Ce que Muti a dans le collimateur #108

Et hop ! Voici arriver décembre, le dernier mois de cette drôle d’année 2020 ! Mais cela n’a pas altérer mon envie de lecture.

Les suites

La légende des quatre tome 4, Le clan des Aigles de Cassandra O’Donnell’ (Sortie reportée au 2 décembre – Flammarion jeunesse) Résumé : ls sont quatre, héritiers de leurs clans… Ils doivent s’unir pour survivre. C’est l’heure de l’affrontement final. Au coeur des cités dévastées, l’ordre est donné de traquer les derniers humains. Mais au milieu des ruines encore fumantes, plusieurs voix s’élèvent dans un but commun : désobéir. En trahissant la parole donnée au Conseil, Maya, Bregan, Nel et Wan deviennent les ennemis de leur communauté. Désormais, ils ne peuvent plus compter que sur eux-mêmes.

 

Les nouveautés

Tori Dawson tome 1, Trois mages et une margarita d’Annette Marie (MXM le 16) Résumé : Fauchée, presque à la rue et depuis peu sans emploi : voilà les raisons pour lesquelles j’ai répondu à une annonce pour un job de serveuse dans un bar minable.
Ça a commencé à partir en cacahuète quand on m’a demandé de faire un essai ce soir-là, plutôt qu’un entretien. Un test grandeur nature, histoire de voir si j’allais bien m’entendre avec leur clientèle « spéciale ».
Une réussite, vraiment.
Leurs clients étaient de gros cons, et je ne me suis pas laissé faire. C’est bien la définition de « s’intégrer », non ?
Je m’attendais à ce qu’on me montre la porte. Mais au lieu de ça… j’ai décroché le poste ?
Ce n’est qu’après que j’ai réalisé que cet endroit n’était pas un bar. C’est une guilde. Et les trois types arrogants que j’ai arrosés de margarita pendant mon essai ? Ce. Sont. Des. Mages !
Soit je suis exactement le genre de serveuse à la langue acérée dont cette guilde a besoin, soit il y a une bonne raison si personne d’autre ne veut travailler là. Et qu’est-ce que fait une fille fauchée dans une telle situation ?
Elle accepte le boulot, bien sûr. Et avec une augmentation, s’il vous plaît !
Note : les trois mages sont assurément sexy mais cette série n’est pas un Reverse Harem. C’est un concentré d’humour et de sarcasme dans un univers d’Urban Fantasy au rythme détonant. Et si Tori n’a aucun problème à se mettre dans la m***** à chaque fois, il s’agit d’une nouvelle aventure à chaque tome : pas de fin ouverte, pas de frustration, que du plaisir !

C’est peu, mais je vais en profiter pour acheter les livres en retard de cette année.

Une réflexion sur “Ce que Muti a dans le collimateur #108

Répondre à Light And Smell Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.