’autre se révèle être plus compliqué que ça au final. Et Harper et Tolliver se retrouvent alors bloqués dans cette bourgade quelques jours, le temps de résoudre l’énigme.

J’aime les histoires policières, donc j’aime lire Harper Connelly 😀 Enfin ça devrait être comme ça dans le meilleur des mondes. Sauf que je persiste à aimer les enquêtes, et d’ailleurs j’ai apprécié celle-là, mais j’ai un peu de mal avec le personnage de Harper. Elle a tendance à m’agacer ! Elle et son frère d’ailleurs… Je ne comprends pas toujours sa façon de raisonner… J’aime pas quand on tourne autour du pot et quand on en fait des tonnes une fois les choses faites. Je dois être un peu trop terre à terre.
Je trouve le style de l’auteur également trop concis. Dans un dialogue, sans qu’il y ait de saut de ligne ou autre, on passe à un autre lieu, à une autre situation et je me perdais un peu. Je voulais du rapide, mais pas forcément du concis. Parfois le récit aurait eu besoin de plus de développement, d’un peu plus de description… Je crois que j’y aurai gagné en compréhension.
Heureusement que l’intrigue elle tenait la route. Elle aussi souffrait également de manque de détails, mais au moins était-elle prenante. Arrivé vers la fin du roman, alors qu’il ne restait qu’une cinquantaine de pages, il m’a été difficile de lâcher le livre tant j’avais envie de découvrir le coupable.

Cette série est en 4 tomes, avec en fil rouge la disparition de la grande sœur d’Harper, et je lirai donc assez rapidement le dernier tome pour connaitre le fin mot de cette histoire. L’avantage c’est que Harper ne m’aura pas agacé longtemps…


Cliquez si vous souhaitez acheter.

part_v17

Challenge Morsures et sortilèges 3/60