Geek girl tome 5 – Holly Smale

Éditeur : Nathan
Nombre de pages : 584
Date de parution : 20 octobre 2016
Prix : 16,95€ Notepaillons4

51xdfelof7lRésumé : Les examens de fin d’année approchent. En vraie pro de l’organisation, Harriet a planifié toutes ses révisions et celles de ses amis… bien malgré eux ! Pourtant elle est loin d’avoir tout prévu : Wilbur a besoin d’elle, son agence est en faillite ! Harriet vole à son secours et décide de devenir un mannequin exemplaire. Elle se met aussi en tête d’organiser les amours de ses amis. Mais à force de vouloir contrôler leur vie, elle risque de les perdre. Un shooting en Inde va lui apprendre à laisser faire le destin…

Mon avis : Un 5ème tome de Geek Girl ? Je n’allais surement pas rater ça !

Harriet a maintenant son groupe d’amis mais cela n’est pas forcement compatible avec sa manie de vouloir tout planifier/maitriser…

Ce tome est donc le 5ème et j’ai l’impression de connaitre Harriet depuis des années (ce qui est un peu le cas puisque j’ai lu le 1er tome en 2014. Harriet est un personnage prévisible dans le sens où l’on sait qu’elle va enchainer les catastrophes alors qu’elle a les meilleurs volontés du monde. Et pour ce roman ça n’a pas manqué non plus. Ce qui nous rassure c’est qu’elle est également comme les chats : elle retombe toujours sur ses pattes.
Le thème abordé dans ce roman et la place à laisser à chacun dans un groupe d’amis. Même avec la meilleure volonté du monde, on ne peut pas éviter à ses amis d’avoir des ennuis, de faire leurs expériences…. bref ! de vivre leur vie. C’est ce qu’a appris Harriet à ses dépends.
Elle continue en parallèle sa carrière dans le mannequinat tant bien que mal, mais qui sait, finalement elle arrivera peut-être à se faire un nom dans la mode. Avec Harriet tout est possible !
J’étais heureuse de la retrouver et j’ai hâte de découvrir la suite de ses aventures.

Je remercie Nathan pour cette lecture.

19/65

19/65

Night school tome 5 – Fin de partie – C.J. Daugherty

Éditeur : Robert Laffont / Collection R
Nombre de pages : 387
Date de parution :  11 juin 2015
Prix : 17,90€ Notepaillons3.5

51FolY2532LRésumé : Une saison pour aimer, une saison pour mourir…
À Cimmeria, la paranoïa a enfin cessé : la taupe a été débusquée, mais à quel prix ! Les pertes sont lourdes et les Nocturnes, un genou à terre, sont obligés de battre en retraite pour panser leurs plaies. Nathaniel a remporté la bataille, pourtant sa victoire a un goût amer et il ne semble pas décidé à porter le coup final, malgré la monnaie d’échange qu’il possède et les enjeux colossaux de cette guerre farouche. C’est désormais à Allie de garder la tête froide dans cette fin de partie où, plus que jamais, amour et pouvoir avancent main dans la main. Cinquième et dernier livre de la série best-seller international.

Mon avis : Comme tout le monde j’avais hâte de découvrir la fin de cette saga, une de celle qui rencontre le plus de succès au sein de la Collection R. Je n’ai pas attendu longtemps avant de l’attaquer !

La dernière ligne droite se profile. Cimmera et la Night school vont-ils arriver à bout de Nathaniel ?

J’ai donc commencé ce livre avec beaucoup de curiosité. Quand on lit se genre de saga on se doute de la fin, mais on veut savoir comment l’auteure va nous y mener (Mycoton si tu passes par là… 😉 ) et ici je n’ai pas été déçue.

Bon, Allie m’agace toujours un peu, c’est une gentille fille mais un peu nombriliste, et parfois elle se regarde vraiment trop le nombril. Elle rate pas mal de choses et certaines de réflexion m’ont parfois donné envie de la frapper. Mais à sa décharge, elle a quand même pas mal évolué depuis le début de la saga et a gagné en sagesse.
La fin de l’intrigue en elle-même tient ses promesses. J’ai eu la fin que j’attendais et pour y arriver l’auteure ne lésine pas sur les rebondissements. Je suis toujours un peu septique sur ce que peuvent faire des ados et certaines situations me semblent tirées par les cheveux, voire n’ont aucune explication (je ne dirais pas où pour ne pas vous spoiler mais si certains veulent en discuter, mon mail est dispo sur le blog), un fait est établi sans avoir vraiment de raison, où sans explication sur comment on en est arrivé là. C’est un peu frustrant et je me suis demandé si l’auteure avait une explication pour ça ou si justement comme elle n’en trouvait pas, elle la zappait tout simplement. Ça a agacé mon côté perfectionniste.
Dans l’ensemble c’est une série avec laquelle j’ai passé un bon moment avec une fin à la hauteur des tomes précédents. Je recommande pour le jeune public mais pas que !

