Le monstrologue tome 1 – Rick Yancey

Éditeur : Robert Laffont / Collection R
Nombre de pages : 458
Date de parution : 19 janvier 2017
Prix : 18,90€ Notepaillons3

51ti-hgigjlRésumé : La peur est parfois notre seule amie.
« Voici les secrets que j’ai gardés. La confiance que je n’ai jamais trahie. Mais cela fait aujourd’hui plus de quatre-vingt-dix ans qu’est mort celui qui m’a accordé sa confiance, celui dont j’ai conservé les secrets. Celui qui m’a sauvé… et aussi condamné. »
Ainsi commence le journal de Will Henry, jeune apprenti auprès d’un docteur à la spécialité des plus inhabituelles : la chasse aux monstres. Au fil des années passées à ses côtés, Will s’est accoutumé aux visites nocturnes et aux missions périlleuses. Mais lorsqu’une nuit, un pilleur de tombes leur apporte une trouvaille particulièrement macabre, Will et son maître se retrouvent embarqués dans une vertigineuse descente au cœur de l’horreur…
L’auteur de la série best-seller La 5e Vague revient avec quatre tomes d’épouvante : âmes sensibles s’abstenir !

Mon avis : J’ai découvert Rick Yancey avec la série La 5ème vague (que beaucoup d’entre vous doivent connaître). Lorsque j’ai lu la 4ème de couverture du Monstrologue, j’ai de suite été séduite. C’est justement parce que c’est un style totalement différent de la 5ème vague que j’ai voulu voir ce que l’auteur était capable d’écrire dans un genre totalement différent.

Will Henry est l’assistant du professeur Warthtrop depuis que ces parents sont morts dans un incendie. Il aide donc le professeur dans ses investigations et diverses recherches. Il nous relate ici une de ses premières chasses aux monstres plutôt musclée.

Dès le début je suis tombée sous le charme du style désué de la narration ainsi que sous le charme du décor : une vieille maison qui croule sous les vieux livres et les parchemins. J’entendais presque le bois de la charpente craquer. J’ai aussi beaucoup aimé la douceur et la timidité de Will Heny. Malgré le monde un peu glauque dans lequel il évolue et le drame qui l’a marqué, il garde une certaine naïveté qui est très touchante. J’ai aussi beaucoup apprécié son évolution. Le avant après la chasse au monstre l’a profondément changé.
Ce qui m’a par contre vite agacé c’est le professeur plus que hautain et qui se perd parfois dans des monologues qui m’ont vite perdus. Des explications oui, trop d’explications non. Surtout que, pour ma part, je n’en retiens pas la moitié. Tout cela a rendu la première partie du livre assez longue. Heureusement que l’action qui démarre dès la seconde partie du roman rattrape tout ça. Parce que je me suis demandée pendant un moment si j’allais lire les tomes suivants. Tout s’arrange en fait avec l’arrivée d’un personnage haut en couleur, dont on ne connaîtra jamais vraiment le prénom, qui vient aider le professeur à attraper les monstres.
En résumé je dirais que je suis sortie mitigée et curieuse de ma lecture et que je vais accorder une seconde chance au prochain tome. Pis ça me chagrinerait de ne pas connaître l’avenir de Will Henry.

Je remercie la Collection R pour cette lecture.

32/65

32/65

Publicités

3 réflexions sur “Le monstrologue tome 1 – Rick Yancey

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s