La fille des deux mondes tome 3 – Trois derniers soupirs – C. C. Hunter

Éditeur : Michel Lafon
Nombre de pages :  347
Date de parution : 6 février 2020
Prix : 15,95€
Acheter : Amazon

Résumé : Depuis le réveil d’Hayden, Riley se retrouve seule pour affronter ses nouvelles apparitions et aider les défunts à rejoindre l’autre monde. Le pire dans tout ça, c’est que le jeune homme n’a aucun souvenir de sa période passée dans le coma – et donc, aucun souvenir de celle qui l’aime, et qu’il semblait pourtant aimer lui aussi.
L’adolescente doit faire face à des défunts pas toujours coopératifs et, malgré le soutien de sa meilleure amie Kelsey, elle est souvent bien démunie. Jusqu’à ce que l’apparition inattendue d’une figure de son passé vienne chambouler la vie de Riley et lui fasse oublier tous ses autres problèmes…
De l’autre côté de la lumière.

Mon avis : J’ai beaucoup aimé les tomes précédents et j’avais hâte de connaitre la suite et fin de cette trilogie ! (Retrouvez mes avis des tomes 1 et 2 ICI et )

Je ne ferais pas de résumé personnel pour évite de vous spoiler. Surtout que la 4ème de couverture s’en charge souvent.

J’ai autant aimé ce troisième tome que les deux précédents. C’est le tome qui termine la trilogie et il le fait haut la main ! Il clôture la série comme j’en avais envie et j’ai pris beaucoup de la plaisir à le lire.
Riley apprend enfin les secrets de sa famille et je dois bien avouer que c’est le seul bémol de l’histoire, je m’attendais à quelque chose de plus poussé. C’est, je trouve, le seul point un peu bâclé de l’histoire. J’aurais aimé en savoir plus et que cela continue un peu…
Pour ce qui est des fantômes, là tout est bon ! J’adore les histoires de fantômes et celle-ci est géniale ! J’aime l’univers créé par l’autrice et la façon de Riley les perçoit, interagit avec eux, les aides… Je dirais même que d’être arrivé sur le dernier tome me chagrine un peu, j’aurais bien vécu d’autres aventures avec Riley et ses fantômes. Bon peut-être que l’autrice nous réserve des surprises qui sait ?
La romance n’est pas trop présente non plus, même si parfois elle est un peu tirée par les cheveux… Heureusement elle n’a pas gâché mon plaisir de lecture. J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié aussi les liens d’amitié qui se font dans le roman.
Bref, un roman qu’il m’a été agréable de lire et qui m’a fait passé un bon moment.

Merci à Michel Lafon pour cette lecture.

15/50

Darkdeep tome 1 – L’infinoir – Ally Condie et Brendan Reichs

Éditeur : Michel Lafon
Nombre de pages :  267
Date de parution : 10 octobre 2019
Prix : 14,95€
Acheter : Amazon

Résumé : La Crique stagnante est l’endroit le plus redouté des habitants de Timbers. Et lorsque Nico, Tyler et Emma n’ont d’autres choix que de s’y aventurer, l’un d’entre eux disparaît dans un mystérieux tourbillon de brume.
Aussitôt, ses amis partent à sa recherche et découvrent un portail d’accès à l’Infinoir. Dans ce monde parallèle, tout ce que l’on imagine devient possible.
Ce qui semblait être un rêve éveillé va vite se transformer en cauchemar quand de dangereuses créatures s’échappent de l’Infinoir pour semer la terreur dans la ville.

Mon avis : Je connais Brendan Reish par la série Viral qu’il a écrite avec sa mère et Ally Condie est dans ma PAL depuis plusieurs année avec Promise, sans que j’ai réussi à l’en sortir. L’occasion m’a donc été donnée de découvrir l’une et de continuer avec l’autre.

Quand une bande d’amis, à la recherche d’un drone perdu, découvre une maison bizarre au milieu d’une île cachée par le brouillard, vous pouvez être sûrs que les aventures ne sont pas loin !

Ce roman est très jeunesse, mais je l’ai tout de même beaucoup apprécié.
L’écriture est simple et rythmé, sans trop de descriptions longues, ce qui ne peut que séduire le jeune public. Il y a tout pour leur plaire : des personnages au caractère bien trempé, qui n’ont pas froid aux yeux, mais qui sont également loin d’être bêtes et qui prennent le temps de réfléchir.
L’intrigue est bien menée et originale. Moi qui lis beaucoup de fantastique et paranormal, je n’avais jamais été confrontée à ce genre de « bizarrerie » (je ne vois pas comment l’appeler d’autre sans trop vous en dévoiler). Et j’ai beaucoup aimé découvrir tout cela, me poser des questions, avancer à petits pas avec les personnages… D’ailleurs le ce tome est plus une introduction, on effleure à peine le mystère de l’infinoire, on sent bien qu’il y a plein d’autres choses à découvrir, qu’il faut encore creuser pour tout savoir et qu’on risque de creuser assez profond. Je suis très curieuse de découvrir la suite ! Surtout que j’ai bien aimé tous les personnages et leur dynamique entre eux. Personne ne se démarque vraiment mais c’est un petit groupe qui tourne plutôt bien.
En résumé c’est un premier tome qui sert d’introduction à un mystère bien profond mais qui donne surtout envie d’en apprendre plus.

