La couleur de l’âme des anges – Sophie Audouin Mamikonian

Éditeur : Robert Laffont – Collection R
Nombre de pages : 444
Date de sortie : 5 janvier 2012
Prix : 17,90€

Résumé : Jeremy, jeune homme de 23 ans, est sauvagement assassiné. En devenant un Ange, il réalise que la lutte pour survivre n’est pas terminée et qu’il peut aussi mourir dans ce nouvel univers. En effet, pour ne pas disparaître, tout Ange doit se nourrir de sentiments humains. Et Jeremy va bientôt découvrir avec effroi qu’il doit même les provoquer ! Provoquer la haine, l’amour, la joie, la tristesse, la peur, la compassion… Seules les émotions fortes peuvent rassasier les Anges, colorant leur peau en bleu pour les émotions positives, en rouge pour les négatives. Recherchant la raison pour laquelle il a été tué, Jeremy piste alors Allison, une vivante de 20 ans, témoin involontaire de son exécution. À force de côtoyer, jour et nuit, la ravissante et naïve jeune fille, il finit par en tomber follement amoureux. Mais l’assassin de Jeremy a lui aussi jeté son dévolu sur Allison et fera tout pour supprimer ce témoin indésirable… Jeremy parviendra-t-il à sauver la vie de celle qu’il aime alors que, dans l’au-delà, des Anges rouges se liguent aussi contre lui ? Avec ce premier volet d’une duologie ambitieuse et envoûtante, l’auteur emmène ados et jeunes adultes dans l’au-delà, cet univers qui alimente toujours les plus grands fantasmes et la plus vive curiosité. Un thriller haletant dans lequel frissons et passions s’entremêlent, une traversée jouissive et inquiétante de l’autre côté du miroir, une atmosphère sensuelle et entêtante qui habitera longtemps le lecteur une fois le livre refermé.

Mon avis : Encore une fois je me suis plongée dans un roman jeunesse/young adult, encore une fois écrit par un Sophie, mais cette fois-ci l’avis n’est pas tout à fait le même.

Jérémy a 23 ans, c’est un surdoué de la finance qui est déjà multi-millionnaire. Quand un soir, il passe de vie à trépas sans avoir le temps de dire ouf, la tête tranchée d’un coup de Katana. Il découvre alors le monde « d’après », il fait ses premiers pas en tant qu’ange et appréhende un monde totalement différents où les lois de la physique n’ont pas court. Voulant découvrir pourquoi il est mort assassiné, il mêne l’enquête et croise la route d’une « vivante » Allison à laquelle il s’attache… De fil en aiguille (je ne pas tout vous dévoiler) le voilà à essayer de déjouer un complot qu’il était loin d’avoir soupçonné.

Le livre commence directement par la mort de Jérémy, sans perte de temps, nous sommes plongé directement dans l’intrigue, l’univers du personnage principal nous est alors dévoilé au fur et à mesure par d’astucieux flash-back. J’ai aussi aimé découvrir ce monde « d’au-delà » crée par l’auteure, cette mythologie angélique avec un arc-en-ciel de couleur très complet et très cohérent. De plus, d’être plongé en même temps que le protagoniste principal dans cet univers, permet de le découvrir avec ces yeux et progressivement, bref, une jolie immersion progressive.
De plus, j’ai apprécié aussi l’intrigue policière, avancer pas à pas pour découvrir pourquoi Jérémy était mort si brutalement, et aux premiers abord à cause d’une erreur. Mais dans ce monde où les anges sont millénaires, rien n’est jamais ce qu’il paraît être. J’aime ne pas savoir où je vais, être balader par l’auteur, m’engager dans la mauvaise direction, me tromper, et finalement faire exactement ce que l’auteur attend de son lecteur pour mieux le surprendre.
En soit, l’intrigue est bonne, et heureusement, c’est ce qui pour moi sauve le livre, parce que j’ai trouvé les personnages niais et creux et je n’ai réussi à m’attacher à aucun. J’ai trouvé leur réactions très juvéniles, Jérémy a 23 ans et réagit pour moi comme un ado de 15 ans, je comprends que ce livre est destiné à un jeune public mais j’ai parfois trouvé ces réparties très immatures. Pareil pour Alisson, ces deux personnages m’ont un peu paru édulcoré à la manière de Ken et Barbie, un peu genre « trop beau pour être vrai ». Pour moi, pas vraiment crédible, où alors je suis vraiment trop aigrie… Sauf qu’il en est de même avec les personnages plus secondaires, je les ai tous trouvé un peu trop caricaturé, l’auteur n’hésitant pas à user parfois de facilité, ne donnant ainsi pas d’envergure à ses personnages. Ce qui a parfois un peu gâcher mon plaisir de lecture…
Je pense que le public visé par ce livre doit vraiment avoir une quinzaine d’années, je dois être passée à côté parce que je suis peut-être trop vieille et un peu usée par la vie.

D’autres blogueuses ont par contre adoré ce livre, donc si vous voulez vous faire une idée plus complète, vous pouvez lire ceux de Pomme et de Mylène.

Je remercie Livraddict et la collection R pour cette lecture.

22/24


Cliquez si vous souhaitez acheter

Publicités

9 réflexions sur “La couleur de l’âme des anges – Sophie Audouin Mamikonian

  1. Mia dit :

    Merci pour ta critique. Il est dans ma biblio et j’ai hâte de me faire une opinion car j’ai lu du bon et du moins bon …. Bises !

  2. Arwen dit :

    Il est dans ma wish mais ton avis me fait hésiter. Je n’aime pas quand les personnages font trop « jeunes naifs ». lol On verra…

  3. secriture dit :

    Une jolie lecture sympa, je me souviens avoir bien apprécié! Même si beaucoup ont trouvé cette histoire un peu naïve, je rejoins le camp des amateurs (vive la légèreté :p). Plus sérieusement : même si c’est loin d’être un coup de coeur, c’est une chouette histoire 🙂

  4. iris dit :

    il est dans ma PAL depuis pas mal de temps. Merci de m’avoir prévenue pour le young adult, je saurais mieux préparée. Je vais le tenter, le YA peut donner de bonnes cHoses, surtout en dehors d’un univers un avec un lycée.

  5. whisper dit :

    Je viens de le terminer et j’étais vrmnt décu.. j’ai vrmnt du me forcer pour lire jusqu’à la fin.. je ne comprends pas qu’il y ait eu autant de bonnes critiques pour ce livre..

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s