Paranoïa tome 2 – Miroir – Melissa Bellevigne

♦ Éditeur : Hachette romans
 Nombre de pages : 386
 Date de parution : 4 octobre 2017
♦ Prix : 17,00€
♦ Acheter : Amazon

Résumé : Qui est vraiment Judy Desforêt ? Une jeune femme assiégée par la paranoïa et des hallucinations telles qu’elle en a perdu la raison jusqu’à vouloir se tuer ? Un esprit troublé qui aspire aujourd’hui à guérir et démarrer une nouvelle vie ? Est-elle victime d’un vaste complot ou bien une manipulatrice au discernement hors pair ? Qu’est-ce qui a pu pousser Lisa, psychiatre renommée, à baisser sa garde face à cette patiente délirante ? Aurait-elle manqué d’objectivité et de professionnalisme ? Epuisée par le bébé de Judy dont elle est devenue la tutrice légale, Lisa n’a plus aucune certitude sur ses conclusions et bascule dans la culpabilité.
Tandis que l’enquête sur l’agression de Judy piétine, apparaît subitement à Viryez un certain Alwyn Andrews. Le jeune homme correspond en tout point à la description qu’a donnée Judy de l’ami imaginaire qui la suit depuis sa petite enfance. Il dit la connaître, être amoureux d’elle, vouloir la revoir… Mais de nombreux doutes planent à son sujet, faisant de lui un suspect idéal. Qu’est-il vraiment arrivé à Judy et qui faut-il croire ? Où s’arrête l’hallucination et où commence la réalité ?

Mon avis : Ayant rencontré l’auteure en mars 2016 et ayant découvert son premier roman (dont vous trouverez l’avis ICI ) j’étais intrigué de connaitre la suite des aventures de Lisa et Judy même si le premier tome aurait pu se suffire à lui même.

Après avoir découvert le fin mot (ou presque) de l’histoire de Judy, arrive un jeune homme qui pourrait tout remettre en cause. (Je sais c’est court, mais c’est voulu, faut que vous ayez le plaisir de la découverte du tome 1 & du tome 2 ! ).

Je crois que c’est le première fois que ma mémoire me fait autant défaut depuis que je tiens ce blog. Mais je ne me souvenais que très vaguement du premier tome. Il me restait une impression et je me suis aussi souvenue des personnages et des grosses lignes, mais j’ai dû vraiment le creuser les méninges. Heureusement ça m’est revenu petit à petit…
Ce second tome n’a rien à voir avec le premier ! Autant avec l’histoire, qui mêlé moins de fantastique que dans l’écriture. On sent que l’auteure a pris en maturité. Elle écrit mieux et l’histoire est mieux construite. Je l’ai largement préférée à la première !
Certains personnages entraperçus dans le premier roman sont un peu plus développé et c’était agréable de les découvrir, d’apprendre à les connaitre. On retrouve aussi les principaux et on comprends mieux leur vie, leur passé, c’était un plaisir de voir se dévoiler leur côté sombre, leur peur et leur désirs.
L’histoire n’est pas facile, certains points abordés relèvent des pire travers de notre société. Elle se rapproche plus du thriller psychologique que du roman fantastique, en totale opposition à la première partie de l’histoire. Je ne m’attendais pas du tout à ça, mais ça m’a totalement séduite (je confirme que je dois être dans une période où j’ai envie de lire des policiers). Tout est très bien amené même si le « dénouement » est un peu trop subit et la fin un peu trop courte à mon goût.

Je suis curieuse de découvrir les futures parutions de l’auteure que je vais suivre de près !

Je remercie Hachette romans pour cette lecture.

13/80

Publicités

The ones tome 2 – Daniel Sweren-Becker

 Éditeur : Hugo roman / New way
♦ Nombre de pages : 336
 Date de parution : 5 octobre 2017
♦ Prix : 16,00€
♦ Acheter : Amazon

Résumé :  La révolte bat son plein. Les Ones, ce 1 % de chanceux sélectionnés par le gouvernement pour être génétiquement modifiés à la naissance, sont cernés. Et le mouvement Égalité n’a jamais été aussi puissant.
Farouchement déterminée à sauver son petit ami James qui s’est sacrifié pour elle, Cody se met à frayer avec un groupe de rebelles qui défend les droits des Ones envers et contre tout. Mais alors qu’elle se rapproche de leur leader, le mystérieux Kai, elle comprend rapidement que celui-ci a un plan plus fou que tout ce qu’elle aurait imaginé. Un plan qui pourrait changer le futur des Ones pour toujours. Et elle sait que Kai ne reculera devant rien…

Mon avis : Le premier tome ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable, (vous trouverez mon avis ICI) mais j’étais tout de même curieuse de connaitre la suite et fin de cette série.