Je remercie Michel Lafon pour cette lecture.

4/50

La fille des deux mondes tome 2 – Deux pieds sous terre – C.C. Hunter

Éditeur : Michel Lafon
Nombre de pages : 268
Date de parution : 25 avril 2019
Prix : 15,95€
Acheter : Amazon

Résumé : Je m’appelle Riley Smith, j’ai dix-sept ans, et je vais mourir.
Un comble pour une adolescente qui communique avec les morts. D’autant plus qu’elle les aide à accomplir leurs dernières volontés pour accéder à l’au-delà.
Mais la jeune fille n’aurait jamais imaginé devoir aider le fantôme d’un criminel… Alors qu’elle plonge dans les bas-fonds de la ville, les morts comme les vivants se font de plus en plus dangereux. Seul Hayden, son confident, le mystérieux esprit coincé entre la vie et la mort, peut venir à son secours… s’il la pardonne d’avoir découvert son secret.

Mon avis : J’ai lu le premier tome il y a quelques mois (mon avis ICI) et j’avais hâte de connaître la suite des aventures de Riley, cette fille qui parle aux fantômes.

Après les premiers événements et les dernières révélations du premier opus (ne comptez pas sur moi pour vous en dire plus) Riley continue son appréhension des dons qu’elle possède.

J’ai autant apprécié, si ce n’est plus ce  deuxième tome que le premier, parce qu’on y apprend plein de choses sur le don de Riley et surtout parce que le mystère se dévoile tout en s’épaississant. Si c’est possible, je vous explique ! On a des réponses à nos questions, mais on a aussi de nouvelles questions. Et je suis contente de moi parce que j’avais réussi à « prévoir » certaines choses. Maintenant il me faut attendre le tome suivant pour voir si mes hypothèses se vérifient…
Riley m’agace un peu… par moment je la trouve trop naïve et d’autres je trouve qu’elle va trop loin avec son père, à lui parler d’une façon qui me choque. Elle a un sacré courage pour mener certaines missions, elle est têtue parce qu’elle n’abandonne pas malgré le danger, mais parfois j’ai eu envie de lui mettre des claques tellement ses réactions me paraissaient inappropriées.
Dans l’ensemble j’ai passé un très bon moment lecture, ne voyant pas les pages défiler. Il faut dire que j’aime beaucoup les histoires de fantômes et que celle-ci est bien menée. Je sens d’ailleurs que les tomes suivants ne vont pas arrêter de me surprendre. Mais il va falloir patienter… le 3ème tome est prévu pour le 18 juin en VO… (Vous trouverez des infos )

Je remercie Michel Lafon pour cette lecture.

35/65

La fille entre deux mondes tome 1 – Un pied dans la tombe – C.C. Hunter

♦ Éditeur : Michel Lafon
♦ Nombre de pages : 315
♦ Date de parution :  24 janvier 2019
♦ Prix : 15,95€
Achat: Amazon

Résumé : L’appel de l’au-delà.
Une fois de plus, Riley Smith, 17 ans, se retrouve dans le rôle de la nouvelle du lycée dans une petite ville du Texas. La jeune fille vit seule avec son père, qui ramène souvent du travail à la maison… Le problème, c’est qu’il est croque-mort.
S’il ne se rend pas compte que ses défunts clients le suivent jusqu’à chez lui, Riley, elle, les voit, et peut même communiquer avec eux. Elle devient leur confidente, leur dernier contact avec le monde mortel, et les aide à passer dans l’au-delà. Mais Abby, une jeune fille portée disparue, n’est pas prête à partir : son corps n’a pas été retrouvé et Riley est la seule qui puisse dénoncer son meurtrier.
Seulement, cette mission place la fille du croque-mort en haut de la liste des prochaines victimes du redoutable tueur en série… Et si son seul espoir résidait en Hayden, cet esprit fascinant qui ne ressemble à aucun autre, et qu’elle aimerait ne jamais voir repartir ?

Mon avis : Je n’ai jamais lu de livre de C.C. Hunter même si je connais sa série Nés à minuit. Quand j’ai vu que cette nouvelle série allait sortir, et que le résumé me plaisait, je me suis dit que ce serait le moment de la découvrir.

