Bilan perso #84

J’ai eu un léger vertige en faisant mon bilan de mars. Cela faisait longtemps qu’autant de livres n’étaient arrivés chez moi ! Parfois je me lâche et ça fait peur !
J’étais contente de ce que j’avais lu, et heureusement, mais ça ne suffira pas à limiter les dégats sur ma PAL… Fatalité quand tu nous tiens…

Livres reçus

Et tu entendras le bruit de l’eau de Sophie Jomain
L’odeur du jour de Danielle Martinigol
La meilleure façon de marcher et celle du flamant rose de Diane Ducret
Féroce de Danielle Thièry

Esprits maléfiques tome 2, Le dévoreurs d’âmes d’Ellen Oh
La magie de Paris tome 2, Le calme et la tempête d’Olivier Gay
Ce qui ne te tue pas…  de Georgia Caldera
La nouvelle de Cassandra O’Donnell

Nos vies suspendues de Charlotte Bousquet
Illuminae tome 3, Dossier Obsidio de Amie Kauffman & Jay Kristoff
Violette Hurlevent et le jardin sauvage de Paul Marti & J-B Bourgois
Que la montagne est belle de Stephen Wallenfels

Zénith tome 1, Les forces du passé de Sasha Alsberg & Lindsay Cummings
Will you play d’Alicia Garnier
Collé(s) de Sophie Laroche
Ne t’enfuis plus d’Harlan Coben

Le cannibal de Rotenburg et autres faits divers glaçants de Christophe Hondelatte
Tu ne m’oublieras pas deux fois de Mhairi McFarlane
Kate et Josh tome 1, Aspiration de Lauren Rowe
Nos plus belles étincelles de Jamie McGuire

Livres lus

Avec toi m’envoler de Fleur Hana
Le poing levé de Simon Strange
La brigade des chasseurs d’ombres, Wendigo de Chrysostome Gourio
Moxie de Jennifer Mathieu

Dans le même bateau de Cassandra Rocca
Tu n’aurais jamais dû me dire… d’Emily Trunko & Zoë Ingram
Diabolo fraise de Sabrina Bensalah
Et tu entendra le bruit de l’eau de Sophie Jomain

Le trône des étoiles tome 2, Rebelles de Belleza Rodhe
L’odeur du jour de Danielle Martinigol
La meilleure façon de marcher et celle du flamant rose de Diane Ducret

Donc 20 livres reçus, 9 de lus et une PAL qui fait un bon de 9 livres en un mois. J’en reste sans voix… Ma PAL au 31 mars est donc de 416 livres 😥 😥

Ce que Muti a dans le collimateur #90

Pour avril, il n’y a pas que les arbres qui fleurissent, il y a aussi mon porte-monnaie qui maigri quand je regarde tous les livres qui me font envie… Rhhhooo !!! La vie est trop dure ! 😀

Les suites

Vraie folie de Linwood Barclay (Belfond le 4) Résumé : ntoxication meurtrière, assassinat sauvage d’une étudiante, disparitions inquiétantes… Après Fausses promesses et Faux amis, un final apocalyptique pour clore la trilogie consacrée à la petite ville (pas si) tranquille de Promise Falls.

A priori, c’est un samedi matin comme tous les autres qui commence à Promise Falls en ce 23 mai. Chacun se réveille, prend sa douche, son café, son petit déjeuner. Mais soudain, une sirène d’ambulance, puis deux, puis trois ; des gens inanimés dans leur cuisine, sur le pas de leur porte, dans la rue, les urgences saturées…
Un dénominateur commun à ces victimes : toutes ont bu de l’eau du robinet. Il faut se rendre à l’évidence, le réseau hydraulique de la ville est contaminé. Drame sanitaire ou crime de masse ?
Pour l’inspecteur Barry Duckworth, la réponse ne fait aucun doute. L’insaisissable meurtrier fanatique du nombre 23 a encore frappé. Et il n’a certainement pas l’intention de s’arrêter là.
Comment préparer les habitants aux dangers qui les menacent ? Le policier et le privé Cal Weaver vont devoir unir leurs forces dans une mortelle course contre la montre. Mais qui sait combien de fous furieux se sont donné rendez-vous à Promise Falls ?
Alors qu’il enquête sur d’autres disparitions, le privé Weaver se retrouve une nouvelle fois sur le chemin de l’inspecteur Duckworth. L’heure est venue pour eux d’unir leurs forces dans cette mortelle course contre la montre… Mais comment préparer les habitants au danger qui les menace ? Et qui sait vraiment combien de fous furieux se sont donnés rendez-vous à Promise Falls ?

