L’enfant papillon – Gabrielle Massat

Éditeur : Hachette Romans
Nombre de pages : 396
Date de parution : 5 février 2015
Prix : 16,00€ Notepaillons4

81OSRsL04PLRésumé : C’est au XXIIe siècle que la Cité a été frappée par un virus mortel. Depuis lors, les habitants vivent emmurés pour endiguer le fléau. Des messages de l’Extérieur, relayés par le gouvernement militaire, promettent une libération qui ne vient pas. Maïa, sous-lieutenant de 17 ans, rêve de quitter sa ville natale et cherche une faille dans les murs de la Cité. Mais un jour, son mentor Dimitri est condamné pour trahison par sa faute. La nécessité de s’échapper devient alors beaucoup plus urgente. Elle n’a qu’une seule piste : retrouver la trace du mystérieux « Enfant Papillon », seul habitant de la Cité à avoir jamais franchi le mur. Elle va pouvoir compter sur l’aide de Zéphyr, un tueur à gages atrocement défiguré, et Nathanael, un individu contaminé par le virus.

Mon avis : Ce livre est le premier publié de l’auteure chez Hachette qui a gagné le tremplin organisé par la maison d’édition l’année dernière.

Une ville du Nouveau Mexique est en quarantaine depuis plus La 100 ans. Un virus s’est échappé d’un laboratoire condamnant la ville à vivre en autarcie. Mais Maïa en a marre de vivre enfermée, elle veut sortir et commence à douter de tout ce qu’on lui raconte depuis qu’elle est enfant.

J’ai commencé ce livre totalement séduite par la couverture et en ayant oublié une bonne partie de son résumé. Ça m’arrive souvent je repère un livre longtemps à l’avance et quand je me le procure et le lis j’oublie ce que j’ai lu quelques temps à l’avance. Du coup je découvre vraiment le livre, son histoire, ses personnages… J’ai d’ailleurs beaucoup aimé le personnage de Maïa. J’aime les personnages qui ont du caractère, un peu tête brûlée et légèrement rebelle. C’est pile poil la description de Maïa. Elle fait équipe avec d’autres personnages un peu stéréotypé, le bad boy homme de main de la mafia local, et le garçon discret en marge de la société mais prêt à tout risquer pour changer de vie. L’alchimie entre eux prend vraiment et la dynamique de leur groupe fait bien avancer l’histoire.
Le monde créé par l’auteure m’a vite emportée. Il est bien documenté niveau médical, et tout y est bien expliqué : le mode de vie, la façon de se nourrir, le fonctionnement des usines, le gouvernement militaire… mais d’autres choses sont passées sous silence, des trucs qui m’ont fait tiquer et qui auraient eu aussi besoin d’explications… Ça m’a un peu frustrée mais je suis peut-être un peu trop perfectionniste.
J’ai aussi parfois eu l’impression que tout allait trop vite alors que d’autres passages se traînaient. Mais dans l’ensemble j’ai passé un excellent moment avec Maïa et son équipe. J’aurais même passé plus de temps avec eux et je serais prête à les retrouver dans un autre tome (même si ce n’est pas au programme).

Le petit plus : Vous pouvez retrouver les premiers chapitres ICI.

36/100

36/100

13/60

13/60

Publicités

5 réflexions sur “L’enfant papillon – Gabrielle Massat

    • mutinelle dit :

      Alors celle-ci ne sait pas tout faire, loin de là. Elle est plutôt impétueuse et fait beaucoup de bêtises. Mais je vois ce que tu veux dire. Personnellement je ne me suis pas encore lassée.

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s