Room Hate – Penelope Ward

Éditeur : Hugo Roman
Nombre de pages : 313
Date de parution : 9 février 2017
Prix : 17,00€

Résumé : Justin et Amélia sont amis depuis l’enfance. Ils ont même été amoureux à l’adolescence. Ils ont passé toutes leurs vacances dans la maison de la grand-mère d’Amélia, leurs parents respectifs étant souvent absents.
Quelques années plus tard, ils héritent de la maison. Amélia, qui est institutrice, décide immédiatement d’aller passer ses vacances dans ce lieu qu’elle aime tant Elle est loin d’imaginer que Justin a eu la même idée. Il débarque un matin avec sa guitare et sa petite amie Jade. C’est là que les choses vont se compliquer et que les incompréhensions du passé vont ressurgir. La cohabitation va s’avérer plus que difficile.

Mon avis : Le résumé m’a plu, j’aime bien les histoires où les protagonistes s’affrontent suite à un malentendu et qui ont du caractère, ce qui donne des dialogues souvent haut en couleur. Ce livre avait l’air de remplir ces critères.

Amélia et Justin se sont quittés fâchés il y a 10 ans. Ils vont être obligés de se reparler puisqu’ils ont hérité conjointement de la maison de la grand-mère d’Amélia.

Le livre commençait bien. J’ai fait la connaissance d’Amélia et dans les débuts elle m’a plu. Elle avait l’air d’avoir du caractère et savait ce qu’elle voulait de sa vie. C’est le genre de personnage qui me plait d’entrée. On fait ensuite la découverte de Justin : le jeune homme ténébreux et mystérieux et surtout taciturne, le héros de roman romantique par excellence. Comme je l’ai dit plus haut, ils sont donc fâchés et j’avais hâte de lire leur première rencontre. Et là, j’ai été déçue 😦 parce que Justin est fidèle à son image d’homme ténébreux et grognon mais finalement Amélia est une lavette ! Je n’ai pas d’autre mot. Elle se laisse porter par les événements de la vie sans vraiment lutter. Elle est plutôt fataliste. C’est vrai qu’elle réagit plutôt bien face aux événements qu’elle doit affronter. Elle fait face, mais une fois qu’elle est le « nez dedans » et sans vraiment s’en prendre ensuite aux responsables. Elle est un peu trop mole à mon goût. Pis j’en ai marre aussi du type de fille qui se croit moche, qui a des rondeurs et qui en fait est hyper sexy et que tous les hommes désirent, ça n’existe pas dans la vraie vie ! Même si les romans sont là pour nous faire oublier le quotidien, j’aime avoir un peu de crédibilité.  Oui, je suis tout en contradiction :-P.
Bref, je reviens au livre. Je n’ai pas eu mes dialogues haut en couleur et finalement j’ai trouvé l’histoire fadasse et pas vraiment originale. C’est surtout que la mayonnaise n’a pas pris avec les personnage. J’ai fini le livre parce qu’il se lit vite, mais il ne me laissera pas un souvenir impérissable et il n’a éveillé aucun sentiment particulier… Une petite lecture qui a occupé mon dimanche.

Je remercie Hugo roman pour cette lecture.

 

Publicités

Une réflexion sur “Room Hate – Penelope Ward

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s