Les nouveautés

Tu ne m’oublieras pas deux fois ! de Mhairi McFarlane (&H le 3) Résumé : En théorie, on n’oublie jamais son premier amour… En théorie. 
«  J’aime ton rire.  » Voilà ce qu’a écrit Lucas McCarthy à Georgina il y a douze ans. Un petit mot griffonné au temps du lycée mais qu’elle n’a jamais oublié. Ce qu’elle aimerait oublier, là, tout de suite, c’est qu’elle vient de se faire virer du restaurant – minable – dans lequel elle était passée pro en cassage d’assiettes et qu’elle a découvert son petit ami – minable, lui aussi – au lit avec une autre fille. Heureusement, le destin ayant à cœur une répartition annuelle des sales coups, Georgina retrouve rapidement un emploi. Et, quand elle découvre que son nouveau chef n’est autre que Lucas McCarthy, son amour de toujours, elle commence presque à croire qu’elle n’est pas maudite sur six générations. Le seul problème  ? Lucas ne se souvient pas du tout de qui elle est. Pas. Du. Tout.

Son vrai visage de Karin Slaughter (Harper Collins le 3) Résumé : Le métier de Laura consiste à soigner les troubles de la parole. Dans sa profession, elle est reconnue et admirée. Elle a pourtant plus de difficultés quand il s agit de faire parler sa fille de trente ans, qui semble collectionner les échecs en tout genre.
Il aura suffi qu elle l invite au restaurant pour avoir une vraie discussion mère-fille,
Il aura suffi qu un gamin armé entre en scène,
Il aura suffi d un unique coup de couteau,
Pour que tout bascule.
Andy vient de voir sa mère tuer un homme. Sans une once d hésitation. Efficace. Calme.
Andy vient de comprendre que sa mère n est peut-être pas celle qu elle prétend.
Et, maintenant que les masques tombent, la voix de ces deux femmes pourrait bien ne plus jamais se faire entendre.

La prisonnière du temps de Kate Morton (Presse de la cité le 4) Résumé :  » Mon vrai nom, personne ne s’en souvient. La vérité à propos de cet été-là, personne ne la connaît  »
À l’été 1862, un groupe de jeunes peintres proches des Préraphaélites, menés par le talentueux Edward Radcliffe, s’installe au Birchwood Manor, sur les rives de la Tamise. Là, inspiré par sa muse, la sulfureuse Lily avec qui il vit une passion ravageuse, Edward peint des toiles qui marqueront l’histoire de l’art. Mais à la fin de sa retraite, une femme a été tuée, une autre a disparu, un inestimable diamant a été dérobé, et la vie d’Edward Radcliffe est brisée.
Plus d’un siècle plus tard, Elodie Winslow, jeune archiviste à Londres fiancée à un golden-boy qui l’ennuie, découvre dans une vieille sacoche deux objets sans lien apparent : le portrait sépia d’une femme à la beauté saisissante en tenue victorienne, et un cahier de croquis contenant le dessin d’une demeure au bord de l’eau. Pourquoi le Birchwood Manor semble-t-il si familier à Elodie ? L’inconnue de la photo pourra-t-elle enfin livrer tous ses secrets ? Et si, en l’entraînant sur les traces d’une passion d’un autre siècle, son enquête l’aidait à percer le mystère de ses propres origines et à enfin mener la vie qu’elle désire ?

Quand les anges méritent de mourir de Ena L. (Sharon Kena le 9) Résumé : Paris, février 2040.
Dans le métro, Destiny s’inquiète d’entendre un étrange tictac. Arrivée à Châtelet, tout explose dans un méga attentat qui décimera Paris dans sa totalité.
L’œuvre de ceux qu’on appelle « les anges du chaos ». Depuis deux ans, ils éliminent les plus grandes villes du Monde entier, sans distinction de races ou de religions, sans la moindre revendication ni explication.
Par un miracle qu’elle ne s’explique pas, Destiny est retrouvée vivante, avec quatre jeunes gens. Quatre anges du chaos. Considérée comme une criminelle vouée à la peine de mort, Destiny n’aura pas d’autre choix que de suivre les anges dans leur fuite.
C’est une course contre la montre qui s’engage pour Liam Mayer, un inspecteur prêt à tout pour retrouver ces anges tombés du ciel, et dont la trop grande implication n’est pas sans raisons…
C’est une course à la survie qui débute pour Destiny. Et une plongée vers l’Enfer.

