Beautiful bastard tome 10 – Beautiful – Christina Lauren

Éditeur : Hugo romans
Nombre de pages : 400
Date de parution :  6 octobre 2016
Prix :  17,00€

51avg8cldolRésumé : Une Britannique incontrôlable. Un homme écrasé par la responsabilité…
Mais aussi, une Chloé étrangement adorable, un Bennett perturbé, une Sara sur les nerfs, un Max juste comme vous l’aimez, une Hanna devenue tour opérateur, un Will en chef cuisinier, une Ruby ivre, un Niall content de lui, et George (oh, George), transformé en van de location …et vraiment beaucoup de vin.
Le dernier roman de la série Beautiful.

L’avis de… Christelle : Dans ce dernier tome, nous retrouvons Pippa, la meilleure amie de Rudy (tome 4),  jeune femme déjantée et haute en couleur et Jensen, frère de Hannah (tome 3), homme sérieux et submergé par son travail.

Nous avons une femme dynamique qui vient de surprendre son mec dans au lit avec une autre, un homme plongé dans son travail depuis son divorce pour oublier et une virée entre amis dans un road trip, mélangez le tout et vous obtiendrez Beautiful tome ultime.
Que dire ? Nous retrouvons l’écriture fluide de nos auteurs. L’histoire se lit agréablement. Les changements dans le caractère de nos personnages se font progressivement et la rétrospective sur les autres personnages des beautiful est géniale.
Par contre, ce que j’avais adoré dans les premiers tomes c’est à dire la note d’humour et que l’on retrouvait dans chacun des tomes et totalement absent ici et j’en suis un peu déçue.

En résumé, un livre à lire et découvrir pour connaitre la fin de cette série.

Je remercie Hugo romans pour cette lecture.

 

Wild seasons tome 4 – Wicked sexy liar – Christina Lauren

Éditeur : Hugo Romans
Nombre de pages : 351
Date de parution :  11 février 2016
Prix :  17,00€ Notepaillons5

51GJ7RgifYLRésumé : Entre séduction et mensonges comment se fier aux apparences ? Sortir avec l’ami de son ex, c’est censé être démodé et la chose à ne pas faire. Mais parfois, ce qu’on aurait vraiment, vraiment tort de faire et qu’en toute logique on devrait à tout prix éviter, peut se révéler être – exactement – la chose à faire et on aurait tort de s’en priver !

Mon avis :  Wild seasons est ma préféré chez Hugo Romans et la seule que j’ai lu des auteurs Christina Lauren, j’avais hâte de lire le dernier tome paru.

Ce livre porte sur London et Luke (je suis désolée si je vous spoile mais il est difficile de parler du livre sans parler des personnages).

London est un personnage secondaire des trois précédents, on la voit passer dans chaque livre mais sans qu’elle retienne vraiment notre attention. Ce livre est l’occasion de la découvrir et je l’ai tout bonnement adoré ! Vraiment, c’est mon personnage préféré de la série. Elle est indépendante, rigolote, elle a de la répartie et est fidèle en amitié. Tout ce que j’aime. J’aime également la façon dont elle mène sa vie. Elle sait où elle veut aller mais prend son temps. Elle ne veut pas faire d’erreur et veut profiter de la vie. Celle qu’elle vit en ce moment lui convient et pour le reste on verra demain. Tout moi ! (Ou presque 😛 )
Luke est un très jolie découverte pour moi. Je ne vous donne pas ses liens avec les autres personnages de peur de trop vous en dévoiler (si vous n’avez pas lu les 3 premiers livres ou si vous ne vous en souvenez plus). Je l’ai beaucoup apprécié. Il est vraiment charmant et gagne à être connu. Même si on a envie de le détester au début mais en fait il a vite fait de retourner la tendance. Il y a quelques trait de caractère que j’ai trouvé un peu exagéré mais les auteurs les défendent bien en nous expliquant pourquoi il est comme ça.
Le couple qu’ils forment à une dynamique qui m’a plu. C’est une danse ou chacun avant d’un pas pour mieux reculer de deux. Il y a des hésitations de la part des deux et j’ai aimé voir leur évolution.
C’est vraiment mon livre préféré de la série ! Vive London et Luke !

Je remercie Hugo Romans pour cette lecture.

