L’année solitaire – Alice Oseman

Éditeur : Nathan
Nombre de pages : 405
Date de parution : 14 mai 2015
Prix : 16,90€  Notepaillons3.5

51-JqfAqWiLRésumé : – Mais t’es qui, toi ? Il se fige devant moi et annonce d’une voix caverneuse : – Je m’appelle Michael Holden. Michael Holden. – Et toi, qui es-tu, Victoria Spring ? Je ne trouve rien à répondre, parce que c’est précisément ce que je répondrais : rien. Je suis du néant. Du vide. Je ne suis rien. Soudain, la voix du proviseur retentit et je me tourne vers le haut-parleur. Quand le silence revient, je baisse le regard et la salle est vide. J’ouvre mon poing et dans ma main, il y a le Post-it SOLITAIRE.CO.UK. Je ne sais pas à quel moment il est passé de celle de Michael Holden à la mienne, mais c’est un fait. Ça doit être là que tout a commencé.

Mon avis : Ce livre écrit par une auteur si jeune, m’a donné envie dès un coup d’œil jeté à la couverture, le résumé a lui fini de me convaincre.

Tori est une solitaire. Elle a une meilleure amie, fait partie d’une bande de quelques personnes, mais la plupart du temps elle cherche surtout à être seule. En janvier, après les vacances de Noël, la vie au lycée est bouleversée par un mystérieux blog.

Je suis entrée facilement dans l’histoire racontée par Tori. On découvre le lycée à travers ses yeux et son regard pessimiste. Tori n’a pas de grandes envies dans la vie. Elle prend chaque jour comme il vient sans rien en attendre. Pour elle de toute façon tout est stérile et vide de sens, elle s’ennuie et ne sais pas quoi faire de ses journées, rien ne lui fait envie. C’est une ado mal dans sa peau qui déprime. Tout change avec la découverte de ce blog et l’arrivée de deux nouveaux en janvier. Son équilibre fragile est alors déstabilisé.

L’univers décrit par l’auteure est plutôt sombre, à l’image de son personnage principal. J’ai beaucoup aimé son atmosphère et la plume d’Alice Oseman. Pour son âge, 18 ans, elle écrit vraiment bien. Les phrases sont courtes rythmant la lecture, on ne voit pas défiler les pages. Par contre j’ai trouvé quelques incohérences, les parents plutôt absents malgré l’histoire familiale, des ados qui peuvent sortir n’importe quand en semaine… Je ne connais pas les habitudes anglaises mais j’ai trouvé que parfois tout se faisait un peu trop facilement pour aider l’intrigue. Ça m’a un peu gêné. Sans parler des raccourcis qui sont bien commodes.
Dans l’ensemble j’ai passé un bon moment avec ce passage de la vie de Tori, malgré quelques passages qui m’ont fait tiquer. Si l’auteure écrit un autre livre, je serais curieuse de le découvrir et de voir son évolution.

Je remercie les éditions Nathan pour cette lecture.

60/100

60/100

Publicités

4 réflexions sur “L’année solitaire – Alice Oseman

  1. froggy80 dit :

    C’est une autre génération le fait que les enfants sortent tard et que les parents ont moins de contrôles sur eux. Les parents sont tellement absents aujourd’hui. Qu’il y a moins de contrôle qu’avant. Mais j’avoue être très curieuse de découvrir cette jeune auteure!

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s