Sex doll – Danielle Thiéry

Éditeur : J’ai lu
Nombre de pages :  442
Date de parution : 4 mars 2020
Prix : 8,50€
Acheter : Amazon

Résumé : À Paris, l’ouverture d’un hôtel de passe 2.0, dont les pensionnaires sont des poupées de silicone, ne fait pas l’unanimité. Son jeune propriétaire, précurseur sur le marché du sexe, n’avait pas imaginé les réactions violentes que sa start-up provoquerait… Dans le même temps, l’Office, dirigé par la commissaire Marion, est confronté à une série de meurtres atroces. Trois femmes sont retrouvées mutilées, des parties de leur corps trafiquées afin d’en faire des créatures parfaites. La psycho-criminologue Alix de Clavery, dont l’expertise est indispensable sur ce dossier, a mystérieusement disparu. Si Marion devine que ces affaires sont liées, elle n’imagine pas à quel point. De Paris au Japon, elle traque ce Docteur X qui l’obsède depuis quinze ans.

Mon avis : J’ai découvert Danielle Thiéry l’année dernière et depuis je suis devenue fan. Je n’allais donc pas passer à côté de cette nouvelle sortie, même si je n’ai pas encore rattrapé mon retard sur les premiers tomes…

Après trois corps découverts dans des circonstances similaires, les indices récoltés mènent vers une histoire vieille de 15 ans et tout point vers le commissaire Marion.

Comme d’habitude ma curiosité a été piquée des les premières pages de ma lecture. J’ai de suite accroché au mystère. J’ai retrouvé avec plaisir toute la brigade du commissaire Marion. C’est toujours agréable de retrouver des personnages qu’on apprécie et de voir ce qu’ils deviennent. Même s’il faut admettre que la richesse de l’intrigue laisse peu de place à la vie privée des personnages.
J’ai eu un peu de mal avec le personnage d’Edwige Marion dans ce tome. Elle est un peu trop casse-cou, un peu trop « je-sais-tout »  et les rebondissements, surtout vers la fin sont un peu tirés par les cheveux. Il faut admettre qu’il y en a beaucoup sur peu de pages.
L’intrigue est bien menée, saupoudrée d’un peu de paranormal, juste ce qu’il faut, pour donner une autre dimension au récit. De quoi emmener le lecteur sur des pistes diverses et variées qui le font douter de tout.
J’ai vraiment beaucoup aimé suivre les indices semer par le docteur X, mais c’est un peu dommage que la fin regorge de rebondissements qui sont un peu de trop à mon goût.

Je remercie J’ai lu pour cette lecture.

Une réflexion sur “Sex doll – Danielle Thiéry

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.