Le cannibale de Rotenburg et autres histoires glaçantes de Christophe Hondelatte (J’ai lu le 10) Résumé : Rotenburg, 2002. La police allemande arrête un homme soupçonné de cannibalisme. Il reconnaît avoir dépecé et dévoré un garçon rencontré sur Internet. Mais les enquêteurs vont bientôt comprendre que la victime était consentante…
États-Unis, 1978. Rodney participe à la version américaine de  Tournez manège  et repart tout sourire au bras de la femme qui l’a élu. Après son départ, on découvre qu’il s’agit d’un tueur en série recherché depuis des années…
Bretagne, années 1950. Denise vit avec Jacques une passion violente, nourrie de jeux de plus en plus pervers. Jusqu’au jour où il lui demande, comme ultime preuve d’amour, de tuer l’enfant qu’elle a eu avec un autre.
Du massacre de Pantin au dépeceur de Montréal, du XIX siècle à nos jours, ce livre rassemble plus de vingt affaires criminelles qui ont défrayé la chronique. Et nous invite à un singulier voyage, aux confins de la folie, au cœur du mal.

Bretzel blues de Rita Falk (J’ai lu le 17 ) Résumé : En ce moment, ça marche impeccable pour le commissaire Franz Eberhofer : ses amours roulent, la porcherie qu’il rénove est pratiquement habitable, il tient la forme grâce aux bières régulières et aux promenades quotidiennes avec Louis II – son chien, son coach fitness, son fidèle compagnon. Mais voilà que l’ambiance tourne à l’aigre dans le village de Niederkaltenkirchen : quelqu’un a tagué en rouge sur la maison du directeur du collège M. Höpfl « Crève, sale porc ! ». Le directeur disparaît plusieurs jours, pour revenir une nuit sous une forme plutôt macabre. D’accord, il n’aurait jamais gagné un concours de popularité, mais est-ce une raison pour finir ainsi ? Franz est furieux. Comme si cet homicide stressant ne suffisait pas, on l’oblige à pouponner l’affreux bébé de son frère Léopold, libraire et lèche-bottes de première classe. Heureusement qu’il a sa Mémé déjantée et sa robuste cuisine pour se refaire une santé…

Guide pour nécromancien en herbe, Tome 1 : Comment sauver la peau d’un mort-vivant d’Hailey Edwards (MxM le 15) Résumé : Grier Woolworth passe ses nuits à parcourir les rues du centre-ville de Savannah pour conter à des touristes des histoires d’âmes perdues et autres tragédies à vous glacer le sang. Exception faite de la crinoline et de l’ombrelle, ce n’est pas le pire des boulots. Et même si le salaire est merdique, les pourboires suffisent à payer les factures d’électricité de son propre manoir hanté, et à approvisionner les placards en Ramens. Pour une ex-assistante nécromancienne qui se cache parmi les humains, la vie est presque normale. Jusqu’au jour où la société qui a excommunié Grier lui offre une seconde chance d’être davantage qu’une fille ordinaire. Dommage qu’on n’ait pas jugé bon de la prévenir qu’être extraordinaire peut vous faire tuer. Avertissement : Ce livre raconte l’histoire d’une ex-tôlarde/ex-héritière, qui a une perruche zombie pour animal de compagnie et dont le voisin n’est autre qu’un ex-soldat/ex-béguin. Attention, tous ces ex pourraient bien en cacher d’autres.

