Un bruit sec et sonore – Jean M. Firdion

Éditeur : Didier Jeunesse
Nombre de pages :  224
Date de parution : 4 septembre 2019
Prix : 15,00€
Acheter : Amazon

Résumé : Quelques coups de feu, et la vie de Jérôme, 14 ans, bascule. Une balle lui perfore l’abdomen, et la voiture de ses parents s’écrase sur l’autoroute. L’adolescent déclare ignorer l’identité de ses agresseurs. Pourtant, il s’estime responsable du drame. Confié à une famille d’accueil, il se lie d’amitié avec leur fille Zoé. Seul témoin survivant, il craint pour sa vie. Les gendarmes piétinent, mais la disparition d’un autre adolescent relance l’enquête. Aidé par son psychiatre, Jérôme devra affronter une vérité redoutable.

Mon avis : Le résumé et la couverture rouge vif m’ont intriguée. Il ne m’en faut souvent pas plus pour commencer la lecture d’un livre.

Jérôme se réveille dans un hôpital. Il sait qu’on lui a tiré dessus et que c’est ce qui l’a conduit là, mais il ne sait plus exactement comment cela est arrivé. Il est parfois difficile de se souvenir et d’affronter la réalité.

J’ai beaucoup aimé l’intrigue de ce roman, mais j’ai eu plus de mal avec le personnage principal. Surtout au début. C’est en progressant dans ma lecture que j’ai compris certaines choses et que mon point de vue a changé.
Jérôme m’a paru naïf et colérique et ce n’est pas ce qui a aidé à ce que je m’attache à lui. Surtout qu’au début on ne comprend pas la raison de cette colère. Bon, d’accord se réveiller dans un hôpital inconnu sans avoir ses parents autour de soi peut être perturbant, mais tout de même ! En plus, il est possible que j’ai oublié comme c’était quand j’avais 14 ans, j’avoue.H
Heureusement tout s’éclaire petit à petit et j’ai même réussi assez vite à savoir où voulait en venir l’auteur. Même si je n’ai pas pu m’empêcher d’émettre des théories alternatives.
Le plus frustrant était de tout avoir du point de vue de Jérôme et de suivre son raisonnement de gamin de 14 ans. Il est évident qu’à cet âge là on n’a pas la même compréhension du monde et de son entourage et des choses évidentes pour lui ne l’était pas pour moi, et vice versa.
J’ai quand même adoré la fin qui éclaire tout ce qu’on a lu auparavant d’un nouvel éclairage et que l’on passe son temps à se dire « Ah bah oui, maintenant c’est évident ! ».
Je suis une lectrice aguerri mais ce roman remplira parfaitement son office auprès du jeune public.

Je remercie Didier Jeunesse pour cette lecture.

8/50

6 réflexions sur “Un bruit sec et sonore – Jean M. Firdion

Répondre à Minimouthlit Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.