The rain tome 1- Virginia Bergin

 Éditeur : Bayard
♦ Nombre de pages : 384
 Date de parution : 20 septembre 2017
♦ Prix : 15,90€
♦ Acheter : Amazon

Résumé : Ruby passe la soirée avec ses amis quand le monde bascule. La radio diffuse en boucle un message d’alerte : « Protégez-vous de la pluie, c’est une question de vie ou de mort ». La petite bande court se mettre à l’abri, mais l’un d’entre eux décide d’affronter les gouttes. Aussitôt, les parties de son corps exposées à l’eau sont en sang. Ruby réussit à rentrer chez elle et retrouve Rebecca, sa mère, Simon, son beau-père et Henri, son petit frère. Malgré toutes leurs précautions, Rebecca et Henri meurent. Simon décrète une interdiction totale d’utiliser l’eau.La pluie ne cesse de tomber. Il n’y a plus de téléphone ni d’internet. Selon les informations, un nuage de poussière porteur d’un virus se serait abattu sur la terre. Une pluie acide brule la peau et fait exploser les cellules. Un matin, le ciel est bleu. Ruby et Simon s’aventurent dans la ville et découvrent des scènes de pillages, cadavres, voitures entassées. Le temps de revenir à la maison, Simon crache le sang… Désormais, Ruby est seule et décide de rejoindre son père à Londres. Un long périple commence. Quand elle arrive enfin, la maison est vide mais Ruby découvre un mot de son père daté du 23 juin disant qu’il reviendra le 26. Sept semaines plus tard, Ruby a organisé sa survie et elle attend toujours…

Mon avis : J’aime beaucoup les dystopies. Bien souvent leurs histoires se passent après « la catastrophe » très peu racontent « la catastrophe » en elle-même. C’est le cas de The rain et j’avais hâte de le découvrir.

Un soir la pluie se met à tomber, mais elle n’est plus anodine : elle tue ! Comment survivre dans ces cas-là quand on a 15 ans et qu’on ne peut plus conter sur personne.

Ça commence par une soirée comme les autres : musique, alcool (même si c’est défendu),des couples qui se forment… et ça finit comme un film catastrophe qui fait froid dans le dos. Passé les 20 premières pages, on plonge dans l’horreur. Oui, l’horreur parce que c’est l’effet que ça m’a fait. Cette pluie que Ruby connait depuis qu’elle est née est devenue son ennemie jurée. Au départ la menace vient du ciel mais au final elle se retrouve dans toute l’eau qui entoure Ruby et elle, comme les autres survivants, doivent faire preuve d’ingéniosité pour survivre. Ça c’est pour vous donner une idée de l’intrigue sans trop vous en dévoiler.
Pour ce qui est des personnages, je me suis vite attachée à Ruby, elle est très franche et elle a beaucoup d’humour : tout ce que j’aime. Elle est très vite obligée de grandir et j’ai trouvé qu’elle faisait face avec beaucoup de dignité et de courage. Elle rencontre toute une série de personnages allant du plus loufoque au plus sensé. On découvre alors tout ce que le monde fait de meilleur et de pire. Mais, somme toute, elle s’en sort plutôt pas trop mal.
Ce livre est très bien écrit et je l’ai lu très vite, ne pouvant plus m’arrêter, emporté que je l’étais par les aventures de Ruby.
La fin pourrait suffire même si j’aurais bien passé plus de temps avec Ruby, mais j’ai découvert qu’il y avait un second tome que j’ai hâte de découvrir.

Je remercie Bayard pour cette lecture.

10/80

Publicités

6 réflexions sur “The rain tome 1- Virginia Bergin

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s