La rééducation sentimentale tome 1 – Emma Cavalier

 Éditeur : Blanche
Nombre de pages : 380
Date de parution : 14 aout 2013
Prix : 16,95€ Notepaillons3

416h9n+Q3TLRésumé : Récemment divorcée, Camille lutte pour se maintenir à flot entre son travail de petite main chez un éditeur parisien et son rôle de jeune maman qu elle tient à bout de bras.
Sa rencontre avec un auteur prestigieux va bouleverser cet équilibre fragile. Jouant sans vergogne de sa réputation de libertin expérimenté, Antoine Man uvre entraîne la jeune femme dans un tourbillon d érotisme et s emploie à réveiller ses sensations et ses désirs qu elles croyaient.
À travers cette relation addictive et ambiguë, ses joies et ses frustrations, Camille redécouvre sa sexualité, et s ouvre à des expériences inédites et troublantes. Au bout du chemin, se profile l’espoir de guérir son c ur blessé et de retrouver le courage de laisser parler ses sentiments.

Mon avis : Vous devez savoir que je ne suis pas très romance ni même littérature érotique. Enfin si, je le fut et depuis quelques temps mes genres de lecture ont changé. Mais de temps en temps, j’aime retourner à mes premiers genres de prédilection.

Camille a 32 ans. Elle est fraichement divorcé et elle jongle entre son boulot peu passionnant, sa fille et ses amis. Il lui faudrait des journées doubles pour arriver à tout faire. Jusqu’au jour où un auteur rencontrer dans le cadre de son travail va tout chambouler.

Mon avis sur ce livre est en demie teinte. J’en ressors vraiment mitigée sans savoir si j’ai aimé ou pas. D’un côté je l’ai lu très vite et sans me forcer, mais de l’autre je l’ai refermé en me disant « mouais ».
La plume de l’auteure est fluide et vous entraine sans que vous vous en rendiez compte. Les pages défilent, les dialogues s’enchainent et je suis arrivée à la moitié du livre avec surprise. Il n’y a pas de descriptions à rallonge, Emma Cavalier va à l’essentiel et c’est ce qui me plait. Des descriptions rapide pour savoir où je suis et de l’action, l’histoire qui avance rapidement. De plus, j’ai beaucoup aimé le personnage de Camille. Je me suis retrouvée en elle par certains côté, cette femme qui retrouve son célibat à 32 ans et qui ne sait pas quoi en faire. Qui réalise qu’en 10 ans les choses ont changé et qu’elle ne sait plus par quel bout les prendre. Elle est pour moi criante de vérité. Je me suis retrouvée dans ses doutes autant que dans sa façon de prendre à pleine mains ce que la vie lui propose en avisant les conséquences après. J’ai aussi beaucoup aimé les personnages secondaires. En fait je pense avoir aimé tous les personnages que j’ai facilement réussi à me représenter. Même si certains ne font que des apparitions, ils sont aussi tangibles que les autres.
Par contre, parce que oui, il y a un mais. Je ne suis pas fan de l’histoire. Autant les scènes de sexe sont bien amenées et toutes légitimes, autant la romance, la rééducation de Camille m’a laissé froide (attention, je parle de l’histoire, pas des scènes de sexe hein;-) ). Je ne l’ai pas trouvée originale. J’ai vu les choses arriver bien avant la fin… Du coup pas beaucoup de surprise pour moi. Et puis, un héros de 50 ans je ne trouve pas ça séduisant, un apriori de ma part j’en conviens, mais on ne se refait pas.
Une amie m’a dit que dans les histoires d’amour « on connait le début et la fin, mais c’est le chemin pour y arriver qui change et c’est ça qu’on aime découvrir », bein là, j’ai rien découvert. D’où peut-être mon sentiment de frustration. Ce qui ne m’empêche pas d’avoir envie de lire la suite, en effet le personnage principal du prochain tome est un des personnages secondaires de celui-ci et l’aperçu qu’en a fait l’auteure me donne très envie de découvrir son histoire.

Je remercie les éditions blanche pour cette découverte.

Le petit plus : le second tome est déjà sorti le 26 mars, donc  vous n’avez plus a attendre pour connaitre la suite.


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Publicités

4 réflexions sur “La rééducation sentimentale tome 1 – Emma Cavalier

  1. karline dit :

    je suis surprise de voir que tu t’es plongée dans la réeducation sentimentale . J’ai beaucoup aimé pour ma part cette ambiance sulfureuse parisienne. Le deux est totalement différent mais sympa aussi

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s