Challenge jeunesse / young adult #10

Cette année ce sont les 10 ans du challenge !!!! Si on m’avait dit quand nous l’avons commencé que je le continuerais encore 10 ans après, je ne l’aurais pas cru ! Mais finalement il fait parti de mon quotidien. J’aime vous retrouver pour le bilan mensuel et découvrir vos lectures, nos lectures communes et nos avis qui peuvent parfois diverger.

Je remercie grandement Froogy pour cette bannière que je trouve superbe ! Pas vous ?

Pour cette nouvelle édition, j’ai une petite différence à ajouter aux autres qui j’espère vous plaira. Allez, je ne vous fais pas plus attendre et je vous rappelle comment vous inscrire.

Comment ça marche ?

Le but est de lire un nombre d’ouvrages Jeunesse ou Young adult se rapportant aux catégories suivante : (une catégorie = un nombre de livres) allant de 10 livres à 100, de quoi satisfaire les petits et les gros lecteurs du genre.

• Catégorie 1 : Aux frontières du rêve => Au moins 10 ouvrages
• Catégorie 2 : Badine avec les royaumes de l’enfance => Au moins 20 ouvrages
• Catégorie 3 : À pieds joints dans la marelle => Au moins 35 ouvrages
• Catégorie 4 : À su garder son cœur de mioche => Au moins 50 ouvrages
• Catégorie 5 : Peter Pan dans l’âme => Au moins 65 ouvrages
• Catégorie 6 : Au pays des mille et un livres => Au moins 80 ouvrages
• Catégorie 7 : Vit dans un conte de fées => 100 et plus (pour les livrovores)

Catégorie spéciale éditions Kennes : si vous vous inscrivez à dans cette catégorie, en plus de la catégorie « classique », vous devez lire le plus d’ouvrages possible des éditions Kennes. À la fin du challenge, celui qui en aura lu le plus remportera 200€ de livres des éditions Kennes.

Vous pouvez choisir d’ajouter une option « BD/Manga/Album » :
• Option 5 BD/Mangas
• Option 10 BD/Mangas
• Option 15 BD/Mangas
• Option 20 BD/Mangas

Sont acceptés également les liens de vos vidéos Youtube et de vos minis avis sur les réseaux sociaux : Instagram, Facebook ou autres…

Comment participer ?

◊ Il se déroulera sur 1 an à partir du premier du 1er octobre 2020 et jusqu’au 30 septembre 2021.
◊ Les inscriptions sont possibles les trois premiers mois du challenge, jusqu’au 31 décembre 2020.
Pour vous inscrire, laissez-un petit commentaire ici avec la catégorie choisie, l’option BD/Manga (s’il y en a) et un lien vers votre blog, page Facebook, compte Instagram…  avec si possible un article de présentation du challenge sur votre blog.
Lorsque vous aurez lu et chroniqué un livre rentrant dans le challenge, publiez le logo ci-dessus dans votre article et renvoyez vers le billet d’inscription. Puis venez donner le lien de votre article sur le blog, page Facebook, compte Instragram… sur lequel vous vous êtes inscrit, en nous rappelant votre catégorie : de cette manière « 1.Titre, tome X de auteur suivi du lien ». Ex : « 1. Harry Potter tome 1, Harry Potter à l’école des sorciers de J.K. Rowling », suivi de votre lien. Nous nous chargerons de regrouper tous vos liens et feront le point une fois par mois.
Sont pris en compte les livres lus à partir de votre inscription. Ainsi si vous vous inscrivez le 25/12, les livres lus en octobre, novembre et avant le 25/12 ne seront pas comptabilisés.
◊ Vous avez aussi la possibilité de changer de catégorie en cours d’année.
◊ Tous les livres jeunesses sont acceptés, ça va donc de la bibliothèque rose au collections apparues récemment. Sont également pris en compte pour cette 10ème éditions, les albums jeunesses.

Les inscrits

1/ Aux frontières du rêve (10 livres)(3)
Frankie
Froggy80 – Option BD/Manga/Album 1
Pativore – Option BD/Manga/Album 1

2/ Badine avec les royaumes de l’enfance (20 livres)(1)
Céline

3/ À pieds joints dans la marelle (35 livres)(2)
Mutinelle
Storiebooks – Option BD/manga/Album 20

4/ À su garder son cœur de mioche (50 livres)(2)
Light and smell – BD/Manga/Album 5
Claude – Option BD/Manga/Ambum

5/ Peter Pan dans l’âme (65 livres)

6/ Au pays des mille et un livres (80 livres)

7/ Vit dans un conte de fées (100 livres et plus)(1)
Sharon et Nunzi

Édition Kennes

Light and smell
Sharon et Nunzi
Storiebooks

Nombre d’inscrits : 9

Un bruit sec et sonore – Jean M. Firdion

Éditeur : Didier Jeunesse
Nombre de pages :  224
Date de parution : 4 septembre 2019
Prix : 15,00€
Acheter : Amazon

Résumé : Quelques coups de feu, et la vie de Jérôme, 14 ans, bascule. Une balle lui perfore l’abdomen, et la voiture de ses parents s’écrase sur l’autoroute. L’adolescent déclare ignorer l’identité de ses agresseurs. Pourtant, il s’estime responsable du drame. Confié à une famille d’accueil, il se lie d’amitié avec leur fille Zoé. Seul témoin survivant, il craint pour sa vie. Les gendarmes piétinent, mais la disparition d’un autre adolescent relance l’enquête. Aidé par son psychiatre, Jérôme devra affronter une vérité redoutable.

