Ce que Muti a dans le collimateur #83

Avec la rentrée, vient l’envie de remplir sa bibliothèque (bon je sais je n’ai pas besoin de la rentrée pour en avoir envie 😛 ). Et voici les donc les livres qui me font envie pour ce mois de septembre.

Les suites

Meg Corbyn tome 5, Cartes Ivoire d’Anne Bishop (Milady le 19) Résumé : L’insurrection humaine a été brutalement réprimée par les Aînés, ces terra indigene plus sauvages et dangereux encore que leurs congénères des Enclos. Ceux qui ont survécu savent qu’il faut désormais craindre les êtres qui rôdent dans les territoires interdits. Heureusement, l’Enclos de Lakeside a subi peu de dégâts grâce aux efforts de Meg, Simon et de la meute humaine. Mais l’arrivée du frère du lieutenant Montgomery, un vaurien prêt à tout pour s’enrichir aux dépens des autres, menace de détruire la paix fragile obtenue. Et tandis que les Aînés s’intéressent à ce nouveau type de prédateur, Meg voit dans ses cartes l’ombre de la mort qui rôde…

The outliers livre III de Kimberly McCreight (Collection R le 20) Résumé :Wylie et les autres Anomalies savent à présent qu’elles sont la cible d’un complot au plus haut niveau de l’État. Leur incroyable sixième sens fait en effet peser une menace susceptible de déstabiliser le pouvoir en place.
Épaulée par son frère Gideon et par quelques rares amis dignes de confiance, Wylie va devoir plus que jamais se fier à son instinct pour échapper aux manipulateurs qui agissent dans l’ombre.
Mais une poignée de jeunes adultes peut-elle réellement s’opposer au rouleau compresseur des puissants de ce monde… ou foncent-ils tout droit dans la gueule du loup ?
La conclusion de la trilogie best-seller !

Les nouveautés


À cœur battant d’Axl Cendres (Sarbacane le 5) Résumé : Alex, 17 ans, est un « hors-la vie ». Après avoir essayé d éteindre son coeur, il se retrouve dans une clinique pour y être «réhabilité à la vie». Il y rencontre Alice, aussi belle que cynique ; Victor, aussi obèse que candide ; la vieille Colette, aussi espiègle qu’élégante ; et Jacopo, aussi riche que grincheux. À eux cinq, ils décident de s’évader de la clinique, direction le manoir de Jacopo. Le but du voyage? Se jeter d’une falaise, tous ensemble ça leur fera un projet commun ! Mais la route va leur réserver plusieurs surprises. Assez pour qu’Alex se demande si, finalement, la vie n’en vaut pas la douleur…

Le grand nord tome 1, Amertume de Sarina Bowen (Hugo roman le 6) Résumé : Le goût amer des désillusions devient la saveur sucrée de l’espoir… »
Griffin Shipley, propulsé à seulement 27 ans, chef de famille, (chargé de sa mère, de ses trois frères et soeurs et d’un grand père gâteux), se retrouve à la tête de la ferme familiale dont il hérite. Il s’attendait à tout sauf à tomber sur celle avec laquelle il avait partagé quelques soirées torrides à l’université. Audrey quant à elle, n’avait pas la moindre envie d’atterrir dans ce coin perdu du Vermont.
Pourtant ces deux- là vont se retrouver par hasard sur le domaine familial de Griffin. Audrey missionnée par la grosse entreprise qui l’emploie, une chaine de restaurant, doit passer plusieurs jours dans la région. Elle séduit toute la famille du jeune agriculteur par sa bonne humeur et ses talents de cuisinière. Mais cinq ans après leur histoire ils ont beaucoup changé. La vie, les épreuves les ont fait évoluer. Trouveront ils à nouveau un terrain d’entente ?

Darkest minds tome 1, Rebellion d’Alexandra Bracken (Le livre de poche le 12) Résumé : Dans un futur proche, les adolescents ont été décimés par un virus inconnu. Les survivants, dotés de pouvoirs psychiques incontrôlables, sont classés par couleur en foncion du danger qu’ils représentent, et parqués dans des camps. Ruby et quelques autres refusent cette fatalité et s’enfuient. Echapperont-ils à leurs poursuivants ? Et surtout, parviendront-ils à maîtriser leurs pouvoirs sans perdre leur âme ?