Ombre et mystère tome 1, Envoutée de Jennifer L. Armentrout (J’ai lu le 17) Résumé : Julia vient d’accepter un poste d’infirmière à domicile, où elle aura pour tache de veiller sur une jeune fille à l’état fragile. Ses employeurs sont les frères De Vincent, propriétaires d’un domaine au cœur du Bayou dont ils viennent d’hériter. Quand Julia découvre l’imposant manoir, elle éprouve une étrange sensation. Les lieux semblent empreints d’un lourd secret, voire hantés. Plus surprenant encore, l’un des hommes qui l’accueille, Lucian De Vincent, n’est autre que le séduisant inconnu avec lequel elle a flirté la veille au soir…

Amber Farrell tome 4, La danse des esprits de Mark Henwick (Milady le 17) Résumé : Prisonnière de sa nature hybride, Amber est sur le point de devenir renégate. Alors que les Athanate et les loups se méfient d’elle et que les Adeptes veulent sa mort, seule Diana, son mentor, pourrait l’aider à maîtriser les forces qui luttent en elle. Mais celle-ci a disparu en pleine mission secrète pour désamorcer les tensions entre Athanate. Le seul espoir d’Amber est à présent de s’aventurer dans le territoire interdit du Nouveau-Mexique afin de retrouver Diana. Heureusement, Amber a plus d’un atout dans sa manche…

Rosewater de Tade Thompson (Pygmalion le 24) Résumé : Nigeria, 2066. La ville de Rosewater a poussé comme un champignon autour d’un biodôme extraterrestre mystérieusement apparu quelques années plus tôt et qui, depuis, suscite de nombreuses interrogations parmi la communauté internationale. Les habitants de Rosewater, eux, se fichent bien du comment et du pourquoi, tant que le dôme continue de dispenser ses guérisons miraculeuses lors de son ouverture annuelle. Karoo vit dans cette cour des miracles. Officiellement, il travaille comme agent de répression de la cyberfraude, mais il est aussi un membre du S45, une officine d’État chargée de missions plus ou moins discrètes qui l’a recruté en raison de ses pouvoirs psychiques, sans doute acquis au contact du dôme. Mais aujourd’hui, ses talents font de lui une cible…

La fille des deux mondes tome 2 de C.C. Hunter (Michel Lafon le 25) Résumé : à venir.

Un été givré de Vivian Siobhan (Michel Lafon le 25) Résumé : à venir.

Tiny Pretty Things tome 1,  La perfection a un prix de Sona Charaipotra & Dhonielle Clayton (Hachette le 24) Résumé : Gigi, Bette et June sont danseuses dans la prestigieuse école du Ballet de New York. Lorsque Gigi, nouvelle et seule élève noire, est choisie pour incarner le rôle phare du premier ballet de l’année, les rivalités se déchaînent. Bette, ballerine star de l’école, est prête à tout pour récupérer son titre et éviter la rage de sa mère, qui ne tolère pas qu’elle ne soit pas la meilleure. June rêve quant à elle de ne plus être cantonnée au rôle de l’éternelle doublure.
Les trois filles ont bien du mal à résister à la pression du monde impitoyable de la danse. Et les choses vont empirer… jusqu’au drame.

Ce que Muti a dans le collimateur #89

Me voilà devant mon écran à convoiter les livres qui vont rejoindre ma PAL et être lus plus ou moins vite (mais là est un autre débat !). Alors ? Prêt pour la découverte ?

Les suites

Esprits maléfiques tome 2, Les dévoreurs d’âmes d’Ellen Oh (Nathan le 7) Résumé : Harper, sa famille et sa meilleure amie Dayo partent pour Halloween sur une île des Caraïbes. L’apprentie chasseuse d’esprit sent dès son arrivée que l’île est hantée par des créatures très différentes de ce qu’elle a pu rencontrer jusqu’à ce jour. Avec ses pouvoirs de plus en plus puissants, elle tente de comprendre de quoi les fantômes du coin ont peur… et d’où viennent les traces de morsure sur le cou des enfants. Grâce à sa grand-mère, Harper réalise que des dévoreurs d’âmes sont prisonniers de l’île. Ces créatures se nourrissent des âmes des fantômes mais aussi de celles des vivants… Pour se libérer, ils vont procéder, le soir d’Halloween, à de nombreux sacrifices humains. Á charge d’Harper et de ses amis de les arrêter !

Les nouveautés

La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose de Diane Ducret (J’ai lu le 6) Résumé : La loi de Murphy n’est rien comparée à la loi d’Enaid : tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera plus mal encore qu’on aurait humainement pu le prévoir. Après avoir été quittée à Gdansk par téléphone, Enaid se rend à l’évidence : les fées qui se sont penchées sur son berceau ont dû s’emmêler les pinceaux. Comment expliquer, sinon, la sensation qu’elle a depuis l’enfance qu’il lui a toujours manqué quelqu’un ? Il y a de quoi se poser des questions quand les parents adoptifs sont en fait les grands-parents, que la mère est danseuse de nuit, que le père change de religion comme de famille, que les bunkers de l’ETA servent d’école buissonnière. Et que l’accident d’un instant devient la fracture de toute une vie… On peut se laisser choir ou faire le saut de l’ange. Être boiteux ou devenir un flamant rose. Sur ses jambes fragiles, tenir en équilibre avec grâce par le pouvoir de l’esprit, un humour décapant et le courage de rester soi.

