[Concours challenge jeunesse /young adult #4] La Martinière J. Fiction

concourslamartiniere copieCette année ne fera pas exception à la règle, nous allons encore organiser des concours pour fêter la fin du challenge et accueillir dignement le prochain.
Pour ce troisième concours, nous nous associons aux éditions La Martinière J. Fiction pour vous faire gagner 2 exemplaires d’Attirance et confusion de Simone Elkeles.

1422549_427860503981312_1830455576_n

Conditions de participation :
Tout le monde est bienvenu mais bien évidemment tous les inscrits du challenge auront droit à la fameuse chance supplémentaire, les participants « actifs » auront eux droit à 2 chances supplémentaires.
– Remplissez le formulaire si dessous
–  Les envois se font en France, Suisse, Belgique et Luxembourg.
Pour les participants du challenge, rappelez-moi le pseudo sous lequel vous avez participé que je n’oublie pas votre +1 ou +2 !
– Les lots sont envoyés par la maison d’édition. Ni nous, ni eux ne pourrons être tenus responsable en cas de perte du lot par la poste.
– Les gagnants seront tirés au sort parmi les bonnes réponses.
– En participant vous nous donner le droit de citer votre prénom et la première lettre de votre Nom ainsi que votre département si vous ne possédez pas de pseudo.

Concours ouvert de aujourd’hui au samedi 3octobre 23h59

450 ans avant Tara Duncan – La fille La Belle – Sophie Audouin-Mamikonian

Éditeur : La Martinière J. Fiction
Nombre de pages : 296
Date de parution : 2 avril 2015
Prix : 17,90€ Notepaillons4

41GJDTdigALRésumé : 450 ans avant la naissance de Tara Duncan, c’est le 16e siècle sur Terre et Le siècle de la licorne sur AutreMonde, dans le royaume de Lancovit.
La Belle et la Bête se sont mariés, mais la malédiction est restée dans les veines du roi Damien. Le fruit de leur union, une petite fille, naît couverte de fourrure et dotée de crocs. Puis, au chaud et apaisée, elle se transforme en une jolie fillette, Isabelle. Ils découvriront plus tard que, contrairement à son père, elle est capable de se transformer à volonté.
Hélas, le peuple, effrayé, refuse de voir une reine en Isabelle. D’autant que son petit frère, Mérié, est «normal».
Trahie par celui dont elle tombe amoureuse et rejetée par son peuple, Isabelle devra lutter, seule, contre la Pierre Des Morts, capable de faire se lever les squelettes en une invincible armée, mais sans comprendre que tout ceci n’est que la partie émergée d’un plan bien plus diabolique.
Car entre ses mains repose le destin de sa famille, du royaume et peut-être même de tout AutreMonde.

Mon avis : Je ne connais pas la série Tara Duncan, je ne l’ai pas lu, je la trouvais un peu trop jeunesse à mon goût mais j’ai déjà lu un livre de Sophie Audouin-Mamikonian et le résumé de cette préquelle à Tara Duncan a réussi à me séduire.

L’histoire du livre nous raconte ce qu’il s’est passé après que Belle a réussi à transformer la Bête. Une fois que le roi a repris le règne sur son royaume et qu’ils ont eu des enfants. Tout ce qu’il se passe dans la phrase « Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants ».

J’aime beaucoup savoir ce qu’il se passe après une fin. Parce que oui la fin d’une histoire est heureuse mais on ne sait pas comment cela se passe après. Il est évident que raconter l’histoire jusqu’à la mort des personnages principaux serait long, surtout si en plus on s’attache à leur descendance et qu’on veut connaître leur histoire également. On est alors dans une saga familiale dont on ne veut jamais savoir la fin. Mais de temps en temps, savoir un peu plus, connaître l’évolution d’une relation et bien j’aime bien !

Ici nous avons donc l’histoire de Belle et la Bête après la transformation de la Bête et plus précisément celle de leur fille. Le monde dans lequel ils évoluent, créé par l’auteure, a réussi à me charmer, j’ai apprécié découvrir toutes sortes d’animaux et d’habitants fantastiques. L’auteure va jusqu’à les inventer de toute pièce, ne ce limitant pas à les tirer de ce qu’il existe déjà en littérature fantastique. J’ai beaucoup apprécié ses jeux de mots et les explications en bas de pages qui m’ont souvent fait sourire.

L’histoire par elle-même tient également la route. Une lutte de pouvoir, des trahisons, des complots tout ce qui nous ravi dans ce genre de roman. J’ai aussi beaucoup aimé le personnage d’Isabelle, la fille de Belle et la Bête. Elle est atypique certes, mais j’ai aussi beaucoup accroché avec son caractère foncièrement indépendant. Elle est du genre à foncer dans le tas mais aussi à tirer la leçon de ses erreurs.

J’ai passé un très bon moment lecture avec ce roman et j’ai hâte d’en découvrir la suite.

 

Je remercie les éditions  La Martinière J. Fiction pour cette lecture.