Mon avis : Le résumé et la couverture rouge vif m’ont intriguée. Il ne m’en faut souvent pas plus pour commencer la lecture d’un livre.

Jérôme se réveille dans un hôpital. Il sait qu’on lui a tiré dessus et que c’est ce qui l’a conduit là, mais il ne sait plus exactement comment cela est arrivé. Il est parfois difficile de se souvenir et d’affronter la réalité.

J’ai beaucoup aimé l’intrigue de ce roman, mais j’ai eu plus de mal avec le personnage principal. Surtout au début. C’est en progressant dans ma lecture que j’ai compris certaines choses et que mon point de vue a changé.
Jérôme m’a paru naïf et colérique et ce n’est pas ce qui a aidé à ce que je m’attache à lui. Surtout qu’au début on ne comprend pas la raison de cette colère. Bon, d’accord se réveiller dans un hôpital inconnu sans avoir ses parents autour de soi peut être perturbant, mais tout de même ! En plus, il est possible que j’ai oublié comme c’était quand j’avais 14 ans, j’avoue.H
Heureusement tout s’éclaire petit à petit et j’ai même réussi assez vite à savoir où voulait en venir l’auteur. Même si je n’ai pas pu m’empêcher d’émettre des théories alternatives.
Le plus frustrant était de tout avoir du point de vue de Jérôme et de suivre son raisonnement de gamin de 14 ans. Il est évident qu’à cet âge là on n’a pas la même compréhension du monde et de son entourage et des choses évidentes pour lui ne l’était pas pour moi, et vice versa.
J’ai quand même adoré la fin qui éclaire tout ce qu’on a lu auparavant d’un nouvel éclairage et que l’on passe son temps à se dire « Ah bah oui, maintenant c’est évident ! ».
Je suis une lectrice aguerri mais ce roman remplira parfaitement son office auprès du jeune public.

Je remercie Didier Jeunesse pour cette lecture.

8/50

Le week-end – Natasha Preston

Éditeur : Hachette
Nombre de pages : 475
Date de parution : 1er mars 2018
Prix : 18,00€
Acheter : Amazon ou Bookwitty

Résumé : « Ils pensent qu’ils sont invincibles. Ils pensent pouvoir faire et dire ce qu’ils veulent, sans jamais avoir à en assumer les conséquences. Ils ne m’ont pas laissé le choix. Il est temps pour eux de payer pour leurs péchés. »
Une fête à la campagne, dans un chalet loin de tout, c’est exactement ce dont Mackenzie avait besoin. Peut-être aurait-elle attendu avec moins d’impatience ce week-end avec ses amis si elle avait su que, après une nuit aussi amusante qu’inoubliable, deux d’entre eux seraient retrouvés morts, sauvagement assassinés. Il n’y a aucune trace d’effraction, aucun signe de lutte, et les cinq survivants se suspectent les uns les autres. Quelqu’un ne dit pas la vérité. Et la première erreur de Mackenzie est de croire que ce cauchemar est terminé…

Mon avis : J’avais lu La cave du même auteur (mon avis ICI) et j’avais envie de lire ses autres romans. Celui-ci étant aussi un policier, il ne m’a pas fallu longtemps pour céder.

Lors d’un week-end dans un chalet, 2 des 7 jeunes présents sont tués. Les soupçons se portent alors sur les 5 « survivants ». Mais qui a réellement tué le jeune couple ?

Le début du roman était très prometteur : plein de secrets, de non-dits et des personnages plutôt attachants.  On a le temps de découvrir chaque personnage et leur personnalité avant que le double meurtre ne soit commis.
J’ai beaucoup aimé le duo Blake et Mackenzie. Tous les deux fonctionnent très bien : la trop optimiste avec le trop négatif. Ils arrivent à élaborer des théorie et à les démonter tout en même temps. Et dans ces conditions il est très difficile de deviner qui est le ou les coupables(s). D’ailleurs l’auteure fait basculer les soupçons de l’un à l’autre sans qu’on arrive à vraiment devenir le vrai du faux.
C’était d’ailleurs bien parti ! Une bonne partie du roman, je me suis prêtée au jeu de trouver qui était le coupable. Mais la fin ne m’a pas plu du tout ! Pour moi elle n’est pas crédible. Trop de rebondissement tue le rebondissement ! À trop vouloir étonner le lecteur, l’auteure à perdu en crédibilité à mes yeux. Pis la fin est vraiment trop ouverte à mon goût. Laisser le lecteur dans le doute peut avoir du bon, mais ici ça n’a pas pris avec moi…
Toutefois, comme le 1er roman de Natasha Preston m’avait plu, je lui laisserais encore une chance avec le prochain.

Je remercie Hachette pour cette lecture.