Les outrepasseurs tome 1, Les Héritiers de Cindy Van Wilder (Le livre de poche le 6) Résumé : Londres, 2013. Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat. L’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance des membres d’une société secrète, les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie.

Comment larguer un bad boy de Sereine M. (Hachette le 6) Résumé : Riley a 21 ans, est étudiante en droit et promise à un brillant avenir. Son seul problème, actuellement, c’est son copain : Sledge. Le bad boy par excellence… avec qui elle vit depuis trois ans.
Or, un mauvais garçon, aussi séduisant soit-il, reste un mauvais garçon. L’idée selon laquelle un homme peut changer et devenir le parfait petit copain est un mythe. Il n’est pas attentionné, fume à l’intérieur, se moque des règles de propreté. Et il vous fait du mal, sans même le savoir.
Riley est donc déterminée à le larguer. Pour cela, elle a un plan infaillible : tout faire pour que lui la quitte. Sauf que les bad boys, en plus de tous leurs défauts, ont une caractéristique que Riley ignorait : ils sont coriaces et… obstinés !

Moxie de Jennifer Mathieu (Milan le 6) Résumé : Moxie : désigne le caractère audacieux d’une personne prête à défendre ses convictions envers et contre tous. Vivia Carter, 16 ans, en a marre.
Marre que l’équipe de foot de son lycée se croie tout permis.
Marre qu’on impose des règles vestimentaires aux filles, mais jamais aux garçons.
marre du sexisme dans les couloirs du bahut et des profs qui ferment les yeux.
Plus que tout, Vivian en a marre qu’on lui dise qui elle doit être.
Vivian Carter dit STOP.
Et si toutes les filles se rassemblaient pour qu’enfin sonne l’heure de la révolution ?
LES MOXIE GIRLS CONTRE-ATTAQUENT !

Féroce de Danielle Thièry (J’ai lu le 13) Résumé : Un inconnu suit une petite fille. Il l’observe comme un animal. Il la veut, il l’aura.
Des ossements sans têtes sont découverts au zoo de Vincennes dans l’enclos des lions. Des enfants. Alix de Clavery, la criminologue de l’OCRVP, fait immédiatement le lien avec la jeune Swan, dont la disparition au zoo de Thoiry six ans auparavant continue à l’obséder. S’agit-il du même prédateur ? Alors que les forces de l’Office sont mobilisées pour démanteler une filière pédophile, les voilà atteintes en plein coeur : l’adjoint de la commissaire Marion est retrouvé inconscient, les mains en sang, et une brigadière a disparu. Mais le pire est encore à venir. Une alerte enlèvement est déclenchée : il s’agit d’une petite fille…

Que la montagne est belle de Stephen Wallenfels (Milan le 13) Résumé : Après une partie de poker, quatre amis se promettent de partir camper dans le parc national de Yosemite : Ceo, le tombeur à qui tout réussit, Grahame, la force de la nature, Colin, le meilleur ami de Ceo, et Rhody, qui finalement ne vient pas.
Il est remplacé par Ellie, une fille que Ceo a invitée et que personne ne connaît.
Un simple week-end entre copains… en théorie.

C’est toi le chat de Laura Trompette (J’ai lu le 20) Résumé : Un chat abandonné.
Un chef cuisinier veuf et père.
Une enfant singulière.
Une femme sous emprise.
Lorsque quatre vies tourmentées entrent en collision, n est-ce pas un signe du destin ? À six mains et huit pattes, seront-ils plus forts ?
Chahutés mais jamais vaincus, nos héros prouvent que rien n est immuable tant que l on est vivant.