55/100

55/100

22/60

22/60

[Concours] Seuls contre tous de Lucy Connors

Concours2 copieEn partenariat avec La Martinière J. Fiction j’ai le plaisir de vous faire gagner un exemplaire de Seuls au monde. Il y aura deux gagnants.

Pour vous donner l’eau à la bouche voici le résumé du livre :
A Whitfield County, la réputation sulfureuse des Rhodale, trafiquants notoires, n’est plus à faire. Et personne ne les déteste plus que les Whitfield, famille fondatrice de la communauté et l’une des plus puissantes de la région. Dernier né de la lignée Rhodale, Mickey Rhodale, lui, fait de son mieux pour ne pas suivre l’exemple de ses demi-frères trafiquants. Après des années de pensionnat, loin des tensions de la petite ville, la très sage Victoria Whitfield, elle, revient vivre dans le ranch familial. Entre Mickey et Victoria, c’est le coup de foudre. Et aucun sentiment n’a plus d’évidence qu’un coup de foudre. Cependant, leurs origines ne tardent pas à se rappeler à eux. Et plus ils tentent de lutter contre leurs héritages respectifs, plus l’évidence semble s’imposer : un Rhodale et une Whitfield ne peuvent s’aimer en paix. En tout cas, pas ici, à Whitfield County. Ni sans une rupture douloureuse avec les coutumes familiales…157896_403619106328060_89160537_nVoici les conditions de participations :
– Le concours est ouvert du 10 février au 25 février 23h59. Les résultats seront communiqués dans les jours qui suivent.
– Remplissez le formulaire si dessous.
– Vous aurez une chance supplémentaire si vous êtes fan de la page facebook de La Martinière J. Fiction.
–  Les envois se font en France métropolitaine, Belgique et Suisse.
– Les lots sont envoyés par la maison d’édition. Ni nous, ni eux ne pourrons être tenus responsable en cas de perte du lot par la poste.
– Les gagnants seront tirés au sort parmi les bonnes réponses.
– En participant vous nous donnez le droit de citer votre prénom et la première lettre de votre Nom ainsi que votre département si vous n’avez pas de pseudo.

Bonne chance à tous !

Anna et le french kiss – Stephanie Perkins

Éditeur : La martinière J. fiction
Nombre de pages : 376
Date de parution : 13 février 2014
Prix : 13,90€  Notepaillons2.5

41mBjhK0xDLRésumé : Anna avait prévu de passer son année de terminale chez elle, à Atlanta, avec ses copines, son récent petit copain et son job au cinéma d’art et essai de la ville. Mais ses parents ont décidé qu’elle devait voyager et l’ont envoyée pour un an au lycée américain de Paris.
Fraîchement débarquée en France, Anna, réservée, maladroite et ne parlant pas un mot de français, se sent complètement perdue. Et quand elle tombe sous le charme d’Étienne, un jeune franco-américain totalement craquant, c’est la panique… D’autant plus que celui-ci a déjà une petite amie.
Un instant tentée de se replier sur elle-même, Anna ne pourra rester longtemps insensible à la vie autour d’elle. Sa gourmandise, sa curiosité et sa générosité l’emportant sur sa timidité, elle devra faire face au bel Étienne, quels que soient les sentiments que ce dernier éprouve pour elle…

Mon avis : J’ai lu ce livre sur les conseils de Mycoton32 et sur ceux de toute une série de blogueurs qui ne tarissaient pas d’éloge à son sujet. Il n’en fallait pas plus pour titiller ma curiosité.

Anna est obligée d’aller dans une école américaine en France par son père. Elle n’est pas réjouit, loin de là, mais n’a pas le choix. Elle a peur de vivre dans une ville qu’elle ne connait pas, avec une langue qu’elle ne parle pas, avec des ados qu’elle ne connait pas. Mais qui sait ce que cette nouvelle vie peut lui réserver.

J’ai donc commencé cette lecture avec beaucoup d’enthousiasme mais la mayonnaise n’a pas pris (comme qui dirait). J’attendais peut être trop de ce livre dont tout le monde parlait en bien et j’ai été un peu déçue.
L’histoire est intéressante et bien écrite, mais pas si originale que ça. J’ai aimé suivre les aventures d’Anna, apprendre à la connaître, voir la ville de Paris à travers ses yeux, partager ses premiers émois amoureux, mais je n’ai pas senti mon petit cœur battre à l’unisson avec le sien.
La romance d’Anna et Étienne est jolie, mais elle ne m’a pas transportée… L’écriture n’est pas en cause, les événements qui amènent à la fin du roman ne sont pas non plus trop prévisibles, j’ai parfois été surprise, mais il me manquait quelque chose pour me laisser totalement porter par ce roman. Je suis peut-être un peu trop vieille pour ce genre de romance, ou cette histoire n’était peut être tout bonnement pas pour moi, mais je le conseillerai volontiers à des ados qui veulent lire une romance sympathique.

 

85/100

85/100