La sélection tome 4 – L’héritière – Kiera Cass

Éditeur : Robert Laffont / Collection R
Nombre de pages : 410
Date de parution : 7 mai 2015
Prix : 17,90€  Notepaillons4.5

51RgafegJ4LRésumé : Il y a vingt ans, America Singer est entrée dans la sélection et a gagné le cœur du prince Maxon. Maintenant le temps est venu pour la princesse Eadlyn de suivre les traces de ses parents en ayant sa propre sélection. Eadlyn ne s’attend pas à ce que sa sélection soit aussi belle que celle de ses parents. Mais, alors que la compétition commence, elle découvre que trouver son propre bonheur n’est peut être pas aussi difficile qu’elle le croyait.

Mon avis : Comme j’ai lu les trois premier tome de la sélection, que je pensais qu’il n’y en avait d’ailleurs que trois, j’ai été très curieuse de lire se tome 4 !

Nous sommes 20 ans après les trois premiers tomes. Les gagnants de la sélection ont eu des enfants et leur fille aînée est destinée à régner. Mais elle doit également trouver un mari, et la façon de choisir imposée par ses parents est loin de lui plaire. Elle ne pensait pas elle aussi avoir sa sélection.

J’étais curieuse de connaître la nouvelle génération, la façon dont l’auteure allait nous amener une nouvelle sélection, et je n’ai pas été déçue ! Je peux même dire que j’ai été beaucoup plus séduite par cette nouvelle sélection que par la première. Peut-être parce que le personnage principal, le narrateur, est une femme totalement différente de la première.
Eadlyn est une jeune femme forte, qui connaît sa destinée et qui s’en est accommodée depuis longtemps. Elle essaye de se former au mieux pour la fonction de Reine qui l’attend. Elle y est même tellement préparer qu’elle se voit le faire seule et qu’elle ne veut pas s’embarrasser d’un mari. Mais, même quand on est future reine, on ne maîtrise pas totalement son avenir. Le caractère d’Eadlyn n’est pas toujours facile à vivre, elle est même parfois clairement agaçante, mais dans l’ensemble je l’ai trouvé attachante, même si je n’étais pas toujours d’accord avec ses points de vue, ses décisions… Elle cache une petite faiblesse qui fait tout son charme.
La sélection inversée est plutôt intéressante, les problématiques ne sont pas les mêmes et c’est un vrai plaisir de les découvrir. Je trouve même cette sélection plus ardue que la première, plus difficile à gérer que la première. Plus palpitante en bref, du coup je n’ai pas vu passer ma lecture. De plus l’auteure arrive vraiment à semer le doute dans le cœur d’Eadlyn autant que dans la tête du lecteur, il me tarde de découvrir la suite pour connaître enfin le sélectionné.

Je remercie les éditions Robert Laffont et la Collection R pour cette lecture.

61/100

61/100

La sélection HS – Histoires secrétes – Kiera Cass

Éditeur : Robert Laffon / Collection R
Nombre de pages : 206
Date de parution : 15 mai 2014
Prix : 12,90€  Notepaillons4

51xQf+HUm5LRésumé : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les coulisses de la trilogie best-seller La Sélection !

Ce hors-série exceptionnel vous propose une plongée fascinante dans le coeur et l’esprit de Maxon et d Aspen, les deux jeunes hommes qui se livrent bataille pour conquérir America Singer.
Avant qu’America n’arrive au Palais pour la Sélection, il y avait déjà une fille dans la vie de Maxon. La nouvelle « Le Prince » s’ouvre sur la semaine précédant l’arrivée des trente-cinq candidates et suit Maxon lors de la première journée de compétition.
Élevé en tant que Six, Aspen Leger n’aurait jamais imaginé intégrer un jour la très réputée Garde royale affectée au Palais. À travers le quotidien d’Aspen, la nouvelle « Le Garde » lève le voile sur cet univers très fermé auquel America n’aura jamais accès…
Ce recueil regorge de bonus : une scène coupée, les play-lists des deux premiers tomes, et des révélations en cascade !

Mon avis : Dans le cadre de la série la Sélection, l’auteure a écrit deux nouvelles, une entre le tome 1 et le tome 2 avec le point de vue de Maxon, le prince sur le 1er tome. Et une entre les tomes 2 et 3 le point de vue d’Aspen, le garde sur le tome 2.

Ces nouvelles nous donnent les points de vue sur des scènes de tomes 1 et 2 du prince et du garde, mais aussi ce qu’il se passe lorsqu’America n’est pas là.
Ce fut vraiment très instructif de voir l’histoire à travers d’autres yeux. On connaissait les sentiments d’America, ses réactions, c’est vraiment intéressant de voir ce qu’ont pensé les autres personnages une fois sorti de la scène.
On en apprend plus sur le caractère de Maxon et sur l’évolution de ses sentiments pour América. Le prince était pour moi un grand mystère, grâce à cette première nouvelle j’ai pu un peu mieux le découvrir. C’est une personne publique qui a appris à masquer ses sentiments et même si on soupçonne ses fêlures, cette courte nouvelle nous les confirme.
Aspen était pour moi un personnage secondaire qui n’éveillait pas grand chose en moi. Je le trouvais assez fade. Cette erreur a été réparé chez moi par cette nouvelle qui léve le voile sur Aspen. On découvre sa vie, ses craintes, ses espoirs… L’auteure distille même certains détails qu’on retrouvera ensuite dans le tome 3. Tout cela est très finement amené.
Bref, j’ai passé un très bon moment avec ces courtes nouvelles qui complètent parfaitement la trilogie.

