The Hartigans, tome 2 – Tu craqueras pour moi… et mes poignées d’amour – Avery Flynn

Éditeur : Harlequin
Nombre de pages :  262
Date de parution : 27 mai 2020
Prix : 16,90€
Acheter : Amazon

Résumé : Quand on aime, on ne compte pas
Lucy est une femme forte, dans tous les sens du terme. Oui, elle est grosse, et ses rondeurs, ses bourrelets, font peur surtout aux hommes. D’ailleurs, lorsqu’elle commande un burger-frites au bar ce soir-là, elle sait très bien qu’elle va attirer les jugements et les regards désapprobateurs. Mais, quand un inconnu se permet de lui dire qu’elle devrait privilégier les salades si elle ne veut pas finir seule, Lucy perd tous ses moyens. De quoi lui couper l’appétit jusqu’à ce que Frank Finnegan, un pompier au sourire incendiaire, se fasse passer pour son rencard devant le diététicien autoproclamé. Un dîner, quelques fous rires et des regards complices plus tard, Lucy doit admettre qu’elle a passé une magnifique soirée. Est-ce qu’elle viendrait enfin de rencontrer un homme pour qui la taille ne compte pas ?

Mon avis : Je suis devenue fan de l’autrice lorsque j’ai lu le premier tome de la série : »Qu’est-ce qu’elle a ma gueule ?« , je n’allais donc pas passer à côté de cette suite !

Lucy est une femme ronde, que certains appellent méchamment grosse. Mais elle a un sacré caractère, un bon sens de l’humour et est une superbe personne. Sa vie lui plait, elle a de bons un amis un métier qui la passionne et assume pleinement ses rondeurs. Jusqu’au moment où elle doit retourner à une réunion d’anciens élèves du lycée qu’elle n’a pas du tout envie de revoir…

Retrouver l’univers créé par Avery Flynn a été un vrai plaisir. Certes, les personnages principaux changent mais elle a su garder l’atmosphère du premier roman. Retranscrire l’ambiance survoltée des réunions de famille chez les Hartigan et également le sentiment d’amitié profonde qui unit Lucy, Gina, Tess et Fallon. Ce sont tous des personnages hauts en couleurs et très attachants. J’adorerai assister à ce genre de repas de famille où tout le monde parle en même temps, où personne ne s’entend mais où touts le monde s’aime.
La romance est très jolie, pour une fois je n’ai pas levé les yeux au ciel. C’est dire ! Elle est cohérente à mes yeux et il n’y a pas trop de « tournage autour du pot ». C’est ce que je préfère dans les romance : quand elle vont droit au but !
Lucy est un peu vulgaire mais j’adore ça, l’étant moi-même un peu (beaucoup ?). Frankie se laisse un peu vivre et butine de-ci de-là mais ce n’est pas pour autant qu’il ne cache pas un  cœur tendre qui ne demande qu’à craquer pour une femme explosive.
J’ai passé un très bon moment avec cette romance tout en couleur et je vous la recommande chaudement pour cet période post-confinement.

Je remerci H& et Netgalley pour cette lecture.

 

The Kissing Booth tome 2 – Going the distance – Beth Reekles

Éditeur : Hachette
Nombre de pages :  262
Date de parution : 26 février 2020
Prix : 15,90€
Acheter : Amazon

Résumé : Désormais en couple avec le beau Noah Flynn, Ella vit un rêve éveillé. Mais la réalité la rattrape rapidement quand ce dernier doit s’éloigner des plages de Californie.

Mon avis : J’ai eu un énorme coup de cœur pour le film lorsque je l’ai découvert l’été 2018 sur Netflix. J’avais donc lu le roman dont il est tiré, qui m’avait lui un peu déçu. Mais ce n’est pas pour autant que je n’ai pas eu envie de lire la suite.

Ella et Noah sont ensemble après des débuts difficiles. Mais Noah est parti à la fac de Boston et il reste à voir si leur histoire va tenir la distance.