28/80

Qui ment ? – Karen M. McManus

Éditeur : Nathan
Nombre de pages : 460
Date de parution : 22 mars 2018
Prix : 17,95€
Acheter : Amazon ou Bookwitty

Résumé : Une intello, un sportif, un délinquant, une reine de beauté… un meurtrier.
Qui allez-vous croire ?
Dans un lycée américain, cinq adolescents sont collés : Bronwyn (l’élève parfaite), Addy (la fille populaire), Nate (le délinquant), Cooper (la star du baseball) et Simon (le gossip boy du lycée). Mais Simon ne ressortira jamais vivant de cette heure de colle… Et les enquêteurs en sont vite sûrs, sa mort n’est pas accidentelle. Dès lors qu’un article écrit par Simon contenant des révélations sur chacun d’eux est découvert, Bronwyn, Addy, Nate et Cooper deviennent les principaux suspects du meurtre.
Ce qui est sûr, c’est qu’ils ont tous quelque chose à cacher…

Mon avis : Vu que je suis dans ma période polar, j’ai voulu varier un peu en lisant un polar jeunesse (oui, je sais je suis folle !)

Alors qu’ils sont collés, 4 élèves se retrouvent suspect lorsque le 5ème collés avec eux meurt d’une réaction allergique. Qui est le coupable ?

Dès le début, je me suis laissée emporter par l’histoire. Elle m’a séduite dès les premières lignes. Les 4 personnages principaux sont certes un peu stéréotypés  : une intello, un sportif, un rebelle et la plus belle fille du lycée, mais l’auteure a réussi à les rendre attachants. Chacun a sa personnalité, son histoire, ce qui les a blessé et les a façonné. Et surtout au fil des pages on découvre qu’ils sont plus que ce qu’ils ne paraissent être… Et quand les soupçons vont de l’un à l’autre, on n’a jamais envie que l’un d’eux soit le coupable.
C’est là le tour de force de l’auteure : nous faire changer d’avis sur le coupable tous les 2/3 chapitres, elle distille le doute à chaque page. J’ai eu mon petit avis sur le dénouement au 3/4 du roman mais je n’avais pas imaginé un tel « mobile ». C’est très pervers et tortueux, mais cela est à l’image des adolescents.
Je ne sais pas comment l’auteure a eu l’idée d’écrire cette histoire, mais en tout cas elle l’a très bien fait ! Les personnages sont malmenés, menés par le bout du nez (un peu comme le lecteur) et ils ne savent pas à quelle sauce ils vont être mangés, franchement j’ai adoré ce roman et je vais suivre l’auteure, j’espère qu’elle sera à nouveau traduit en français.

Je remercie Nathan pour cette lecture.

27/80

 

Une fille dangereuse – Teresa Toten

Éditeur : Hachette romans
Nombre de pages : 412
Date de parution : 15 mars 2016
Prix : 14,90€

Résumé : La loi du plus fort ?
Il n’y a que ça de vrai. Dès que j’ai vu Olivia, j’ai su qu’elle était l’amie dont j’avais besoin. La fille à papa par excellence. Isolée. Vulnérable. Et pleine de secrets inavouables. Moi, c’est Kate. Je ne suis partie de rien, mais je suis prête à tout pour atteindre mes objectifs. Y compris l’utiliser, elle. Car, dans ce monde, il faut être le prédateur.
Et non la proie.

Mon avis : Le résumé promettait un polar psychologique et ça tombait bien, c’est ce que j’avais envie de lire après quelques romans jeunesses.

Kate s’est fixée pour objectif d’aller faire ses études à Yale et rien ne pourra l’en éloigner. Elle s’est fixée un plan et le suit à la lettre. Elle est même prête à écraser qui il faudra.

Bon, je vous l’accorde, ce roman est aussi un roman jeunesse mais il n’a rien à envier aux romans policiers « pour les adultes ». L’auteure mène drôlement bien la danse avec cette intrigue. Je ne vais pas vous dire qu’elle réinvente le genre ou le révolutionne mais elle arrive à maintenir son public.
Dans ce roman, il y une fille dangereuse, mais je vous mets au défit de deviner laquelle c’est ! Teresa Toten joue habillement avec nos doutes et j’ai adoré qu’elle joue au ping-pong avec mes suspicions : faisant balancer mes doutes de Kate à Olivia. Elle a aussi rajouté un autre personnage dans ce micmac qui parfois nous détourne de notre intrigue première. C’est ça : il y a deux intrigues dans ce roman. Et à force de basculer de l’une à l’autre, on ne voit pas arriver la fin ! Elle était pourtant prévisible finalement, si on sait lire entre les lignes.
J’ai aussi beaucoup aimé les personnages. Kate : déterminée, qui réfléchit avant d’agir, qui donne l’impression que rien ne la touche alors qu’elle cache un terrible secret. Et Olivia, la fragile, qu’on doit aider et surveiller. Les deux se complètent mais auraient-elles vraiment dues se rencontrer ?
Je m’attendais à passer un bon moment avec ce livre et cela a été bien plus ! C’est une très jolie découverte.

Je remercie Hachette romans pour cette lecture.

49/65