Après un premier tome mouvementé, il est temps de rassembler les troupes pour continuer la bataille (oui, c’est vague, mais si je vous en dis trop cela va vous gâcher le plaisir de lecture).

J’ai eu du mal à me plonger dans ma lecture. Comme cela m’arrive parfois, je ne me souvenais pas de l’intégralité de l’histoire du tome précédent et des personnages. Passé quelques pages de flottement, mon cerveau s’est remis en route et j’ai pu profiter un peu mieux de l’intrigue.
L’histoire est originale, inspirée des modifications génétiques, elle explore les dérives que celles-ci pourraient engendrer. Sans oublier les échauffements créés par les différences entre les hommes et les jalousies qui en découlent. Et le sempiternel sentiment de domination que certains développent à l’excès.
Mais tout cela est malheureusement mal amené. Il y a trop de rebondissements qui sont parfois trop difficile à suivre. A contrario la fin arrive trop facilement et on reste un peu trop sur notre faim, j’aurais aimé en savoir plus sur l’avenir des personnages qu’on suivait depuis un moment.

C’est un roman plaisant mais qui ne m’aura pas marqué.

Je remercie Hugo roman pour cette lecture.

11/80

Cell.7 tome 2 – Kerry Drewery

 Éditeur : Hachette romans
♦ Nombre de pages : 392
 Date de parution : 30 août 2017
♦ Prix : 18,00€
♦ Acheter : Amazon 

Résumé : Attention aux spoilers sur le1er tome !! Vous avez été 21 millions à assister en direct aux aveux d’Isaac Paige : c’est lui qui a tiré sur son père, lui qui avait d’abord laissé sa petite amie s’accuser à sa place. Isaac Paige est un meurtrier que vous, chers téléspectateurs, devez punir. Grâce au système Chacun sa voix, vous allez décider de son sort, et de la sécurité de notre ville. Chaque jour, il avancera d’une cellule dans le couloir de la mort, jusqu’à la cellule 7. Là, c’est votre vote qui décidera.
La vie ? La mort ? À vous de juger !

Mon avis : Le premier tome (dont vous trouverez l’avis ICI) m’avait étonnée et sa fin m’avait laissé sur ma faim (c’est le cas de le dire) ! J’avais donc très envie de connaitre la suite.

J’ai hésité un peu, mais je ne vais pas vous faire de résumé de ce tome, ça vous en dévoilerait trop sur le premier volume. Ça serait dommage si vous ne l’avez pas lu.

Le premier livre m’avait assez déstabilisée. Qu’un pays décide de la culpabilité d’un « prétendu criminel » par un vote des citoyens par téléphone me laisse pantoise ! Surtout que la peine ne se traduit pas en année d’emprisonnement mais par la mort. Surtout quand les informations sur le prévenu sont manipulé par les médias. Cela m’a révoltée ! C’est tout bonnement inconcevable pour moi. Je ne sais pas où l’auteure à trouvé son inspiration mais elle fait froid dans le dos !
Dans ce roman les personnages sont malmenés, allant d’espoir en désespoir. Ils espèrent que leur monde va changer, ils veulent le faire changer, sans savoir comment faire exactement. Ils ont des moyens limités et le moins qu’on puisse dire c’est qu’en plus on leur met des bâtons dans les roues. Je me suis souvent sentie aussi frustrée qu’eux si ce n’est plus puisque je n’avais pas la même « vision » qu’eux.  Bien sûr ils avancent lentement, mais ce sont les retours en arrière qui sont agaçants !
Je pensais que ce tome serait le dernier (mais il faut dire que je n’avais pas vérifié) mais il y aura bien une suite et j’espère qu’elle arrivera vite parce que vu la fin de ce tome, je l’attends avec impatience !

6/80

 

 

La loi du cœur tome 2 – Le chant du cœur – Amy Harmon

Éditeur : Hugo roman
Nombre de pages : 386
Date de parution : 13 avril 2017
Prix : 17,90€

Résumé : Pour moi, le paradis, c’est la cloche qui annonce le début d’un match de free fight, l’adrénaline qui monte, la sueur qui me brûle les yeux et le feu qui coule dans mes veines. C’est la foule indistincte qui scande mon nom et l’adversaire du jour qui veut verser mon sang. Pour moi, le paradis se résumait au ring octogonal. Jusqu’à ce que je rencontre Millie.
Jusqu’à ce que je change. Si l’octogone était mon paradis, alors Millie était l’ange en son centre, la fille pour laquelle je voulais me battre, celle qui m’a appris que les batailles les plus importantes sont parfois celles que l’on ne pense pas gagner.