Ce qui ne nous tue pas… de Georgia Cadlera (J’ai lu le 20) Résumé : Le bac en poche, les années lycée et leur lot de terribles souvenirs derrière elle, Violette se réjouit de pouvoir enfin tourner la page. C’est par un déménagement et l’intégration d’une école de graphisme de renom que débute sa nouvelle vie. Artiste dans l’âme, Violette espère se révéler et s’épanouir au sein de Arte-Sup. Or son bonheur a un prix : Adam, le fils de son nouveau beau-père. Car le jeune homme, aussi ombrageux qu’insaisissable, avec lequel elle va devoir désormais partager un couloir, semble la haïr par-dessous tout. Et lui aussi étudie les arts graphiques au sein de la même formation…

Collé(s) de Sophie Laroche (Hachette le 20) Résumé : Ils sont cinq dans la même galère : collés ensemble de 8 à 17 heures.
Pourtant ils n’ont pourtant rien en commun.
Roxane est l’intello de service ; Ruben, l’ado rebelle ; Gabrielle, la fanfaronne de sa classe ; Arthur, le sportif turbulent ; et Coline, la rêveuse timide.
Qu’est-ce qu’il ont bien pu faire pour en arriver là ?
Et si cette journée qui s’annonce d’un ennui mortel passait finalement trop vite ?

Zénith tome 1, Les forces du passé de Sasha Alsberg & Lindsay Cummings (Bayard le 20) Résumé : Un gang de filles sanguinaires règne sur la Galaxie Mirabel. Surentraînées, expertes en maniement des armes, pilotes de génie, ces rebelles ne respectent qu’une loi : la leur !
À leur tête, Androma Racella, alias la Baronne Sanglante, criminelle recherchée dans tous les Systèmes Unifiés, compte les morts qu’elle laisse sur son passage.
Mais quand Dex, une sombre figure du passé, resurgit pour leur proposer un marché, leur errance s’arrête brutalement. Andi se retrouve face à un terrible dilemme : mourir ou trahir.
Si la Baronne Sanglante n’a plus rien à perdre, elle a une dernière mission à accomplir : la vengeance. Et Androma est plutôt douée dans son genre.

Betty Angel tome 1, La mort me va si bien de Louisa Méonis (Milady le 20) Résumé : « Bon sang, je vais rester petite et boulotte pour l’éternité ! J’ai vraiment un karma de merde ! »
Moi, c’est Betty. J’ai passé ma vie à jouer la bonne poire dont tout le monde profitait, pour finir noyée dans mes toilettes… Ma mort est aussi naze que l’était mon existence.
Et comme si ça ne suffisait pas, je me retrouve catapultée dans une série d’épreuves terrifiantes pour devenir l’apprentie du bien trop sexy pour être honnête Ange de la Mort !
Il y a erreur sur la personne, ce n’est pas possible ! Il est où mon repos éternel ?
Le moins que l’on puisse dire c’est que j’imaginais la vie après la mort plus paisible que ça. Sans compter que des anges disparaissent de manière inexpliquée… C’est quoi encore cette histoire ?! Est-ce qu’un ange peut « mourir » ? Et pourquoi ai-je l’horrible pressentiment que ces disparitions ont un lien avec moi ?

La passeuse d’âme tome 3, Saison chaude de Marie Vareille (PKJ le 21) Résumé : Suite à l’échec de l’attaque du Conclusar, les combattants de l’Aube ont été décimés, Tim a disparu et Solstan est passé à l’ennemi.
Elia, activement recherchée par le Palatium, doit fuir la Cité pour survivre.
Dans un monde fait d’injustice et de violence où les Passeurs d’Âmes ont désormais les pleins pouvoirs, elle devra affronter le pire.
Seule face à la puissance du Palatium, saura-t-elle se relever et sauver ceux qu’elle aime ?

Pour mars, juste 13 livres me font baver d’envie. Je dis juste parce que pour ce mois, mars, je suis certaine d’avoir laisser passer plusieurs sorties… Pas grave, on verra au moment du bilan… 🙂

 

Bilan perso #83

En début de mois, c’est l’heure du bilan. Celui qui parfois fait un peu mal, mais qui souvent rend fière de soi. C’est parti !

