Love, Creekwood – Becky Albertalli

Éditeur : Hachette
Nombre de pages :  135
Date de parution : 30 septembre 2020
Prix : 14,90€
Acheter : Amazon

Résumé : Préparez-vous à craquer une nouvelle fois pour les personnages des best-sellers Moi, Simon, 16 ans, homo sapiens, Mes Hauts, mes bas et mes coups de coeur en série et Leah à contretemps, de retour dans l’épilogue tant attendu de l’univers Love, Simon. Voilà plus d’un an que Simon et Blue sont passés du flirt anonyme en ligne à la relation IRL, et quelques mois à peine se sont écoulés depuis ce sacré bal de terminale qu’Abby et Leah ne sont pas près d’oublier. À présent éparpillée dans différentes facs de la côte est, la petite bande de Creekwood doit apprendre à naviguer entre amitié et romance, en renouant avec le médium par lequel tout a commencé : l’e-mail.

Mon avis : J’avais adoré les deux romans ce cette série : Love, Simon et Leah à contretemps, j’étais donc curieuse de lire cette novella même si je suis moins fan de ce forma.

Simon, Leah et leur petite bande ont quitté les bancs du lycée. Ils doivent maintenant s’habituer à la vie en faculté et à être loin les uns des autres.

Je sais que j’ai du mal avec la novella car souvent je me sens frustrée, mais comme j’ai l’univers de Creekwood et ses personnages, j’avais envie de le lire. Surtout, qu’à côté de ça, j’apprécie le style épistolaire. Mais comme d’habitude, je me suis sentie frustrée. Il me manquait des éléments. D’autant plus que les mails étant parfois séparé de plusieurs jours, voire semaines, j’avais vraiment l’impression qu’il me manquait des pans entiers de l’histoire.
Les échanges sont surtout centrés sur l’histoire d’amour de Simon et de son évolution malgré la distance. On suit également celle de Leah mais elle a l’air plus légère, moins « compliquée » que celle de Simon.
On apprend très peu d’autres choses sur cette première année d’université. De toute façon, j’ai toujours du mal à comprendre les cursus universitaires américains… C’est dommage, j’aurais bien aimé que cette nouvelle soit un roman et partager plus de temps avec ces personnages que j’ai tant appréciés dans les livres précédents.

Je remercie Hachette pour cette lecture.

7/35

7 réflexions sur “Love, Creekwood – Becky Albertalli

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.