Boys don’t cry – Malorie Blackman

 Éditeur : Milan / Collection Macadam
Nombre de pages : 287
Date de parution : 19 octobre 2011
Prix : 12,50€ Notepaillons4

51skJVwYoxLRésumé : Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l’université. De sa future vie. Celle dont il a toujours rêvé. Mais quand on sonne enfin à la porte, ce n’est pas le facteur, c’est Mélanie. Son ex-copine, dont il n’a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien. Le leur. Être père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer. Mais les garçons ne pleurent jamais…

Mon avis : J’avais envie de lire ce livre depuis pas mal de temps et Mylène a eu la gentillesse de me l’offrir pour Noël, du coup je n’ai pas trainé pour le lire.

Dante est un ado de 17 ans qui a déjà tout planifié pour son avenir : études, métier et quitter rapidement la maison familiale. Sauf qu’un grain de sable vient enrailler le mécanisme si bien pensé, sous les traits d’une petite fille de 11 mois dont il est le père et dont il ignorait l’existence.

J’ai dévoré ce livre. J’ai été charmée par le style de l’auteure et très vite je me suis attachée à Dante, son frère et son père. Cette petite famille anglaise typique a réussi à me séduire. Elle a déjà été marquée par le décès de la maman est un autre événement va chambouler leur équilibre fragile.
L’auteure aborde très sobrement le thème des adolescents qui deviennent parents. Sans sombrer dans le mélo elle nous expose le quotidien de cette famille qui s’adapte au rythme de vie d’un bébé de 11 mois, les difficultés à gérer, la patience à développer mais aussi les bonheurs liés au bébé qui grandit et à l’affection qui nait entre tous.
Un second thème est aussi traité, celui des ado homosexuels qui doivent affronter la méchanceté des autres. Les ados sont souvent cruels entre eux.
Dans l’ensemble j’ai passé un agréable moment avec ce livre, mais j’ai été assez déçue par la fin qui pour moi n’en est pas une. Elle est ouverte et j’ai été frustrée de ne pas avoir la réponse à certaines questions que je me posais. Ou j’aurais juste aimé passer plus de temps avec ces personnages si attachants.

31/60

31/60


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Publicités

10 réflexions sur “Boys don’t cry – Malorie Blackman

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s