Livres reçus


Les nouveaux voisins de Catherine McKenzie
Un si petit oiseau de Marie Pavlenko
Juste un signe de Liz Plum
Les wonderwomen aussi mettent une culotte gainante de Mathou


Histoires criminelles, l’empoisonneuse de Corrèze et autres récits glaçants de Christophe Hondelatte
Les enquêtes de Lexi Carmichael tome 1, On ne vit qu’une fois de Julie Moffet
La fille des deux mondes, Un pied dans la tombe de C.C. Hunter
Killing Kate d’Alex Lake


Le royaume magique de Landover tome 1, Royaume à vendre ! de Terry Brooks

Livres lus


My best friend exorcism de Grady Hendrix
Le programme D-X de David Khara
Esprits maléfiques tome 1, La maison des possédés d’Ellen Oh
Les vrais amis ne s’embrassent pas sous la neige de Juliette Bronte


Histoires criminelles, l’empoisonneuse de Corrèze et autres récits glaçants de Christophe Hondelatte
S.T.A.G.S tome 1, Partie de chasse de M.A. Bennet
Les nouveaux voisins de Catherine McKenzie

Soit 9 livres de reçus et 7 de lus et une BAL qui prend +2 livres. Ça ne commence pas trop mal moi je dis 2019 ! Ma PAL est à 402 livres.

Bilan 2018

J’ai pris le temps de me poser un peu, pour faire le traditionnel bilan de l’année 2018.
Il est dans la lignée de l’année précédente. Je lis moins, ma vie professionnelle et personnelle étant plus prenante. J’aime toujours autant lire, mais j’en ai moins le temps. Il faut dire aussi que je suis la reine du « trainage »… mais ça c’est une autre histoire.

Quels sont les moments marquants de 2018 ?
*J’ai fait un passage éclair à livre Paris et j’ai été très déçue, pas dit que j’y retourne de si tôt.
* Je suis allée dans le Nord fêter l’anniversaire de ma maman en mars, où j’ai revu toutes mes amies.
* J’ai passé les deux semaines de mes vacances d’été à découvrir Netflix, que je fuis comme la peste depuis… Il m’a bouffé tout mon temps alors que je voulais lire. Netflix c’est le mal !
* Ma meilleure amie est venue vivre dans ma ville, provoquant plus de soirées et d’après-midi ensemble.
* Mon homme a passé une bonne partie de l’année ici, beaucoup moins de travail saisonnier, ce qui là aussi donne lieu à plus de soirées avec les amis.
* Je suis allée en Irlande et j’ai vraiment kiffé ! Je n’ai qu’une envie : y retourner !
* Je suis allée pour la première fois au salon du livre jeunesse de Montreuil et comme j’ai adoré, je sens que je vais y retourner régulièrement. J’y suis allée avec Mylène et on s’est vraiment éclatées ! Elle m’a bluffée avec son énergie et sa bonne humeur inépuisable ! Vive les restos avec les copinautes de lectures : Francesca, Evenusia et Tessa.
* J’ai vu deux fois ma copine Acro et c’est à chaque fois un plaisir. D’ailleurs, je me demande pourquoi je ne la vois pas plus…
* Mon travail me prend toujours autant d’énergie, je rentre parfois le soir avec une seule envie : aller me coucher.
Bref, je dois encore travailler pour équilibrer tout ça !

Niveau lectures…
En 2018, j’ai lu 2 livres de moins qu’en 2017, soit 92. Ce qui n’est pas si mal au vu de tous les éléments cités ci-dessus qui m’ont pris plus de temps que l’année précédente.  Mais je ne désespère pas, pour 2019 j’espère bien lire 110 livres. Oui, je crois en ma capacité d’organisation.

Et en bref, ça donne quoi ? (Toujours merci goodreads)
* Le plus petit livre faisait 90 pages
* Le plus gros 697 pages
* En moyenne mes livres faisaient 330 pages
* Le plus populaire sur Goodreads est 13 reasons why de Jay Asher
* Le moins populaire est Blocus total de Laurent Crevon, que je suis la seule à avoir lu 😛

En tout j’ai lu 30441 pages sur 92 livres Img bookstack 96

Et voici les livres qui m’ont marquée cette année (cliquez sur les couvertures pour avoir l’avis)

Ma PAL finit à 410 livres cette année. Mais je n’ai pas encore fait mon tri de fin d’année, où je retire de ma PAL les livres que je suis finalement certaine que je ne lirais pas. Alors disons que ma PAL est à 400 livres pour commencer cette nouvelle année 2019. Elle a grossi de 50 livres sur l’année et je ne me fixe aucun objectif pour 2019 parce que je sais que je ne les tiendrais pas.