Je remercie la Collection R pour cette lecture.

 

72/80

72/80

La sélection tome 3 – L’élue – Kiera Cass

Éditeur : Robert Laffont / Collection R
Nombre de pages : 337
Date de parution : 15 mai 2014
Prix : 16,90€ Notepaillons4

519AVt3zrKLRésumé : La Sélection a bouleversé la vie de trente-cinq jeunes filles à tout jamais. Pour les quatre encore en lice au Palais, les amitiés qu’elles ont nouées, les rivalités qui les opposent et les dangers qu’elles ont dû affronter vont les lier pour le restant de leurs jours. Car l’heure est désormais venue de désigner l’heureuse élue…
America n’a jamais osé rêver être si près de la couronne, ni du cœur du prince Maxon. Mais, à mesure que la compétition approche de son issue inexorable et que les menaces qui visent le Palais se font plus pressantes, elle se rend compte de ce qu’elle risque de perdre et de l’âpreté de la lutte à mener pour obtenir ce qu’elle désire si ardemment.

Mon avis : Le dernier tome de la sélection était grandement attendu par ses fans et j’en faisais partie. J’avais été un peu déçue par le deuxième tome mais j’étais très curieuse de connaître la fin de la trilogie et pressée de terminer une série.

La sélection continue. Maxon doit choisir sa future épouse et le nombre des concurrentes diminue, elles ne sont plus que quatre. America est toujours en course, mais elle doute. Va-t-elle gagner ? Et en a-t-elle toujours envie ?

Étant un peu mitigée à la fin du tome précédent, j’avais un peu peur de lire la suite. Peur d’être déçue et encore agacée par America. Mais j’ai bien fait de persister et de vouloir connaître la suite, parce que troisième et dernier tome est vraiment très bien. J’ai passé un excellent moment avec ce livre et j’ai adoré voir l’évolution d’America. Elle prend en maturité. Dans le 1er tome elle est très forte, très sure d’elle, elle sait ce qu’elle veut et ou elle va. Dans le deuxième, on a l’impression que le faste lui monte à la tête et je l’ai trouvé limite enfant gaté. Dans le troisième, elle redevient elle même en mieux. Parce qu’elle sait toujours ce qu’elle veut, mais elle est adoucie par le doute. America grandit sous nos yeux, prête pour le final que lui a préparé l’auteure.
J’ai aussi beaucoup aimé la fin de la trilogie. Elle m’a en grande partie surprise. Par sa vitesse, vers la fin les éléments s’accélèrent pas mal, et par sa tournure. Alors que les choses soient claires, je m’attendais à cette fin, mais pas comme ça. Ou si vous préférez, je savais que ça finirait comme ça, mais je ne savais pas comment l’auteure allait nous y amener. Et c’est très bien. Parce que déjà deviner une fin ce n’est pas super plaisant (même si on est content de vérifier ses théories), mais en plus trouver totalement c’est perdre une partie du plaisir de la lecture. Là la fin est originale et milite stupéfiante, elle vaut vraiment la peine de lire la fin de cette série.
En résumé, je dirais que cette série n’est pas révolutionnaire, mais elle est attachante et surprenante par certains côté. Donc à lire, à n’en pas douter.

Je remercie la Collection R pour cette lecture.

 

70/80

70/80

La sélection livre 2 – Kiera Cass – L’élite

 Éditeur : Robert Laffont / Collection R
Nombre de page : 308
Date de parution : 23 avril 2013
Prix : 16,90€ 230176_192996894079760_100001083537703_495596_7874030_s

3516_447176155363144_546079570_nRésumé : La Sélection de 35 candidates s’est réduite comme peau de chagrin, et désormais l’Élite restante n’est plus composée que de 6 prétendantes. L’enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu’elles sont les mieux à même de monter sur le trône d’Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.
Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d’enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales… Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie…

Mon avis : Le premier tome m’avait séduite par sa superbe couverture et pas son thème original. La couverture du second tome et encore plus jolie que la première et j’avais hâte de connaître la suite des aventures d’America après les révélations de la fin du premier tome.

