Rien que nous – Kristin Halbrook

 Éditeur : Albin Michel / Collection Wizz
Nombre de pages : 325
Date de parution : 2 septembre 2013
Prix : 13,90€  Notepaillons3.5

51uLrDBlukL._Résumé : Zoé, quinze ans, vit seule avec son père depuis la mort de sa mère. Alcoolique et violent, ce dernier est incapable de s’occuper de sa fille.
Will, dix-huit ans, rêve d’arracher celle qu’il aime à ce quotidien triste et sans avenir. Une nuit, après s’être battu avec le père de Zoé, Will emmène la jeune fille, et ensemble, ils décident de tout laisser derrière eux. Ils prennent la route, direction Las Vegas, avec un rêve un peu fou : s’y marier et être heureux, simplement.
Mais la police est à leurs trousses et Will ne tardera pas à avoir des ennuis. Entre les deux amoureux, la tension monte et ils vont réaliser que les rêves, même les plus doux, doivent avoir une fin…

Mon avis : J’ai acheté ce livre il y a un ou deux mois parce que je suis dans une période où j’ai parfois envie de lire des livres avec de vrais sentiments, pas de la guimauve hein, mais quelque chose qui prend aux tripes et laisse ensuite à réfléchir.

Zoé est orpheline de mère et son père alcoolique la bat pour un oui ou pour un non.
Will est un ado trimbalé de foyers en famille d’accueil qui veut sauver Zoé des griffes de son père.
Ils prennent la route, avec le rêve de vivre ensemble heureux loin de leur passé. Mais il est parfois difficile d’accéder à ses rêves.

J’avais lu de très bon avis sur ce livre et j’avais hâte de le commencer. Mais j’ai un peu été déçue.
Il commence fort, Zoé et Will s’enfuient sur les chapeaux de roues mais ensuite le road movie s’étend en longueur. J’ai trouvé que l’histoire trainée pas mal, mais j’ai surtout été contrariée. Parce que ça démarrait bien, que Will et Zoé avaient de bonnes cartes en mains pour accéder à leurs rêves, mais que rien ne se passe comme prévu… En même temps la vie c’est souvent ça. Elle vous met des bâtons dans les roues et vous regarde avec un sourire en coin l’air de dire « Alors, tu vas faire quoi maintenant ? Tu vas te débrouiller comment ? ». Et du haut de leur 15 et 18 ans Zoé et Will ont fait de leur mieux. Avec leur savoir et surtout leurs blessures profondes et toutes les casseroles qu’ils trainent derrière eux. Ils sont très jeunes, mais ont déjà souffert pour tout une vie.
Alors oui, ce livre est un peu longuet, il est parfois même un peu agaçant et frustrant, mais la fin est d’une intensité rare. On s’attend à une fin plutôt mauvaise, l’auteure distillant des indices ici et là, mais on ne s’attend pas à ça ! Et les émotions sont tellement bien retranscrites que les larmes ne peuvent que vous monter aux yeux.

J’ai lu ce livre le soir du réveillon et je peux dire que finalement, j’ai plutôt bien fini l’année ^^

 

30/60

30/60


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Publicités

10 réflexions sur “Rien que nous – Kristin Halbrook

  1. erine6 dit :

    Ce n’est pas du tout mon genre de lecture mais tu m’intrigues sur la bonne retranscription des émotions malgré les longueurs dont tu parles.

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s