Cette obscure clarté – Estelle Laure

Éditeur : Hachette Romans
Nombre de pages : 312
Date de parution : 14 septembre 2016
Prix :  17,00€ Notepaillons4

81in-iswmplRésumé : Mon père est à l’asile. Ma mère a pris des vacances à durée indéterminée. Si on apprend qu’elle nous a laissées seules, Wren et moi, on va nous séparer.
Après le lycée, il reste le frigo à remplir, les factures à payer, la maison qui tombe en ruines, nos voisins à gérer… Heureusement, deux personnes connaissent notre secret : ma meilleure amie Eden, et Digby, son frère jumeau merveilleusement parfait – et parfaitement casé.
Certains jours, j’ai l’impression que je ne vais pas y arriver. Alors quand, en rentrant du boulot, je trouve le frigo qui déborde ou des muffins encore fumants au pied de l’escalier, je ne peux m’empêcher de me demander : est-ce qu’on cherche à nous empoisonner ? Ou bien, même au cœur des ténèbres, est-ce que l’espoir ne pourrait pas briller ?

Mon avis : Comme tout le monde je sais que certains n’ont pas le vie facile. Parfois, ça fait du bien de le lire pour tout remettre en perspective…

Lucille s’occupe de sa petite sœur Wren depuis bientôt 2 mois. Son père est interner et sa mère a pris la poudre escampette prétextant qu’elle avait besoin de vacances. Jusqu’à maintenant Lucille a su gérer. Mais la rentrée risque de tout compromettre.

Dés le début j’ai collé à ce livre. D’ailleurs je l’ai lu en 2 soirs. Je ne pouvais plus lâcher Lucille et Wren. J’avais trop peur de ce qui leur arriveraient si je les laissais seules. Non, pas vraiment, mais je me suis étonnée que ce ne soit pas ce qu’ait pensé leur mère quand elle est partie.
La vie n’est pas simple, on le voit tous les jours, parfois même on le vit. Bref, on le sait. Ce livre nous le prouve une fois encore. Mais d’une jolie façon. Parce que oui, on a peur pour Lucille et Wren, mais notre côté optimiste nous laisse penser que tout va bien se passer. Enfin, on espère grandement que l’auteure ne nous fera pas l’affront de finir ce roman de manière catastrophique.
Attention, nous ne sommes pas pour autant dans le monde des bisounours. Lucille touche souvent le fond. Mais elle se relève et met un pied devant l’autre. Comme tout à chacun dans ce genre de situation. L’histoire ne vire pas non plus dans le dramatique. Oui, les moments sont difficiles, mais non nous ne sommes pas dans les misérables.
J’ai adoré Lucille et Wren, leur façon d’agir, de réagir, de ressentir, de rebondir… bref leur façon de vivre la situation. J’ai passé un excellent moment avec elles. J’ai aussi aimé cette note d’espoir qu’Estelle Laure a fait naître en moi. Oui, ce monde est moche, mais pas que…

Je remercie Hachette romans pour cette lecture.

9/65

9/65

Publicités

9 réflexions sur “Cette obscure clarté – Estelle Laure

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s