Le songe d’une nuit d’automne tome 1 – La neuvième nuit – Lesley Livingston

♦ Éditeur : Panini Books / Collection Scarlett
Nombre de page : 351
Date de parution : 19 juin 2013
Prix : 16,00€3

nuit10Résumé : Kelley Winslow est une jeune actrice qui vit à New York et ne croit pas aux contes de fées. Lorsque le rôle principal de la pièce pour laquelle elle avait auditionné renonce à jouer, Kelley passe du stade de remplaçante à celui de star. Elle est à Central Park pour répéter son texte, quand elle rencontre Sonny Flannery, un des gardiens du portail entre notre univers et celui des faeries. Kelley plonge alors dans un monde fantastique et découvre ses origines, qui se révèlent bien plus féériques que ce qu’elle imaginait…

Mon avis : Depuis que je sais que Panini a racheté le catalogue d’Eclipse, je les suis de près. J’ai alors découvert leur collection jeune adulte appelée Scarlett et La neuvième nuit est mon premier contact avec elle.

Kelley a 17 ans et vit a New-York. Elle veut devenir actrice et sa tante lui a permis de prendre un appartement dans cette grande ville et elle a décrocher un rôle dans une pièce de Shakespeare jouée par une troupe de second ordre. Mais ce n’est que le début. Sa vie va basculer un soir d’octobre quand elle sauve un cheval de la noyade et qu’elle le retrouve ensuite dans sa baignoire…

Ce livre pas de Fées et ça change un peu de ce que j’ai l’habitude de lire. Et ça fait du bien !
J’ai trouvé que ça cafouillait un peu au début, j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire. Je voyais où l’auteure voulait aller, mais je n’arrivais pas à accrocher, ou elle n’arrivait pas à m’accrocher (au choix). Mais passé une cinquantaine de pages difficiles, je suis rentrée dans l’histoire et j’ai voulu en connaître la fin.
L’intrigue est plutôt bien menée, j’ai trouvé que l’auteure avait de l’imagination et qu’elle avait créé un monde très crédible et une mythologie intéressante (mais il faut avouer que je suis assez novice en la matière). J’ai aimé découvrir le monde des fées, ses cours, ses fourberies… c’est beaucoup moins idylliques que le laissait sous entendre nos contes d’enfance. J’aime son côté obscure qui nous prouve qu’il n’y a pas que notre monde qui peut être cruel.
Par contre, j’ai beaucoup moins aimé la romance. Je l’ai trouvé un peu trop facile. Bon, ok, moi aussi à 17 ans je m’amourachais vite, mais là c’est vraiment rapide, surtout que Sonny est sensé être plus vieux que ses 19 ans « physique ». Bon pis faut dire aussi que je suis réfractaire à toute sorte de romance ^^^.

Dans l’ensemble, j’ai passé un bon moment et je pense que je continuerai la trilogie, surtout si les couv’ sont toutes aussi jolie.

Le petit plus : Si vous voulez un peu plus découvrir la trilogie et l’auteure vous pouvez la retrouver sur son site

28/35

52/60


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Une réflexion sur “Le songe d’une nuit d’automne tome 1 – La neuvième nuit – Lesley Livingston

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.