Hantée – Christina Lauren

Éditeur : Hugo Romans
Nombre de pages : 327
Date de parution :  7 janvier 2016
Prix :  17,00€

9782755625493FSRésumé : Delilah Blue n’a d’yeux que pour Gavin. Le regard ténébreux et la silhouette toujours parée de noir, le garçon a l’air de sortir tout droit de l’univers sombre et – il faut l’avouer – franchement tordu de ses dessins. Tout chez lui est bizarre, jusqu’à la vieille bâtisse dans laquelle il vit, qui donne une sorte de cachet inquiétant à leur petite ville. Lorsque Gavin décide d’emmener Delilah chez lui, un privilège exceptionnel, elle découvre avec stupeur que les lieux semblent capables de communiquer. Cheminée, par exemple, allume sur demande son propre feu. Lit s’agrandit selon les exigences de Gavin, et Piano lui a appris à jouer lorsqu’il était petit… Très vite, Delilah va comprendre que ce qui vit ici n’est pas humain…À quel prix gagnera-t-elle le droit d’aimer le propriétaire de ces lieux tourmentés ?

Mon avis : J’aime les histoires qui font peur depuis que je suis ado donc quand j’ai lu ce résumé il fallait absolument que je découvre le livre !

Délilah revient dans son lycée après 6 ans d’absence. Elle retombe alors sur le charme de Gavin qui est resté tout autant mystérieux.

J’ai lu ce livre très rapidement, je n’ai eu aucun temps mort et surtout aucune envie de le lâcher !
Dès le début  j’ai adopté le personnage de Delilah, j’ai aimé son franc parlé et son côté désabusé. Elle ne se voile pas la face sur sa situation, sur sa famille mais elle n’en est pas pour autant agressive ou à se plaindre. Au contraire elle prend sa vie en main et fait avec ce qu’elle a. J’ai tout particulièrement aimé sa façon de dire ce qu’elle pense au moment où elle le pense et sans aucun filtre. Ça passe ou sa casse. Au lycée et avec ses amis ça passe plutôt bien, à la maison pas vraiment. Mais c’est souvent le cas pour les ados.
Gavin est un peu plus atypique, avec un look déjà moins passe partout mais il n’en reste pas moins accessible. L’histoire qu’ils ont est également simple et coule de source. Non ce qui fait la particularité du roman c’est la maison dans laquelle vit Gavin. C’est une maison animée ou chaque objet donne l’impression d’être une personne. Je n’en dirais pas plus pour éviter de vous gâcher la découverte et surtout pour vous faire votre propre point de vue. Mais je peux déjà vous dire que j’ai totalement adhéré.
J’aime particulièrement ce genre d’ambiance qui fait frissonner parce que l’on arrive pas à tout cerner avant la fin. Et même à la fin du roman on n’a pas forcément la réponse à toutes nos questions et c’est ce qui continue à me faire frissonner même quelques jours après ma lecture.

Je remercie Hugo romans pour cette lecture.

20/80

20/80

Wild season tome 3 – Dark wild Night – Christina Lauren

Éditeur : Hugo Romans
Nombre de pages : 327
Date de parution :  30 septembre 2015
Prix :  17,00€ Notepaillons3

11954759_891901647529775_645087438770045837_nRésumé : Jusqu’à présent ils sont simplement amis. Embrasser Lola, est à peu près la seule chose à laquelle Oliver s’autorise à penser ! Pour essayer de l’oublier, il se lance dans un plan cul avec une étrangère, qui le conduit simultanément, à être tout à la fois exalté et dévasté. Serait-ce sa seule chance de passer à autre chose ? Ou au contraire cette aventure avec une inconnue, va t-elle le conduire à tomber plus profondément encore, amoureux de Lola ? Troisième tome de la série Wild Seasons de Christina Lauren, dans la veine des deux premiers (Sweet Filthy Boy T.1, et Dirty Rowdy Thing T.2), raconte également une histoire sexy, d’amour et d’amitié, qui paraitra aux États-Unis en Septembre 2015. La série Wild Seasons : comprend 4 volumes (le dernier : Wicked Sexy Liar T. 4) suit un couple différent à chaque fois. Wild Seasons, la nouvelle série de Christina Lauren revisite les codes de la romance classique et appartient au même univers que la série Beautiful Bastard. Dans chaque volume, les deux séries se croisent et on retrouve les personnages de la série Beautiful. Démarrage en fanfare pour Wild Seasons, la nouvelle série des Christina Lauren, auteurs à succès des Beautiful Bastards ! Le premier tome, Sweet Filthy Boy, paru en mars en France, a été sacré Livre de l’année 2014 par les prestigieux Romantic Times. Sweet Filty Boy a été sélectionné par le RT Magazine’s Book de l’année !

Mon avis : Je connaissais les auteures de nom avec leur série beautiful bastard et j’avais été peu tentée de la lire. Par contre le résumé de Wild season à réussi à me convaincre et je ne l’ai pas regretté, les deux premiers tomes m’ont séduite.

