450 ans avant Tara Duncan – La fille La Belle – Sophie Audouin-Mamikonian

Éditeur : La Martinière J. Fiction
Nombre de pages : 296
Date de parution : 2 avril 2015
Prix : 17,90€ Notepaillons4

41GJDTdigALRésumé : 450 ans avant la naissance de Tara Duncan, c’est le 16e siècle sur Terre et Le siècle de la licorne sur AutreMonde, dans le royaume de Lancovit.
La Belle et la Bête se sont mariés, mais la malédiction est restée dans les veines du roi Damien. Le fruit de leur union, une petite fille, naît couverte de fourrure et dotée de crocs. Puis, au chaud et apaisée, elle se transforme en une jolie fillette, Isabelle. Ils découvriront plus tard que, contrairement à son père, elle est capable de se transformer à volonté.
Hélas, le peuple, effrayé, refuse de voir une reine en Isabelle. D’autant que son petit frère, Mérié, est «normal».
Trahie par celui dont elle tombe amoureuse et rejetée par son peuple, Isabelle devra lutter, seule, contre la Pierre Des Morts, capable de faire se lever les squelettes en une invincible armée, mais sans comprendre que tout ceci n’est que la partie émergée d’un plan bien plus diabolique.
Car entre ses mains repose le destin de sa famille, du royaume et peut-être même de tout AutreMonde.

Mon avis : Je ne connais pas la série Tara Duncan, je ne l’ai pas lu, je la trouvais un peu trop jeunesse à mon goût mais j’ai déjà lu un livre de Sophie Audouin-Mamikonian et le résumé de cette préquelle à Tara Duncan a réussi à me séduire.

L’histoire du livre nous raconte ce qu’il s’est passé après que Belle a réussi à transformer la Bête. Une fois que le roi a repris le règne sur son royaume et qu’ils ont eu des enfants. Tout ce qu’il se passe dans la phrase « Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants ».

J’aime beaucoup savoir ce qu’il se passe après une fin. Parce que oui la fin d’une histoire est heureuse mais on ne sait pas comment cela se passe après. Il est évident que raconter l’histoire jusqu’à la mort des personnages principaux serait long, surtout si en plus on s’attache à leur descendance et qu’on veut connaître leur histoire également. On est alors dans une saga familiale dont on ne veut jamais savoir la fin. Mais de temps en temps, savoir un peu plus, connaître l’évolution d’une relation et bien j’aime bien !

Ici nous avons donc l’histoire de Belle et la Bête après la transformation de la Bête et plus précisément celle de leur fille. Le monde dans lequel ils évoluent, créé par l’auteure, a réussi à me charmer, j’ai apprécié découvrir toutes sortes d’animaux et d’habitants fantastiques. L’auteure va jusqu’à les inventer de toute pièce, ne ce limitant pas à les tirer de ce qu’il existe déjà en littérature fantastique. J’ai beaucoup apprécié ses jeux de mots et les explications en bas de pages qui m’ont souvent fait sourire.

L’histoire par elle-même tient également la route. Une lutte de pouvoir, des trahisons, des complots tout ce qui nous ravi dans ce genre de roman. J’ai aussi beaucoup aimé le personnage d’Isabelle, la fille de Belle et la Bête. Elle est atypique certes, mais j’ai aussi beaucoup accroché avec son caractère foncièrement indépendant. Elle est du genre à foncer dans le tas mais aussi à tirer la leçon de ses erreurs.

J’ai passé un très bon moment lecture avec ce roman et j’ai hâte d’en découvrir la suite.

 

Je remercie les éditions  La Martinière J. Fiction pour cette lecture.

55/100

55/100

22/60

22/60

Publicités

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s