On reconstruit bien les maison après les ouragans de Fabien Fernandez (Pygmalion le 19) Résumé  : Détroit, Michigan. Alexis et Peggy, couple de français venus vivre là après la perte de leur enfant, tentent d’avancer. Soudés, ils commencent tout juste à trouver un équilibre malgré leurs difficultés financières. Jusqu’au jour où Peggy a un accident de voiture…
Wallace, jeune Américain typique mise son avenir sur le football. Lorsque, suite à une  maladresse, il est mis au ban et harcelé par ses camarades. Viré de son équipe puis du lycée, il n’a d’autre choix que d’abandonner ses rêves…
Dolores, rentrée d’Irak depuis deux ans, vit dans la rue. Tout ce qu’elle peut économiser la mène vers un seul but : enregistrer les chansons qu’elle écrit. Quatre destinées qui vont se croiser. Quatre âmes délaissées qui vont s’effriter et avancer tant bien que mal. Quatre inconnus si familier qui vont décider de partir pour ce trouver.

Katie Maguire de Graham Masterton (Fleuve noir le 19) Résumé :  Katie Maguire est la première femme commissaire de la Garda, la police irlandaise. Derrière son air mutin, ses cheveux flamboyants et ses yeux verts, elle fait preuve d’un mental d’acier et ne compte pas ses heures. Au point, parfois, de revenir épuisée des duels qu’elle mène contre le crime et les tueurs. Elle est mariée et a perdu un enfant.
« Je dois découvrir la vérité… »
Dans une ferme du Sud de l’Irlande, un charnier révèle les ossements de onze femmes. Détail atroce : les fémurs des victimes ont été lavés à blanc avant d’être percés de trous ; dans ce trou, on a glissé un hameçon auquel une poupée de chiffon a été suspendue. De quand date ce crime ? Qui sont les victimes ?
« … des mondes au-delà du nôtre… »
Séquestrée non loin, une touriste américaine est à la merci d’un tueur. Un tueur équipé d’un couteau de chasse et de corde, d’hameçons et de clous. Plus longue est la torture, plus intolérable est la souffrance qu’il inflige à ses victimes, plus son plaisir est grand.
« … ces mondes où vivent d’horribles démons… »
Un mystère vieux de quatre-vingts ans, ressuscité en pleine campagne irlandaise… A quel type de tueur, par-delà le temps, Katie Maguire fait-elle face ?
Katie Maguire est la première enquête irlandaise du maître anglais de la terreur.

Échange fatal de Siobhan MacDonal (L’archipoche le 19) Résumé :  De part et d’autre de l’océan, un simple échange de maisons tourne au drame…
Pour les vacances de la Toussaint, Kate et Hazel décident d’échanger leur domicile. La première est irlandaise et pense que des vacances feront le plus grand bien à sa famille qui vit des moments difficiles. La seconde vit à New York mais rêve de retourner sur la terre de son enfance irlandaise, avec son mari et ses deux enfants, pour tourner la page après l’agression dont elle a été victime.
Mais on est loin des vacances idylliques… Le mari de Kate se montre étrangement distant et Hazel a la désagréable impression d’être observée.
Bientôt l’une des deux est retrouvée morte… Mais laquelle était visée ?

100 jours pour être heureux d’Eva Woods (Cherche midi le 20) Résumé : Lorsque deux jeunes femmes que tout oppose se rencontrent, le destin pourrait bien basculer. Annie mène une existence vide de sens et de joie depuis qu’un drame a brisé sa vie deux ans plus tôt. Polly est condamnée, il lui reste trois mois à vivre. Mais Polly, aussi rayonnante et excentrique qu’Annie est terne et renfermée, a décidé de relever le défi des « cent jours pour être heureux ». Elle entraîne sa nouvelle amie dans cette aventure : trouver chaque jour une source de joie, un petit bonheur. Réenchanter le quotidien pour retrouver le goût de vivre et la force d’accepter l’inéluctable.
Autour d’elles, une galerie de personnages hauts en couleur devront suivre la fantasque Polly et ses idées farfelues….jusqu’à son ultime pied de nez à la mort et au désespoir.
A l’encontre des clichés, Cent jours pour être heureux livre un véritable hymne à la vie sans jamais tomber dans la mièvrerie de la pensée positive. Avec beaucoup d’intelligence et d’impertinence, l’auteur nous entraîne dans la course folle de Polly à la poursuite du bonheur. Passant du fou rire aux larmes, le lecteur traverse à vive allure la palette des émotions de ces deux héroïnes : on se révolte, on se résigne, on hésite, on plonge….Mais on vit, coûte que coûte !

 

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.