Dans ce troisième tome nous retrouvons Oliver et Lola. Il fallait s’y attendre et justement je l’attendais avec impatience, ses personnages étant restés mystérieux.

Lola est le personnage le plus sage du trio de filles infernales. On en apprend peu sur elle dans les tomes précédents et j’étais curieuse d’en savoir plus. J’ai été servie avec ce tome qui dévoile tout ou presque sur son passé. On comprend mieux alors sa réserve et sa façon de voir la vie.
On en apprend également plus sur le personnage d’Oliver mais, en rédigeant mon avis, je m’aperçois qu’il reste quand même pas mal de zones d’ombres. J’aurais aimé en savoir plus et je me sens au final un peu frustrée. Heureusement que ma curiosité à été assouvie du côté de Lola.
Leur histoire commence doucement, par une jolie amitié qui va donner des bases solides à leur histoire. C’est plaisant de voir leur histoire évoluer, tâtonner, hésiter… Pour une fois je n’ai pas eu l’impression de tourner en rond, l’histoire avançait lentement mais aussi logiquement à mes yeux.
Lola m’a parfois agacée avec ses doutes, mais c’est surtout que je suis plutôt une fonceuse dans mes histoires de cœur et que j’ai donc du mal à comprendre ceux qui tergiverse.
Bref, j’ai passé un excellent moment de lecture avec ce livre et j’ai hâte de découvrir le 4ème tome début 2016 et de retrouver la joyeuse petite bande.

Je remercie les éditions Hugo romans pour cette lecture.

Wild seasons tome 2 – Dirty rowdy thing – Christina Lauren

Éditeur : Hugo romans
Nombre de pages : 337
Date de parution : 4 juin 2015
Prix : 17,00€ Notepaillons4

91rEO9GHkjLRésumé :  » Coucher avec son ex, c’est ennuyeux, à moins de tomber amoureux pour de bon.  » Contrairement à ses meilleures amies, Mia et Lola, Harlow Vega est connue pour flirter en permanence. En un week-end à Las Vegas, elle a le temps d’épouser un robuste pêcheur canadien au charme ravageur, Finn Roberts, et d’éprouver ses dons particuliers à l’horizontale –; ses mains musclées, ses lèvres, son corps tout entier… Bref, Finn est l’homme idéal. À un détail près : tout était facile, torride et excitant jusqu’à ce qu’il retourne travailler dans son lointain Canada. Harlow n’est pas prête pour une relation suivie mais leurs retrouvailles pleines de tension sexuelle leur permettant à tous les deux d’échapper à la réalité. Ni l’un ni l’autre ne sait comment gérer cela. Une nuit ensemble, puis une autre, et le mystérieux voyage d’affaires de Finn se prolonge pendant des semaines. Ils sont d’accord sur un point : aucune limites au lit, mais très rapidement, leur plan-cul commence à ressembler à une vraie relation. Et pour deux accros du contrôle, le dernier plongeon est le plus difficile.

Mon avis : J’ai été agréablement surprise par la lecture du 1er tome, tellement d’ailleurs que j’ai eu envie de lire le suivant.

Ce tome est accès sur un autre couple que le premier tome. On suit l’histoire d’Harlow et Finn dont la rencontre à Vegas a été plus qu’explosive.

Dès le début la dynamique du couple Finn/Harlow m’a séduite. Le personnage d’Harlow est haut en couleur mais elle est aussi tout en finesse et douceur. C’est une femme que j’aimerai avoir comme amie. Elle sait où elle va et sa plus grande qualité est de vouloir tout faire pour que les gens qu’elle aime soient heureux. À l’opposé nous avons Finn, plutôt secret, du genre à vouloir se débrouiller seul et n’osant demander l’aide de personne. Plus différents que ces deux là, c’est difficile à trouver. Mais eux ce sont trouvés, et ce n’est pas toujours simple entre eux. Entre sous entendu et non dit, on passe d’une tension sexuelle à couper au couteau à des malentendus qui compliquent tout.
L’histoire se lit trop facilement. Le style d’écriture des auteures est fluide et agrémenté de pas mal de dialogue qui rendent la lecture facile. De plus les personnages étant très attachants on a hâte de savoir ce que la suite nous réserve.
J’ai aussi beaucoup apprécié retrouver les personnages du premier tome, savoir où en étaient Mia et Ansel, et en découvrir un peu plus sur Lola et Oliver (que j’ai d’ailleurs hâte de retrouver dans le prochain tome !).
Ce livre est un très bon moment lecture, idéal pour l’été.

Je remercie Hugo romans pour cette lecture.