Simple perfection – Abbi Glines

Éditeur : JC Lattès / &moi
Nombre de pages : 279
Date de parution : 4 février 2015
Prix : 12,50€ Notepaillons3.5

81izqboj6ilRésumé : Alors que Woods était promis à un avenir tout tracé, il a tout sacrifié pour Della. Pourtant, à la mort soudaine de son père, il doit s’occuper de l’entreprise familiale et de sa mère.
De son côté, toujours confrontée à ses vieux démons, Della craint par-dessus tout de ne pas être à la hauteur pour soutenir Woods. Pour le protéger, elle hésite à partir. Mais peut-elle se séparer de la seule personne qui donne encore un sens à sa vie ?

Mon avis : J’avais eu un avis mitigé sur le premier tome, mais le résumé de celui-ci avait quand même réussi à titiller ma curiosité. Alors comme je suis faible, je me suis laisser tenter.

Après des débuts difficiles, le couple Woods/Della doit affronter de nouvelles difficultés.

Le début du livre m’a profondément agacé. Surtout Della, sa façon de s’apitoyer sur elle même m’a fait sortir de mes gonds. Je ne suis pas quelqu’un qui s’apitoie et j’ai un peu de mal à le supporter des autres je l’avoue. C’est compréhensible quand on se réfère à son passé mais cela n’a pas empêché que j’ai passé un mauvais moment avec les premières pages. C’est quand elle décide La prendre son passé en mains que le livre a commencé à m’intéresser vraiment. Son personnage prend de la profondeur le livre également.
L’intrigue principale par elle-même n’a rien d’original. Le couple jeune homme riche et la demoiselle en détresse est assez stéréotypé et classique en « littérature », on connaît même déjà la fin (enfin pour ma part). Mais l’auteure a réussi à rehausser le niveau, à mon avis, en mêlant à cette histoire toute une galerie de personnages avec leur propre histoire. C’est leur découverte qui m’a séduite. Ce sont des personnages secondaire certes, mais on ne fait pas que les effleurer, on les découvre également. Mais du coup, je me suis sentie frustrée parce que on a envie La passer plus de temps avec eux alors qu’ils n’ont qu’un petit rôle à jouer dans l’histoire de Woods et Della. J’aime ça quand les histoires deviennent complexes, complètes, qu’elles ressemblent à la vraie vie.
Du coup même si au début j’avais peur de m’ennuyer, j’ai vite terminé le livre pour en connaître la fin et j’aurais même préféré passer plus La temps avec ce petit monde de Rosemary Beach.

Je remercie la collection &moi pour cette lecture.

Publicités

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s