Atlanteä tome 1 – La Prophétie des étoiles – Julianna Hartcourt

♦Éditeur : Elyxiria
♦Nombre de pages :  577
♦Date de parution : 12 novembre 2021
♦Prix : 21,90€
♦Acheter : Amazon

Mon avis : À la merci d’Asphobia, la déesse des ténèbres qui menace les royaumes d’Atlanteä, le peuple de Zamoryä paie d’un soleil perpétuel la guerre dévastatrice qu’il a menée contre son voisin Astéria.
En tentant d’invoquer la magie pour ramener la nuit sur leur territoire, les zamoryäns ouvrent une brèche libérant Asphobia. Dès lors, Zamoryä est la proie des assauts répétés de cette entité maléfique contre laquelle Zellon de Teä, souverain bienveillant et opiniâtre, lutte avec acharnement pour protéger les siens.
L’arrivée inopinée d’une curieuse inconnue, littéralement tombée du ciel, rappelle à Zellon une prophétie qu’il n’avait jamais prise au sérieux. Zellon ne peut s’empêcher de penser que l’apparition de cette jeune femme n’est pas étrangère au réveil d’Asphobia.
Cerise, qui vient de notre monde, n’est pas au bout de ses surprises et devra museler son impertinence légendaire si elle veut survivre dans cet univers digne des romans qu’elle adore lire.

Mon avis : La couverture et les illustrations de ce roman sont superbes ! Il ne m’en fallait pas plus pour me tenter pour le lire. Bon, ça et le résumé aussi, faut être honnête.

Cerise est une jeune femme « classique ». Elle mène une vie normale jusqu’au jour où elle est propulsée dans un autre monde sur le point de disparaitre.

Je viens de refermer le livre et je ressors de ma lecture assez mitigée… C’est un premier roman et pour tout vous avouer je m’attendais à pire. Je suis toujours un peu septique dans ces cas là.
Ici, je dois admettre que l’histoire tient la route. Elle est très élaborée. On sent la recherche et l’imagination de l’autrice n’a rien à envier aux auteurs de fantasy. J’aurais d’ailleurs aimé en apprendre plus sur l’histoire de Zamoryä et d’Astéria, que j’ai parfois trouvé confuse. L’intrigue est bien imaginée et il y a même des événements que je n’ai pas vu arriver.
Par contre, j’avais deviné assez vite le rôle que jouerait Cerise dans tout cela. Du coup, j’ai trouvé que tout trainait en longueur. Alors oui, contrairement aux personnages, j’ai une vision d’ensemble de tout et connais la vie de chacun, mais quand même, c’était parfois un peu longuet, les pensées de Cerise et Zellon tournant souvent en rond… Évidement tout s’emboite parfaitement, chaque action est faite pour nous mener vers la fin, nous dévoiler des secrets… Chaque détour à son sens.
Le style est plutôt fluide et ce lit très bien. Même si j’ai trouvé parfois le vocabulaire  un peu trop recherché et rencontré quelques incohérences. Concernant le langage de Cerise, par exemple, que j’ai trouvé trop soutenu pour une jeune fille de 20 ans de notre monde. Peut être qu’à force de vivre dans ce monde Cerise a été influencée par leur façon de parler…
Dans l’ensemble, c’est vraiment une histoire qui vaut la peine d’être lue, et malgré les maladresses, toutes pardonnées, d’un premier roman, il donne également envie de connaitre la suite…

Je remercie l’autrice qui a permis cette lecture, et j’ai hâte de savoir comment vont s’en sortir Cerise, Zellon, Solas, Finlenn et les autres.

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.