Wild cards tome 1 – Attirance et confusion – Simone Elkeless

 Éditeur : La martinière J. fiction
Nombre de pages : 349
Date de parution : 2 janvier 2014
Prix : 14,90€ Notepaillons3

1422549_427860503981312_1830455576_nRésumé : Ashtyn croyait sa vie sur des rails jusqu’à l’université. Elle n’avait pas prévu qu’elle serait élue capitaine de son équipe de football américain et que son petit ami, footballeur lui aussi, le prendrait si mal.
Elle n’avait pas imaginé, surtout, qu’un garçon comme Derek, provocateur et terriblement séduisant, viendrait semer le trouble dans son existence bien réglée.
Ashtyn pourrait craquer et se laisser aller, mais elle n’est sûre que d’une chose : les garçons comme Derek, pour qui la vie est un jeu, finissent toujours par vous quitter.
Et rien ne lui fait plus peur que l’idée d’être abandonnée…

Mon avis : Ayant beaucoup aimé la série des « Irrésistible… » j’étais curieuse de découvrir cette nouvelle série de Simone Elkeles, donc ce livre n’a pas eu le temps de prendre ses aises dans ma PAL.

 

Ashtyn est une jeune fille garçon manqué qui joue au football américain. Elle ne croit plus qu’en ce sport tant la vie lui a apporté son lot de mauvais coups. Derek a eu lui aussi pas mal de malchance et ne laisse percevoir de lui qu’un air blasé. Quand ces deux là se rencontrent, bien évidement, ça laisse des traces…

J’ai tellement était sous le charme de la série des frères Fuentes que je devais en attendre beaucoup de wild cards et j’ai été un peu déçu…
Tous les personnages sont attachants. Les personnages principaux sont complets, l’auteure prenant soin de nous expliquer ce qu’ils ont traversé et pourquoi ils agissent comme ça aujourd’hui. Chaque fêlures ne fait que les rendre plus réels, plus touchants. J’ai beaucoup aimé les personnages secondaires, surtout la famille de chacun, même le père bourru d’Ashtyn. Les amis footballeurs d’Ashtyn (que l’ont doit retrouver dans les prochains tomes si j’ai bien compris) sont moins présents, mais c’est surement pour mieux les découvrir ensuite.
L’histoire par elle même est joliment écrite, mais j’ai trouvé qu’elle allait trop vite. Quand on commence ce genre de livre, on se doute de la fin (d’ailleurs si elle était autre, on en serait certainement déçu) mais là on y arrive trop vite. Oui, nos deux héros sont un confrontés à des difficultés, mais ils les passent trop vite. J’aurai aimé plus de lutte, plus de joutes verbales, plus… plus de tout ! J’ai lu ce livre vite mais il m’a laissé malheureusement sur ma faim.
Je lirai surement la suite, vu que les personnages principaux changent, je serai peut être plus séduite…

 

40/60

40/60


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Irrésistible attraction – Simone Elkeles

 Éditeur : La Martinière Jeunesse
Nombre de page : 409
Date de parution : 3 novembre 2011
Prix : 14,90€  Notepaillons5coupcoeur3

9782732448688Résumé : Pour échapper à la police de Mexico, Carlos Fuentes s’installe chez son frère Alex, qui s’est rangé des gangs dans le Colorado. Kiara, une jeune lycéenne sage, un peu garçon manqué, lui sert de guide dans ce monde policé qu’il ne connaît pas.
Carlos, poussé par ses habitudes de bad-boy, ne tarde pas à replonger ; et, pour éviter la prison, il doit suivre un stage de réinsertion et accepter de vivre chez le professeur Westford, père de la jeune fille, qui a déjà sorti son frère Alex de la galère.
Malgré leurs différences, les deux adolescents apprennent à se connaître et s’attirent de plus en plus. Mais Carlos, s’il veut vivre pleinement son amour pour Kiara, doit d’abord rompre une fois pour toutes avec la culture des gangs…

Mon avis : Cette série est celle qui a fait connaître l’auteure en France. Au début, je n’ai pas compris l’engouement et pour cette série et pour ces autres livres, mais depuis que j’ai lu irrésistible alchimie et celui-ci, j’ai envie de découvrir tous les livres de Simone Elkeles.