Mon avis : J’avais beaucoup aimé le tome 1, La loi du cœur (Dont vous trouverez l’avis ICI). J’avais envi de retrouver Moïse et Georgie, de découvrir un peu plus Tag, dont je me suis vite plongée dans ce roman.

Amy Harmon avait réussi à me toucher dans le 1er tome et ses autres romans et j’espérais bien qu’elle réussirait avec celui-ci également. Ce tome est plus accès sur Tag, le meilleur ami de Moïse. Cette tête brûlée qui fait des combats de free fight pour se sentir vivant. Il a aussi la tête sur les épaules puisque même s’il est jeune il est à la tête de plusieurs sociétés qu’il gère d’une main de maître. C’est clairement une tête brûlée qui aime avoir le dernier mot mais en vieillissant il prend du plomb dans la tête. On sent très bien que derrière cette grande gueule se cache un grand cœur qui a également beaucoup de blessures qu’il cache tant bien que mal. C’est typiquement le genre de personnage que j’apprécie.
Il rencontre Millie. On la découvre petit à petit, mais j’ai trouvé que ce n’était pas assez, j’aurais bien aimé en savoir plus. mais c’est aussi normal puisque le roman est écrit du point de vue de Taf, dont il ne nous transmet que ce qu’il sait. Mais cela m’a un peu frustrée parce que c’est un personnage auquel on s’attache également.
Le 3ème personnage important dans cette histoire c’est Moïse, qui nous raconte ce qu’il pense de cette rencontre Tag / Millie.
Et justement cette histoire parlons-en. Elle est simple, elle est jolie, elle est touchante… bon, pas autant que celle de Moïse et Georgie mais tout de même, elle fait sont petit effet. Je suis tout de même restée sur ma faim, je m’attendais à plus. De mon point de vue j’aurais aimé que les 20/30 dernières pages soient plus développées. Pis j’ai trouvé la fin trop vague… On peut s’imaginer ce qu’on veut, et là j’aurais aimé que l’auteure prenne une décision, mais je vous laisse juge…

Je remercie Hugo roman pour cette lecture.

The field party tome 2 – Sous la lumière – Abby Glines

Éditeur : Hugo romans / New way
Nombre de pages : 336
Date de parution : 13 avril 2017
Prix : 17,00€

Résumé : Willa ne peut effacer les mauvais choix qu’elle a faits par le passé. Des erreurs qui lui ont fait perdre ses amis et son premier amour. Brady et Gunner, sont membres de l’équipe de football. Si Gunner finit par se montrer plus compréhensif avec Willa, Brady ne veut plus entendre parler d’elle. Des secrets inavoués remontent à la surface. Même si elle risque de perdre ses amis pour toujours, Willa acceptera-t-elle de mettre la vérité sous la lumière ?

Mon avis : J’avais beaucoup apprécié le premier tome Dans un silence (dont vous trouverez l’avis ICI) et j’étais curieuse de lire le 2ème.

Après Maggie c’est une autre jeune fille, Willa, qui va venir perturbée l’équipe de foot du lycée et le lycée de la petite ville de Lawton.

J’ai aimé retrouve la fine équipe avec laquelle j’avais fait connaissance dans le premier roman. On retrouve Brady et Gunner ainsi que  Maggie et West. Ce tome, qui plus centrer sur Brady, Gunner et Willa nous permet de les découvrir sous un autre jour, d’en savoir plus sur eux, parce qu’on les découvre dans le 1er livre mais tout reste superficiel. J’aurais bien aimé en savoir plus sur ce que devenaient West et Maggie, j’ai eu l’impression qu’ils ne faisaient que passer dans cette histoire. C’est dommage, je n’étais attaché à eux. J’ai bien compris que ce livre racontait une autre histoire mais j’aurais juste aimé… Heureusement que je me suis attachée aux personnages de Gunner et Willa. J’ai aimé leurs failles, leurs blessures, leurs défauts, leurs façon de faire face. Ce sont des personnages fort, qui font ce qu’ils peuvent avec ce que la vie leur a donné, les choix qu’ils ont fait et ils assument. Par contre, j’ai trouvé Brady « tout plat ». Aucun relief, c’est un gentil garçon, propre sur lui, qui a eu la chance d’avoir une vie plutôt « facile ». Il est plus compliqué de s’attacher à lui…
L’histoire est parfois un peu tiré par les cheveux. Mais finalement, quand on lit les faits divers, c’est totalement possible. C’est juste peu commun. J’avais peur d’être déçue par le triangle amoureux mais l’auteure à réussi à bien le gérer. La fin est juste un peu trop rapide.

J’ai vu qu’il existait un 3ème tome en VO plus centré sur Brady. J’espère qu’il sera traduit lui aussi, j’aimerai bien que l’auteure lui donne plus de relief.

Je remercie Hugo romans pour cette lecture.

54/65