J’ai retrouvé avec plaisir Noah, Ella et Lee. Ce sont des personnages attachants et très réalistes. Mais ils manquent cruellement de descriptions physiques. Excepté Noah qui est régulièrement décrit et peut être Levi, aucun des autres n’est décrit. C’est dommage parce qu’il est difficile de se les représenter… Heureusement que le film aide un peu là dessus. D’ailleurs il y a très peu de description dans le roman, même des lieux et décors. On a l’imagination en roue libre.
Du coup, l’histoire est plutôt rapide. Elle se lit très vite et les actions s’enchainent. Parfois un peu trop vite même. J’aurais aimé passer plus de temps avec Ella, Lee et tous leurs amis. Cette petite bande est dynamique et agréable à suivre.
La romance entre Ella et Noah n’est pas le centre du roman, mais il y aussi l’amitié entre Lee et Ella qui est malmenée parfois.
Bref, c’est une jolie petite romance ado qui se laisse lire et qui aurait mérité d’être un peu plus développée par moment. J’attends de voir ce que donnera le film prévu cette année également.

Je remercie Hachette pour cette lecture.

22/50

Lou après tout tome 2 – La communauté – Jérôme Leroy

Éditeur : Syros
Nombre de pages :  421
Date de parution : 3 octobre 2019
Prix : 17,95€
Acheter : Amazon

Résumé : Épuisée, Lou revient vers la mer afin de se laisser mourir sur la plage où Guillaume lui a appris à nager. Marchands d’esclaves, pillards, Entre-Deux… avec son lot d’horreurs, la vie d’après le Grand Effondrement mérite-t-elle que l’on se batte encore pour elle ?
Plusieurs rencontres inattendues amènent Lou à continuer, malgré tout. Chez les Wims, elle découvre une communauté harmonieusement organisée sous l’autorité d’un Délégué. Et puis, il y a Amir… Une promesse d’apaisement, enfin.
Lou le savait pourtant bien : c’est au moment précis où l’on baisse la garde que surviennent les pires dangers.

Mon avis : J’avais adoré le premier tome des aventures de Lou. Et après une telle fin il me fallait absolument la suite. Je suis contente de ne pas avoir attendu trop longtemps.

Pour une fois (encore) je vais éviter le résumé personnel, ou vous aurez toute la fin du premier tome de dévoilé. Mais je peux vous dire que la vie dans le monde après la grande panne, n’est toujours pas facile, loin de là !

Le personnage de Lou a continué son jeu de séduction avec moi. J’ai encore craqué. J’aime cette jeune femme forte, qui a grandi trop vite, mais qui garde une partie de sa fragilité. Elle est devenue adulte trop vite et la vie l’a bien souvent malmenée, mais elle garde quand même espoir. Enfin, le plus souvent. De toute façon, sans espoir, elle n’irait pas loin…
Le monde dans lequel elle évolue est le plus difficile que j’ai jamais lu. Et ce qui fait froid dans le dos, c’est qu’on se dit que tout cela pourrait arriver, qu’on n’est vraiment pas loin d’arriver à cette situation et cela fait réfléchir. Vraiment parfois je n’ai pas envie de vivre vieille…
L’histoire traine parfois en longueur mais dans l’ensemble j’ai passé un excellemment moment avec la narration de l’auteur. D’habiles flash-back nous font faire des allers-retours entre passé et présent et rapidement on sait que l’histoire de Lou ne s’arrêtera pas à ce tome.
Je ne sais pas vous mais moi, pour la première fois, je ne suis pas sure que le 3ème livre nous donnera une fin heureuse. Je ne suis pas sure que le bonheur existe encore dans ce monde créé par Jérôme Leroy, et ça fait vraiment peur…
Je ne sais pas quand sortira le 3ème tome, mais c’est sûr qu’il finira vite vite dans ma PAL et qu’il n’y restera pas longtemps.

Je remercie Syros pour cette lecture.

3/50

Les âmes perdues tome 2 – Les terres du haut – Jeff Giles

Éditeur : Bayard
Nombre de pages :  378
Date de parution : 12 juin 2019
Prix : 16,90€
Acheter : Amazon

Résumé : Pour Zoé, bien des choses ont changé après les mystérieux évènements qui l’ont rapprochée de X. Depuis leur baiser d’adieux, la jeune fille pense au chasseur de prime dont elle est tombée amoureuse au point d’être prête à risquer sa vie et à le rejoindre dans les Terres du Bas.
X, quant à lui, a fait le plus grand des sacrifices : pour sauver Zoé et sa famille, il a renoncé à sa liberté et perdu tous ses pouvoirs. Désormais emprisonné aux enfers, il est pourtant déterminé à briser ses chaînes afin de rejoindre Zoé. Pour s’affranchir du joug des Seigneurs du Bas, X va devoir affronter des ennemis dont la malfaisance dépasse tout ce qu’il aurait pu imaginer. Il découvre alors l’impensable sur son passé et sa mère…
Les secrets peu à peu révélés pourraient enfin réunir Zoé et X… ou les séparer à jamais.