Carlos, jugé incontrôlable par sa famille au Mexique est envoyé chez son frère en Arizona où ce dernier fait ses études. Il y va à reculons et aurait préféré rester au pays où il aurait pu continuer toutes ses petites affaires mais il n’a pas voix au chapitre. Arrivé sur place il y met toute la mauvaise volonté possible, mais c’était sans compter sur l’entrée dans l’histoire de Kiara qui remet tous ses principes en question.

J’ai adoré ce livre, tout comme le premier, il m’a fait retrouver mes émois d’adolescente. Ce temps où je pensais encore que l’amour n’était pas toujours simple, mais qu’il était fort et qu’il était capable de défier le temps. Bon depuis 20 ans ont passé et les aléas de la vie m’ont fait découvrir ce qu’est l’amour dans la vraie vie, mais ressentir ces sentiments le temps d’un roman fait étrangement du bien !
Carlos est agaçant une bonne partie du livre, sortant plus de conneries que je n’en ai entendu de la part d’un ado et se comportant en vrai mufle, mais c’est ce genre d’homme que je préfère : plein d’épines dehors mais avec un cœur en guimauve à l’intérieur. Ce caractère de cochon servant essentiellement à le protéger.
Kiara est une ado atypique. Elle ne fait pas les magasins et son soucis premier n’est pas de savoir comment elle sera habillée demain pour aller à l’école. Elle aime la nature, la mécanique et est bénévole dans une maison de retraite.
C’est deux là, tout les oppose et c’est justement leur rapprochement improbable qui est a été intéressant à découvrir pour moi. C’est là dessus que repose l’histoire et c’est là dedans qu’excelle l’auteure. Raconter des rencontres, des sentiments naissants, les embuches au début d’histoire… tout ça elle le raconte à merveille !

D’ailleurs je sens que je ne vais pas trainer avec irrésistible fusion et les autres livres de Simone Elkeles.

Le petit plus : retrouvez des informations et des trailers sur le livre sur le site de l’auteur : http://www.simoneelkeles.net

28/35

60/60


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Irrésistible alchimie – Simone Elkeles

♦ Éditeur : La Martinière Jeunesse
Nombre de page : 411
Date de parution : 10 février 2011
Prix: 13,90€

Résumé : Brittany est l’image même de la jeune fille parfaite. Belle, blonde et intelligente, elle vient d’une famille aisée et sort avec le capitaine de l’équipe de football. Elle sait bien maîtriser ses émotions, mais elle cache une douloureuse fêlure : elle s’oppose à ses parents qui veulent placer dans une institution, sa sœur aînée, gravement handicapée. Alex Fuentes est d’origine mexicaine, il est bien sûr séduisant en diable, mais c’est le bad boy du lycée. Il fait partie d’un gang impliqué dans des trafics de drogues, comme son père, qui en est mort. En dernière année au lycée Fairfield, Brittany et Alex sont obligés de travailler en binôme leur cours de chimie. Alors que tout les oppose, leur attirance est immédiate. Et leur amour sera contrarié par des événements brutaux qui ne cesseront de s’amonceler sur eux. Membre d’une bande armée qui sème la terreur, Alex est malgré lui rattrapé par les exigences du chef du gang. Et Brittany, malgré ses efforts passionnés pour le sortir de là, ne parviendra pas à le protéger. Vengeance, meurtre, drogue, Alex prend conscience que ce monde n’est pas le sien. Au risque de perdre son amour, il fera tout pour sauvegarder l’existence de Brittany. Mais il ne pourra pas s’échapper de son milieu d’origine….Ce n’est que des années plus tard, après un exil et une réadaptation difficile, que la vie finira par sourire à Alex : ses retrouvailles avec Brittany prouveront que l’amour de nos deux héros aura survécu à l’épreuve du temps. Le style D’un chapitre à l’autre la voix d’Alex alterne avec celle de Britanny, ce qui rend les personnages encore plus réalistes, vivants et attachants. La brutalité des événements donne une tonalité passionnelle au récit. Le lecteur passe non sans frisson du cocon doré de Brittany à la violence des rues dans laquelle vit Alex.