America vit dans un monde où la reine est choisi lors d’un jeu de téléréalité où les 36 participantes doivent séduire et voler le cœur du roi. America participe à cette sélection qui lui permet finalement d’avoir une autre vision de son monde. D’apprendre et de grandir. Vivre au milieu de l’opulence se révèle plus compliqué que prévu…

Je ressors assez mitigée de ce livre. Autant j’aime découvrir l’univers d’America, ce monde si différent du mien, autant elle, elle m’a purement et simplement agacée tout le long du livre !
Les trio amoureux, on commence a bien les connaître. C’est à la mode et on les retrouve autant dans les livres jeunesses que pour adultes. Mais dans celui-là America change d’avis toutes les cinq pages. C’est une vraie girouette. Son cœur oscille entre Maxon et Aspen, leur trouvant tour à tour toutes les qualités puis tous les défauts, étant jalouse et basculant allègrement dans le « je ne pourrais pas vivre sans lui ». Alors oui, avoir ses sentiments qui balancent entre deux hommes c’est possible, mais je trouve que l’auteur n’arrive pas à le retranscrire correctement. Du coup, je me suis agacée d’America un bon ¾ du livre !
Ce qui est très dommage parce que l’intrigue et le monde créé eux me plaisent beaucoup.
J’aime découvrir les mœurs et la politique de son pays très différents, savoir comment ils en ont arriver à modifier la société telle que je la connais pour qu’elle devienne celle dans laquelle évolue America. On pressent également que ce monde est sur la fin, qu’il va changer et qu’America y a un rôle à jouer, mais tout passe en arrière plan derrière son dilemme amoureux. Ce qui devient vite lassant. L’auteur ne fait que survoler tout ça alors que le creuser aurait donné plus d’ampleur au récit.
Ce deuxième tome m’a donné l’impression d’être une transition, assez bancale, entre le premier tome qui plante l’univers et le troisième tome qui sera le dénouement. Fin que je suis tout de même curieuse de découvrir.

Je remercie la collection R pour cette lecture.

28/35

28/35

 
Cliquez si vous souhaitez acheter.

La sélection – Kiera Cass

Éditeur : Robert Laffont / Collection R
Nombre de pages : 443
Date de sortie : 12 avril 2012
Prix : 16,90€

Résumé : Elles sont trente-cinq jeunes filles : la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’oeil des caméras… Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…

Mon avis : Allez, ça faisait longtemps, un peu de jeunesse par ici et bien évidement une dystopie. Oui je deviens définitivement fan !

Encore une fois les États-unis est victime d’une guerre destructive, le pays a perdu de sa gloire, est en piteux état, et surtout est devenu un royaume. Gouverné par un roi, le peuple est divisé en castes en rapport avec leur métiers, et elles n’ont pas toutes la vie facile. Afin de maintenir le moral du peuple qui subit pas mal de privation, la coutume veut que le prince se choisisse une femme parmi 35 jeunes filles issues de son peuple. Ce choix se fait lors d’un jeu télévisé et la compétition peut-être rude. America ne veut pas participer à ce jeux, mais convaincue par sa mère, la voilà qui postule et qui, à sa grande surprise, se retrouve sélectionnée. Elle n’a vraiment pas envie d’y participer, mais finalement, cette sélection lui réserve pas mal de surprises.

D’emblée j’ai été enthousiasmée par la couverture ! Ce bleu tendre et ces reflets de robe de princesse à l’infini ont trouvé échos avec la petite fille rêveuse qui sommeille encore en moi.
Une fois ouvert et commencé pareil, je suis tombée sous le charme d’América, qui malgré son caractère fort, cache un vrai cœur de guimauve, et qui se sacrifie pour sa famille et les gens qu’elle aime. J’ai aimé découvrir son univers à travers ses yeux et je me suis gentiment laissée guider.
Les personnages sont « fins », ils auraient pu facilement tomber dans la caricature, mais l’auteur a su éviter cela en nous les personnifie et pour certains nous les rend attachants.
Le style de l’auteur est fluide, j’ai avalé ce livre en 24h. Bien entendu parce que l’histoire d’America me passionnait, mais aussi parce que l’auteur va droit à l’essentiel sans nous abrutir de descriptions inutiles.

Le jeu par lui même n’est pas révolutionnaire, j’ai lu dans pas mal d’avis que ce livre était comparé à d’autres. Comparaisons que je ne reprendrais pas, puisque je ne les ai pas trouvé. Ce livre reprend certains traits communs à tous les livres de dystopie et pour moi ça s’arrête là.
Par contre, là où j’ai agréablement surprise, c’est par l’histoire d’Amour (et nan, j’vous dirai pas laquelle). Moi qui suis réticente à tout ce qui est mielleux et mièvre, j’ai totalement été sous le charme de l’histoire d’amour vécue par America. J’ai trouvé qu’America n’était pas transformée par le jeu, ni par l’histoire et qu’elle restait fidèle à elle même.

Comme vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ce livre, j’ai même été très frustrée en le terminant, ce qui est annoncé pour le tome 2 me donne envie de connaître la suite tout de suite, mais il va malheureusement falloir que j’attende un peu…

Je remercie les éditions Robert Laffont pour cette lecture.

Le petit plus : les droits du livre ont été acheté pour être adapté en série TV.


Cliquez si vous souhaiter acheter.