Mon avis : Le tome 1 lu l’année dernière (mon avis ICI) avait mis du temps à me séduire mais j’étais tout de même curieuse de connaitre la suite et fin des aventures de Zoé et X.

La quatrième de couverture étant déjà assez complète, je vais éviter de trop vous spoiler avec un résumé personnel.

Je me suis plongée dans ma lecture beaucoup plus vite qu’avec le premier tome. J’ai récupéré l’histoire de Zoé et X facilement, pour une fois, je n’avais pas de trou de mémoire. Chaque événement évoqué me revenait en mémoire rapidement.
Zoé est restée la même avec ses hoquets de cerveau qui m’ont fait beaucoup rire, mais son impétuosité, ses réactions virant parfois à l’inconscience m’ont vite fatiguée. C’est comme si elle en retenait rien des leçons passées et ne voulait qu’en faire à sa tête, encore et toujours. Quitte à mettre la vie des autres en danger. Je n’avais pas souvenir qu’elle était comme ça… ou le personnage a pris en assurance et cela allait parfois jusqu’à la bêtise.
X aussi a évolué, mais dans le bon sens. Il est moins naïf, il s’affirme plus et comprend pas mal de choses… Petit à petit il se fait à l’idée qu’il n’est responsable de rien mais plutôt le jouet de faits qui le dépassent et qui souvent ne le concernaient même pas.
On en apprend également plus sur les autres personnages : leur passé, comment ils sont arrivés dans les terres du bas et j’ai beaucoup aimé faire ces retours dans le passé.
L’intrigue se déroule toute seule. Tous les événements s’enchainent avec fluidité et pas une fois je ne me suis ennuyée. J’ai également beaucoup aimé la fin en demie teinte.
J’ai passé un très bon moment lecture avec de second et dernier tome.

Je remercie Bayard pour cette lecture.

46/65

Ce qui ne nous tue pas… tome 2 – Ce qui nous consume… Georgia Caldera

Éditeur : J’ai lu
Nombre de pages : 413
Date de parution : 15 mai 2019
Prix : 13,40€
Acheter : Amazon

Résumé : Violette, au passé aussi troublé qu’au brillant avenir, vient d’intégrer une école d’art. Elle s’est installée chez sa mère et son nouveau beau-père, puis a fait la connaissance du fils de celui-ci, le solitaire et énigmatique Adam. Après s’être ignorés et déchirés durant des semaines, ils ont trouvé la paix dans les bras l’un de l’autre et se sont déclaré leur amour. Violette doit désormais apprendre à lui faire confiance mais les secrets qui voilent le ténébreux regard d’Adam pèsent sur leur couple. Parviendra-t-il à lui révéler ses démons et à accepter son aide ?

Mon avis : J’avais moyennement apprécié le premier tome, mais j’étais curieuse de connaitre la suite des aventures de Violette et Adam.

Après des débuts difficiles et une entente qui peine à se mettre en place, Adam et Violette doivent affronter de nouvelles épreuves.

J’ai eu du mal à lire ce tome. D’abord parce que j’étais en vacances dans ma famille, mais même, dès que j’avais un temps de libre, je n’avais pas envie de retrouver Violette et Adam. Leur part de naïveté n’a pas réussi à me séduire. J’ai plutôt eu envie de les secouer tout le long de ma lecture. Impossible d’avoir de l’empathie à cause de leurs personnalités. Elles étaient trop éloignées de la mienne. Parfois les personnages ne réagissent pas comme je l’aurais fait, et j’y adhère, mais là, je n’ai pas réussi.
L’histoire est pourtant bien écrite, mais elle n’a pas réussi à me chavirer. J’ai relevé quelques incohérences, des choses qui s’emboitent trop bien, d’autre qui n’arrivent pas alors que pour moi elles auraient dû (je ne vous en parle pas ici pour ne pas vous spoiler, mais je veux bien en parler en privé avec vous). J’attendais plus de cette suite et j’ai été déçue.
La fin est également trop rapide. J’aurais aimé voir plus de conséquences des dernières décisions prises par les personnages. Encore une fois, tout cela m’a paru trop facile.
C’est dommage, parce que le résumé avait de quoi me plaire. Mais ça ne l’a pas fait. Pour vous faire une idée plus précise, vous trouverez des avis positifs chez Mycoton32 et Estwinch.

Je remercie J’ai lu pour cette lecture.

37/65