Mon avis : Ça fait un moment que ce livre est dans ma PAL, a attendre gentiment et à me faire doucement de l’œil à chaque fois que mon regard se pose sur lui. Et là, je me suis enfin décidé, je l’ai pris en main et l’ai dévoré en deux jours.

Britany, 18 ans, est la fille parfaite type : une maison de rêve, des parents avec de l’argent, un look au top, un corps parfait, un joli minois et plutôt intelligente. Mais cela cache ce qu’est sa vie réellement, elle est parfaite pour que personne ne puisse découvrir la faille immense qu’elle abrite. Alex est la mauvaise graine du lycée, il fait partie d’un gang latino et quand les élèves du lycée le croisent, ils regardent ailleurs. Il est beau et ténébreux, mais fait peur à toutes les filles du lycée. Ces deux être sont à l’opposé sur l’échelle social du lycée, sauf que le cours de chimie va les réunir et faire basculer le fragile équilibre sur lequel repose leur vie.

Pour ceux qui me connaissent, vous savez que je suis loin d’aimer les sentiments dégoulinants, ces gens qui s’aiment au premier regard sans savoir pourquoi et qui luttent bêtement tout au long du livre contre une fin que le lecteur sait évidente. Non, je ne suis définitivement pas fan. Alors pourquoi ce livre estampillé guimauve ? Parce que oui, il l’est guimauve, mais pas dégoulinant ! Où est la nuance ? Pour moi, dans la logique. Oui, il y a attirance entre les deux personnages mais pour moi elle est logique, elle suit un cours normal, comme on serait susceptible de le vivre en vrai, et pas extraordinaire.
L’histoire inventée par Simone Elkeles est cohérente. Les sentiments progressent lentement, parfois à l’insu des personnages, contre leur volonté, mais tout le monde sait que les sentiments sont loin d’être contrôlable, que souvent ils nous tombent dessus sans qu’on les attende et bien évidement au mauvais moment !
Les personnages sont complet, leur histoire personnelle nous est exposée progressivement, et plus on en apprend sur eux, plus on les aime. Britany, cette fille en apparence si heureuse, si lisse, à qui il ne peut rien arrivée, cache en fait une ado fragile qui fait ce qu’elle peut pour satisfaire la pression maternelle. Elle a un cœur énorme et toute sa vie tourne autour de sa sœur handicapée. Alex, ce jeune homme en apparence froid et sans peur, chef de bande, essaye par tous les moyens de protéger sa famille, ses petits frères.
J’ai aimé suivre leur histoire, elle m’a captivée jusqu’à très tard dans la nuit, je ne voulais plus lâcher le livre. Je voulais savoir comment Britany et Alex allaient réussir à vivre leur amour, si les clivages sociaux allaient être surmontés. Il est difficile d’échapper aux impératifs dictés par une classe sociale.
Simone Elkeles arrive à partager les sentiments, sensations ressentis par ses personnages, on est emporter, et le temps de ces pages, au fil des lignes on a envie nous aussi de vivre, au moins une fois dans sa vie, ce genre de sentiment entier, fort, qui permettent de transgresser ses contraintes qui nous sont imposées tout au long d’une vie.
J’ai beaucoup aimé ce livre, et je retarde d’ailleurs le moment où je lirais le tome suivant…

Le petit plus : cette série comporte trois tome, chacun portant sur un des frères Fuentes (nom de famille d’Alex) :
Tome 1 Irrésistible alchimie sorti le 10 février 2011
Tome 2 Irrésistible attraction sorti le 3 novembre 2011
Tome 3 Irrésistible fusion sorti le 6 septembre 2012


Cliquez si vous souhaitez acheter.