Je remercie la Collection R pour cette lecture.

71/100

71/100

Les haut-conteurs T4 – Treize damnés – Olivier Péru et Patrick McSpare

Éditeur : Scrinéo Jeunesse
Nombre de pages : 338
Date de sortie : 3 novembre 2011
Prix : 14,90€

Résumé : Perdu dans une grotte glacée, Roland est amnésique et prisonnier de sorcières qui l’empêchent de recouvrer la mémoire. Il tente de percer le mystère de ses bourreaux sans perdre l’esprit mais la folie est inlassable. Elle le dévore peu à peu et même un Cœur de Lion ne saurait lui résister. Pourtant les réponses aux questions qu’il s’est toujours posées sont à portée de voix… Car ses geôlières semblent tout savoir du Livre des Peurs. A Rome, Alexandrie ou dans les Alpes, les Haut-Conteurs cherchent Roland et Mathilde la Patiente. La jeune Eléna, le truculent Bouche-Goulue, Salim l’Insondable et Corwyn le Flamboyant collectent des indices partout et progressent vers le nord de l’Europe, sur la piste des 13 damnés et des origines du Livre des Peurs. Sont-ils prêts à découvrir ce que nul Conteur avant eux n’avait seulement osé imaginer ? Voici venue l’histoire mère de toutes les histoires, voici venu le temps des révélations…

Mon avis : C’est avec plaisir que j’ai retrouvé les aventures de la petite troupe des haut-conteurs que je suis depuis quelques mois.

Dès le début on découvre Roland dans une mauvaise passe, il est enferme dans un cachot sombre et humide et il a visiblement perdu la mémoire. On découvre peu à peu son environnement et la situation quelque peu catastrophique voire désespérée dans laquelle il est. Enfermé depuis 2 ans, retenu par des sorcières immortelles, coupé des autres haut-conteurs, chaque tentative d’évasion s’est soldée par un échec. Bref, la situation n’est vraiment pas brillante et c’est bien la seule chose dont il est conscient.

J’ai beaucoup aimé ce tome, et je dirais même que c’est un de mes préférés jusqu’à maintenant. Malgré l’enfermement de Roland pendant 2 ans les auteurs ont réussi à nous épargner les longueurs puisque nous retrouvons Roland 2 ans après sa capture et donc cette durée d’emprisonnement. Le livre commence juste au moment de l’action. Roland essaye de s’échapper pour la Xième fois, même s’il ne se souvient pas des précédentes et les actions vont alors s’enchainer.
Cette fois-ci encore c’est habillement que les auteurs nous ménent par le bout du nez, nous faisant découvrir à petits pas l’univers dans lequel évolue Roland, la particularité de son cachot, de ses tortionnaires, des habitants du village proche… On est plongé dans un monde assez sombre et l’angoisse monte à chaque page. On souhaite la libération de Roland en se demandant comment elle va arrivé dans cet univers qui se mord la queue.

Le style des auteurs est toujours aussi fluide et efficace, malgré le vocabulaire d’époque le lecteur n’est pas perdu et est d’autant plus immergé dans le monde de Roland et ses amis.

On découvre dans ce tome un Roland différent. Bien évidement il a grandi pendant ces 2 années, mais il a surtout muri, pris en assurance, il prend le temps de la réflexion. À la fin du tome précédent on quitte un ado qui doute de tout, et on se retrouve ici avec un homme prêt à tout pour se sortir de là, prêt à tout pour aider ses amis d’infortune. De plus, les auteurs en rajoutent en jouant avec nos nerfs en créant un quiproquo plus qu’énervant (mais je préfère vous laisser découvrir ^^).

Bref, vous l’aurez compris, j’ai beaucoup apprécié cette lecture et je me plongerais avec plaisir dans le tome suivant.

Le petit plus : le titre du prochain tome est La mort noire.

Merci à Livraddict et aux éditions Scrinéo pour cette lecture !


Cliquez si vous souhaitez acheter.

7/16