Riley peut voir et discuter avec les fantômes. Et comme son père est croque mort, elle en rencontre des fantômes ! À chaque fois, elle fait son maximum pour les aider à passer de l’autre côté. Mais les cas des deux derniers fantômes qu’elle vient de rencontrer ont l’air plus compliqué que les autres…

J’aime beaucoup les histoires paranormales et plus particulièrement celles de fantômes. Parce que même si je n’ai jamais rencontré de fantômes, j’espère qu’ils existent et ces lectures me confortent dans mes convictions. Bon, OK, je sais que c’est de la fiction hein, mais le temps de ma lecture, je me pose plein de questions, je regarde mon chez moi différemment et j’aime ça.
Riley est une  ado attachante, sincère et naturelle qui fait ce qu’elle peut pour aider autour d’elle, que ce soit ses amis, sa famille ou les fantôme, j’ai vraiment aimer vivre cette histoire à ses côtés.
La « mythologie » créée autour des esprits est cohérente à mes yeux et, même si je n’ai rien « appris » de nouveau à leur sujet, j’ai apprécié l’intrigue. Elle n’est pas toujours très bien rythmée, j’ai trouvé que la fin était un peu rapide, mais elle m’a tout de même passionnée.  Cette histoire a tout pour me plaire : du fantastique, une enquête, une héroïne forte, une famille fragile, de l’amitié et des amours contrariés…
J’avais un peu deviné le page turner à la fin, mais cela n’a pas gâché pour autant ma découverte et n’a fait qu’accentuer mon envie de lire la suite, bien au contraire ! Vivement avril et le tome 2 !

Je remercie Michel Lafon pour cette lecture.

17/65

Le dernier royaume acte V – L’ouragan de cristal – Morgan Rhodes

♦ Éditeur : Michel Lafon
 Nombre de pages : 423
 Date de parution : 29 mars 2018
♦ Prix : 15,95€
♦ Acheter : Amazon ou Bookwitty

Résumé : Magnus et Cléo devront tester la force de leur amour face au retour du terrible roi du sang qui se prétend un homme changé, en quête de rédemption.
Lucia : enceinte de l’enfant d’une Sentinelle, elle a échappé aux griffes du terrible dieu du Feu. Alors que la magie qui l’habite s’éteint progressivement, elle est prête à tout pour accomplir la prophétie qui assurera la survie de son enfant, quitte à le payer de sa vie.
Amara : celle qui a pris le trône de Mytica de force se retrouve dans l’incapacité de déchaîner le pouvoir aquatique du cristal qu’elle a volé. Sans cette magie, la gloire et la vengeance restent hors de portée pour elle.
Jonas : de retour à Mytica, le rebelle souhaite renverser Amara, mais le destin le pousse sur le chemin de la belle princesse Lucia et il la rejoint dans une périlleuse aventure.
Et quelles sont les ténèbres relâchées par le Prince Ashur lorsqu’il s’est si impudemment joué de la mort, et qui en paiera le prix ?

Mon avis : J’ai lu les 4 premiers tomes de cette série et j’ai vraiment adoré. Vous pouvez retrouver mes avis précédents en cliquant sur les tomes Acte I, Acte II, Acte III, Acte IV. Le dernier tome lu date d’il y a 4 ans mais j’avais vraiment hâte de lire la suite.

Comme c’est un tome 5, je ne vous fais pas de résumé personnel, à vous de faire votre propre découverte.

Attendre 2 ans pour connaitre la suite d’une saga ce n’est pas humain ! Surtout quand on a l’art et la manière de terminer ses tomes sur de tels informations ! Et ce 5ème tome n’échappe pas à la règle. Mais là je vais un peu trop vite…
J’ai adoré retrouver les personnages : Cléo, Magnus, Jonas, Lucia et même Amara : il y a des méchants qu’on adore détester. Mais ce que j’aime c’est qu’ici aucun personnage n’est vraiment gentil ou méchant. Ils sont tous tout en nuance. Ils alternent les gestes bons et ceux qui sont purement égoistes. Comme dans la vraie vie, ils sont obligés de faire des choix qui ne sont pas toujours facile. La seule différence c’est que le tout est saupoudré de magie.
Quand j’y réfléchis, ce roman n’est pas celui qui regorge le plus d’action, mais c’est celui où on en apprend le plus sur la personnalité et le passé de chaque personnage, sur leur psychologie, et il est alors plus facile de les comprendre. Je pense que c’est le tome charnière qui permet la mise en place du dénouement du tome 6 (oui, parce que le sixième sera le dernier).
Je suis raiment impatiente de connaitre le fin de cette série que je suis maintenant depuis plus de 5 ans ! Et je vais croiser les doigts pour que cet ultime tome soit traduit !

Le petit plus : Si vous ne connaissez pas encore la série, les premiers tomes ont été publié en poche : Les cendres d’Auranos (1), Le Roi du sang (2), Le ralliement des ténèbres (3),Les déferlantes de givres (4).

Je remercie Michel Lafon pour cette lecture.

33/60